Assurance-vie en ligne : "Mes-Placements Liberté" relance la guerre des prix

 |   |  436  mots
On croyait la course aux frais réduits terminée, il n'en est rien. Un nouveau contrat en ligne baisse à nouveau les frais de gestion prélevés sur les unités de compte.

L'air de rien, c'est une nouvelle barrière qui vient d'être franchie dans l'assurance-vie en ligne. En annonçant des frais de gestion de 0,5% sur les unités de compte (fonds actions, obligataires, monétaires, etc...), le nouveau contrat de Mes-Placements bouscule ce marché qui s'était assagi depuis 2005.

On pensait pourtant la guerre des tarifs terminée.

Frais d'entrée. En 2000, Altaprofits avait été pionnier avec son contrat à 0 % de frais d'entrée (frais sur chaque versement). Un avantage concurrentiel qui s'est transformé au fil des ans en évidence. ING, Boursorama, Symphonis, LinXea, Mes-Placements, Hedios, ou, plus récemment Direct Assurance... Parmi la quinzaine de contrats en ligne apparus depuis, aucun ne prélève de frais d'entrée.

Frais de gestion. C'est sur ce plan que les concurrents se sont battus par la suite, chaque nouveau contrat rognant un peu plus sur sa marge. Altaprofits proposait dès le départ 0,6 % sur le fonds en euros et 0,84 % sur les unités de compte (UC). Dès 2001, Symphonis est descendu à 0,75 % sur les UC. Et en 2005, LinXea, a atteint la barre des 0,6 %, devenu la norme (Hedios en 2006, Croissance Vie en 2009, etc.).

Avec ce nouveau contrat à 0,5 % de frais de gestion, baptisé « Mes-Placements Liberté », Éric Girault, PDG et fondateur de Finance Sélection, a voulu bouger les lignes : « Depuis 2005, c'était le statu quo, explique-t-il. Mais il ne reste plus beaucoup de marge pour aller en dessous... ».

À première vue, on pourrait croire que le contrat se rattrape sur les frais de gestion appliqués au fonds en euros, qui s'élèvent à 0,7 % par an, contre 0,6 % chez la quasi-totalité des concurrents sur la Toile. En réalité, Mes-Placements a choisi de référencer le fonds en euros de l'assureur Axéria (groupe April), l'un des plus rémunérateurs du marché (5,01 % net de frais de gestion en 2009, 5,25 % en 2008). Sauf que la compagnie exige une rétrocession empêchant de facturer moins de 0,7 % de frais de gestion. L'autre contrat Internet confié à Axéria, Épargne Évolution, affiche d'ailleurs les mêmes frais de gestion sur le fonds en euros.

Pour le reste, Mes-Placements Liberté est un contrat en ligne plutôt classique, disposant d'une large palette de supports (150 unités de compte choisies parmi 65 sociétés de gestion). En juin prochain, il se dotera d'arbitrages automatiques et d'une gestion « conseillée » : des arbitrages seront proposés à l'épargnant qui sera libre, d'un clic, de les appliquer sur son contrat ou de les refuser. En revanche, la plupart des arbitrages programmés ne sont pas encore disponibles sur le contrat. Il faudra, là aussi, attendre le mois de juin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2010 à 14:37 :
j,ai adheré a ce contrat il y a 15 jours ,le rendement en 2009 était de 5,01 nettement mieux que chez la concurrence !
a écrit le 08/04/2010 à 21:05 :
0.50% de frais de gestion sur ce contrat d'assurance vie c'est vraiment très bas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :