Pour Prêt d'Union, un autre crédit à la consommation est possible

 |   |  452  mots
DR
DR (Crédits : DR)
Un mois après son lancement, ce site de prêts entre particuliers a déjà recueilli plus de 2.500 demandes de crédit à la consommation.

Redonner du sens au crédit à la consommation. » C'est ainsi que les dirigeants du site Prêt d'Union (pret-dunion.fr) présentent leur projet. Lancé depuis la mi-octobre, cet établissement de crédit entre particuliers 100 % internet, une première dans l'Hexagone, reprend le concept des sites de « peer to peer lending » anglo-saxons. « Avec internet, Prêt d'Union revient aux sources du modèle traditionnel mutualiste : on utilise les liquidités des particuliers, que l'on rémunère à des taux très attractifs, pour financer des ménages français solvables à des taux compétitifs », explique Charles Egly, cofondateur et président du directoire de Prêt d'Union. Cet ancien de BNP Paribas a pris conscience en 2008 des dérives du secteur, lui-même « victime » d'un crédit revolving à 14 %, un déclic. Pour monter leur projet, Charles Egly et son équipe ont dû accomplir « deux exploits » : parvenir à lever près de cinq millions d'euros de fonds en amorçage, « ce qui est assez exceptionnel dans le contexte actuel », et obtenir un agrément d'« établissement de crédit prestataire de services d'investissement » auprès de l'Autorité de Contrôle Prudentiel, qui n'avait pas, en 15 ans, accordé un tel sésame à une entreprise autre qu'une filiale de banque.

Taux attractifs

Prêt d'Union ne perçoit pour se rémunérer qu'une commission de 2 % du montant du prêt, soit 100 euros pour un crédit accordé de 5.000 euros. Résultat pour les emprunteurs : des taux attractifs, inférieurs en moyenne de 1 à 1,5 point à ceux pratiqués par la concurrence. « Pour un prêt sur 3 ans, le TAEG s'établit à 5,85 % », présente Charles Egly. En un mois à peine, le site a déjà enregistré plus de 2.500 demandes de crédit à la consommation et compte en satisfaire entre 10 et 20 %. Mais pour Charles Egly, la véritable innovation est du côté des prêteurs, en proposant un placement alliant rendement et sécurité. Une offre cependant réservée à des « investisseurs qualifiés », ayant travaillé dans la banque ou la finance pendant au moins un an par exemple, une contrainte imposée par la Banque de France. « Le produit Prêt d'Union se base sur trois axes : un processus d'octroi des crédits particulièrement exigeant, une mutualisation du risque à l'ensemble des prêteurs et une gestion complète par le site du recouvrement au niveau juridique en cas de défaut ». La vocation du site n'est donc pas d'ouvrir le crédit à la consommation à des personnes qui n'y ont pas accès mais plutôt d'être une alternative au financement bancaire dans un contexte de resserrement du crédit. « Nous ne sommes pas soumis à un risque de liquidité ou de transformation, précise Charles Egly.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/08/2016 à 20:55 :
Faites vous des prets professionnels ou seulement personnels?????
a écrit le 19/01/2016 à 18:37 :
Avez-vous besoin d'un prêt de toute nature avec une hauteur faible
taux d'intérêt de 3% si c'est le cas s'il vous plaît remplir le
formulaire de demande de prêt et de retourner les informations
suivantes par le biais de notre e-mail:?
finance.micro1@gmail.com

Nom complet:
Pays:
Adresse:
Statut:
sexe:
Âge:
Situation de famille:
Emploi:
Téléphone:
Actuellement, la position dans le lieu de travail:
Revenu mensuel:
Next of Kin:
Montant du prêt requis:
Durée du prêt:
Objet du prêt:
En attendant d'entendre plus tôt que vous.
a écrit le 28/10/2015 à 18:29 :
Avec un peut de recul je trouve le concept intéressant, l'idée que le particulier puissent être à la fois prêteur ou emprunteur, c'est une concurrence à l'intermédiation bancaire classique qui a l'avantage de tirer profit des progrès du numérique. Coté taux d'emprunt quand on compare aux autres organismes de crédit ils semblent bien placés (souce: moncreditmoinscher.com). Souhaitons leur bonne chance.
a écrit le 29/06/2013 à 16:51 :
ok
a écrit le 14/04/2012 à 14:40 :
Bonjour.

Ces prêts ne s'adressent pas aux personnes fichées.
Là aussi les fichiers sont consultés (FICP et FCC).
Mais cela me semble une bonne alternative pour les autres cas.
Réponse de le 05/04/2013 à 15:32 :
Bonjour, suis désolé de vous contredire, mais ces prêts ne sont pas accordé pour les personnes fichées (FICP et FCC). Ayant faite plusieurs demande qui m'ont été refusées à ce sujet, il me l'on fait savoir au téléphone, j'ai insisté, leur faisant savoir que j'était solvable et pouvait rembourser mon prêt, il m'on répondu, de renouveler ma demande, quand je ne serait plus fiché, mais que pour l'instant il ne pouvait m'accorder aucun prêt et qu'il était très strict là dessus, il contact pour chaque demande la Banque de France.
a écrit le 05/01/2012 à 11:58 :
Le process semble intéressant, toutefois vs n'évoquez les garanties du prêteur de denier au delà de l'assaurance DMI !..!(évidence qui caractérise l'adage :on ne prête
qu'aux riches!!!!
a écrit le 20/11/2011 à 10:07 :
une personne fichée Banque de France, solvable, pas de dossier de surendettement, peut elle prétendre à ce genre de prêt ?
a écrit le 19/11/2011 à 20:20 :
Cette demande de prêt s'applique t'elle aux interdits bancaires
Réponse de le 30/11/2012 à 9:35 :
Bonjour Monsieur,

Effectivement ces demandes s'applique aux Fichés bancaire, aux personnes à la retraite à toute personnes honnête désireuse d'obtenir et capable de procéder à un remboursement sans aucun problème.

Cordialement
D.L
Réponse de le 30/11/2012 à 9:37 :
Oui Monsieur c'est prêt s'applique aux interdits bancaires
a écrit le 19/11/2011 à 18:45 :
Une petite inexactitude : il me semble que Zebank filiale de Groupe Arnault a obtenu un agrément bancaire en 2000.
a écrit le 17/11/2011 à 18:06 :
j'adore l'ideé
on peut investir dans cette voie parallèle ????
a écrit le 16/11/2011 à 19:20 :
C'est une très bonne idée, la France rattrape enfin son retard. Je viens d'aller sur leur site et tout est vraiment clair. Le seule point noir est que contrairement aux site Agglo-Saxons, le préteur ne peux pas de d?enchère, donc prêter a la meilleur offre. 6.5% sur 5 ans c'est bien, mais 7%, 8%, 10%, c'est mieux, surtout pour un emprunteur qui a actuellement du 16 voir du 20% via les banques.
a écrit le 16/11/2011 à 18:52 :
je suis triste que la banque de France ne permette pas encore à n'importe qui d'épargner sur leur site.ca se fera dans combien de temps?
je suis allée voir les taux de rénumération, qui sont effectivement attractifs...
beau projet.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :