Alerte à la fraude au Crédit Mutuel et à la Banque postale

 |   |  300  mots
Les clients du Crédit Mutuel se seraient fait pirater via la plateforme internet de gestion de compte Payweb, tandis que ceux de la Banque postale auraient été victimes de sms et mails frauduleux.
Les clients du Crédit Mutuel se seraient fait pirater via la plateforme internet de gestion de compte Payweb, tandis que ceux de la Banque postale auraient été victimes de sms et mails frauduleux. (Crédits : reuters.com)
Selon l'Association des usagers des banques, les données de certains clients du Crédit Mutuel et de la Banque postale auraient été piratées.

Voilà de quoi apporter de l'eau au moulin des plus méfiants à l'égard du e-commerce et autres transactions réalisables en ligne. L'Association française des usagers des banques (Afub) aurait en effet été alertée par plusieurs centaines de clients de la Banque postale et du Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE) se plaignant de piratage informatique, indique Le Parisien dans son édition de lundi.

Entre 1.500 et 10.000 euros débités

Dans le détail, l'Afub aurait enregistré 632 signalements. Mais selon le président de l'association cité par le quotidien, le "nombre total de victimes potentielles" pourrait avoisiner les 70.000. Celui-ci s'inquiète:

"Des mécanismes sont présentés comme infaillibles, mais les fraudeurs parviennent à les contourner facilement. Même des dispositifs réputés aussi implacables que le 3D secure n'arrêteraient plus les hackers".

Les clients du CMNE se seraient fait pirater via la plateforme internet de gestion de compte Payweb, tandis que ceux de la Banque postale auraient été victimes de mails et sms frauduleux. Les victimes auraient été débitées d'un montant oscillant entre 1.500 et 10.000 euros, précise France Info. Or, les banques n'indemniseraient pas leurs clients si facilement.

Ne pas rester passif

Le cas échéant, Serge Maître, le président de l'Afub, explique au micro de France Info qu'il faut "réagir" et d'abord:

"Aller voir le directeur de l'agence et si ça ne marche pas, il faut faire une lettre recommandée avec accusé de réception. Il y a un article L133-18 du code monétaire et financier qui met une responsabilité sans faute à la charge du professionnel." De plus, "l'obligation de sécurité est une obligation de résultat".

Si cela ne suffit pas, l'Afub saisit le médiateur qui, lui, émettra un avis de remboursement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2017 à 7:39 :
mon aielle avait placé des fonds puis les plaçait en produits financiers. A son decés, le notaire ne les a pas fait apparaitre dans la succession.. les fonds ont disparu de banque et voikà un an et demi que cette histoire traine, que s est il passé? la banque à qui parler, ne nous parle pas et notre agence nous rit limite au nez.. lamentable
a écrit le 20/06/2015 à 8:36 :
Bonjour, moi aussi j'ai était pirater au moi d'août dernier a auteur de 3000€ crédit mutuel et Marcellin 38 et le directeur d'agence a montait mon dossier mais je n'est était rembourser qua moitié sans parlais de tout les frais pour découvert et était de payement USD ma carte piratée au USA des moi d'attente pour avoir mes remboursement on fait que j'ai ut des rejet de prélèvement et toujours plus d'agio et grâce a mon directeur j' ai du arrêter ma société car trop endetté plus de décennal deux moi de rejets de prélèvement obligation de payée 2mois une années d'avence de décennal. difficile quand on a zéro € et que l'on doit payer le RSI et les impots. A ce jour j'ai envoyer un courier au médiateur en janvier 2015 et je n'est jamais reçus la moindre réponse... Je me suis rendu au siège sociale a valence en mars n'attend toujours qu'il me rappelle. Et des que je demande des info a mon agence de et Marcellin 38 Isère ou on m'envois chiez comme si c'était moi qui avait volait la banque, Ou soit quand j'appelle le service relation clientèle on me dit qu'il ni a pas moyen de voir mon dossier car bloquée par un code par mon directeur.... Et a la télé on voix des pub qui dise LE CRÉDIT MUTUEL LA BANQUE A QUI PARLER....
a écrit le 15/06/2014 à 4:34 :
Il n'y a pas de garde fou. Nous avons mis en place un système tout juste à faire des règles, mais il n'y a pas de paravent. Tout le monde s'en fout. Ben quoi il y a le médiateur, les assurances etc....
a écrit le 20/05/2014 à 22:44 :
Effectivement "Payweb" n'est pas une plateforme de gestion de compte, l'article d'origine est "truffé" d'approximations (codes envoyés par courrier). Je suis client du CMNE, j'utilise leur site et leur système PAywebCard et je n'ai jamais reçu de code par courrier... Soit l'auteur de l'article ne connait pas le système, soit il le connait mal.
En tout état de cause, la "fraude" n'est ni plus ni moins qu'un phishing, le site n'est pas en cause, pas plus que la banque d'ailleurs ! Si vous donnez vos clés de voiture à un escroc qui vous dérobe votre véhicule, irez vous porter plainte contre le constructeur ? J'imagine que non... ET dans le cas du phishing, la loi permet l'inverse... Encore une abération de notre système !
a écrit le 20/05/2014 à 7:27 :
Cliente de la banque postale cela m'est arrivée et après 5 mois de refus de remboursement de la part de la banque c'est Grace au médiateur de la banque postale que j'ai pu être rembourser car lui a émis un avis favorable à mon dossier
a écrit le 19/05/2014 à 19:59 :
Fortunéo peut offrir 80 euros,mais qu'offre-t'elle à ses clients victimes "d'une erreur humaine"?
a écrit le 19/05/2014 à 19:29 :
Bizarre payweb est un système de paiement et non une plateforme de gestion de compte

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :