Les cinq tendances tech à suivre dans la Silicon Valley en 2020

 |   |  1160  mots
Dans le cadre de son programme Starlink, SpaceX a mis en orbite 120 satellites afin d’améliorer l’accès à Internet.
Dans le cadre de son programme Starlink, SpaceX a mis en orbite 120 satellites afin d’améliorer l’accès à Internet. (Crédits : DR)
De l’informatique en périphérie à l’Internet par satellite, en passant par la révolution du Crispr dans la médecine, voici ce que nous réserve la tech californienne dans l’année à venir.
  • 1) Un cloud mieux contrôlé par ses utilisateurs

Le cloud continue de séduire les entreprises, et les revenus du cloud public devraient croître de 17 % dans le monde l'an prochain, pour passer la barre des 266 milliards de dollars. Mais depuis le vote du Cloud Act, qui permet aux autorités américaines de réclamer aux fournisseurs l'accès aux données stockées sur leurs serveurs, qu'elles soient situées aux États-Unis ou à l'étranger, le cloud génère aussi des inquiétudes. D'autant que les trois leaders mondiaux du secteur, Amazon, Microsoft et Google, sont tous américains.

Lire aussi : Transfert de données : comment l'Europe se protège face au Cloud Act

Afin de conserver la confiance de leurs utilisateurs, ces derniers vont devoir prendre des mesures fortes en 2020. Google vient d'ouvrir la voie lors de sa conférence Next, qui s'est tenue fin novembre à Londres. L'entreprise y a annoncé le lancement de deux outils, External Key Manager et Key Access Justifications, qui, ensemble, permettront à ses clients d'avoir la main sur le chiffrement de leurs données, et donc d'en refuser l'accès à Google, quelle que soit la raison. Un premier pas vers un cloud qui donne aux entreprises un contrôle total sur leurs informations ?

  • 2) L'Internet se projette dans l'espace

Près de 3,5 milliards d'êtres humains sont aujourd'hui privés d'une connexion Internet, faute...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/12/2019 à 16:55 :
Je suis pour la science et la technologie à fond les ballons, maintenant lancer 12000 satellites pour nousbirradier de micro ondes sans qu'il n'y ai aucun garde fou est troublant d'autant que les astronomes s'y opposent fortement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :