Zuckerberg, Gates, Bezos... Les géants de la tech s'associent pour le fonds Village Global

 |   |  294  mots
Le fonds de capital-risque Village Global revendique être soutenu par des entrepreneurs ayant le mieux réussi au monde comme Bill Gates (Microsoft), Jeff Bezos (Amazon) ou encore Mark Zuckerberg (Facebook).
Le fonds de capital-risque Village Global revendique être soutenu par des "entrepreneurs ayant le mieux réussi au monde" comme Bill Gates (Microsoft), Jeff Bezos (Amazon) ou encore Mark Zuckerberg (Facebook). (Crédits : Capture d'écran Village Global)
Village Global vise à financer des projets en amorçage, voire en pré-amorçage. Ce fonds de capital-risque souhaiterait rassembler jusqu'à 50 millions de dollars pour financer des entreprises de high tech qui "transforment des industries mondiales".

Un lancement en toute discrétion... Baptisé Village Global, ce fonds de capital-risque a officialisé sa création ce mardi avec une simple note de blog. Sa mission : financer les entreprises dès leurs débuts, en les mettant en relation avec des superstars de la tech. Sur son site Internet, Village Global se livre en effet à un name dropping impressionnant: Mark Zuckerberg (Facebook), Jeff Bezos (Amazon), Bill Gates (Microsoft), Reid Hoffman (LinkedIn), Eric Schmidt (Google), Marissa Mayer (Yahoo!), Ben Silbermann (Pinterest), Ev Williams (Twitter)...

"Ces innovateurs n'ont pas perdu leur amour pour le jeu des startups", écrit Village Global dans une note de blog Medium. "Ils ont même beaucoup de sagesse à partager sur leurs voyages d'entreprise (...) avec la prochaine génération d'innovateurs", poursuit le fonds de capital-risque.

50 millions de dollars mobilisés

Financer les jeunes pousses dès leur début permet à Village Global de s'assurer de leur bon lancement sans avoir à débourser des sommes importantes, souligne TechCrunch. Si Village Global n'a pas communiqué sur les fonds mobilisés, le but visait serait de 50 millions de dollars, selon un document de la SEC - le gendarme boursier américain. Pour les entrepreneurs, le fonds de capital-risque met en avant son réseau de mentors. "Les réseaux sont réputés pour leur adaptabilité et leur rapidité. Ce sont deux atouts pour des fondateurs", explique le fonds.

Leur cible ? Les entreprises de la high tech. "Nous recherchons des entrepreneurs qui utilisent des logiciels et des technologies d'information pour transformer les industries mondiales, note Village Global. Il pourrait s'agir d'une entreprise de e-santé à New York, d'une startup spécialisée dans l'agriculture connectée à Palo Alto, d'une jeune pousse de Fintech à Londres ou encore d'une société de cybersécurité à Singapour."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/09/2017 à 11:03 :
"Nous recherchons des entrepreneurs qui utilisent des logiciels et des technologies d'information pour transformer les industries mondiales,"

Heu ok mais les transformer en quoi !?

Heureux l'idiot en néolibéralisme...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :