Google supprime 20% des effectifs de Motorola un an après l'annonce de son rachat

 |   |  268  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Reuters)
Un an quasiment jour pour jour après l'annonce de son intention de racheter Motorola, Google va supprimer 4.000 emplois au sein du fabricant de téléphones portables pour la ramener dans le vert.

Triste anniversaire chez Motorola. A deux jours du premier anniversaire de l'annonce de son rachat par Google le 15 août 2011 pour 12,5 milliards de dollars (l'opération a été effective en mai dernier pour un montant de 12,9 milliards), le géant de l'Internet a confirmé l'information du New York Times dévoilée ce lundi comme quoi il s'apprêtait à supprimer quelque 4.000 emplois chez Motorola, dont deux tiers en dehors des Etats-Unis. Soit 20% des effectifs. Google promet de « généreuses indemnités de licenciement » aux salariés concernés.

Moins de modèles et fin des téléphones bas de gamme

En agissant ainsi, Google veut redresser les comptes du fabricant du célèbre Razr, aujourd'hui dans le rouge. Selon son nouveau directeur général Woodside,
Motorola va se concentrer sur la production de quelques modèles et non plus sur la douzaine qu'il fabrique actuellement. La fabrication de portables bas de gammes sera terminée.
94 bureaux vont fermés dans le monde. La voilure sera réduite en Asie et en Inde; Motorola préférant concentrer ses activités de recherche développement à Chicago, Sunnyvale en Californie et à Pékin.
Longtemps leader du marché de la téléphonie mobile, Motorola a raté le virage des smartphones, dominé par Apple et Samsung. La tentative de redécoller en lançant une tablette Xoom ne s'est pas couronnée de succès. En rachetant Motorola, Google cherchait à contrôler le marché la fabrication d'appareils utilisant son système d'exploitation pour téléphones portables Android, et à mettre la main sur près de 17.000 brevets.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :