Pourquoi le conflit en Syrie profite à l'immobilier de luxe parisien

 |   |  383  mots
L'immobilier de luxe à Paris profite... du conflit en Syrie
L'immobilier de luxe à Paris profite... du conflit en Syrie (Crédits : Reuters)
Après une baisse des prix de 15% en un an et demi, le marché des logements de luxe à Paris redémarre depuis plusieurs semaines grâce à l'afflux d'acheteurs arrivant du Moyen-Orient.

Après un recul des prix de 8% sur un an, le marché des logement de luxe a repris des couleurs ces dernières semaines à Paris. L'une des raison ? L'afflux d'acheteurs provenant du Moyen-Orient,qui fuient l'insécurité dans la région liée au conflit en Syrie, estiment les professionnels.

Certains Syriens fortunés sont arrivés plus tôt

"Beaucoup, en particulier des Libanais, sont très inquiets de l'évolution de la situation syrienne, et ils suivent la famille, les amis qui se sont exilés à Paris, où il y a déjà une communauté libanaise importante", a déclaré à l'AFP Charles Marie Jottras, président de Daniel Féau. Certains riches Syriens se sont réfugiés en France plus tôt, selon les professionnels.

Ainsi, un hôtel particulier de 2.600 mètres carrés datant de la fin du XIXe siècle, situé dans le XVIe arrondissement, a été vendu pour 44 millions d'euros à une famille princière du Golfe, a annoncé la société spécialisée Daniel Féau. Une telle transaction, toujours rare, atteste d'un net rebond du marché des biens d'exception depuis l'été.

"Cette semaine, nous signons avec beaucoup de Libanais"

"Paris, comme Londres, a une tradition d'accueil de la clientèle moyen-orientale: dans les royaumes pétroliers, les grands-parents avaient un hôtel particulier sur l'avenue Foch... les petits-enfants sont plutôt allés étudier aux Etats-Unis, mais cette troisième génération revient", note Charles Marie Jottras.

"Cette semaine, nous signons avec beaucoup de Libanais", indique Nathalie Garcin, qui co-dirige cette société familiale. "Ce sont des familles inquiètes, qui souhaitent ne pas tout laisser dans leur pays, et investissent aussi à Londres (...) Nous avons aussi beaucoup d'acquéreurs du Qatar".

Les difficultés du secteur demeurent dans le reste de la France

Autre explication également, la forte baisse des prix sur ce marché de niche depuis un an et demi (-15% selon la société Jérôme Garcin, spécialiste des biens de luxe).

En revanche dans le reste de la France, le marché des belles demeures n'est pas sorti des difficultés, mais les endroits à la mode résistent bien, tels la Provence, les Alpilles, le Lubéron, Saint Tropez, la Côte d'Azur, énumère-t-on chez Emile Garcin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2013 à 21:33 :
Il ceux qui achètent seulement pour faire des résidences hôtelières dans Paris en négociant ferme. Ceux-ci sont légions dans la centre de Paris, mais certains vendeurs refusent ce voisinage peu plaisant dans un immeuble.
a écrit le 13/09/2013 à 21:46 :
@ la fourmi, vous savez je demande à voir si il y en eu vraiment beaucoup des transactions. Car le point de chute des riches moyen orientaux qui cherchent à s'exiler ce n'est pas Paris mais Londres, qui a une politique économique et fiscale qui protège les riches. Ce n'est pas le cas en France, si l'ISF ne prête pas tellement à conséquence quand vous avez 2 ou 3Md'Euro, c'est une tout autre histoire à partir de 5 M d'Euros en France.
La liste d'attente au Lycée français à Londres ne cesse de s'allonger, donc même les francophones affluent à Londres dans le quartier français. (qui regorge de beaux appartements à 3 ou 4 M de GBP et ...de Porches et ou le niveau de sécurité et de propreté est absolument irréprochable). Même les afictionados de La Durée et de la maison du chocolat ne sont plus en reste: Ils se sont installés depuis quelque temps dans le quartier français.

a écrit le 13/09/2013 à 11:10 :
ce genre d'article donne des idées "malsaines" a tous les rigolos qui esperent fourguer
des appartements "lambda" au fin fond du 20eme a 10000e le m3, par ailleurs vous oublier
de dire que si il y a un regain d'achat sur le luxe, c'est avec des negos feroces.
a écrit le 13/09/2013 à 10:25 :
Avec la politique, qui ressemble de ,plus en plus à du sabotage, des socialistes de gauche ou du centre (UMP), Paris va devenir une ville d"étrangers pour étrangers (tourisme). Seuls les hauts fonctionnaires pouront encore y loger dans leurs beaux appartemnets de fonction.
Quel progrès!
a écrit le 13/09/2013 à 10:10 :
Si Paris est pour les moyen orientaux ou encore sud est asiatique et selon la santé du dollars aux usa....Quelle est la politique pour les français? on va habiter au 93? c'est nul...Nous ne profitons pas des toutes petites baisses inf à 1% mais c'est les autres qui augmentent les prix...c'est F**k comme disent les anglais.
a écrit le 13/09/2013 à 9:46 :
Ravi d'apprendre que Paris se vide chaque jour de ses habitants qui ne peuvent plus acheter un logement décent. Encore des appartements qui resteront vides toute l'année. On nous dira de toute façon ces logements de luxe ne sont plus accessibles pour les Français donc ces logements ne sont aps achetés au détriment des Français. Le problème c'est que maintenant un 4 pièce de 80m2 pour loger une famille ne sont plus non plus accessibles et achetés en masse comme pied-à-terre. Il nous restent les chambres de bonne pas assez bien pour les russes, chinois et autres....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :