Qui épargne le plus en Europe ? Découvrez quelques surprises

 |   |  418  mots
L'Observatoire de l'épargne européenne vient de publier les chiffres 2009. Les Espagnols sont désormais ceux qui économisent le plus, les Anglais mettent deux fois plus de côté que début 2008.

1 - Epargne

Les chiffres 2009 de l'épargne européenne dévoilés ce mercredi par l'Observatoire de l'épargne européenne réservent leur lot de surprises. Fin 2008, ce sont les Allemands qui épargnaient le plus, avec un taux d'épargne brute de 17,5%, suivis par les Espagnols (16,2%) et les Français (15,7%).

A fin 2009, les Espagnols sont passés en tête avec un taux d'épargne record: 19,5% (et même 19,7% au deuxième trimestre 2009). Les Allemands et Français ont quasiment stagné (respectivement 17,4% et 15,9%).

Quant aux Britanniques, ils commencent à voir les vertus de l'épargne en cette période de crise. Alors que leur taux étaient négatif au premier trimestre 2008 (-0,7%), ce qui signifie qu'ils dépensaient (ou empruntaient) plus qu'ils ne gagnaient, il est passé à 3,6% fin 2008 et a doublé au cours de l'année 2009 pour atteindre 7,2% (et même 8,6% au cours du troisième trimestre 2009).

Les ménages Italiens, eux, ont sensiblement baissé leur taux d'épargne, de 14,7% fin 2008 à 13,8% fin 2009.

Quant aux Grecs, leur taux d'épargne brut est négatif depuis le second trimestre 2008. Le taux des placements financiers s'est écroulé, passant de 16,7% en 2008 à 4,2% en 2009. Ils ont en effet beaucoup moins recours au crédit qu'auparavant: les montants empruntés, rapportés aux revenus disponibles, est passé de 11, voire 12% entre 2005 et 2007 à 8% en 2008 puis 1,5% en 2009.

2 - Immobilier

En 2009, les prix de l'immobilier ont baissé un peu partout en Europe. C'est en Espagne que la chute est la plus forte (-6.16%), suivi de l'Allemagne (-5.67%) où ce sont surtout les maisons qui ont baissé et de la France (-4,28%).

Le Royaume-Uni fait figure d'exception avec une hausse de l'immobilier de 5,88%.

 

3 - Dépôts

L'épargne à court terme ne rapportant quasiment plus (sicav obligataire en euros, comptes sur livret hors promotions, livrets réglementés en France...), les ménages ont préférer rapatrier leur argent sur des dépôts à vue. En Allemagne, 143 milliards ont été collectés alors que les dépôts à moins d'un an ont baissé de 122 milliards.

Les dépôts à vue ont donc explosé en Allemagne (+28,2%), et ont augmenté dans une moindre mesure en Espagne (+15.3%), en France (+7.8%) et au Royaume-Uni (+2.9%).

Qu'est-ce que l'OEE ? 

L'Observatoire de l'Epargne Européenne édite un tableau de bord de l'épargne des ménages dans les grands pays d'Europe. Les membres fondateurs de cet observatoire sont: l'Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP), l'Association Française de la Gestion Financière (AFG), l'AMF, la Banque de France, La Banque Postale, NYSE Euronexte et Viel & Cie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2010 à 17:07 :
à noter que l'épargnant qui voudrait augmenter ses revenus , voire pour un retraité les préserver( épargne de précaution") ne touche pas grand chose et est taxé encore , tant les taux sont bas ,1 % à la caisse d'épargne !! favorisant encore les banques - l'économie ne semble pas encore tirée de la crise financière - il n'y a que l'assurance vie qui tire son épingle du jeu ! les français plus fourmis que cigales quand ils le peuvent !
a écrit le 19/05/2010 à 10:06 :
Comme toujours, les français restent majoritairement à la traine. C'est là le résultat d'une culture économique très sommaire, et d'une clase politique qui "endort" plutôt qu'elle ne gouverne. Car gouverner c'est prévoir. Je rassure les lecteurs je suis français, mais je me soigne. Comptes à vue, ou l'irrationallité devenue Loi.
Comment faire encore des dépots en banque...?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :