Les réseaux télécoms, maillon essentiel à la diffusion du Tour de France

 |  | 567 mots
Epidémie de Covid-19 oblige, pas de bain de foule pour l'irlandais Sam Bennett, qui a remporté la 10ème étape de cette édition 2020.
Epidémie de Covid-19 oblige, pas de bain de foule pour l'irlandais Sam Bennett, qui a remporté la 10ème étape de cette édition 2020. (Crédits : Reuters)
REPORTAGE. Orange, qui gère la connectivité de la Grande Boucle, permet aux télévisions du monde entier de diffuser la compétition en direct. Pour la 10ème étape du Tour entre l’Ile d’Oléron et l’Ile de Ré, l'opérateur a dû étendre ses réseaux Internet fixe et mobile dans un environnement difficile, caractérisé par la présence de remparts Vauban.

Devant leurs écrans, les fans du Tour de France l'ignorent. Mais la diffusion de la compétition constitue un défi technologique d'une rare complexité. Orange, qui gère la connectivité de la Grande Boucle depuis plus de 20 ans, se trouve au cœur d'une machinerie complexe qui permet aux journaux, aux radios et chaînes de télévisions du monde entier de suivre les pérégrinations du peloton.

A chaque étape, l'opérateur historique a la même mission : apporter une connectivité puissante au village départ, au village d'arrivée, et au centre de presse. La tâche est complexe, d'autant que les territoires où passent les coureurs ne disposent...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2020 à 9:32 :
Vous parlez du tour de France des "pauses" et des églises ?
a écrit le 10/09/2020 à 9:02 :
Les sportifs hurlent leurs désespoirs des conditions sanitaires qu'on leur impose, sachant qu'en plus c'est certainement la population d'adultes le moins à risques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :