Violation de brevets : Apple veut durcir l'amende de Samsung qui demande un nouveau procès aux Etats-Unis

 |   |  368  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe américain veut recevoir 700 millions de dollars supplémentaires après la condamnation en août aux Etats-Unis de Samsung dans le procès sur les violation de brevets dont les deux groupes s'accusent mutuellement. Le sud-coréen, qui a été condamné à verser 1 milliard de dollars d'amende, demande un nouveau procès aux Etats-Unis avec un "traitement plus équitable".

Apple veut beaucoup plus qu'un milliard de dollars. Alors qu'en août, un juge américain a condamné Samsung à une amende de plus d'un milliard de dollars dans l'affaire de violation de brevets dont s'accusent mutuellement Apple et Samsung, le groupe informatique américain veut recevoir plus de 700 millions de dollars de dommages et intérêt supplémentaires. Dans un document de justice enregistré vendredi tard, "Apple demande un amendement au verdict existant pour augmenter les dommages et intérêt de 707 millions de dollars", estimant que les dommages et intérêts reçus ne couvrent pas suffisamment les enfreintes de Samsung à ses brevets de design, les enfreintes de brevets en connaissance de cause.

Samsung pour un nouveau procès et un traitement équitable
Samsung ne désarme pas. Le groupe sud-coréen « demande la tenue d'un nouveau procès « avec un délai adéquat (de préparation) et un traitement équitable entre les parties ». Dans un autre document de justice, Samsung souligne que "les contraintes du tribunal sur le calendrier du procès, les témoins et documents de preuves étaient sans précédant pour un litige de brevet de cette complexité et ampleur et ont empêché Samsung de présenter un dossier complet et équitable en réponse à des nombreuses accusations d'Apple".

L'iPhone5 dans le viseur de Samsung
En outre, dans la bataille que se livrent les deux groupes dans une dizaine de pays, Samsung prévoit d'ajouter le nouveau téléphone multifonctions d'Apple, l'iPhone 5, à ses plaintes pour violations de brevets. "Notre entreprise envisage d'inclure d'iPhone 5 d'Apple dans la plainte" pour violations de brevets, "mais nous ne pouvons pas dire quand", a déclaré à l'AFP un porte-parole de Samsung. "La décision sera prise quand notre groupe aura analysé l'iPhone 5 pour déterminer quels aspects du produit constituent une violation de brevet", a-t-il ajouté.

Selon l'agence sud-coréenne Yonhap, les experts du secteur pensent que Samsung va s'appuyer sur son portefeuille de brevets portant sur la technologie LTE pour attaquer Apple. L'iPhone 5 est le premier des téléphones multifonctions d'Apple à utiliser la LTE, la technologie à très haut débit, proche de la quatrième génération cellulaire.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/09/2012 à 13:17 :
Entièrement d'accord avec Muppet .. 23/09
Comment le justice peut -elle être complice de telles inepties
Le monde est fou !
Réponse de le 12/03/2014 à 22:29 :
le gouvernement n a pas du tout atteint sa prévision de croissance pour 2013 puisqu'elle était de 0, 8 dans la première loi de finance. il a même magistralement planté le déficit malgré des hausses d impôts considérables.
a écrit le 26/09/2012 à 9:18 :
iphone 5
Quand j'appelle quelqu'un je n'ai qu'une seule tonalité d'appel et pourtant même si ça sonne qu'une seule fois ça continu d'appeler, mais sans son. À noter que ça ne fait ça qu?avec certains appels (en général les portables).

Par contre si je mets le téléphone en haut-parleur j'ai bien plusieurs sonneries d'appel.
C'est le nouveau brevet déposé par Appel
a écrit le 23/09/2012 à 12:01 :
A ce rythme, le chiffre d'affaires d'Apple va gonfler aussi grâce aux procès.
a écrit le 23/09/2012 à 12:01 :
Quel crédit accorder à une entreprise qui a en fait les mêmes pratiques qu'elle dénonce !
a écrit le 23/09/2012 à 11:16 :
La politique des brevets devient délirante. Samsung ET Apple savent qu'il est pratiquement impossible de créer un cellulaire sans violer un seul brevet, idem en informatique. Même si personne n'a déposé le brevet du feu, de la roue, de l'écriture...
Dans le domaine de la médecine, de la chimie, de l'informatique... le principe des droits d'auteur et de brevet sont incompatible avec le rythme de l'évolution technologique.
Mis en place pour protéger les inventeurs, elle sert aujourd'hui a assurer le monopole d'un marché à son détenteur. Apple qui est la firme la plus conservatrice et la plus fermée, a toujours optée pour un standard Apple fermé. Cette politique qui a conduit Apple à la quasi faillite a été sauvé en incluant les composant de l'architecture PC (ouverte) : tout est PC dans un Apple.
Sa technique est simple, enfermer le consommateur dans une norme propriétaire, et lui vendre à prix d'or les accessoires les programmes...
Si Apple jouit d'une forte notoriété, cela du fait de la qualité de son travail, son gout pour les marges démesurées le reconduira à la faillite : le coup de l'adaptateur électrique à 29 euros fera parti de ces mesquineries que l'on paye un jour.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :