Après une rentrée décevante, France 2 se dote d'un nouveau patron

 |   |  324  mots
Copyright Reuters
Victime des audiences décevantes de la chaîne depuis la rentrée, Claude-Yves Robin a été débarqué de la direction générale de France 2. Bertrand Mosca lui succède.

Bertrand Mosca a été nommé ce vendredi directeur de France 2 à la place de Claude-Yves Robin, a annoncé le groupe audiovisuel public dans un communiqué. Claude-Yves Robin serait victime des audiences décevantes de la chaîne depuis la rentrée, et plus particulièrement de celles des nouvelles émissions qui n'ont pas convaincu les téléspectateurs. Bertrand Mosca, proche de Rémy Pflimlin, avait dirigé les programmes de France 3 lorsque l'actuel président du groupe audiovisuel public en était le patron au début des années 2000. Depuis février 2011, il dirigeait la direction déléguée de l'innovation, de la diversité et des nouvelles cultures.

Des performances jugées décevantes

Ancien du groupe Lagardère, Claude-Yves Robin avait dirigé France 5 et France 4 avant d'être nommé à la tête de France 2 par Rémy Pflimlin en août 2010.
Parmi les nouveautés de la rentrée, si l'émission de Jean-Luc Delarue "Réunion de famille" le mardi en deuxième partie de soirée semble tout juste commencer à trouver sa place, les échecs d'audience se sont accumulés. Le magazine culturel "Avant-premières", le mercredi soir en deuxième partie de soirée, a rassemblé moins de 250.000 téléspectateurs lors de son dernier numéro. Samedi dernier en "prime time", le télé-crochet "Sing-off, 100% vocal" a réuni quant à lui moins de 2 millions de personnes, loin des performances que peuvent réaliser Michel Drucker ou Patrick Sébastien au même horaire.

"L'échec de tous les nouveaux programmes"

Dans un communiqué, la Société des journalistes (SDJ) de France 2, évoquant "l'échec de tous les nouveaux programmes" qui inquiète "profondément la rédaction" et soulignant que "l'information est l'un des rares moteurs de la chaîne", a appelé le nouveau directeur "à réagir en urgence, en envoyant un électrochoc, à tous les niveaux du groupe France Télévisions, dans les plus brefs délais".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :