Attention, votre téléphone est peut-être un mouchard !

 |  | 326 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Un programme caché dans les systèmes d'exploitation iOS4 des derniers smartphones d'Apple (l'iPhone 4) qui équipent aussi ses tablettes iPad de deuxième génération conserverait pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois les traces de tous les déplacements de l'appareil donc de son utilisateur. Les téléphones concurrents utilisant le système Android de Google seraient aussi concernés.

Et si votre téléphone comme l'iPhone d'Apple voire ceux équipés du système Android de Google pouvait permettre de vous suivre à la trace ? Désagréable perspective, non ?

Deux informaticiens britanniques ont en effet découvert un programme caché dans les systèmes d'exploitation iOS4 des derniers smartphones d'Apple (l'iPhone 4) qui équipent aussi ses tablettes iPad de deuxième génération. Ce programme conserverait pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois les traces de tous les déplacements de l'appareil donc de son utilisateur alors qu'elles doivent généralement être effacées au bout de quelques heures.

Apple ne serait pas le seul concerné. Selon d'autres travaux, cités par le Wall Street Journal et le Guardian, les téléphones équipés du système Android de Google, tout aussi populaires, seraient aussi sur la sellette.

Certes, il faut avoir accès physiquement à l'appareil pour avoir accès à ces informations. Mais voilà qui n'est guère rassurant.

L'affaire fait en tout cas grand bruit. Holger Eichele, porte-parole du ministère allemand de la Protection des consommateurs a ainsi déclaré qu'Apple va devoir faire la lumière sur "toute une série de questions" concernant la collecte de données personnelles dans ses produits phares que sont l' iPhone et l'iPad mais également dans d'autres types de produits.  "Apple doit révéler où sont stockées ces données, pendant quelle durée et dans quel but, qui y a accès et comment elles sont protégées contre d'éventuelles intrusions" a -t-il lancé. La collecte secrète et le stockage de données de localisation d'un téléphone portable constitueraient une violation majeure de la vie privée", a-t-il ajouté. La loi allemande est particulièrement protectrice pour les usagers et en particulier pour les internautes utilisant des réseaux sociaux.

Une exigence similaire a été formulée par le sénateur américain Al Franken.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :