Comment récupérer des sommes placées sur un contrat d'assurance-vie ?

 |   |  315  mots
(Crédits : DR)
Olivier Farouz, directeur général d'Arca Patrimoine, compare les deux solutions : le rachat et le retrait

Contrairement aux idées reçues, les sommes placées sur un contrat d'assurance-vie ne sont jamais bloquées. Seuls les gains sont fortement taxés en cas de retrait avant huit ans. Mais il y a deux façons de récupérer une partie de son capital : l'avance (une sorte de prêt accordé par l'assureur) et le rachat partiel, que l'on peut assimiler à des retraits.

Pour un besoin ponctuel d'argent, l'avance remboursable est la plus adaptée. Cette avance peut atteindre 50 % d'un contrat en unités de compte (contrat multisupports) et 80 % d'un contrat en euros (monosupport).

Le capital continue de se valoriser dans sa totalité mais il faut s'acquitter auprès de la compagnie d'intérêts, dont le taux est particulièrement bas à l'heure actuelle. L'avance doit être ensuite remboursée dans un délai de trois ans renouvelable une fois. Passé ce délai, le montant prêté est retiré du capital constitué. Dans la conjoncture actuelle, l'opération vaut le coup. En effet, un fonds en euros performant rapportera plus que les intérêts dus.

Pour un besoin de liquidités définitif, le rachat partiel est en revanche plus intéressant. Le capital est alors diminué des sommes rachetées. Contrairement à une avance, les intérêts sont fiscalisés (sauf pour les contrats antérieurs au 26 septembre 1997). Pour ceux souscrits après le 31 décembre 1997, les plus values sont soit intégrées dans l'impôt sur le revenu, soit soumises au prélèvement forfaitaire libératoire. Ce dernier s'élève à 35 % avant 4 ans, 15 % entre 4 ans et 8 ans et 7,5 % après 8 ans.

Pour les contrats de plus de 8 ans, l'abattement est de 4.600 euros pour un célibataire (9.200 euros pour un couple). Dans tous les cas, il faut ajouter 12,1 % de prélèvements sociaux.

Pour accéder à l'ensemble des "questions pratiques", cliquez sur le lien ci-dessous.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2013 à 9:45 :
en septembre 2004 ma mère a souscrit une assurance vie au nom de mes enfants mais je suis le 1er bénéficiaire
elle versait tous les trimestres une somme d'argent sur les deux contrats, depuis 2011 elle ne verse plus rien.
Est ce que je peux retirer les sommes versées. elle avait souscrit un contrat sur 10 ans,
est ce qu'il y a des pénalités ou est ce qu'il faut que j'attende 10 ans (date de la fin du contrat)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :