A quoi sert réellement le diagnostic de performance énergétique (DPE) ?

 |  | 280 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Par Claude Delahaye, Directeur immobilier et construction de Verspieren

Selon l'Article L. 134-3 du Code de la construction et de l'habitation, le propriétaire ou le bailleur d'un bien immobilier, lors d'une vente ou d'une location, doit fournir au co-contractant, un diagnostic de performance énergétique (DPE). Un document purement informatif : l'acheteur ou le locataire ne peut s'en prévaloir s'il constate que la performance énergétique n'est pas conforme à celle indiquée sur le DPE. Quels sont donc les recours possibles ?

S'il s'agit d'un bien ancien avec un faible niveau de performance énergétique, on peut l'utiliser pour faire baisser le prix de vente ou le loyer. Reste que le rapport de force est souvent du côté du propriétaire à l'heure actuelle.

Si, en revanche, le DPE indique un haut niveau de performance et qu'à l'usage, celui-ci n'est pas atteint, il est possible de faire jouer la responsabilité civile professionnelle du diagnostiqueur. Il faudra produire un nouveau DPE réalisé par un bureau d'étude thermique et trois années de factures. La pose d'un compteur spécifique peut fournir des mesures prouvant le déficit thermique du bien.

Le plaignant est en droit d'exiger une indemnité égale au prix des travaux nécessaires pour atteindre le niveau de performance initialement annoncé. Aucune réclamation n'ayant encore été portée devant les tribunaux, aucune jurisprudence n'existe encore.

Pour un bien neuf, un texte à l'étude prévoit une obligation pour le promoteur ou le constructeur de fournir à l'acheteur ou au locataire une attestation de conformité à la réglementation thermique. Ce document serait opposable en cas de fausse déclaration. Pour toute réclamation, les éléments de preuve sont les mêmes que pour un bien ancien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2019 à 12:59 :
bonjour
j'ai fait faire un diagnostique car nous souhaitont vendre notre maison, puis nous avons fait faire un deuxième diagnostique a deux semaine d’intervalle est il normal que deux diagnostiqueur n'indique pas les même indice énergétique sachant que aucune modification n'a était apporté dans la maison.
Il m'ont dit que tout était bien puis ils m'ont indiquer plusieurs anomalie.
a écrit le 30/09/2014 à 16:51 :
Je suis étonnée de cette réponse, sachant que le DPE semble noter les énergies primaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :