"Repentis fiscaux" : déjà 8.500 demandes de régularisation auprès de Bercy

 |   |  265  mots
Pour rappel, cet afflux suscite des inquiétudes du côté des services de Bercy où on estime qu'à terme, ce sont 50.000 demandes de régularisation qui seront faites. Or, compte tenu des effectifs de fonctionnaires qui ont été attelés à la tâche, pas moins de 25 années leur seraient nécessaires pour mener à bien celle-ci.
Pour rappel, cet afflux suscite des inquiétudes du côté des services de Bercy où on estime qu'à terme, ce sont 50.000 demandes de régularisation qui seront faites. Or, compte tenu des effectifs de fonctionnaires qui ont été attelés à la tâche, pas moins de 25 années leur seraient nécessaires pour mener à bien celle-ci. (Crédits : Reuters)
Les services fiscaux français affirment avoir comptabilisé plus de 8.500 demandes de régularisation fiscale au cours des trois derniers mois, a indiqué ce lundi le ministre du Budget Bernard Cazeneuve. Du côté de Bercy, on estime qu'à terme, ce sont près de 50.000 demandes qui seront faites.

Les demandes de régularisation fiscale semblent s'accélérer en France. Le 30 octobre dernier, Bercy annonçait avoir reçu pas moins de 4.000 demandes en quatre mois. Ce lundi, les services fiscaux français affirment avoir comptabilisé plus de 8.500 demandes de régularisation depuis le mois de juin, a indiqué ce lundi le ministre du Budget.

" Pas moins de soixante mesures contre l'optimisation fiscale des grands groupes"

Bernard Cazeneuve a ainsi déclaré sur France Inter :

J'ai pris moi-même une circulaire au mois de juin dernier qui conduit aujourd'hui plus de 8.500 fraudeurs à déposer des dossiers de régularisation devant l'administration fiscale.

Le gouvernement "essaie de faire en sorte que notre fiscalité évolue, qu'elle soit plus juste, que le consentement à l'impôt soit renforcé, et nous le faisons aussi dans un contexte où nous devons également redresser nos finances publiques", a-t-il ajouté.

"Nous avons pris pas moins de soixante mesures contre l'optimisation fiscale des grands groupes", a-t-il cité parmi les nouvelles dispositions fiscales mises en oeuvre depuis l'arrivée du nouveau gouvernement.

Les inquiétudes de Bercy

Pour rappel, cet afflux suscite des inquiétudes du côté des services de Bercy où on estime qu'à terme, ce sont 50.000 demandes de régularisation qui seront faites. Or, compte tenu des effectifs de fonctionnaires qui ont été attelés à la tâche, pas moins de 25 années leur seraient nécessaires pour mener à bien celle-ci.

A lire aussi :

>> 4.000 : c'est le nombre de "repentis fiscaux" enregistrés en quatre mois

>> Bercy sature face à l'afflux massif de demandes de régularisation fiscale

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2013 à 13:45 :
L'explication est simple, ce sont tous les adhérents du FN qui avaient planqué leur magot à l'étranger et qui, dans un magnifique élan nationaliste, en attente de la victoire imminente de leurs idées, viennent renforcer la richesse de la France. Merci !
a écrit le 02/12/2013 à 13:34 :
consentement à l'impôt renforcé ! avec quoi, un pistolet sur la tempe ?
a écrit le 02/12/2013 à 13:25 :
Bourrage de crane tout ça
La vraie question est::combien de nos elites quittent la France? Les regularisations concernent les petits comptes héritées pour la plus-part
a écrit le 02/12/2013 à 13:15 :
Maitenant qu'ils régularisent, que Bercy transmette les dossiers à la justice.
Réponse de le 02/12/2013 à 20:27 :
Vous êtes naïf! Ces repentis reviennent en contrepartie de compensations : rabais sur les impôts et immunité. Tout cela ne rapportera presque rien. C'est juste de la com.
a écrit le 02/12/2013 à 13:08 :
oui mais combien cela rapporte t'il à l'Etat??? des petits millions, ou des milliards comme en Allemagne ou aux USA,,, là personne ne nous confirme de chiffres. Pas la peine d'augmenter encore le nombre de cranes d’œufs à Bercy, nous en avons assez des fonctionnaires qui sont juste là pour ramasser les salaires......C'est encore rien que des effets d'annonces comme la gauche en a l'habitude.......qu'ils commencent déjà par rendre l'argent des cumulards, des frais de chauffages de ces nantis, des doublements de revenus en cas de vice présidences en régions ( nous en avons des milliers en France) et en plus la maoitié de leurs revenus sont sans impôts, et parfois en totalité. 5 c'est aussi pour cela que nous avons tellement de millefeuilles en régions. Des vrais sangsues qui nous coûtent des milliards par an......qu'ils fassent le ménage chez eux d'abord, avant que tous les industriels quittent ce pays de nazes, ou l’assistanat est le premier budget de cet état. Et toujours les mêmes qui paient.
Réponse de le 02/12/2013 à 13:25 :
Bien vu, ça ne rapporte pas grand chose à l'état car seul les petits comptes sont banis des banques suisses. Au delà de 10 000K CHF les banques mettent en place d autres montages. Encore une fois ce sont les commerçants artisants entrepreneurs qui s' en prennent plain la figure se protégeant de la spoliation du fisc.
a écrit le 02/12/2013 à 12:57 :
les réaffectations des effectifs ca existe, c est monnaie courante dans le privé, que CAZZENEUVE le fasse
Réponse de le 02/12/2013 à 17:05 :
Est-ce réellement dans leur intérêt? On peut se poser la question vu la simplicité du problème...
a écrit le 02/12/2013 à 12:41 :
Franchement, cette recrudescence subite devient vraiment douteuse. Si les chiffres sont véridiques - ce qui est probable - c'est qu'ils ont du trouver un autre moyen de ne pas payer.
a écrit le 02/12/2013 à 12:32 :
Il faut embaucher, ça contribuera au respect des engagements de F .Hollande ! Il serait risible qu'après des années de lutte pour traquer la fraude, on ne puisse régulariser les dossiers par mansue de pesrsonnel

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :