En 2012, vous pourrez peut-être acheter de la dette... francilienne

 |   |  423  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
A l'instar de l'Italie et de la Belgique, qui ont lancé des grands emprunts ouverts aux particuliers, la région Ile-de-France étudie cette possibilité pour 2012.

La région Ile-de-France va étudier en 2012 la possibilité de recourir à l'emprunt populaire, a annoncé aujourd'hui la première vice-présidente en charge des finances Marie-Pierre de la Gontrie (PS), lors du débat sur le budget régional. Ce recours à l'emprunt populaire avait déjà été abordé à l'assemblée régionale en novembre lors d'une niche portée par le groupe MRC, et adoptée par les autres groupes de la majorité régionale de gauche.

A la faveur du débat budgétaire mercredi, lors de l'examen d'un amendement toujours du MRC, Marie-Pierre de la Gontrie a proposé un "groupe de travail avec les élus intéressés", début 2012, sur cet "outil supplémentaire dans la boîte à outils". Roger Karoutchi (UMP), président de la commission des finances, a accepté ces "travaux", estimant "ne pas vouloir fermer le débat". Président du groupe MRC, Jean-Marc Nicolle s'est réjoui de cette avancée auprès de l'AFP: "C'est une solution complémentaire pour la région qui permet de sécuriser le budget et quand bien même ce serait à des taux comparables avec ceux des banques, je préfère la confiance des citoyens à celle des marchés, qui aujourd'hui se traduit par l'austérité". "Et qui nous dit que demain les marchés qui nous prêtaient en 2010 à 2%, cette année à 4%, ne vont pas faire monter les taux ?", a ajouté Jean-Marc Nicolle, soulignant l'importance de l'épargne disponible en France et le souci de plus en plus important des particuliers de "donner du sens à leur épargne".

Des collectivités ont déjà tenté l'expérience: "L'Auvergne, qui ne compte que 1,1 million d'habitants, a lancé en octobre 2010 un emprunt à hauteur de 20 millions d'euros, rémunéré à 4% pour les gens, fléché sur le développement économique et a réussi à mobiliser cette somme en une semaine !", a raconté le premier maire adjoint du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). Autre exemple, "la région Pays de la Loire, en 2009, a levé 80 millions d'euros et relance un emprunt pour 2012 à hauteur de 100 millions d'euros, vu la réussite de la précédente expérience", a-t-il fait valoir.

A lire aussi...

Moins d'un épargnant français sur trois prêt à investir dans la dette de l'Etat

Faut-il acheter de la dette française ? Ce que vous en pensez !

Standard & Poor's juge l'Ile-de-France plus fiable que... les Etats-Unis !

Il y a quelques années, les Pays-de-la-Loire avaient également lancé un emprunt régional:

Faut-il investir dans l'emprunt des Pays de la Loire?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2011 à 7:36 :
Adoptons nous même un plan de rigueur. Retirons nos fonds des banques pendant 6 mois afin que notre future président réfléchisse à ce que ses engagements ne soient pas du vent.
a écrit le 17/12/2011 à 10:24 :
Compte tenu de la gestion calamiteuse de nos élus, il est hors de question que je prête le moindre euro (s'il existe encore) à notre état ou à nos collectivités locales. Mais ils s'en foutent car s'ils ne trouvent pas de prêteurs, ils prendront l'argent aux français par l'impôt et/ou l'inflation.
a écrit le 15/12/2011 à 18:22 :
La Dette?
pourquoi une dette?
Vivre au-dessus de ses moyens s'appelle du surendettement?
Un particulier est acculé au défaut,privé de chéquier,n'a plus aucune écoute commerciale car insolvable.
alors M.le gérant de l'IdF,pourquoi avez vous un train de vie aussi dispendieux?Pourquoi en plus vous faîtes commander par la SNCF des trains Canadiens?Alors si tous vos collégues du PS sont aussi peu qualifiés en Economie,Craignons le pire.
a écrit le 15/12/2011 à 14:34 :
cela risque d'être un piège à pigeons, comme les actions d'Euro-Tunnel vendues aux particuliers, et qui ont été purement et simplement "effacées", pour permettre aux banques de toucher leurs dividendes : obligez plutôt tous ces Elus à rembourser ces dettes qu'ils ont contractés sans soucis de l'avenir de leurs électeurs, pour satisfaire leur mégalomanie et leurs amis économiques (BTP, sociétés de conseils, ....), et, peut-être aussi leur porte-feuille ....
Réponse de le 17/12/2011 à 11:16 :
aucun lien avec les action euro tunnel , la il sagirait d obligation et non d action .
a écrit le 15/12/2011 à 13:56 :
On s'est déjà fait massacrer avec la hausse spectaculaire des impôts locaux, moi ce que je veux c'est me faire rembourser du trop payé. Donc des emprunts oui, je me fais rembourser avec et hop je me fais la malle, dégageons vite, on est dirigé en RP par des "pic le fric que je le dilapide en moins de deux".
a écrit le 15/12/2011 à 12:53 :
Quel est le montant de la dette de la region Ile de France????

Un article de la tribune sur les dettes par region, département et villes et les projets financés en face serait instructif pour nous concitoyens
a écrit le 15/12/2011 à 11:52 :
ca me laisse sans voix! les politiques de gauches commencent par speculer sur des produits bases sur l'euro/ franc suisse, puis sortent des emprunts " a la sauce front national" "pour la grandeur du pays et des regions" !!!!!!!!! ( tt en traitant les epargnants de salauds au passage...)...... j'en suis baba !
a écrit le 15/12/2011 à 11:13 :
Ce n'est pas du mauvaise idéé, mais à condition que le rendement s'approche de celui du marché ou avec un carotte fiscale. Je ne suis pas l'Abbé Pierre, mon argent n'est pas gratuit.
a écrit le 15/12/2011 à 9:15 :
si c'est pour construire un hotel de région ou engager des dépenses de prestige: JAMAIS.
a écrit le 15/12/2011 à 8:08 :
messieurs les responsables de l'ile de France sortez votre argent de vos bas de laine et participez à cet emprunt. Vous aurez au moins une chance d'être payer .Le français moyen ne vous suivra pas.
a écrit le 14/12/2011 à 23:54 :
J'accepterai d'acheter de la dette francilienne lorsque Polochon et le PS auront quitte le pouvoir. On voit la gestion desastreuse et en collusion avec Noe et son arche de bobos, surtout pour les transports en commun. On sait ce que donnent les politiques de gestion de gauche, mitterandisme quand tu nous tiens...
a écrit le 14/12/2011 à 20:56 :
la region lance des emprunts pour s endetter encore plus!!!! attention à l etude de risque pour ceux qui voudront souscrire
Réponse de le 14/12/2011 à 21:33 :
C'est exactement pour cela que les taux montent...
a écrit le 14/12/2011 à 17:31 :
Sans rire, il y aurait des gens pour investir là-dedans ? C'est formidable, chaque jour nait un pigeon.
Réponse de le 14/12/2011 à 20:54 :
Acheter de la dette Parisienne ou ile de France serait un geste citoyen FORT !!
Vous montrer que vous croyez en le projet collectif de cette région !
Vous croyez en la modernisation des transport rerA etc....
Oui, achetons la dette ile de France
Réponse de le 15/12/2011 à 4:41 :
Bin vas-y Henri, sors le portefeuille. Et ne m'attends pas surtout, je crois que j'aurais chorale ce jour là ...
Réponse de le 15/12/2011 à 11:50 :
bastien, un proverbe commercial dit " tous les jours se leve un autre couillon"; he ben c'est vrai aussi dans ce domaine...
a écrit le 14/12/2011 à 15:28 :
What else ?
Réponse de le 14/12/2011 à 17:12 :
une bière please
a écrit le 14/12/2011 à 15:13 :
Vivre au-dessus de ses moyens ... le rêve de tous.
Réponse de le 14/12/2011 à 15:27 :
"le rêve de tous" ..... MAIS la réalité de nos dirigeants fous !!
Réponse de le 14/12/2011 à 18:13 :
Et grâce à la prise en otage des états, soit de TOUS, par les banques, la fiction devient réalité. Le "bon sens" commanderait, en effet, de ne pas vivre au-dessus de ses moyens. Mais cela obligerait à imposer les plus riches de façon équitable. Nous en sommes trèèèèès loin. Le plus amusant, dans l'histoire, est que cette crise est provoquée par la concentration de richesse alors qu'il serait très simple de la résoudre.
Réponse de le 14/12/2011 à 20:52 :
prise en otage des banques, je ne crois pas. Les banques sont prises en otage par les etats dispendieux!
Réponse de le 14/12/2011 à 22:18 :
Bel essai de retournement de vue, "clairvoyante". Mais les faits existent, néanmoins. Dites-moi que tout va bien, tant que vous y êtes et que la crise est "finie"... Je vous note AAA, en faisant semblant de vous croire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :