Altice négocie la vente d'activités télécoms de gros avec Tofane

 |   |  448  mots
Les activités cédées portent sur la vente en gros de minutes de communications vocales, a précisé un porte-parole d'Altice.
Les activités cédées portent sur la vente en gros de minutes de communications vocales, a précisé un porte-parole d'Altice. (Crédits : Philippe Wojazer)
Cette opération s'inscrit dans un programme de vente d'actifs non-stratégiques pour renforcer l'équilibre à long-terme du groupe de Patrick Drahi. En novembre dernier, Altice affichait en effet des résultats décevants et des inquiétudes concernant sa dette (50 milliards d'euros environ).

Altice est entré en négociations exclusives avec le groupe Tofane Global, basé à Paris, en vue de lui vendre des activités de télécommunications de gros en France, au Portugal et en République Dominicaine, ont annoncé lundi les deux sociétés

Les activités cédées portent sur la vente en gros de minutes de communications vocales, a précisé un porte-parole d'Altice.

Cette opération s'inscrit dans un programme de vente d'actifs non-stratégiques pour renforcer l'équilibre à long-terme du groupe de Patrick Drahi et se concentrer sur l'amélioration des résultats opérationnels et financiers de ses principales marques, précise Altice dans un communiqué où il ne mentionne aucun détail financier.

Après des résultats jugés décevants en novembre dernier et des inquiétudes sur la dette d'Altice, estimée à quelque 50 milliards d'euros, Patrick Drahi avait décidé de remanier la direction du groupe et s'était engagé à vendre des actifs jugés non stratégiques. Altice doit publier jeudi ses résultats pour 2017.

En attendant l'approbation des autorités réglementaires

Dans un communiqué distinct, Tofane a précisé que les négociations portaient sur l'achat "de l'ensemble d'Altice International Wholesale" (AIW), "réunissant les activités des services inter-opérateurs internationaux (international carriers) du groupe en France, au Portugal et en République dominicaine". Les trois entités d'AIW (SFR Carriers, Meo et Orange St Domingue) "ont transporté 14 milliards de minutes de trafic voix en 2017", précise le texte.

A l'issue de cette transaction, qui doit être présentée aux instances représentatives du personnel et reste soumise à l'approbation des autorités réglementaires, "Tofane Global et les entités d'AIW resteront des partenaires stratégiques de long terme d'Altice NV à qui ils continueront de fournir des services de terminaisons d'appels et de données mobiles", ajoute le communiqué.

Un chiffre d'affaires de plus de 1,2 milliard d'euros

Pour rappel, Tofane Global, nouveau venu dans les télécoms et le numérique, est spécialiste des services inter-opérateurs internationaux et a été fondé par Alexandre Pébereau, son Pdg, qui était dans le passé directeur général d'Orange international carriers.

Il avait annoncé en mars le rachat d'iBasis (qui fait de la vente en gros de communications vocales sur internet) au groupe néerlandais Royal KPN.

Avec Altice International Wholesale, ces deux acquisitions représentent un chiffre d'affaires de plus de 1,2 milliard d'euros et année pleine. Cela fera de Tofane Global le troisième fournisseur de services voix et mobile inter-opérateurs internationaux au monde, derrière le britannique Vodafone et l'indien Tata Communications affirme le groupe.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :