Télécoms : les revenus des opérateurs n’ont jamais autant progressé depuis dix ans

Au deuxième trimestre cette année, les revenus des Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free ont augmenté de 3%, à 8,8 milliards d’euros. Les ventes de forfaits mobiles, de terminaux, et d’abonnements à la fibre dopent leurs chiffres d’affaires.
Pierre Manière

4 mn

Les revenus liés aux smartphones ont beaucoup progressé, de pas moins de 20% en un an, à 713 millions d'euros.
Les revenus liés aux smartphones ont beaucoup progressé, de pas moins de 20% en un an, à 713 millions d'euros. (Crédits : DR)

Le secteur des télécoms, qui a bien encaissé la crise du Covid-19, poursuit sa marche en avant. D'après les derniers chiffres de l'Arcep, le régulateur du secteur, leurs revenus globaux sont en nette augmentation. Au deuxième trimestre cette année, ils ont progressé de 3% par rapport à la même période en 2020, à 8,8 milliards d'euros. C'est beaucoup. C'est même un « record de croissance », relève le gendarme des télécoms dans un communiqué publié ce jeudi. Le secteur « n'avait pas connu une telle croissance depuis plus de dix ans », renchérit-il.

Revenus des télécoms

(Crédits: Arcep)

Dans le détail, les revenus des services mobiles ont grimpé en flèche, de 3,8%. Ceux-ci se sont élevés à près de 3,5 milliards d'euros, contre 3,35 milliards un an auparavant. Il s'agit d'un niveau « qui n'avait pas été enregistré depuis le début de l'année 2017 », souligne l'Arcep. Selon l'institution, les ventes de forfaits soutiennent ces bons résultats. En parallèle, les revenus liés aux smartphones ont beaucoup progressé, de pas moins de 20% en un an, à 713 millions d'euros. Ceux-ci retrouvent « un niveau comparable, en moyenne, à celui des années précédentes ».

4 millions d'abonnés fibre de plus en un an

Sur le marché de l'Internet fixe, la dynamique est également positive. Au deuxième trimestre, les revenus ont crû de 0,2%, à 4,1 milliards d'euros. Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free profitent de l'engouement des Français pour la fibre. Laquelle devient, de plus en plus, la locomotive de leur chiffre d'affaires sur ce segment. Les revenus liés aux services à haut et à très haut débit, comprenant les abonnements ADSL et à la fibre, s'élèvent désormais à 3,1 milliards d'euros (+3% en un an). Ceux liés aux services à bas débit, notamment la téléphonie fixe classique, continuent de plonger. Ils s'élèvent, au deuxième trimestre, à 448 millions d'euros. En cinq ans, ils ont diminué de près de la moitié.

La fibre continue de séduire de plus en plus d'abonnés. Aujourd'hui, le marché compte 12,4 millions de fidèles. C'est-à-dire 4 millions de plus qu'il y a un an ! Signe que beaucoup d'abonnés ADSL, dont la connexion s'avère mauvaise ou insuffisante, n'hésitent pas à passer à la fibre dès qu'ils le peuvent. La tendance devrait aller crescendo, alors que les opérateurs continuent de déployer cette technologie à toute vitesse. Cédric O, le secrétaire d'Etat en charge du Numérique, s'en est notamment félicité ce jeudi. « Aujourd'hui, 60% des foyers sont raccordables à la fibre », a-t-il déclaré lors d'un congrès rassemblant la filière à Saint-Etienne. D'ici la fin 2022, le secteur estime que la barre des 80% devrait facilement être dépassée.

Les opérateurs télécoms ne peuvent que louer cette « embellie »dixit l'Arcep, des revenus. Mais il faut la contextualiser, au regard des énormes investissements consentis ces dernières années. En 2020, les opérateurs ont déboursé, hors achats de fréquences, la bagatelle de 11,5 milliards d'euros.

Investissements des télécoms

(Crédits: DR)

C'est près de 1 milliard d'euros de plus qu'en 2019. Et 1,3 milliard de plus qu'en 2018. Si l'on rajoute les achats de nouvelles fréquences 5G, les investissements s'élèvent, en 2020, à 14,3 milliards d'euros. Du jamais vu. C'est, par exemple, le double de ce que les Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free dépensaient en 2014... Aujourd'hui, tous ces acteurs sont contraints de sortir le chéquier pour déployer la fibre, la 5G et couvrir les « zones blanches », où le mobile ne passe pas. Dégager des revenus supplémentaires constitue, ainsi, aux yeux des opérateurs, davantage un impératif qu'un luxe.

Pierre Manière

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 09/10/2021 à 12:25
Signaler
Seulement + 3%? C'est déprimant.

à écrit le 09/10/2021 à 12:17
Signaler
Je tiens bien moins à mes commentaires que vous, donc si je ne peux pas écrire un commentaire sans avoir une décoration imposée vous ne le validez pas vous ne l'instrumentalisez pas. Bref assumez cela reste mes commentaires vous n'avez qu'à en écrire...

à écrit le 09/10/2021 à 12:13
Signaler
C'est logique internet est un bon outil, il est normal qu'on le veuille avec soi, par ailleurs le monde d'internet est bien plus agréable que la société réelle donc internet génère deux phénomènes, le premier une prise de conscience générale sur l'ob...

à écrit le 09/10/2021 à 11:49
Signaler
Vivement la tempête solaire qui éradiquera cet oeil de Moscou version capitaliste que sont les réseaux électroniques en tout genre. Les ressources et le cout des énergies rendront alors impossible la reconstitution de ce méga système nerveux en fait...

à écrit le 09/10/2021 à 11:12
Signaler
L objectif des opérateurs est de nous rendre encore plus captif et consommateur … a chacun de mettre le curseur selon sa conscience … perso je n’ échange que sur ce média n’ utilise aucune vidéo ou réseaux sociaux … trouve cela naze puérile et teletu...

à écrit le 09/10/2021 à 11:08
Signaler
L objectif des opérateurs est de nous rendre encore plus captif et consommateur … a chacun de mettre le curseur selon sa conscience … perso je ne change que dur de média n’ utilise aucune vidéo ou réseaux sociaux … trouve cela naze puérile et teletub...

à écrit le 09/10/2021 à 3:47
Signaler
Quoi de plus normal. Suffit de sortir dans la rue et d'observer les milliers de zombies le nez dans l'ecran.

à écrit le 08/10/2021 à 20:48
Signaler
Bref! Comme quoi le virtuel cela ramène du concret mais ce n'est que du rêve!

à écrit le 08/10/2021 à 20:45
Signaler
Y a quelques temps Bouyg* a ajouté une ligne sur les factures, 3€/mois pour la location de la box, une invention bien rentable, c'était gratuit avant [horreur, gratuit c'est pas très rentable ! Et les gens s'habituent]. Il restera ensuite à augmenter...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.