Orange Suisse racheté par le fonds Apax

 |   |  276  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le fonds britannique l'a emporté sur les offres du fonds américain Providence et du fondateur de Free, Xavier Niel.

Et le gagnant est... Apax. France Télécom a annoncé vendredi avoir conclu un accord pour vendre ses filiales en Suisse et au Lichtenstein au fonds britannique pour 1,6 milliard d'euros. Apax bat ainsi les deux autres finalistes qui proposaient environ 1,5 milliard d'euros : le fonds américain Providence, et un trio associant Xavier Niel (principal actionnaire de Free) à Goldman Sachs et Doughty Hanson. Le dossier avait aussi été regardé par d'autres fonds (EQT. Bain, Carlyle, Altice), par l'américain Liberty Media (propriétaire du câblo-opérateur suisse UPC Cablecom) voire par l'égyptien Naguib Sawiris.

Prix plus bas qu'espéré

Le prix, qui correspond à 6,5 fois l'excédent brut d'exploitation attendu pour 2011, est dans le bas de la fourchette espérée par l'opérateur français (1,5 à 2 milliards d'euros).

Sur les neuf premiers mois de 2011, Orange Suisse (1.200 salariés) a vu son chiffre d'affaires reculer de 5 %, à 738 millions d'euros. Avec 1,6 million de clients (17 % du marché), c'est le troisième opérateur mobile du pays, derrière Swisscom et Sunrise. L'an dernier, il avait tenté de fusionner avec Sunrise, mais le gendarme de la concurrence local s'était opposé à une fusion qui n'aurait laissé que deux opérateurs mobiles dans le pays. Sunrise (qui détient 20% du marché) avait ensuite été racheté il y a un an par le fonds britannique CVC pour 2,7 milliards d'euros. CVC n'a pas enchéri pour Orange Suisse, mais aurait été en contact avec Providence.

Les prochaines étapes pourraient être la cession des filiales de l'opérateur français au Portugal et en Autriche, où des négociations sont en cours avec l'opérateur mobile concurrent, détenu par le hongkongais Hutchison Whampoa. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :