Orascom se défait de ses actifs tunisiens pour 1,2 milliard de dollars

 |   |  245  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
L'opérateur des télécommunications égyptien Orascom a cédé la moitié restante de ses activités en Tunisie à un consortium dont fait partie la filiale koweïtienne de Qatar Telecom, Wataniya.

La moitié restante de Tunisiana (activités tunisiennes de l'égyptien Orascom) a été cédée à un consortium emmené par le tunisien Princesse Holding dont fait partie Wataniya, filiale koweïtienne de Qatar Telecom. Dans son communiqué publié ce lundi, ce dernier précise que Wataniya, qui détenait déjà 50% de Tunisiana, a acheté les parts restantes pour 1,2 milliard de dollars (874 millions d'euros). Le consortium a précisé qu'il travaillerait avec les autorités tunisiennes à la finalisation du rachat, qui devrait être conclue début janvier 2011.

Tunisiana est le second opérateur de Tunisie après Tunisie Télécoms et devant Orange. Il compte 5,7 millions d'abonnés.

"Cette acquisition est conforme au projet de Qtel Group (...) et avec la stratégie de développement actif de notre portefeuille, qui pourrait nous amener à augmenter notre participation dans des actifs performants et susceptibles de poursuivre leur croissance", écrit le cheikh Abdallah al Thani, président de Qtel.

De son côté, Qtel s'est rapidement développé à l'étranger afin de compenser la perte de son monopole national depuis l'entrée au Qatar d'une filiale locale du britannique Vodafone. Présent dans dix-sept pays, il est l'opérateur le plus important du Moyen-Orient et d'Afrique du nord avec plus de 68 millions d'abonnés.

Par ailleurs, Orascom négocie actuellement avec le russe VimpelCom pour lui vendre des actifs, ce qui ferait de ce dernier le cinquième opérateur mondial de téléphonie mobile.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :