Immobilier : signe d'amélioration, les maires accordent davantage de permis de construire

 |   |  317  mots
La hausse des permis de construire laisse présager une reprise des mises en chantier d'ici quelques mois...
La hausse des permis de construire laisse présager une reprise des mises en chantier d'ici quelques mois... (Crédits : reuters.com)
Le marché du logement neuf présentent quelques timides signes de redressement : les mises en chantier baissent moins et les permis de construire accordés repartent à la hausse.

Petite éclaircie dans la grisaille ambiante du secteur du bâtiment. La baisse des mises en chantier de logements neufs en France a été moins importante (-5,1% à 72.146 unités) de juillet à septembre sur un an que de juin à août.

Par type de logement, de juillet à septembre, les mises en chantier de logements ordinaires sont ressorties en baisse de 7,3% à 67.485 unités (contre -15% sur les trois mois achevés à fin août), selon ces statistiques publiées mardi.

Celles des logements en résidence (pour seniors, étudiants...), un secteur plus restreint et qui a bien mieux résisté à une conjoncture économique morose ces derniers mois, ont progressé de 44% à 4.661 unités. Sur les 12 mois écoulés entre octobre 2013 et septembre 2014, le nombre de logements neufs mis en chantier affiche encore un recul de 11,7% à 301.758 unités.

Les permis de construire reprennent leur marche en avant

Les permis de construire ont en revanche repris leur marche en avant, en hausse de 3,3% entre juillet et septembre à 103.221 unités. Ils ont certainement bénéficié du fait que les municipalités ont désormais digéré la période des élections municipales et acceptent de lancer davantage de projets de construction d'habitations.
Le nombre de permis de construire accordés, qui renseigne sur les futures mises en chantier, était d'ailleurs en variation repassé dans le vert à fin août, après avoir été dans le rouge de façon continue, depuis le premier trimestre 2013.

Les permis accordés pour les logements ordinaires ont stagné (+0,2%) à 93.541 unités de juillet à septembre, tandis que ceux octroyés aux logements en résidence bondissaient de 45,8% à 9.680 unités. Sur 12 mois, les permis de construire affichent toutefois encore un repli de 12,5% à 391.001 unités.

En 2013, 331.867 logements neufs avaient été mis en chantier en France, un chiffre en repli de 4,2% sur un an, bien en-deçà de l'objectif gouvernemental, encore jamais atteint dans l'Hexagone, d'un demi-million de logements construits par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2014 à 8:40 :
Dans quelles régions? svp .
Réponse de le 29/10/2014 à 9:07 :
là où les gens ne sont pas fainéants et bossent dans le btp et n'ont pas peur de se salir les mains.
Réponse de le 29/10/2014 à 23:36 :
J'en connais dans le BTP en région parisienne... A 1500 euros par mois : Ils ne peuvent même pas louer un studio à 1 heure du travail.
Ailleurs, j'en connais qui construisent : Les villageois ont eu le choix entre accepter des nouveaux habitants ou voir les écoles et commerces fermer.
Bizarrement, les courageux construisent plus facilement sur des terrains à 50 000 euros que sur des terrains à 200 000 euros.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :