Quelles réformes pour les retraites complémentaires ?

 |   |  106  mots
Dans le cadre des "Rendez-vous de la protection sociale et patrimoniale La Tribune - AG2R LA MONDIALE", retrouvez notre émission sur "Quelles réformes pour les retraites complémentaires". Interview menée par Olivier PROVOST - Journaliste - Rédacteur en chef de la tribune.fr avec François RINGAUD - Directeur retraite complémentaire chez AG2R LA MONDIALE.

L'ARRCO, pour tous les salariés, et l'AGIRC, pour les cadres, représentent près du quart des pensions versées par l'ensemble des régimes de retraite français. Les retraites complémentaires représentent en moyenne 30 % des retraites des salariés, et plus de 55 % de celle des cadres.

Les deux régimes de retraite complémentaires du secteur privé, qui brassent 50 milliards d'euros de cotisations et d'allocations tous les ans et concernent 29 millions de personnes (18 millions d'actifs et 11 millions de retraités), voient leur équilibre financier menacé plus tôt que prévu. Quel est alors le moyen le plus efficace d'assurer leur avenir ?


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2010 à 11:31 :
Difficile de leur faire comprendre, qu'il serait déjà primordial , de cesser d'accorder des "points gratuits" aux assedics découlant de l'aide publique : ASS et AER ! (puisqu'on ne nous les rembourse pas ! ce qui devrait être fait, pourtant, à l'ARRCO AGIRC) Ils n'ont qu'à appliquer des cotisations sur ces éléments.
Supprimer toutes les majorations quelles qu'elles soient ,pour les familles étrangères vivant à l'étranger. (CNAV aussi) Que d'économies !
Aucune rétroactivité de trimestres « taux spécial mère de famille ou complément familial », accordés gratuitement, avant que ces familles n?arrivent en France.

Occupons nous un peu des familles qui vivent, et travaillent en France !

Supprimer le "régime "spécial députés " voté par Mr Debré, avant qu'il ne parte !
Encore des économies...Ce serait le seul exemple qui pourrait atténuer la colère des petits travailleurs.
45 ans de cotisation, c'est trop ! 43 maxi à l'âge de 63 ans. (en douceur, dans 10 ans )
Et , enfin qu'appellent -t-ils un haut revenu ??
POUR NOUS ? C'EST PLUS DE 3 500 EUROS MENSUELS !
De 2000, vous vivez, consommez, et payez, et en dessous de 2000 euros, plus bas, vous essayez de survivre !
Taxer les banques et les traders.
Après tout, c'est notre argent qu'ils font travailler.
ENFIN alignement immédiat de tous les régimes spéciaux sur le PRIVE. Sans exception.
Il serait bon aussi de revoir les "25 meilleurs années", au niveau de la CNAV, c'est beaucoup trop.. Les pensions des salariés ayant travaillé tous leurs trimestres sont minables.
c'est une honte ..
Et remettez la demi part aux divorcé(e)s avec enfants, ce ne sont pas des célibataires.
Vous êtes bien contents que ces gens aient pris le temps et le courage, de faire et d?élever, 2 ou 3 enfants, qui deviendront des "cotisants".
Encore une loi immonde qui pénalisent surtout les femmes ...
Les entreprises qui délocalisent, et qui ont touché des aides de l'état ? Elles remboursent, avant de partir, et cet argent : pour les retraites. Ou alors, taxes (pour les retraites ) sur tous leurs produits « made hors France »qui reviennent en France.
J'ai su qu'on versait (U E) de l'argent à l'ile Maurice qui ne fait pas partie de l 'Europe ? Il y en a d'autres de pays non européens que l'on finance comme ça ?
Arrêtez, on a plus les moyens !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :