Les opérateurs pourront lancer la 5G d’ici la fin du mois

 |  | 471 mots
Lecture 2 min.
Sébastien Soriano, le président de l'Arcep.
Sébastien Soriano, le président de l'Arcep. (Crédits : Sipa)
Le régulateur des télécoms fournira aux Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free leurs autorisations d’utiliser les nouvelles fréquences 5G au 18 novembre. Mais il leur faudra encore attendre un peu pour décrocher l’aval de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et des mairies pour allumer leurs antennes.

La procédure d'attribution des fréquences 5G est enfin arrivée à son terme. Ce mercredi, l'Arcep, le régulateur des télécoms, a dévoilé le résultat de l'enchère de positionnement, qui visait à déterminer où les blocs de fréquences décrochés le mois dernier par les opérateurs pour 2,8 milliards d'euros se situeront dans la bande. Le fait le plus notable est que Free « a montré une préférence plus forte »dixit Sébastien Soriano, le président de l'Arcep, pour se positionner au milieu de la bande, à l'emplacement « trois », derrière SFR et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :