Le Financial Times racheté 1,2 milliard d'euros par le japonais Nikkei

 |   |  242  mots
Pearson, devenu leader mondial des éditions pédagogiques, estime que le moment est venu de se concentrer sur ce segment.
Pearson, devenu leader mondial des éditions pédagogiques, estime que le moment est venu de se concentrer sur ce segment. (Crédits : Reuters)
La transaction, qui pourrait être bouclée d'ici à la fin de l'année, ne comprend pas la part de 50% dans The Economist Group actuellement détenue par le FT Group. Le groupe japonais est déjà propriétaire du quotidien économique japonais Nikkei.

L'éditeur allemand Axel Springer ne reprendra finalement pas le fameux quotidien aux pages rose saumon. L'éditeur britannique Pearson a annoncé jeudi 23 juillet la vente du Financial Times pour 844 millions de livres (environ 1,2 milliard d'euros) au groupe de médias japonais Nikkei, propriétaire du journal économique éponyme.

Certains médias ont laissé entendre que vendre le FT pourrait rapporter autour du milliard de livres (1,4 milliard d'euros) mais des analystes estimaient cette somme exagérée.

La transaction, qui pourrait être bouclée d'ici à la fin de l'année, ne comprend pas la part de 50% dans The Economist Group actuellement détenue par le FT Group.

Recentrage dans les éditions pédagogiques

Pearson, devenu leader mondial des éditions pédagogiques, estime que le moment est venu de se concentrer sur ce segment, en particulier en Amérique du Nord et dans les pays émergents, et de se désengager du secteur des médias, ont dit certaines sources.

Auparavant, Bloomberg, Thomson Reuters et Axel Springer ont été cités par les médias, dont le FT lui-même, comme acquéreurs potentiels. Ce dernier, propriétaire du journal le plus lu d'Europe, le tabloïd allemand Bild, avait publié un communiqué lapidaire plus tôt dan la journée après

"Le groupe Axel Springer dément les spéculations sur une acquisition du groupe Financial Times et affirme qu'il n'achètera pas le groupe Financial Times."

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :