Fibre  : Altice croque Covage pour 1 milliard d’euros

 |   |  338  mots
Patrick Drahi, le fondateur et propriétaire d'Alice Europe.
Patrick Drahi, le fondateur et propriétaire d'Alice Europe. (Crédits : Philippe Wojazer)
Le groupe de télécoms et médias Altice Europe a annoncé lundi que sa filiale SFR FttH (fibre jusqu'au domicile) est entrée en négociations exclusives avec le fonds d'investissement Cube Infrastructure afin de racheter l'opérateur d'infrastructures Covage pour un milliard d'euros.

C'est une importante acquisition pour Altice Europe. Le groupe de télécoms et médias a annoncé lundi que sa filiale SFR FttH (fibre jusqu'au domicile) est entrée en négociations exclusives avec le fonds d'investissement Cube Infrastructure afin de racheter l'opérateur d'infrastructures Covage pour un milliard d'euros. Cette opération, qui devrait être finalisée au premier semestre 2020, doit permettre à SFR FttH "d'étendre significativement sa présence" et d'équiper en fibre au moins 2,4 millions de foyers supplémentaires, précise un communiqué d'Altice Europe.

Avec cet apport de Covage, SFR FttH équipera au total environ 8 millions de foyers en France. "Nous sommes très fiers d'intégrer Covage, une excellente entreprise avec un portefeuille de zones en France complémentaire au notre", a commenté Patrick Drahi, le fondateur d'Altice, cité dans le communiqué. "SFR FttH et Covage vont ensemble massivement déployer la fibre au cours des 3 à 4 prochaines années", en particulier dans des "zones exclusives" où il n'existe à l'heure actuelle aucune infrastructure pour la fibre, détaille le document.

Un gros acteur de la fibre dans les campagnes

Le groupe Covage est spécialisé dans la conception, le déploiement et la commercialisation de la fibre optique dans le cadre des réseaux d'initiative publique (RIP). Les RIP sont des délégations de service public permettant le déploiement de la fibre, le plus souvent dans les zones les moins denses de l'Hexagone, sous la conduite des collectivités locales, départements ou régions le plus souvent, et avec une participation financière de l'Etat.

De son côté, SFR FttH est la structure de l'opérateur SFR en charge du déploiement de la fibre optique principalement dans les zones dites AMII (pour appels à manifestation d'intention d'investissement), qui correspondent aux zones moyennement denses du territoire. Altice Europe, qui possède 50,1% de SFR FttH, avait annoncé en mars avoir cédé 49,9% de cette filiale à un consortium composé de Omers Infrastructure, Axa IM-Real Assets et la branche capital investissement d'Allianz.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2019 à 0:10 :
L'intégration des infrastructures en fibre optique de Covage au reste du groupe SFR va permettre d'optimiser le réseau dans certains secteurs qui étaient saturés ou qui en étaient encore dépourvus. Le temps de latence et la qualité de transmission en seront améliorés.
C'est une bonne nouvelle.
a écrit le 25/11/2019 à 20:14 :
Chaque fois que je le vois, je pense pyramide de ponzi, c'est drôle, parfois comment des idées étranges vous traversent l'esprit !!! ah ah ah
a écrit le 25/11/2019 à 13:20 :
Ouais !! Mais il faut pas que Alice casse la dynamique crédible de ce groupe avec les collectivités locales pour tenter de réduire la fracture numérique ds les territoires, qd on connaît la passion de son patron milliardaire pour le tt business en partie responsable des errances de SFR il y a qcqs années, fortement remise en cause par les associations de consommateurs sur sa QS qui lui a fait perdre des millions d'abonnés...
a écrit le 25/11/2019 à 13:03 :
Merci aux clients forcés hein ! J'espère que l'on sera récompensé de vous donner du fric pour rien ! Nouvel impôt privé visiblement...

-_-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :