Pour attraper des Pokémons sans smartphone, il faudra acheter chez Nintendo

L'application Pokémon GO sera disponible sur l'Apple Watch mais impossible d'y capturer des Pokémons sauvages. Ce privilège est réservé au bracelet Pokémon GO Plus, vendu par Nintendo.
Laszlo Perelstein
Certains vont enfin pouvoir ranger leur smartphone et profiter du paysage.
Certains vont enfin pouvoir ranger leur smartphone et profiter du paysage. (Crédits : REUTERS/Mariana Bazo.)

L'annonce devrait sans doute réjouir ceux lassés de voir des jeunes (et moins jeunes) se balader le smartphone en l'air pour tenter de capturer des Pokémons. Niantic, le studio chargé du développement de l'application qui a pour le moins enflammé le web au cours de l'été, a annoncé jeudi 7 septembre la sortie prochaine du bracelet connecté Pokémon GO Plus ainsi que l'arrivée du jeu sur l'Apple Watch.

Commercialisé dès le 16 septembre sur la plupart des marchés occidentaux, Pokémon Go Plus se connecte au smartphone de l'utilisateur par Bluetooth. Le dispositif signale ensuite l'apparition de Pokémons via une LED ainsi que des vibrations et permet d'entreprendre certaines actions de base, comme la capture de Pokémons ou la récolte d'objets aux Pokéstops, simplement en appuyant sur l'unique bouton central, selon sa fiche de présentation sur le site de Nintendo.


Le bracelet Pokémon GO Plus a une apparence très simple. Crédits : Nintendo.

Chez Apple, pas de fonction capture

D'une apparence des plus simples, le Pokémon GO Plus est tout de même vendu 39,99 euros, ce qui permettra au géant japonais d'engranger des revenus, après avoir affiché une perte nette de 24,53 milliards de yens (211 millions d'euros) lors du premier trimestre de son exercice décalé 2016, terminé au 30 juin. Jusqu'ici, l'impact de Pokémon GO a été limité pour Nintendo, l'entreprise devant partager avec d'autres les profits engendrés par le succès de l'application.

     | Lire Pokemon GO : la fausse poule aux oeufs d'or de Nintendo

Malgré son prix sensiblement plus important -à partir de 319 euros-, l'Apple Watch ne permettra, elle, pas de capturer les Pokémons sauvages, mais simplement de les signaler, obligeant donc à sortir son iPhone, moins régulièrement toutefois que sans la montre. Cette dernière permettra tout de même d'assurer le suivi des distances parcourus -et donc de faire éclore les œufs placés en incubateur- et de récolter les objets aux Pokéstops.

En se lançant dans les jeux mobiles, certains pensaient que Nintendo laissait tomber les produits physiques. Le Japonais ne les avait jamais perdus de vue.

Laszlo Perelstein

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.