Neige et verglas : attention aux dérapages !

 |   |  511  mots
Neige et verglas provoquent souvent des sorties de route. Si ce n'est pas obligatoire, certains assureurs ne remboursent que si la voiture était dotée de pneus neige ou de chaînes...
Neige et verglas provoquent souvent des sorties de route. Si ce n'est pas obligatoire, certains assureurs ne remboursent que si la voiture était dotée de pneus neige ou de chaînes... (Crédits : Reuters)
Verglas ou neige, avec les fêtes viennent souvent des conditions météo difficiles pour les conducteurs. Quelques précautions à prendre avant de prendre le volant.

Décembre, le mercure à zéro dans le meilleur des cas. Le verglas et la neige s'invitent souvent sur nos routes nous obligeant à faire preuve d'avantage de prudence au volant. En effet, la fréquence d'intervention des assureurs est largement à la hausse par temps de grands froids. Entre conduite attentive, vérification du véhicule et de l'assurance auto, voici les précautions à prendre cet hiver.

Une préparation en amont

Avec les grands froids hivernaux, les conducteurs les plus avisés prendront quelques précautions afin d'éviter les désagréments liés à la neige ou au verglas telles que les collisions, les sorties de routes inopinées ou les pannes.

Si moins utiliser son véhicule est une solution, ceux qui ne peuvent s'en passer devront observer un comportement d'autant plus responsable : vitesse réduite, amélioration de la visibilité, conduite souple pour l'adhérence, respect des distances de sécurité. La batterie doit être également vérifiée pour éviter les pannes et l'intervention de l'assistance.

Les pneus neige ou les chaines, non obligatoires en France sont pourtant bien utiles sur les routes non dégagées. Certains assureurs exigent la pose de ces pneus ou de chaines pour indemniser les victimes de sinistre lié à la neige ou au verglas.

Côté assurance auto, une vérification de la couverture en cas de neige ou de verglas est de mise avant un sinistre !

 

L'assurance en cas de sinistre lié à la neige ou au verglas : merci l'assistance !

 

  • L'accident, l'assistance et l'assurance voiture

La collision avec un autre véhicule : l'assurance couvre la responsabilité civile du conducteur envers le tiers. L'assistance est toujours valable en cas d'accident, il suffit de contacter l'assistance dont le numéro se trouve sur la vignette verte de l'assurance, apposée sur le pare-brise. Sur autoroute, c'est une dépanneuse spécifique qui assistera le véhicule.

En ce qui concerne les dommages matériels ou corporels, même ne cas de responsabilité, la prise en charge est valable en cas de couverture tous risques. Attention toutefois aux franchises souvent appliquées.

Si le véhicule ne peut plus rouler en raison de l'accident, l'assistance comprend bien souvent les frais de remorquage, le rapatriement du véhicule à domicile, le rapatriement des passagers et du conducteur, le billet de train  ou le taxi pour récupérer le véhicule. Ces conditions sont indiquées dans le contrat.

 

  • La panne et l'assistance

Si la voiture refuse de démarrer le matin a priori en raison du froid, l'assistance intervient seulement si le contrat d'assurance couvre les pannes. D'autres part, attention à la franchise kilométrique parfois imposée par l'assureur : si une franchise kilométrique 50 km est imposée, cela signifie que l'assistance n'interviendra que si la panne a lieu à plus de 50 km du lieu d'habitation de l'assuré.

Attention, l'abandon volontaire d'un véhicule sur le côté de la route en raison du verglas ou de la neige trop abondante ne donne absolument pas le droit à une prise en charge de la part de l'assureur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :