Altice cède une partie de son réseau de fibre

 |   |  183  mots
Patrick Drahi, le propriétaire d'Altice Europe, maison-mère de SFR.
Patrick Drahi, le propriétaire d'Altice Europe, maison-mère de SFR. (Crédits : Reuters)
Altice Europe a annoncé ce vendredi que sa filiale française Altice France a conclu un accord exclusif pour vendre 49,99% du capital de son réseau de fibre optique SFR FTTH à un groupe d'investisseurs pour 1,8 milliard d'euros.

C'est fait. Altice Europe a annoncé ce vendredi que sa filiale française Altice France a conclu un accord exclusif pour vendre 49,99% du capital de son réseau de fibre optique SFR FTTH à un groupe d'investisseurs pour 1,8 milliard d'euros.

L'opérateur télécoms européen contrôlé par Patrick Drahi explique dans un communiqué que cet accord, conclu avec Allianz Capital Partners, Axa Investment Managers Real Assets et Omers Infrastructure, va permettre à sa filiale française d'accélérer sa stratégie de déploiement de la fibre en France.

SFR FTTH valorisé 3,6 milliards d'euros

La transaction, qui valorise du coup SFR FTTH à 3,6 milliards d'euros, va aussi permettre à Altice Europe et sa filiale française de poursuivre leur désendettement. Le groupe, qui a été conseillé par la banque d'affaires Lazard sur l'opération, espère finaliser cet accord dans le courant du premier semestre 2019.

SFR FTTH ambitionne d'équiper en fibre 5 millions de foyers sur le territoire, dont un million dès la fin de cette année. A 9h21, le titre Altice Europe faisait un bond de 10,8% à 2,05 euros.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2018 à 17:02 :
Trop d'endettement tue l'endettement ...
Quant à Drahi et ces méthodes avec Noos, ses fournisseurs et mon père septuagénaire , je le retiens , il lui avait facturé des frais abusifs de résiliation alors que SFR avait augmenté les tarifs de manière unilatérale rendant le contrat caduc et les frais de résiliation nulles...
Si il y avait eu de vrais class actions en France , c'est des millions d'euro que SFR aurait du payer car mon père n'est pas le seul à avoir subi ses agissements (menace des huissiers ) mais malheureusement , on est en France , le pays des puissants où on écrase les petits ... d'où le mouvement des gilets jaunes...
a écrit le 01/12/2018 à 10:39 :
Il ne reste plus qu'à Orange a faire de même, et nous retrouverons alors une infrastructure fibre unique, dont l'Etat devra se rendre propriétaire constitutionnellement, et partagée entre tous les opérateurs fixes devenus FVNO :-)
a écrit le 30/11/2018 à 13:56 :
ça sent la vente de sfr bientôt .trop d endettement !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :