Le Financial Times en passe de devenir américain ?

 |   |  240  mots
Michael Bloomberg, le maire de New York - Copyright Reuters
Michael Bloomberg, le maire de New York - Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le propriétaire de l'agence qui porte son nom, Michael Bloomberg serait intéressé par le rachat du groupe britannique Financial Times.

Mouvement en vue dans les grands médias économiques anglo-saxons. Le maire de New York et cofondateur de l?agence de presse Bloomberg serait intéressé par le rachat du groupe Financial Times, qui édite le quotidien britannique aux pages saumon et possède la moitié de l?hebdomadaire The Economist. Un rapprochement annoncé dans un article du New York Times publié dimanche, qui cite trois sources proches du dossier ayant souhaité rester anonymes.

Fidèle lecteur

Selon cette enquête, l?homme d?affaires américain aurait visité le siège londonnien du ?FT? en octobre. Si ce dernier est présenté comme un fidèle lecteur des deux titres, un rachat du groupe serait étonnant dans la mesure où ce dernier connaîtrait des déboires financiers. Le groupe Financial Times, dont les résultats ne sont pas officiellement divulgués par son actuelle maison-mère, l?éditeur Pearson, serait en effet dans le rouge selon des analystes. Il subirait la chute des recettes publicitaires, que le succès de son offre payante ne parviendrait pas à compenser.

Thomson Reuters sur les rangs

Il attire pourtant les convoitises puisqu?un concurrent de Bloomberg, Thomson Reuters serait pourtant lui aussi candidat au rachat. Le départ annoncé de deux membres de la direction de Pearson a en effet alimenté les rumeurs d?une mise en vente du groupe. Selon le ?NYT?, le groupe Financial Times vaudrait environ 1,2 milliard de dollars.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2012 à 11:40 :
Cohérent l?intérêt de Bloomberg pour le FT sur le plan intellectuel mais plus complexe sur le plan industriel quoique...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :