Investir dans le cinéma : une rentabilité de 6 à 10% l'an presque sans risque

La mise en vente de parts de Sofica, un produit de défiscalisation, démarre aujourd'hui.

2 mn

Les distributeurs de Sofica (société pour le financement de l'industrie cinématographique) sont dans les starting-blocks. A l'instant où les agréments des 11 Sofica retenues auront été publiés au BALO, certainement ce lundi 19 octobre, ils enverront des vagues de mails et contacteront leurs prospects pour vendre des parts de ce produit de défiscalisation unique en son genre.

Créées en 1985, les Sofica encouragent le financement des oeuvres cinématographiques. L'investisseur commence par acheter des parts, dont le coût unitaire est d'environ 5.000 euros. L'année suivante, il pourra retrancher de ses impôts 40% des sommes engagées, voire 48 % si la Sofica s'engage à réaliser plus de 10% de ses investissements dans des sociétés de production. Cette réduction d'impôt est plafonnée à 18.000 euros, soit une économie maximale de 7.200 ou 8.640 euros (à condition de respecter le plafonnement global des niches fiscales). Le détenteur ensuite garder ses parts 5 ou 8 ans, selon le type de Sofica choisi. Pendant ce laps de temps, la Sofica investit dans des films (comme Mesrine récemment co-produit par Uni Etoile). Et, au terme de ce délai, tout ou partie du capital est restitué au particulier. « En règle générale, la moins-value atteint 10 à 30% du montant investi » précise Julien Vautel, président d'Hedios Patrimoine. Certaines Sofica sont toutefois garanties à 80 ou 85%. Bilan de l'opération ? Entre 6 et 10 % de rentabilité annuelle, avantage fiscal inclus.

On comprend mieux pourquoi les parts de Sofica s'arrachent dès la mise en vente. D'autant qu'il n'y en a pas pour tout le monde. Afin de limiter le coût fiscal du dispositif, le Ministère du budget alloue chaque année une enveloppe, répartie entre les Sofica agréées. D'après un communiqué du Centre national du cinéma (CNC), l'enveloppe 2009 s'élève à 63,07 millions (identique à 2008) pour 11 Sofica (cliquez ici pour accéder au détail de la liste).

Comme chaque année, les particuliers ont jusqu'à la fin de l'année pour souscrire. Mais, cette fois, la commercialisation ne débutera pas mi-décembre. « Le CNC et le Ministère du budget ont entendu la demande des gérants de Sofica, ce qui a permis d'accélérer de près de six semaines le calendrier » se réjouit Niels Court-Payen, président d'A Plus Image. Mieux, les parts de Sofica sont plus accessibles qu'auparavant. Avant l'apparition d'Internet, elles n'étaient disponibles qu'auprès des banques privées, des gestionnaires de patrimoine, ou étaient réservés aux meilleurs clients des banques. Depuis, on peut en souscrire sur des sites tels que Bestsofica.com ou Nos-sofica.fr.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 12/01/2010 à 14:45
Signaler
Aujourd'hui ne peut -on pas souscrire pour investir dans le cinéma,est-il trop tard ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.