Les abonnements vont doper la musique en ligne

 |   |  211  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Selon le cabinet Gartner, les ventes numériques de titres vont grimper à 7,7 milliards de dollars en 2015, dont près d'un tiers provenant des souscriptions à des sites de "streaming" comme Deezer ou Spotify.

L'abonnement est-il l'avenir de la musique ? C'est l'une des convictions du cabinet d'études Gartner. Les ventes mondiales de CD vont continuer de chuter sévèrement, tombant de 15 milliards en 2010 à 10 milliards de dollars en 2015. Dans le même temps, sans compenser ce déclin, les ventes numériques vont grimper de 5,9 milliards à 7,7 milliards de dollars. En Amérique du Nord, le marché de la musique digitale approche de la maturité et il sera difficile de maintenir des taux de croissance à deux chiffres.

Un quadruplement en quatre ans

Le segment qui croîtra le plus vite sera celui des abonnements à des services de "streaming" comme Deezer ou Spotify, dont le chiffre d'affaires devrait quadrupler en quatre ans, passant de 532 millions en 2011 à 2,21 milliards en 2015, pour représenter ainsi près d'un tiers (29%) des ventes en ligne.

Simplifier l'identification en ligne

Plus de la moitié de la musique numérique proviendra encore des téléchargements (payants) sur des services comme iTunes d'Apple, Amazon, Virginmega, etc..., dont les ventes progresseront de 3,6 milliards à 4 milliards de dollars dans quatre ans. Gartner souligne qu'il sera capital de simplifier et minimiser le nombre de fois où un utilisateur devra s'identifier et taper son mot de passe pour faire décoller tous ces services de musique en ligne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :