Technologies mobiles : les écrans larges ont le vent en poupe

 |   |  349  mots
Selon Flurry, la France affiche un taux de pénétration des technologies mobiles de 81%.
Selon Flurry, la France affiche un taux de pénétration des technologies mobiles de 81%. (Crédits : Décideurs en région)
D’après une étude de Flurry, une filiale de Yahoo! spécialisée dans l’analyse des données mobiles, les Européens sont de plus en plus friands de tablettes et autres phablettes à écran large.

Sur le Vieux continent, les appareils mobiles connectés ont la cote. Avec 564 millions d'appareils mobiles connectés, les Européens ont très largement adopté les nouveaux usages en ligne, selon un rapport publié mardi par l'entreprise d'analyse de données mobiles Flurry, propriété de Yahoo!.

Dans cette enquête, la société a passé au crible les données émanant de plus de 725.000 applications installées sur les appareils des utilisateurs répartis dans dix pays européens (les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la France, l'Espagne, l'Italie, la Pologne, l'Ukraine, la Russie, la Suède et l'Allemagne).

Les Espagnols préfèrent les "phablettes"

C'est en Suède que le taux de pénétration des appareils mobiles est le plus élevé, avec 1,5 appareil connecté par habitant et un taux de pénétration de 150%, devant les Pays-Bas (136%) et le Royaume-Uni (130%). La France, avec un taux de pénétration de 81%, se situe au quatrième rang, juste devant l'Allemagne (77%).

Parmi les équipements de plus grande taille, les Français sont les plus friands de tablettes grand format, possédées par 12% d'entre eux, contre 9% en Allemagne et 8% en Espagne. Les Espagnols préfèrent en revanche les "phablettes", ces smartphones à écran large, possédés par 37% d'entre eux contre 24% en France ou 21% au Royaume-Uni.

Disparition des téléphones classiques et nouvelles pratiques

Si les équipements à écran large se multiplient, les téléphones classiques disparaissent pour leur part peu à peu du marché au profit des smartphones, et représentent désormais moins de 1% des équipements dans la très grande majorité des pays.

Les usages varient cependant d'un pays à l'autre, selon le rapport de Flurry, avec un usage plus intensif des réseaux sociaux et applications de communication en France et au Royaume-Uni, avec 40% du temps de connexion, alors que les jeux vidéo sont la première occupation des Italiens (36% du temps de connexion).

D'une manière générale, estime Flurry, malgré une adoption rapide, le marché des applications continue de connaître une croissance à deux chiffres sur l'ensemble du continent.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :