Impôts : les hommes plus fraudeurs que les femmes. En tout cas, c'est ce qu'ils disent.

 |   |  441  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon un sondage CSA-Atlantico, les hommes avoueraient plus volontiers cacher certaines informations à l'administration fiscale. Un constat qui confirme les résultats d'une récente étude américaine.

Les hommes seraient-ils plus fraudeurs que les femmes? La question paraît légitime à en croire un sondage de l'Institut CSA pour Atlantico publié mercredi. Intitulé "Les Français et la fraude fiscale", le sondage révèle que les hommes seraient plus enclins que la gent féminine à cacher une partie de leurs revenus ou certaines informations à l'administration fiscale. Du moins sont-ils plus nombreux à le reconnaître.

Plus d'un homme sur 5 estime que parfois, la fraude se trouve justifiée

Dans le détail, d'après ce sondage, 4% des personnes interrogées conviennent qu'il leur est déjà arrivé de ne pas déclarer une partie de leurs revenus à l'administration fiscale. Or, les hommes (5%) sont presque deux fois plus nombreux que les femmes (3%) à le reconnaître.

Les Français sont en revanche beaucoup plus nombreux à avouer avoir déjà recouru au travail "au noir". 20% des personnes interrogées confient ainsi avoir déjà rémunéré une personne pour services rendus (garde d'enfant hors baby-sitting, heures de ménage, travaux, etc.) sans la déclarer aux organismes sociaux. Mais là encore, les hommes seraient plus nombreux à l'admettre. Ainsi, 23% des hommes interrogées, contre 16% de femmes, avouent avoir déjà (une ou plusieurs fois) fraudé.

Les Européens, champions de la fraude ?

Encore plus nombreux, les Français interrogés sont 23% à estimer que la fraude fiscale peut se justifier "dans le cadre de la préservation des dépenses indispensables à la famille". 15% des personnes interrogées déclarent ne pas avoir d'opinion sur le sujet et 62% des sondés jugent que "rien ne peut justifier la fraude fiscale car chacun doit contribuer au financement des institutions et des investissements publics en fonction de ses revenus". Là encore, la règle est confirmée: 26% des hommes contre 20% des femmes considèrent que la fraude peut être justifiée dans certains cas .

En outre, ce sondage semble confirmer une précédente enquête datant de 2012. L'analyse intitulée "Report to the Nation on Occupational Fraud and Abuse" de l'association of Certified Fraud Examiner conclut que les fraudeurs seraient des hommes dans 75% des cas - voire plus - en Asie, en Afrique ainsi qu'en Amérique latine et en Europe. L'étude précise également que la fraude d'une femme s'élèverait en moyenne à 91.000 dollars (70.650 euros) contre plus du double pour les hommes (200.000 dollars, soit 155.280 euros). Précision: c'est en Europe que les hommes seraient les plus fraudeurs. Toujours selon cette enquête, les fraudeurs masculins y seraient ainsi majoritaires, à 83,7%, contre 16,3% de femmes.

Lire aussi: En France, on peut aller en prison pour fraude fiscale...mais c'est de plus en plus rare

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2013 à 16:15 :
"26% des hommes contre 20% des femmes considèrent que la fraude peut être justifiée dans certains cas" Comme ceux qui disent qu'un feu rouge peut être franchi car on a 1 seconde avant que le feu ne devienne vert pour la voie orthogonale, et qu'on peut se le permettre. "Justifié" par quoi ? Sûr que si tout le monde paie son écot, l'Etat trouvera bien à utiliser(gaspiller ?) le surplus, et non à "optimiser" son fonctionnement.
Certains font le calcul de la somme "évitée" (par ex ISF non déclarée) et des pénalités en cas de découverte, mais ça n'est valable que si leur "manip" est assez ancienne, sinon, il n'y a pas de bénéfice, au contraire.
a écrit le 24/05/2013 à 9:59 :
ouais! mais l'exemple vient d'en "HAUT"! il n'y a qu'à voir ce qui se passe dans tous les gouvernements, à commencer par ces gens là ...Pour frauder ils sont les ROIS, femmes et hommes confondus !!
a écrit le 23/05/2013 à 18:54 :
moi je pense plutot aux etrangers et francais etrangers ceux sont des specialistes , c est pour cela qu'ils viennent en france , nos lois ne sont pas permeables et facile à detourner
a écrit le 23/05/2013 à 17:55 :
seul un printemps araba remettrat les pendules a l'heure
a écrit le 23/05/2013 à 15:47 :
Les femmes n'ont rien à cacher puisqu'elles ne gagnent pas d'argent, et même elles en réclament à la CAF, le premier employeur féminin de France au chiffre d'affaire (baby boom) 100 % défiscalisé.
Réponse de le 23/05/2013 à 15:59 :
D'ailleurs depuis que la femme à Mimich l'a plaqué, c'est lui qui encaisse les APL de ses locataires !
Réponse de le 23/05/2013 à 17:00 :
ça démontre surtout que les femmes sont plus perfides que les hommes.
(je plaisante).
a écrit le 23/05/2013 à 14:38 :
Evitons de frauder le fisc pour eviter des redressements et des contrôles fiscaux !! Sinon on risque gros pour le blanchiment d'argent et la non déclaration d'impôts sur le revenus !! faire quelquechose contre l'évasion fiscale ??? L'honnêteté paye -t-elle ? 87% des hommes fraudent-ils le fisc ? Etre un bon contribuable ou ne pas être un bon contrbuable, tel est la question que l'on se pose en ce mois de mai très pluvieu et froid !! Vaut mieu ne pas trop frauder le fisc car le redressement c'est souvent très cher !!
Réponse de le 23/05/2013 à 15:21 :
cela coute à Cahuzac
Réponse de le 23/05/2013 à 17:03 :
Cahuzac à montre sa bonne volonté en abandonnant sa place de député et en ne se représentant pas. Ne vous inquiétez pas : tout cela a suivi un marchandage, le fisc sera très coulant...
a écrit le 23/05/2013 à 14:28 :
Selon la théorie du genre il n'y a pas de différence entre hommes et femmes ...alors cette statistique est totalement farfelue et sexiste !!!
La LGBT vous poursuivra bientot pour ce type de données ..d'un age révolu !
Réponse de le 23/05/2013 à 16:12 :
Exactement ! Cet article est particulièrement politiquement incorrect : visiblement la tribune n'a pas encore reçu les directives de la ministre du droit des femmes, qui interdit de faire référence à toute différence entre les sexes dans les médias afin d'éduquer la population au caractère éthéré de l'être humain. En somme, une femme étant un homme comme les autres, cet article n'a donc aucun sens :o
a écrit le 23/05/2013 à 13:58 :
Vive l optimisation fiscale !
La Framce est un enfer fiscale, les citoyens sont pris pour des vaches a lait !
Copions sur le pragmatisme britanique : VOTONS AVEC NOS PIEDS !
a écrit le 23/05/2013 à 13:52 :
Un projet de législation européenne approuvé lundi 20/05/2013 par une commission du Parlement européen prévoit que l'épargne des petits déposants sera protégée à concurrence de 100.000 euros tandis que les titulaires de comptes disposant de soldes supérieurs risqueront de devoir passer des pertes en cas de faillite bancaire.
Ce projet fait écho à la solution retenue dans le dossier chypriote dans le cadre duquel les déposants les plus fortunés avaient été contraints d'accepter de passer des pertes pour éviter un naufrage du système bancaire local. Pour entrer en vigueur, ce projet doit encore être approuvé par les 27 ministres des Finances de l'Union européenne et par les Parlementaires européens.
http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20130520.REU4530/un-projet-europeen-prevoit-de-moins-proteger-les-gros-deposants.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :