Habitation : lumière sur la garantie propriétaire non occupant

 |   |  357  mots
Les propriétaires qui louent leurs logements ne sont pas exempts d'une assurance habitation... | REUTERS
Les propriétaires qui louent leurs logements ne sont pas exempts d'une assurance habitation... | REUTERS (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour le propriétaire qui loue son bien immobilier, l'assurance n'est pas obligatoire, mais fortement recommandée... Décryptage.

Le propriétaire non occupant ou PNO correspond au propriétaire qui met son bien immobilier en location. Comme son nom l'indique, il n'occupe pas son propre logement. Une question s'impose alors : doit-il assurer ce logement malgré cette inoccupation ou doit-il seulement compter sur l'assurance obligatoire du locataire ?

 

3 raisons pour souscrire la garantie PNO

 

Lors d'une location, les propriétaires ont tendance à se reposer sur leur locataire pour souscrire une assurance habitation contre d'éventuels sinistres. Or, l'assurance du propriétaire, bien que non obligatoire est pourtant particulièrement recommandée. Voici 3 raisons de se protéger en tant que propriétaire :

 
  • Pour les locations non meublées.

Le locataire doit obligatoirement souscrire une assurance habitation qui couvre les éventuels sinistres. Mais le propriétaire peut compléter cette assurance par une PNO pour les dommages non couverts par l'assurance du locataire ou pour les laps de temps entre deux locations (lorsque le logement est vide).

 
  • Pour les locations meublées.

Le locataire n'est pas soumis à l'obligation d'assurance, la garantie PNO vient alors protéger le logement, et plus particulièrement les meubles inclus. Il n'est pas rare que le propriétaire reporte le prix de son assurance sur les charges du locataire.

 
  • Pour les locations saisonnières.

Étant donné qu'il s'agit de locations de courtes durées, la garantie PNO permet de se protéger contre les dommages opérés par les tiers (les locataires notamment) sur le logement et son contenu. Dans ce cas il est judicieux de souscrire l'assurance « pour le compte de qui il appartiendra » couvrant ainsi le locataire.

 

Garantie PNO : quand intervient-elle ?

 

La nature et surtout la provenance du sinistre influent sur l'intervention de la garantie PNO. Cette dernière intervient donc en cas de sinistre provenant du logement du propriétaire, qu'il soit occupé ou non pas un locataire.

 

S'il n'y a ni assurance du locataire, ni assurance du propriétaire, le propriétaire des murs reste responsable aux yeux de la loi de son logement et doit donc assumer les réparations liées au sinistre, quel qu'en soit le montant. Et la facture peut être vite salée...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2013 à 11:33 :
Finalement, le PNO est une assurance qui couvre la non assurance du locataire ou le fait que le locataire n'ait pas fait fonctionner son assurance et vous rende votre logement sans qu'il ait été réparé.. Coût pour un 2 pièce 10 Euros min par mois c'est un peu cher...
Réponse de le 23/10/2013 à 15:57 :
logement rendu non réparé = non prise en charge par le contrat proprio non occupant. cela est pris en charge par une garantie locative couvrant les détériorations immobilières, c'est un autre contrat supplémentaire à prendre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :