Presse : SFR va vendre une douzaine de titres spécialisés

 |   |  373  mots
L'opérateur, filiale du groupe Altice de Patrick Drahi, veut notamment céder Mieux Vivre Votre Argent au groupe Valmonde, propriétaire du magazine Valeurs Actuelles.
L'opérateur, filiale du groupe Altice de Patrick Drahi, veut notamment céder Mieux Vivre Votre Argent au groupe Valmonde, propriétaire du magazine Valeurs Actuelles. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Le groupe de télécoms et de médias SFR a annoncé mercredi un projet de cession d'une douzaine de ses titres de presse spécialisée, dans le but de se recentrer sur ses activités d'information générale avec Libération et L'Express.

L'opérateur au carré rouge se sépare d'un grand nombre de ses journaux. Le groupe de télécoms et de médias SFR a annoncé mercredi un projet de cession d'une douzaine de ses titres de presse spécialisée, dans le but de se recentrer sur ses activités d'information générale autour de Libération et de L'Express. Le groupe explique dans un communiqué qu'il veut céder à différents repreneurs le mensuel dédié aux épargnants Mieux vivre votre argent, les magazines culturels Studio Ciné Live, Lire, Classica et Pianiste; le pôle décoration; l'hebdomadaire spécialisé dans les infos confidentielles La Lettre de l'Expansion; ainsi que Job Rencontres et le Salon du travail.

Dans le détail, l'opérateur, filiale du groupe Altice de Patrick Drahi, veut céder Mieux Vivre Votre Argent au groupe Valmonde, propriétaire du magazine Valeurs Actuelles. Ce dernier a confirmé négocier en ce sens avec Altice et SFR, précisant que ces discussions incluaient l'hebdomadaire La Lettre de la Bourse et des activités événementielles liées. L'hebdomadaire La Lettre de l'Expansion devrait quant à lui être cédé au groupe Le Figaro, qui veut l'adosser au site Wansquare pour créer "un leader de l'info économique confidentielle".

Le DG de L'Express reprendrait le pôle décoration

Les titres du pôle décoration (Côté Sud, Côté Paris, Côté Ouest et Côté Est) font eux l'objet d'une proposition de reprise émanant de François Dieulesaint, actuel directeur général délégué du groupe L'Express. Première Media, éditeur des magazines de cinéma Première et Le Film Français, est en lice pour reprendre Studio Ciné Live, tandis que Lire, Classica et Pianiste devraient rejoindre une société indépendante formée par Jean-Jacques Augier et Stéphane Chabenat.

Enfin, Job Rencontres et le Salon du travail devraient rejoindre le groupe de presse de Marc Laufer, à qui Altice et SFR avaient déjà revendu le magazine L'Etudiant ainsi que le groupe de presse professionnelle NewsCo, fondé par cet homme d'affaires en 2011 et qui comprend notamment Cosmétiquemag, Pneumatique, Coiffure de Paris et Le journal des télécoms.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/06/2017 à 20:40 :
Quitter un représentant de l' oligarchie pour retomber dans les mains d' un autre, à quoi bon ...?


Si c' est une main indépendante, tant mieux mais d' où viendraient alors les capitaux ...?

Nous jugerons sur pièce. Il se développe heureusement de très bons médias alternatifs, le grand soir, polony, taddei, bd voltaire, upr, etc...
a écrit le 14/06/2017 à 20:38 :
Des titres marginaux non stratégiques , aucune valeur ajoutée : il a raison.
a écrit le 14/06/2017 à 19:50 :
Il faudrait pas oublier que SFR va liçencier entre 4 à 5000 employés... cherchez l'erreur!!!
Réponse de le 14/06/2017 à 20:45 :
Et Exactement dans les memes proportions, Orange et Bouygues,, S.F.R racheté en 2014, devait aussi en bénéficier.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :