Comment utiliser à bon escient une SCI ?

 |   |  279  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Par Arnaud Beaugendre, ingénieur patrimonial de Vendyssée Finance.

Disons-le d'emblée, la SCI (société civile immobilière) n'est pas l'unique solution à disposition des détenteurs d'un patrimoine immobilier. Et sa mise en place implique quelques contraintes (gestion et formalisme autonome, choix fiscaux, tenue d'une comptabilité...).

Malgré tout, la SCI peut constituer un formidable outil de transmission des biens immobiliers familiaux. C'est la structure idéale pour conserver un patrimoine immobilier familial destiné à être transmis par delà les générations en évitant son morcellement : il est plus simple de transmettre et de gérer des parts de SCI que des quotes-parts indivises. Il est d'ailleurs possible de faire du "sur mesure" : la rédaction des statuts étant assez libre et souple, un professionnel saura trouver les aménagements statutaires adéquats pour coller au plus près aux souhaits de parents, associés fondateurs. Délimiter le périmètre des pouvoirs du gérant, préciser les droits des usufruitiers, préparer une transmission adaptée, protéger plus particulièrement un enfant, etc.

En dehors de la transmission aux enfants, la SCI pourra permettre aux concubins, au moyen de certains aménagements, de protéger le survivant en cas de décès, en lui permettant de rester dans la résidence commune propriété de la SCI.

Enfin, la SCI permet à un chef d'entreprise de distinguer son immobilier professionnel de ses actifs d'exploitation, et de se préparer ainsi des revenus complémentaires en vue de la retraite.

Il faut toutefois garder à l'esprit que la SCI ne constitue pas l'unique solution. C'est en l'associant à d'autres techniques patrimoniales que l'on obtient le résultat le plus performant (donations, démembrement de propriété, etc.).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :