Immobilier : Bordeaux, ville la plus attractive en 2013

 |  | 462 mots
Lecture 3 min.
Place du Parlement à Bordeaux - Copyright bordeaux-tourisme.com
Place du Parlement à Bordeaux - Copyright bordeaux-tourisme.com
Explorimmoneuf a publié son palmarès annuel des 10 villes les plus attractives en termes de dynamisme économique et d'attractivité immobilière. Bordeaux occupe pour la deuxième année consécutive la 1ère place, suivie par Toulouse et Paris.

Vous cherchez une ville dynamique où investir ? Installez-vous à Bordeaux. La ville détient la première place du palmarès établi par Explorimmoneuf des 10 villes Françaises les plus attractives en 2013. Prenant en compte des critères sociaux tels que l'évolution de la population, du nombre d'étudiants et du marché de l'emploi et économiques tels que l'évolution du prix des loyers et du m2, le site a ensuite classé les 30 villes les plus peuplées du pays pour en extraite un top 10.

Le Sud-Ouest, nouvel eldorado de l'immobilier ?

Bordeaux arrive en tête du classement pour la seconde année consécutive, avec de très bons résultats concernant l'immobilier . La ville est numéro 1 en termes d'évolution des prix dans le logement ancien, et numéro 3 pour les logements neufs. Bordeaux a aussi tiré profit des récents projets d'urbanisme, notamment la rénovation de son centre ainsi que la construction d'éco quartiers. 

>> Bordeaux se rêve en métropole durable

La ville bénéficie aussi d'une forte croissance démographique : la Communauté Urbaine de Bordeaux prévoit d'accueillir 1 million d'habitants d'ici à 2030. Pour ce qui est de l'emploi, Bordeaux peut aussi se vanter d'un très bon score, ce qui lui permet de gagner quelques places par rapport à l'an dernier, aidée par des villes davantage touchées par la crise. La ville avait par ailleurs obtenu la 2ème place dans un récent sondage concernant la ville où les Français préféreraient vivre et/ou travailler.

Arrive ensuite Toulouse, qui a réalisé une belle performance puisqu'elle n'était qu'à la 6ème place l'année précédente. La "Ville Rose" détient la 3ème place en termes d'évolution des prix des loyers pour un studio, et 5ème pour le prix au m2 des logements anciens. Toulouse entreprend également de nombreux projets d'aménagement pour se rendre plus attractive et plus accessible La ville développe actuellement Euro Sud-Ouest, un projet destiné à accompagner l'arrivée de la future ligne à grande vitesse (LGV) qui la reliera à Bordeaux en 2018-2020 et rejoindra Paris en 3h15.

Paris est reléguée à la troisième place, pénalisée par des prix élevés dans l'immobilier et par une évolution moyenne de l'emploi, où elle arrive 11ème sur 30.

>> Investissements : Paris perd de son attractivité

Strasbourg quitte la 8ème place pour arriver 4ème, tandis que Toulon arrive ex-aequo avec Lyon en 5ème position. Marseille et Montpellier font quant à elles leur entrée dans le top 10, respectivement à la 9ème et 10ème place.

 

>> Services immobiliers :

- Les prix rue par rue à Bordeaux

- Toutes les annonces immo à Bordeaux

- Diagnostics immo en Gironde

- Achat, location ou vente : devis travaux gratuits

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/06/2013 à 22:31 :
Classé Lyon ex-aequo avec Toulon à la 5ème place décrédibilise de suite ce genre de classement! D'ailleurs qui connait explorimmoneuf?? Les grands cabinets d'audit internationaux classent systématiquement Lyon à la seconde place, loin devant Toulouse et Lille!
a écrit le 06/06/2013 à 18:14 :
Il y a du vin rouge, mais du boulot à bordeaux ? Y a du chomage ?
a écrit le 06/06/2013 à 16:46 :
de la pure spéculation et un effet de mode, dus à l'arrivée du TGV.... plus dure sera la chute!
a écrit le 06/06/2013 à 14:55 :
"La ville est numéro 1 en termes d'évolution des prix dans le logement ancien" Faut-il se réjouir de voir la plupart des biens vendus à des prix sans aucun lien avec leur d'usage (prix exorbitants pour une ville de province au regard des salaires). A noter qu'à Bordeaux, on ne vend pas n'importe quoi à n'importe quel prix (l'immobilier neuf va mal, n'en déplaise aux promoteurs qui tentent de vous désinformer). Bordeaux vise le million d'habitants, mais l'emploi aura du mal à suivre ; il y a eu en 2012 des cas de licenciements massifs ; peu ou pas d'exemple d'entreprise en fort développement... l'emploi viendra avec l'augmentation de la population selon certains ... ou pas...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :