Orange ne s’attend pas à vendre beaucoup de forfaits 5G cet hiver

 |  | 428 mots
Lecture 2 min.
Stéphane Richard, le PDG d'Orange.
Stéphane Richard, le PDG d'Orange. (Crédits : Reuters)
Alors que l’opérateur historique et ses rivaux seront en mesure de lancer la 5G à partir du 18 novembre, Orange souligne que le réseau est encore trop peu développé pour que cette technologie séduise massivement les Français.

Le lancement d'une nouvelle technologie de communication mobile constitue toujours un petit événement. La 5G, qui pourra, sur le papier, être allumée par les opérateurs à compter du 18 novembre, ne fait pas exception. Les clients vont-ils, pour autant, se ruer sur cette nouvelle technologie ? Probablement pas tout de suite. Dans un entretien sur BFMTV, ce vendredi, Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a indiqué qu'il ne s'attendait pas à « atteindre de gros volumes (de vente de forfaits 5G, Ndlr) cet...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2020 à 8:36 :
LOL !

AH parce que ce sont en plus les français qui doivent payer toujours plus leur propre asservissement ! C'est même pas les entreprises qui vont régler la note alors que ce sont elles qui profitent à 100% de cette activité purement financière ?

La vache...
a écrit le 07/11/2020 à 12:08 :
Avec la 5G les opérateurs vont en profiter pour augmenter les tarifs en sachant que cette nouvelle technologie ne va pas apporter beaucoup de plus-value sur nos smartphones.
Cela sera surtout intéressant pour les entreprises comme la télémédecine, les usines, etc..Donc pour les usagers du téléphone mobile à part les téléchargements, il n'y a rien de révolutionnaire. Voir étude sur la principauté de Monaco....
a écrit le 06/11/2020 à 14:27 :
Ben en campagne et une adsl anémique, une box 5g de chez Free serait un bon plan gros débit dépense minime. Pour le smartphone, intérêt très mesuré.
a écrit le 06/11/2020 à 13:27 :
Ça va être de la 4G+, qui ne sature pas, il ne faut pas être pressé, ou risquer d'être déçu. Et si y en a pas partout partout, les gens qui circulent, voyagent dans notre très beau pays vont penser que c'est trop tôt. Le réseau est censé être complet vers 2024 (dont la partie 25GHz, à portée très locale vu les faibles puissances).
Les appareils en vente en ce moment ils "font" toutes les bandes 5G prévues ou juste certaines ? Ça permettra peut-être de devoir en racheter un plus "complet" plus tard. Si on va dans d'autres pays dont USA, les bandes de fréquences sont analogues ? Faudra-t-il un smartphone adapté par pays visité ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :