Publicis choisie pour faire la "com' " du gouvernement

L'agence Publicis a remporté l'appel d'offre pour fournir des services de conseil en communication au Service d'information du gouvernement.
Maurice Lévy, le patron de Publicis - Copyright Reuters

Publicis conserve le gros lot. L'agence dirigée Maurice Lévy a remporté un appel d'offre de taille: celui du Service d'information du gouvernement (SIG). C'est ce qu'indique le magazine Challenge ce samedi. Une information confirmée dans la journée par l'AFP. L'agence de communication était en compétition avec un autre géant du secteur, Havas Worldwide (l'ancienne Euro RSCG) dirigée par Stéphane Fouks. Elle offrait déjà ses services au SIG à l'équipe de François Fillon.

Des campagnes de pub pour le gouvernement

Les Service d'information du gouvernement, qui compte une centaines d'agents, prend en charge les campagnes de communication du gouvernement. Il dispose d'un budget de 15 millions d'euros. Il peut également faire réaliser des sondages.

L'agence qui a remporté l'appel d'offre fournit des services de conseil, de rédaction d'argumentaire ou encore réaliser des campagnes publicitaires. Dernière en date: une réclame réalisée par Publicis pour l'agence "Investir en France" qui vise à attirer les investisseurs étrangers en France qui a fait du bruit sur la toile.

 


Did You Know? Invest in France Agency par AFII

 

La période sourit à Publicis. L'agence a annoncé plusieurs acquisitions, comme en Inde par exemple, et une croissance organique de 7 % au mois d'octobre.

 

 (mise à jour: 16h23)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 01/04/2013 à 9:08
Signaler
la publicité en général, une industrie de l'inutile. Si maintenant ils s'attaquent à la promotion du pouvoir en place, ils vont devoir franchir l'everest!!

à écrit le 26/11/2012 à 9:12
Signaler
Aucune com n'est audible dans le tapage contraire orchestré par Montebourg ! C'est de l'argent (du contribuable) gaspillé, une fois de plus...

à écrit le 25/11/2012 à 18:45
Signaler
C'est fou ce qu'on est étonnés! Et par ce choix et par la navrante dullité du spot de promotion, pur produit de gens qui n'ont jamais eu à faire autre chose que de tordre des bras ou régler les problèmes avec l'argent des autres. Enfin, s'ils les ont...

à écrit le 25/11/2012 à 13:23
Signaler
Il n'y a que moi qui trouve cette vidéo marrante, informative et utile?

à écrit le 25/11/2012 à 10:48
Signaler
... l'enfumage permanent! et en plus, ça coute. Y'en a ras le bol avec ces méthodes de gouverner.

à écrit le 25/11/2012 à 0:34
Signaler
Tout reste en famille avec le système UMPS en France

à écrit le 24/11/2012 à 23:36
Signaler
Merci de préciser le prix pour le contribuable, faites comme pour la période Sarkozy, car rien ne change au niveau des dépenses de l' Etat.

à écrit le 24/11/2012 à 22:37
Signaler
C'est Élisabeth Badinter qui va être contente ! C'est comme pour la taxation des ?uvres d'art... Il y a riches et riches au PS.

le 25/11/2012 à 8:26
Signaler
"Tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d'autres". George Orwell, La ferme des animaux.

à écrit le 24/11/2012 à 19:15
Signaler
le ps contre les riches , vous rigolez , pourquoi autant de taxes début mai pour les pauvres les riches resteront riches et les pauvres toujours plus pauvres

à écrit le 24/11/2012 à 19:09
Signaler
logique compte tenu des relations de Hollande avec M*Badinter ! Les affaires sont les affaires !

le 26/11/2012 à 9:40
Signaler
Bien dit

à écrit le 24/11/2012 à 18:06
Signaler
Stop si maintenant il faut payer une entreprise pour nous mentir ou faire de l?hypocrisie je demande a ce qu'on me rembourse une partie de mes impots merci au gouvernement normal de bien vouloir prendre cela en compte!!!!!!!!!!!

à écrit le 24/11/2012 à 16:52
Signaler
Cette information est écoeurante. On croyait que le PS était contre les riches, mais voilà il choisit l'agence et son patron qui a des revenus indécents. 16 millions d'euros. Ces élites socialistes sont lamentables -de jardin-

à écrit le 24/11/2012 à 16:52
Signaler
Super ! Encore du copinage, les grands entraident les grands ! La France a vraiment des relents de monarchie, parfois et même trop souvent. Et le small business act, c'est pour les pigeons, c'est ça ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.