L'Arcep juge Orange trop puissant sur le marché entreprises

 |   |  170  mots
Sébastien Soriano, le président de l'Arcep, le régulateur des télécoms.
Sébastien Soriano, le président de l'Arcep, le régulateur des télécoms. (Crédits : Reuters)
Le gendarme des télécoms va mettre en oeuvre des mesures supplémentaires pour raviver la concurrence sur le marché dédié aux entreprises où l'opérateur historique Orange reste "tout puissant", annonce son président Sébastien Soriano dans un entretien mis en ligne sur le site des Echos.

Cela ne va pas ravir l'opérateur historique. L'Arcep, le gendarme des télécoms, va mettre en oeuvre des mesures supplémentaires pour raviver la concurrence sur le marché dédié aux entreprises où Orange reste "tout puissant", annonce son président Sébastien Soriano dans un entretien mis en ligne sur le site des Echos.

"Nous ne sommes pas satisfaits de la situation. Nous voulons un marché entreprises puissant et concurrentiel ; nous sommes loin de l'avoir aujourd'hui", explique Sébastien Soriano dans l'entretien. Le régulateur prévoit de soumettre à consultation une nouvelle régulation en vue d'une mise en oeuvre d'ici la fin de l'année.

"Dans ce cadre, sur la fibre dédiée aux entreprises, l'Arcep fera un suivi beaucoup plus fin des offres d'Orange", explique Sébastien Soriano.

L'Arcep menace en outre Orange, numéro un français des télécoms, d'une mise en demeure s'il ne baisse pas "immédiatement" le prix de l'option qualité de ses offres fibres pour les entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/02/2020 à 9:23 :
revoila le regulateur independant qui dezmande a orange d'effectuer les couvertures pour que d'autres puissent pratiquer des prix casses
ils devraient demander a free d'investir un peu plus ( ce qui risque de coincer avec des forfaits a 2 euros)
le marche des entreprises c'est detenu par orange et sfr, essentiellement
avant de faire des analyses a la con, l'arcep devrait se demander pourquoi, et il se trouve que les boites preferent payer un peu plus et avoir des trucs qui marchent, plutot que d'avoir des prix casses, ou ca marche pas, y a pas de technicien qui vient, et comme l'edi ne marche pas, la boite est bloquee, les supplychains ne fonctionnent plus, et les clients demandetnt des penalites
remarquez, peut etre qu'en toute independance orange devra aussi fournir gratuitement le service technique des boites qui ne sont plus clientes?
y a une boite qui offrait de la telephonie entreprise qui a recemment fait faillite, y aune raison, non?
a écrit le 07/02/2020 à 7:49 :
En France c'est mal vu d'être fort et compétent mieux vaut être faible et nul.
a écrit le 07/02/2020 à 2:11 :
C'est dingue cette obsession de la concurrence.

Si Orange est aujourd'hui sans réelle concurrence sur le marché des entreprises, c'est tout simplement car c'est le seul opérateur qui investit assez et a un réseau suffisamment solide pour répondre aux besoins des entreprises.

Les télécommunications n'étaient plus le monopole d'Orange au début de la 4G et de la fibre. Tous les opérateurs sont partis de pratiquement rien. Pourtant Orange a aujourd'hui le meilleur réseau 4G, et le réseau fibre le plus étendu.

Le fait qu'Orange puisse dicter ses prix concernant son offre 'qualité' prouve bien que l'entreprise n'a pas de concurrent sur ce marché. Non pas car les concurrents n'existent pas mais car ces concurrents n'investissent pas assez et non pas le support technique suffisant pour fournir une offre équivalente à Orange.

Ce serait pas plus simple et efficace d'avoir un monopole public avec une autorité indépendante qui fixe les prix ? Il n'y aurait pas de duplication d'infrastructure et les profits ne finiraient pas dans la poche de quelques actionnaires.
a écrit le 07/02/2020 à 0:31 :
Monsieur Soriano est un fossoyeur et n'a toujours rien compris .
Qui dit prix dégradés la qualité de service s'en fera ressentir .
De plus en plus de sous traitants au lieu d'embaucher de véritables techniciens
formés comme autrefois .
Orange offre la meilleure qualité mais Monsieur Soriano fait tout pour détruire
Une véritable industrie des Télécom.
Honte à ce Monsieur qui fait la part belle aux Gafa et aux fonds de pensions qui vendent à decouvert suite à ses propos .
Nul doute que ce discours va affaiblir le cours de bourse .
a écrit le 06/02/2020 à 21:19 :
Je ne prétends pas être un spécialiste expert du sujet (quoique un peu quand même ;-) ...), mais je constate au fil des mois que M. Soriano a quand même une dent contre Orange. Pas une de ses interventions, sans des piques contre cet opérateur qui, s'il n'est pas forcément le meilleur en tout, n'en n'est pas moins le principal investisseur des télécoms depuis des années avec des réseaux de qualité (selon l'ARCEP elle-même) et un service-client qui peut faire honte à certains de ses concurrents. Le tout, dans un marché où, selon plusieurs études, les tarifs sont les plus bas d' Europe, et avec un cours de bourse au tapis.
Que veut M. Soriano ? Un marché comme celui de l'énergie où avec plus de 30 fournisseurs de tout poil, le client lambda n'y comprend rien ? Ou alors, s'agit-il de la vieille formule de Molière, "Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage...").

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :