Bourse : le palmarès des analystes qui ont vu juste en 2010

StarMine, filiale de Thomson Reuters, dévoile en exclusivité pour La Tribune son classement annuel des meilleurs analystes financiers.
La Tribune Infographie/BHEDOUIN
La Tribune Infographie/BHEDOUIN

Voici en exclusivité le classement StarMine des meilleurs analystes boursiers en France en 2010. Chaque année depuis vingt-cinq ans, Starmine, filiale de Thomson Reuters, dévoile simultanément dans 56 pays son "top ten" des analystes boursiers pour leurs choix opportuns réalisés sur les marchés. Le premier classement (voir illustration) distingue ceux qui ont su anticiper des opérations judicieuses de "stock picking" ou de choix de valeurs sur lesquelles miser.

Richard Jones, de chez Goldman Sachs, arrive en tête. Ses faits d'armes cette année : avoir maintenu un ordre "achat/neutre" sur Havas du 6 janvier jusqu'à la fin de l'année. Pendant ce laps de temps, le titre a pris 38%, faisant mieux que l'indice sectoriel de 26% ! Pour chaque secteur, StarMine distingue les 3 meilleurs analystes. Seul le premier dans son secteur apparaît dans le tableau. Dans l'exemple ci-dessus, Havas fait partie du secteur médias selon la norme GICS (Global Industry Classification System). Pour prétendre figurer dans ce classement, un analyste se doit d'avoir suivi au moins 5 valeurs dans un secteur donné, et sa performance sur l'intégralité de son portefeuille doit avoir été notée 3 étoiles par StarMine.

Le Secteur médias privilégié

Le deuxième tableau distingue les dix analystes les plus doués pour anticiper la performance d'un titre. La pertinence des prévisions de gains est évaluée de 0 à 100 par StarMine grâce à un indice "maison", le Single Stock Estimate Score (SSES). "Il prend en compte de nombreux facteurs", écrit StarMine : le taux d'erreur de l'analyste, dans l'absolu, et par rapport aux autres, le "timing" des opérations et la valeur des profits ainsi engendrés. Décidément, le secteur des médias a été le théâtre de belles opérations l'an passé puisque c'est grâce aux valeurs de ce domaine d'activité que s'est distingué Filippo Lo Franco de JP Morgan Cazenove.

Retrouvez le palmarès complet, secteur par secteur, en cliquant ici.

Retrouvez l'interview de l'un des analystes figurant dans le top 10 en cliquant ici.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 29/06/2011 à 7:02
Signaler
Bonjour Bien votre article, mais je vous signale que l'analyste air défense chez kepler finance n'est pas la personne que vous indiquez elle n'était plus chez kepler finance depuis 2010,2011. Rendez à la personne actuelle ses mérites.Rendez à César ...

à écrit le 27/06/2011 à 14:00
Signaler
Je n'y vois aucune filiale de nos chères banques ou crédits. Pas étonnant finalement, beaucoup plus prompts à nous siphonner des frais qu' à donner des vrais tuyaux.

le 28/06/2011 à 7:58
Signaler
et Chevreux ?

le 28/06/2011 à 10:26
Signaler
Chevreux fait partie du groupe Crédit agricole, et arrete de faire l'amalgame entre banque d'investissement et de réseau. En france, la réglementation bancaire interdit aux conseillers de banque de détail de donner des conseils sur la bourse car si i...

le 29/06/2011 à 5:05
Signaler
CM-CIC est une filliale française!!!

à écrit le 27/06/2011 à 13:40
Signaler
J?aperçois dans les deux classements en tête un analyste de Goldman Sachs et JP Morgan : ils n'ont pas de problèmes pour faire les meilleures analyses, parce que ce sont eux qui manipulent les marchés et les cours !

le 27/06/2011 à 21:35
Signaler
Cf les cours du pétrole ! Et autre remarque : ce sont des palmarès pour "un conseil" et non pas pour l'ensemble des conseils. Ils ont peut-être fait beaucoup d'autres conseils très mauvais !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.