Fréquences 4G : les enchères commenceront dès le 16 novembre

Il ne reste plus qu'un mois aux quatre opérateurs pour se préparer à vente des fréquences de la bande des 700 MHZ, vitales pour faire face à l'explosion du trafic.
La bande des 700 MHz a été répartie en six lots, pour lesquels l'Etat espère obtenir au minimum 2,5 milliards d'euros.
La bande des 700 MHz a été répartie en six lots, pour lesquels l'Etat espère obtenir au minimum 2,5 milliards d'euros. (Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)

Le compte à rebours est lancé ! Les enchères pour l'attribution de la bande des 700 MHz aux opérateurs de téléphonie mobile débuteront le 16 novembre prochain, a annoncé mardi l'Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) sur son compte Twitter.

 Ces enchères portent sur les fréquences 700 MHz jusqu'ici utilisées par la télévision et qui passeront, à partir de la mi-2016 pour les premières régions, dans le giron de la téléphonie mobile. Les quatre opérateurs français Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et Numericable-SFR ont déposé fin septembre un dossier de candidature afin de participer aux enchères d'attribution de ces fréquences, qui sont désormais étudiés par l'Arcep.

     | Lire Les opérateurs prêts à en découdre pour les nouvelles fréquences dédiées au mobile

Une opportunité à saisir pour les opérateurs. D'autant qu'aucune autre libération de fréquences dédiées au mobile -et essentielles pour le développement d'un réseau 4G performant- n'est au programme sur le long terme.

Pas plus de deux lots par opérateur, sauf pour Free

Considérée comme des "fréquences en or" du fait de leurs propriétés permettant une meilleure qualité de service tout en offrant une portée plus importante aux antennes relais, la bande des 700 MHz a été répartie en six lots, pour lesquels l'Etat espère obtenir au minimum 2,5 milliards d'euros.

Cette somme doit permettre de financer la rallonge accordée à la Défense lors de la révision de la loi de programmation militaire opérée début juin.

Chaque opérateur ne pourra pas acquérir plus de deux lots à l'exception de Free, qui pourra en acheter trois, afin de compenser sa faible présence sur les bandes de fréquences proches, de 800 et 900 MHz, l'objectif étant d'éviter qu'un opérateur puisse contrôler plus du tiers des trois bandes 700, 800 et 900 MHz.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.