Euro 2012 : quand les supporteurs belges se vendent aux enchères

 |   |  258  mots
Les supporters belges Copyright AFP
Les supporters belges Copyright AFP
Des supporters belges se sont vendus aux enchères à un acheteur des Pays-Bas pour supporter leur équipe nationale à l'Euro. Les profits sont reversés à l'UNICEF.

Comment transformer une frustration en plaisir tout en faisant une bonne action? Des supporters belges ont trouvé la solution. Déçus de l'absence de leur équipe nationale, les Diables Rouges en Ukraine et en Pologne, ces supporteurs se sont vendus aux enchères sur eBay et ont trouvé preneur.  Un acheteur des Pays-Bas a déboursé 3.000 euros pour louer leur talent à encourager les Oranje. Les fonds récoltés seront reversés à l'Unicef. 

"Nous sommes vendus et nous sommes fiers d'être désormais les mercenaires des... Pays-Bas. Notre propriétaire (qui souhaite conserver l'anonymat) a généreusement offert 3.000 euros à Noodschool, un projet d'Unicef", indique un de ces supporters au journal belge Vers l'Avenir.


Sur le réseau social Facebook, le mouvement a fait des adeptes: le groupe "Belgian soccer fans for sale for Euro 2012" a été rejoint par plus de 20.000 membres. "Une fois de plus, nous supporteurs belges, n'avons pas d'équipe à soutenir lors d'un grand tournoi. Or, regarder les matches sans ressentir la tension du supporteur nous est... insupportable", raconte un membre du groupe. "Nous allons regarder les matches, soutenir l'équipe, porter les couleurs de l'équipe, agiter les drapeaux du pays, peut-être même apprendre l'hymne national", peut-on lire sur la page du groupe. "Oui, même si ce sont les Pays-Bas", avaient prévenu les organisateurs sur Facebook avant la fin des enchères. "Quand l'équipe (soutenue, ndlr) sera éliminée, nous ferons notre deuil pendant 24 heures et nous nous remettrons à nouveau en vente sur eBay", ajoute encore les organisateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :