La Tribune

Impôts : le Sénat supprime la demi-part des parents isolés, dites ce que vous en pensez

latribune.fr  |   -  554  mots
Le Sénat a adopté le 9 décembre un amendement dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances pour 2009 supprimant la demi-part supplémentaire accordée aux parents isolés ayant élevé seuls leurs enfants. Les associations ont vivement protesté. Vous êtes nombreux sur la Toile à avoir dénoncé cette mesure. Certains en revanche l'approuvent. Et vous ?

Le Sénat a adopté mardi 9 décembre un amendement UMP proposé par Philipe Marini qui, dans le cadre de l'impôt sur le revenu, supprime la demi-part supplémentaire accordée aux parents isolés ayant élevé seuls leurs enfants (et qui ne les ont plus à charge). Cet avantage fiscal représente une dépense de 1,7 milliard d'euros, selon Les Echos.

L'amendement a été adopté dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances pour 2009. Il a été appuyé par le ministre du Budget, Eric Woerth, qui y voit une "mesure de justice", l'avantage accordé n'étant compensée par aucune charge.

L'amendement propose de réduire chaque année de 10% cette demi-part dès les revenus de 2009 et de le supprimer totalement en 2018. La gauche et certains élus de la majorité ont voté contre.

"Je ne suis pas certain que dans le contexte de crise, avec les problèmes de pouvoir d'achat que l'on connaît, ce soit une mesure qui soit d'actualité", a déclaré sur France 2 Jean-François Copé, président du groupe UMP de l'Assemblée.

Les protestations des associations ne se sont pas fait attendre. L'Union nationale des associations familiales (Unaf) a affirmé ce mercredi être "scandalisée" par l'amendement Marini, qui va concerner notamment "3,6 millions de veuves et veufs". "Comment peut-on oser parler de privilège alors que cette demi-part est plafonnée à 855 euros?", interroge l'Unaf, qui fait remarquer que sa suppression "aura pour effet de rendre imposables des parents aux revenus modestes".

La Favec (fédération des associations de conjoints survivants), membre de l'Unaf, rappelle que "les veuves ont souvent des revenus faibles et n'ont bénéficié ni de pension alimentaire ni de prestation compensatoire".

La Fédération syndicale des familles monoparentales estime que l'amendement "nie la reconnaissance financière d'une situation d'appauvrissement durable, car élever seul ses enfants a des conséquences sur les niveaux de revenus, et sur la retraite". Le récent rapport produit par Claude Greff au nom de la délégation aux droits des femmes de l'Assemblée nationale affirme ainsi que la pension de retraite moyenne des femmes ne représente que 55 % de celle des hommes.

L'Union des familles en Europe, qui n'est pas membre de l'Unaf, s'est exprimé en faveur de la suppression de la demi-part, mais elle demande "d'utiliser l'argent économisé pour rendre équitable la décote de l'impôt sur le revenu pour les contribuables dont le niveau de vie est le Smic".

Vous êtes nombreux sur la Toile à avoir dénoncé cette mesure. Certains en revanche l'approuvent. Et vous ? Donnez votre avis ci-dessous dans l'espace "commentaires".

Une fois l'amendement voté par le Sénat, une commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat sera convoquée afin de mettre au point un texte qui sera soumis pour son adoption définitive aux députés et aux sénateurs avant le 22 décembre, début de la pause que le Parlement s'accorde à l'occasion des fêtes.

Le sénateur UMP de l'Oise Philippe Marini qui a proposé ce texte était également à l'origine de l'amendement au projet du budget 2009 permettant aux particuliers de déduire les pertes enregistrées en Bourse en 2008 de leurs revenus imposables de 2009. Devant le tollé que le projet avait suscité, l'amendement avait été retiré le 8 décembre

Réagir

Commentaires

jean94  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

soulager les actionnaires (enfin pour le moment c'est raté), et taxer les personnes qui ont du mal à joindre les 2 bouts, ce gouvernement avance de moins en moins masqué

...  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

bien et bravo !!! encore les petits qui vont y laisser des plumes, nos enfants nous les aimont et donc nous les gâtons un peu, ok merci encore, c'est bien pour notre pouvoir d'achat

vous avez oublié ceux qui restent seul, vous en dîtes quoi ????

bandeniais  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

et voila!il vous a armorce,avec une connerie qui existe depuis des annees,(moins values,regardez vos declarations)pour faire passer ca en douce.et les dits socialistes maintenant que vont il dire!

fifi  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

alors les socialistes vous n etiez pas au courant de cet amendement!pourtant on ne vous a pas entendus!faux cul

wasin11  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et si l'on supprimait le gratuité de l'air que l'on respire !!!!!

coco  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

degeulasse vraiment degeulasse,faites des gosses!surtout ne touchez pas aux salaires des responsables de la crise,vos collegues!

marion69  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Dans un même temps, ce cher Mr Marini enlève un léger avantage aux parents isolés et souhaite aider ceux qui jouent en bourse.
On se moque de nous!

GG  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il ya de l'argent a gagné"Supprimons le Senat" le budget 2009 sera serieusement gagnant!!!

retraitée déjà sanctionnée  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

la demi-part était déja plafonnée à partir d'un plafond dont je ne me souviens pas le montant,jusqu'à maintenant personne ne sans n'etait ému,pour de "petites retraites" il suffisait de quelques francs pour cela .

iteb  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est scandaleux !! une femme seule qui élève un enfant a déjà du mal à s'en sortir ! on prélève toujours aux plus faibles . Rembourser une partie des gains perdus en bourse est tout aussi scandaleux ! encore une fois, ce sont ceux qui ont de l'argent qui gagnent !! ne me dites pas qu'une femme seule divorée avec enfants pourrait engager 10 000 euros en bourse ... ses priorités sont de nourrir ses enfants. mais où va t on ?

noelle  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

il est fou marini !! il va nous enlever une demi part pour les impots j ai peu de moyens et les andouilles qui jouent en bourse on va rembourser leurs conneries c est trop fort !!!!!!

mère grand  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

evidemment ce sont encore les moins favorises qui vont
supporter cette mesure. on aide les banques, les entreprises et c'est toujours les mêmes qui supportent les conséquences de l'argent distribué sauf à ceux qui en ont besoin. merci M. SARKOSY pour qui j'ai voté

dodo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Quelle honte!!!
On "tape" toujours les petits, les obscurs, les sans-grades, qui EUX, se lèvent le matin pour travailler.
Et en plus certains ont élevés TOUT SEUL leurs enfants sans aide. Et CORRECTEMENT!!! J'en connais, et ce sont des hommes dont les épouses sont décédée ou partie voir ailleurs, sans s'occuper de l'avenir de leurs gosses.
N'y aurait-il pas d'autres moyens pour trouver l'argent pour payer d'autres à ne rien faire????

raoulc  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est un scandale...

zazie  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

veuillent ils aussi mon slip et mes chaussettes ?

eve.channel  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

monsieur marini.vous n'en ratez pas une!allez plutôt faire un tour du côté de ces parents qui se saignent aux quatre veines,espérant au moins un avenir meilleur pour leurs enfants.je suis une de celle-là j'élève deux enfants seule depuis 15 ans.je suis non imposable.mais nous avons droit à certaines aides d'après un savant calcul de notre non-imposition calculé par la caf.nos enfants on les adore...à
perpétuité!qu'ils sachent que nous sommes vraiment toujours là.

Personne  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Si ils veulent faire des économie pourquoi ne suppriment ils pas les niches fiscal qui avantages les plus riches et qui serait certainement plus rentable que 1,7 milliard d'euro pour le budget 2009...

chacha  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

un fois de plus on prend aux pauvres ce que l'on n'ose prendre aux riches un scandale!!!!!!!

marite  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

A quand la suppression du Sénat ? A quand la révision à la baisse des indemnités et avantages exorbitants des sénateurs ? J'échange ma demi-part un mois seulement avec les revenus de M. Marini ainsi que mon logement en quartier sensible !

pasfol  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

alors les abrutis vous voyez ce que cela cachait?on vous parle d une loi et vous ne savez meme pas quelle existe deja,et vos amis socialistes les aides a vous mettre un doigt......!beeee beheeeee...beeeeeh allez les moutons!

joe  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est une véritable honte de faire une telle chose !!! ce sal type de MARINI n'a sans doute pas besoin d'argent pour s'en prendre à ceux qui en ont le moins qu'il aille en enfer

zette 74  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il est certain que dans le contexte actuel cette initiative est malvenue.Ce sont encore les plus défavorisés qui seront touchés.Je reste convaincue qu'il y a d'autres moyens de récupérer de l'argent.Commençons par supprimer les cumuls d'emplois, cela permettra d'avoir quelques chomeurs en moins donc une rentrée sur I.R et que les ministéres dépensent moins dans leurs réceptions.

C77380  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Ce sénateur a-t-il encore beaucoup d'amendements de ce style dans sa manche (si je l'ai bien compris, vive le capital et faisons payer ceux qui déjà paient tout seuls taxes locales et impôts fonciers), où est la justice sociale ?

jaja  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je suis dégoutée ils nous prendront tout! on arrivera plus à payer son cerceuil!

Alain  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Bravo philipe marini. Supprimé la 1/2 part accordée aux parents ayant élevé seul leurs enfants. Ca a plus de gueule que d'arrèter de construire porte avions et autres sous marins qui ne servent à rien. Bravo fainéant. Ce sera le dernier cours d'économie que je te donne.

jacques  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Protester , protester n'est pas une solution. Dans ces protestataires il doit y en avoir beaucoup qui ont voté pour ces fossoyeurs de droite. La messe est dite vous vous étes fait avoir. Au prochain scrutin reflechissez avant de deposer le bulletin dans l'urne.

pancho83  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

une suggestion à Mr.Marini,
l argent qu il pourrait récupérer de la suppression de cette 1/2 part,la distribuer
à ceux qui ont perdu en bourse.
bravo mr.Marini,vous meritez la "noix d'honneur du canard"
allez deux témesta et dodoooooooooo

kamax  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est un veritable scandale !!!! et en plus c'est encore lui qui voulait deduire les pertes des boursicoteurs !!!! mais jusqu'où iront ils !!!! ils font tout pour provoquer un deuxieme 1789 ....vous n'en êtes plus tres loin....encore un ptit effort messieurs les senateurs,deputés et gouvernement....

MAMIE  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

LORSQUE L'ON EST VEUVE ET QUE L'ON RECEVOIR SES ENFANTS ET PETITS ENFANTS, UNE DEMI PART EN PLUS EST PLUS QYUE JUSTIFIER OU ALORS TOUT LE ROLE FAMILIAL FICHE LE CAMP MANQUE DE MOYENS.

dago  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Quelle est cette "pause" que s'accorde le parlement à l'occasion des fêtes et commençant le 22 décembre ?!
C'est la crise et les parlementaires s'accordent des pauses ! Et si la crise était liée à ce genre de "pause" ?

honteux  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

tout simplement honteux pour les femmes qui elevent seules leurs enfants !! et les peres absents, ne donnant pas de pension , tout est bénéf pour eux ! et ce sont encore les femmes qui subissent. société de MACHOS !on voit que c'est pas Marini qui a elevé seul ses enfants.

robert  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

les personnes qui étaient non imposable,le seront peut-etre après cette loi et de ce faite perdront d'autres avantages comme le non paiement de la taxe d'habitation,et le non paiement de la taxe télé et bien d'autres accordés par les municipalitées en cas de non imposition,bravo monsieur SARKOZY pour le pouvoir d'achat des anciens on ne pouvait faire mieux

moman89  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est tout bonnement scandaleux de s'en prendre toujours aux plus faibles !

chipi2  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

mieux vaut etre milliardaire pour bénéficier des niches fiscales ou encore etre sénateurs pour avoir droit à une retraite de 2000 ? au bout de 6 ans de mandat les pauvres
que sais encore ce n'est que la partie voyante de l'icberg

jp  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

M.Marini semble avoir des coups de génie : un jour il veut faire diminuer les impôts des boursicoteurs( complétement à côté de ses pompes ), le lendemain il propose la suppression de la fausse demi part,comme mentionné avec justesse dans votre article, je ne suis pas d' accord avec la déclaration du ministre des finances , car quand le couple est séparé on paye en double la taxe d' habitation,les taxes foncières et la redevance tv. Si m.Marini cherche des niches fiscales et de l'argent pour l' état il devrait regarder les avantages qu' a fait voter son collègue M. Debré aux députés lorsqu' il a quitté le perchoir de l' assemblée.

archer  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pour quelle raison ma réaction n'a pas été publiée ? Veuillez me répondre svp à al.archer@laposte.net. Si cela est parce que je dénonce cet amendement c'est de la censure. Vous ouvrez un onglet" vos réactions". Soyez donc démocrate. En ce jour des Droits de l'Homme c'est inquiétant. Je me réserve le droit de poursuivre si cela est le cas.

patbetton  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il faut tout simplement supprimer la demi part accordé au veuf, veuf, divorcé ou autre qui ont élevé un enfant et qui n'est plus compté à charge et imposé distinctement. En effet pour aider leurs enfants il est toujours possible de déduire une pension alimentaire, dans certaines limites. Une disposition fiscale autorise, sans avoir à passer par un juge, la déduction de la pension alimentaire d'un enfant majeur. Seule condition que l'enfant soit en l'état de besoin et que le parent soit en capacité financière de verser la pension. L'existence de cette demi part supplémentaire est injuste car à revenu identique un célibataire paie plus d'impôts sur le revenu que le veuf ou divorcé ayant élevé des enfants.

Gérard  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Que nos élus, même s'ils sont issus des "grands électeurs",
commencent à décliner puis à supprimer tous les avantages attachés à leurs fonctions, en exercice et également après.

archer  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Message aux élus UMP et autres. Comment pouvez-vous faire les poches des femmes seules, parfois veuves ? C'est infâme ! Au regard de vos privilèges c'est une honte. Monsieur Marini vous devriez voter la dîme et autres impôts.
Au fait, votre retraite c'est quand ? A 60 ans et sans transpirer. Vos frais d'informatique alors que le sénat vous les offre cela sert à quoi ? Vos associations bidons qui coûtent à la République mais qui vous permettent de voyager gratis... Et tous vos autres avantages, c'est écoeurant.
Si la commission mixte paritaire vote cet amendement, à 3 jours de Noël, cela montrera définitivement le vrai visage ces personnages iniques, sans coeur. Irresponsables.

cloclo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je comprend le désarrois des gens face à cet amendement qui sera très controversé !!!!
Mais en dehors de personnes honnêtes envers elle et les autres !!!
COMBIEN vivent en couple sous le même toit ???.
S'il fallait un amendement comme celui de Monsieur MARIANI il aurait du aller plus loin par un recoupement de la consommation d'eau du ménage ! La consommation d'eau est en moyenne de 125 litres jour = 3802 litres par mois, arrondi à 4500 litres ou 5 m3. Au delà une ou plusieurs personnes vivent sous le toit du contribuable. Injuste surement mais aucun contrôle positif pour affirmer ou infirmer que la personne vie seule !!!!

catanis  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

j'ai fini d élever seule mes deux fils, ils ont fait des etudes que j'ai payé, mon salaire 1700? à ce jour après 35 ans de travail, même avec un amortissement sur 10 ans je trouve ça très difficile, n'ayAnt pu faire d'économies toutes ses années, je vais arriver avec une petite retraite et des impots qui augmenteront car je n'aurais plus alors droit à la demi part supllementaire, bonjour le pouvoir d'achat

nicole 2009  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est toujours plus facile de s'attaquer aux plus faibles car cette demi part était surtout accordée aux femmes seules ayant élevé leurs enfants. Il faut aussi voir les conséquences de cet amendement. En effet, certains qui jusqu'à présent ne payaent pas d'impôts vont en payer et de ce fait se trouver exclues de certaines aides. J'aimerai que ce Monsieur nous indique ce qu'il perçoit en temps que élu. Les retraites des élus n'ont pas ou très peu été modifiées. Les budgets de fonctionnement tant de l'assemblée nationale que du sénat explosent.Il est vrai que rien n'est trop beau pour ces messieurs. Le prix d'une de leurs cravates quand ils les payent correspond au budget mensuel d'un travailleur pauvre. Ce qui me console dans tout cela, c'est qu'il soit enterré dans un cercueil en or ou en bois blanc au Père Lachaise ou dans un quartier indigent, riche ou pauvre, il finira en tas d'os.

erdiska  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Ce brave Marini, qui ne doit pas connaitre de fin de mois douloureuses, imagine t'il comme il est difficile d'avoir élevé un enfant seul (e) et que les sacrifices qu'il a fallu consentir pour le mettre sur les rails de la vie sociale, ne sont pas sans conséquences durables sur le niveau de vie futur, même lorsque l'enfant est parti. C'est la voiture qu'on n'a pas pu changer, c est l'épargne pour la retraite que l'on n'a pas pu constituer etc etc Les charges d'un parent isolé sont pratiquement identiques à celle d'un couple : chauffage, électricité, essence, pour une ou deux personnes c'est pareil, sauf qu'il n'y a qu'un salaire. Si la demie part qui est accordée aux parents isolés est une niche fiscale, comment faut il appeler la fiscalité et les avantages consentis à nos députés et nos sénateurs ? Un peu de pudeur messieurs !!!

kate  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est une honte!

anna  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cet amendement est une mesure lâche et inique ; il concerne en majorité des femmes qui ont élevé seules leurs enfants, parfois (souvent ?) sans recevoir la moindre pension alimentaire, qui ont souvent été da. Et vu qu'il est p^lafonné, il ne concerne que des revenus très moyens, voire faibles.

anna  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cet amendement est une mesure lâche et inique ; il concerne en majorité des femmes qui ont élevé seules leurs enfants, parfois (souvent ?) sans recevoir la moindre pension alimentaire, qui ont souvent été da. Et vu qu'il est p^lafonné, il ne concerne que des revenus très moyens, voire faibles.

anna  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cet amendement est une mesure lâche et inique ; il concerne en majorité des femmes qui ont élevé seules leurs enfants, parfois (souvent ?) sans recevoir la moindre pension alimentaire, qui ont souvent été da. Et vu qu'il est p^lafonné, il ne concerne que des revenus très moyens, voire faibles.

christine31  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je pense que cet amendement voté le 9 décembre appauvri les situations familiales veufs, veuves,en cas de divorce, monoparentales,ayant à leur charge l'éducation des enfants , la retraite à préparer l'acession à la propriété. ce texte appauvri la situation financiére.je peux témoigner car j'ai vécu cette situation et maintenant, je pense à préparer ma retraite et mes investissements.

anna  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est une mesure très choquante ca

HONTE A VOUS MESSIEURS  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je suis scandalisé et j'ai HONTE que des politiques parlent de justice sociale et que la 1ère mesure a prendre pour réduire le nbre des niches fiscales soit la suppression de la 1/2 part des parents isolés ayant élevé seul leurs enfants.Sont concernées des femmes avec des revenus modestes. Que l'on cible d'abord les GROSSES ?NICHES qui permettent aux plus riches de gagner plus. Ce serait de la justice sociale au moins !!!.Nos élus devraient supprimer ou imposer la majoration des 10% des retraites non imposables des retraités ayant élevés 3 enfants car ils ne les ont plus à charge.Ceci pourrait largement compenser cela.Arrêter votre politique accablant les plus démunis . Faites simple :prener l'argent où il est.
REPRENER VOS ESPRITS MESSIEURS.

didonc  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

normal!j ai l impression qu ils y en a qui se sont fait prendre pour ce qu ils sont.amen!

ENCORE!  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

alors l opposition!vous ne le saviez Pas ca?haro sur les petits actionnaires,mais la! motus.

rirabien  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

bien joue marini;tu donne un os aux moutons(deduction fiscale pour les PETITS actionnaires)qui ont soi disant bien beles et tu garde la viandes pour la mangee avec tes collegues!

FAB  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Quel scandale et quelle injustice!!!! Qui va-t-on pénaliser encore une fois? Les personnes seules qui ont déjà du mal à joindre les 2 bouts... Merci Mr MARINI, merci à cette droite arrogante qui ne pense qu'à ses privilèges et oppresse toujours plus les petits. Après l'exonération fiscale des pertes boursières, voilà encore une mesure bien équitable.... Je suis dégoûtée par toute cette politique et par nous tous qui ne réagissons pas....

robert  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

cette mesure est scandaleuse, il convient de la retirer

lulu22  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Stop a la desinformation !
Au nom de quelle jutice ces parents isolés auraient droit a un abattement alors que les parents mariés ou pacsés n'y ont ps droit ?
Merci messieurs les journalistes de donner toutes les informations et les citoyens pourront juger...

napoleon1er  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis scandalisé par cette proposition. M Marini a oublié que nous sommes le pays ou les contribuables sont le plus sollicités du monde entier. Personnellement, si je tiens comptes des TVA, TIPP, taxes sur les assurances ... en tout genre, il y a longtemps qu'on me prends plus de 70% de ce que je gagne, et pourtant je ne suis que dans la tranche à 30% du revenu! Ce qui est indispensable, c'est de réduire la dépense publique de façon drastique. A tous les niveaux, le territorial pas exemple n'a fait aucun effort en ce sens à ce jour, au contraire.

brocat  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cette résolution est une honte, en effet, ce sont encore une fois les gens modestes qui vont se trouver pénalisé par cette mesure.
Pourquoi ne pas prendre de réelles mesures d'économie ?
Ces messieurs, qui cherchent à tout prix de l'argent pour renflouer les caisses de l'état n'ont qu'à en premier lieu économiser sur leurs déplacements.
Supprimer les voitures somptueuses que l'on peut voir défiler dans la cour de l'Elysée
Supprimer les emplois de chauffeurs particuliers
Réduire leur train de vie : appartements payés par l'état, réceptions avec petits plats dans les grands, conseils des ministres dans différentes villes de france, entraînant des déplacements inutiles.
Monsieur Marini, se trouvant contré sur son projet de favoriser encore une fois les joueurs en bourse qui ne font pas partie des petites gens, se venge en tapant sur les pauvres.
Bravo !
Si ce genre de mesure était prise , monsieur Sarkozy, pourra toujours attendre les voix des 3,5 millions de français qui seront touchés de plein fouet par cette loi.

sashadu40  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est une honte !

montdejupiter  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cet amendement est scandaleux car la plupart des veuves et veufs, salariés du privé n'ont pas le droit à la pension de reversion. Cette demi part était un minimum de compension car le sénat sait-il combien coûte d'élèver un enfant et de le faire rentrer dans la vie et d'être autonome. L'urgent serait de diminuer les avantages honteux des sénateurs dont leur prestation lorsqu'ils quittent le Sénat.
Alain Noel

SEBACHAT  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je suis veuve avec 1000euros pour vivre par mois et le fait d'avoir cette demipart me permettait de m'en sortir tout juste en ne paynt que trés peu d'impot. Que Monsieur MARTINI reserve ces idées de riche pour taxer ces petits copains qui s'en metttent plein les poches.Si cela continu nous lui fairons un mai 68

veuve et scandalisée  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

J'ai perdu brutalement mon mari qui avait 49 ans en 2000 Je me suis retrouvée seule avec 3 enfants 12,14,16 ans.Si on considère le problème seulement sur le plan fiscal : de deux salaires on se retrouve avec un seul, les enfants ont dû payer plein pot les droits de succession (pas eu le temps de faire des donations ni aux enfants ni entre époux)) à cause de la maison en région parisienne dont le prix avait flambé et je trouve cela injuste par rapport à ceux qui ont leurs parents et qui peuvent bénéficier de donations exemptes d'impôts tous les 10 ans..
Je ne suis pas à plaindre , je suis courageuse ,j'ai réussi à élever mes enfants et ils vont bien mais on n'imagine pas à quel point le veuvage est dur (cela veut dire des journées commençant à 6h30 , finissant à minuit 3 0 et un travail non stop 7 jours sur 7.....) de plus veuve = mort de quelqu'un et vous êtes isolée. Et cette demi part représente aussi pour moi une petite reconnaissance de la société à mon égard. Par ailleurs, je me dis qu'un gouvernement qui s'attaque aux femmes seules est un gouvernement tombé bien bas. Il y a sans doute d'autres niches fiscales à supprimer avant celle là.Je pense à toutes autre veuves pauvres démunies qui ont vraiment besoin d'être soutenues sans être enfoncées

scandale  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

scandaleux, alors même que vous étiez sur le point de permettre de déduire ls pertes sur les marchés actions dont le coût pour la collecivité aurait été bien supérieur à celui des parents isolés vous votez cet amendement...on récolte ce que l'on sème...croyez vous pouvoir maintenir notre démocratie en vie par de telle action répétées...

une maman divorcée  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est aberrant, on va encore "taper" les faibles revenus. J'ai un fils de 25 ans encore sous mon toit au chômage, donc je ne l'ai plus à charge fiscalement. Je suis imposable, donc je vais l'être encore plus avec une demi part en moins et cela va encore augmenter mes impôts locaux!!!!!!! j'ai vraiment peur de l'avenir et dulendemain!!!!! je suis écoeurée!!!

mfrjp  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

voila je suis d'accord pour supprimer cette demi part mais je voudrais que l'on supprime les 10%que l'on verse en plus aux familles de trois enfant et plus non imposables de leur retraite comme cela tout le monde sera a egalité deux enfants ne donnait droit a rien a l'epoque des aides été accordées aaux familles nombreuses donc je ne vois pas pourquoi ces familles continueraient a beneficier encore d'avantage

kiki  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est scandalisant !
Ca au moins, c'est donner du pouvoir d'achat !
Bravo à l'équipe Sarkozi !

fany  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il est à préciser que la personne veuve ou divorcée doit vivre seule. Cette personne a donc des charges qui ne sont pas partagées avec un autre mari ou un concubin. Si la personne veuve ou divorcée partage son logement avec une autre personne qui déclare des revenus elle n'est plus considérée comme un parent isolé, donc elle perd la demi-part. Cette demie-part est donc bien destinée qu'a des parents ayant élevés seul des enfants et vivant toujours seuls....ils ont donc des charges supplémentaires, cette demi-part n'est donc pas injuste comme je l'entends dire

Grizzli  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :


On ferai de supprimer le Sénat, a quoi sert-il, à appauvrir
encore plus les pauvres pauvre FRANCE.

Lesurfeur  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Apparemment Philippe Marini travaille pour les riches

voltaire51_0  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Bonjour à tous qu'elle belle jounée, je voudrais savoir si mr le sénateur Marini est "coaché" par le ministére des finances et plus haut pour lancer des "ballons sondes" et devant les réactions politiques ou publiques çà passe ou on met de coté, je soupçonne ce sénateur de jouer un bien triste role, celui sur qui retombe l'opprobre, j'espère pour lui qu'il obtient de sérieuses compensations au moins pour ceux qu'il represente. présenter il y a quinze jours un projet destiné à faire supporter à la collectivité les pertes bousiéres des investisseurs privés et aujourd'hui proposer la suppression d'un avantage fiscal le plus souvent justifié, que de contadictions. Ou allez vous dans vote processus intellectuel, je n'aimerais pas être le passager de votre vehicule, nous irions droit à l'accident.

torsi  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

pourquoi une aide à la monoparentalité....c'est l'encourager...que les parents concerné assume leur responsabilité, les pensions existent pour compenser, ce n'est pas les contribuables qui doivent subvenir aux divorces.

pierre  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je ne peux que féliciter votre journal pour cette information lorsqu' on voit le silence assourdissant de journaux comme libération, le nouvel observateur ou l'absence de réaction du PS! Ne parlons pas de l'information télé qui a superbement ignoré le sujet.

JS  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il n'y a pas que les veuves de guerre ... Bac+5, j'ai élevé seul deux de mes enfants pendant deux ans. Cela a eu de réels effets durables tant sur ma carrière que sur mes revenus. Cette 1/2 part est un bol d'air depuis deux ans. Depuis le départ de mes deux enfants tout se remet en place ... carrière et revenus ! Donc oui, élever seul un ou plusieurs enfants mérite toujours ce tout petit coup de pousse fiscal !!!!

gniock  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

A qui profite ce type de propositions provoquantes de la part de députés de la majorité, sinon de permettre à ces messieurs du gouvernement de s'offusquer et se donner bonne figure face à une opinion courroucée par une telle désinvolture!

Dany44  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Très sympathique pour les femmes qui ont élevé seule un ou plusieurs enfants et qui continuent à essayer de les aider d'autant plus que cet "avantage" est plafonné. Merci Messieurs les Sénateurs, vous devriez donner l'exemple en commençant par diminuer vos avantages abhérants (salaires, avantages en nature de toutes sortes,retraites conséquentes...). C'est toujours plus facile de tapper sur les plus fragiles.

Val34  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Alors martine maintenant que tu es élue...on les entend quand les socialos ? Ils vont nous piquer jusqu'au dernier centime et vous ne bougez toujours pas....c'est vrai qu'on ne joue pas dans la même cour et que les problèmes de fin de mois vous sont inconnus. Et le nouveau ministere sur la crise, il coûte combien ?

Gérard GAUTIER  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Lettre transmise ce jour à Monsieur Philippe MARINI

Monsieur Philippe MARINI
Sénateur Maire de Compiègne
Président de l'agglomération de la région de Compiègne
Avocat à la Cour - Inspecteur des finances
Diplômé de l' I.E.P. de Paris - ancien élève de l' ENA
Ex-candidat à la présidence du Sénat
Palais du Luxembourg
26 rue de Vau.
75291 PARIS Cedex 06.

Monsieur Le Sénateur,

C?est à ce seul et simple titre, parmi les nombreux autres, mandats, professions et qualités, tout à fait impressionnants, qui sont les vôtres que je me permets de vous faire parvenir ce courrier. Ces derniers temps, en votre qualité de président de la commission des finances du Sénat, vous avez démontré une intense activité. Sachant que votre noble préoccupation était de veiller à la bonne santé des finances publiques cela a suscité de ma part beaucoup d?intérêt.

Tout d?abord, votre proposition, fort heureusement rejetée, certainement dénuée de toute arrière pensée, qui était censée permettre aux « seuls ? » « petits porteurs » de déduire en partie leurs pertes enregistrées en Bourse de leurs revenus imposables. Surprenante en ces temps où la chasse aux spéculateurs est ?ouverte ?

Ensuite, par contre, grande victoire pour vous, la suppression sur votre proposition, par vos collègues du Sénat de la demie part fiscale des parents isolés n'ayant plus d'enfants à charge. Ce qui, indéniablement démontre une parfaite méconnaissance de l?évolution de la société dans laquelle nous sommes et les difficultés qui s?imposent aux personnes seules, en particulier les femmes qui travaillent. La cohérence et la justice sociale ne s?apprennent pas, semble-t- il, à l?ENA?

Je sais que vous ne pouvez pas penser à tout, surtout du fait de vos nombreux centres d?intérêt et responsabilités, Pourtant je suis très surpris que vous n?ayez pas pensé à faire d?autres propositions de nature à alléger le « char de l?Etat », cela qui plus est, au bénéfice de la collectivité. Aussi je m?autorise à vous faire quelques remarques et suggestions.

Tout d?abord vous qui avez l?art de traquer, chez les autres, les injustices, voire les privilèges,

- comment se fait-il que vous ne vous soyez pas opposé avec courage à l?augmentation du nombre, déjà, scandaleux de sénateurs ? Voire même à une réduction de leurs indemnités et autres avantages cela au nom de la simple solidarité?

- comment se fait-il que vous ne vous soyez pas opposé à l?adoption du « bouclier fiscal » qui est insulte faite à ceux « qui n?ont pas les moyens de spéculer » et dont le montant non négligeable « en ces temps de crise » manque cruellement dans le budget national ?

- comment se fait-il que vous ne vous soyez pas opposé et n?ayez pas proposé d?abroger la loi, également scandaleuse, concernant les indemnités versées aux élus battus ou ne s?étant pas représentés lors des dernières législatives. Une belle économie à réaliser en même temps qu?une belle démonstration de ce qui serait apparu comme une recherche éthique de l?équité?

- comment se peut-il qu?à un moment ou à un autre, vous ait échappé l?idée de proposer de réformer la loi de 1995 concernant le financement des partis politiques qui permet aujourd?hui aux deux cartels (ils réalisent même des OPA !) qui depuis 30 ans « mènent le Pays » plus qu?ils ne le gouvernent, de se partager un véritable pactole, en toute indécence ?

Je n?oublie pas pour autant leur grand altruisme. En 2005, les partis ont en effet décliné la possibilité de bénéficier de 36 millions d'euros sur cinq ans. Il est vrai que ce n?était pas pour une noble raison, mais comme nous en informait l'Observatoire de la parité, c?est parce qu?ils avaient préféré les laisser dans les caisses de l'Etat, « à titre d'amendes » plutôt que de présenter? des candidates féminines.

Outre l?économie, là encore réalisée, cela aurait permis de redonner plus d?indépendance aux élus devenus godillots, évité les abus de position dominante des deux partis et permis de faciliter l?émergence de nouvelles compétences en s?appuyant sur l?apport d?une part de représentation proportionnelle.

J?arrête là cette énumération, pour ne point vous imposer la lecture d?une liste trop longue, fastidieuse, qu?en fait vous connaissez mieux que moi et dont je ne doute pas vous allez vous emparer pour démontrer votre grand attachement républicain, par-dessus tout corporatisme, à la défense des intérêts de l?ensemble de la collectivité.

Ce qui permettra peut-être de plus, de redonner un peu de crédit aux mandats des élus et ainsi de pouvoir donner des rasons de les respecter. Ce qui est parfois difficile à faire aujourd?hui, vous l?admettrez, pour beaucoup d?entre eux.

Je n?ai pas évoqué avec vous, la loi contre le cumul des mandats. En effet, du fait de vos charges, je ne pense pas que vous puissiez en être le meilleur défenseur. Pour le reste?

Je reste à votre disposition.

Gérard GAUTIER
Saint-Brieuc le 11 décembre 2008

?/?

Gérard GAUTIER
Ancien Conseiller Régional de Bretagne Président Mouvement « BLANC C?EST EXPRIME »
B.P. 330 22003 Saint ? Brieuc cedex 1 Téléphone ! 02.96.33.50.34
SITE : www.blanccestexprime.asso.fr COURRIEL : blanccestexprime@wanadoo.fr

clody12  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

le plafonnement de la demie part est de 850? donc m^^eme si un célibataire paye 850? de plus d'impôts sur le revenu il est encore "plus riche" qu'une veuve avec 3 enfants à charge car quand il faut acheter des chaussures ou vêtements et payer les études les frais dépassessent largement les 850? et pour répondre à la personne qui dit que l'on encourage les familles monparentales être veuve n'est pas un choix!!! et les veuves n'ont ni pension alimentaire ni pension conpensatoire même si cette déduction fiscale est maintenue aprés les 26 ans du derdier enfant on peut aussi la considérer comme un ballon d'oxigéne pour la veuve ou le veuf afin de vivre correctement
il faut déjà diminuer les salaires des sénateurs députés et pensions à vie des ministres là il y a du potentiel d'économies

7karo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Economies de 1,7 Millards cela fait rever ...qu'est ce en comparaison les doubles journées qu'effectuent les parents seuls qui élèvent leurs enfants ?Cet 1/2 part supplémtaire était simplement une reconnaissance de la société envers ceux qui mettent entre paranthèse leur vie personnelle et professionnelle .Personne n'est à l'abri d'unn accident de vie .alors ?...;

Aleix87  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

rien de supprenant, l'etat est gourmand comme les actionnaires et supprime les avantages familiaux petit a petit. A savoir, une commission etudie "aussi" les aides de la caf !!! dans un proche avenir = plus rien. Rappel : le gouvernement a bien augmenter significativement leurs salaires, hum, ne devrez ils pas montrer l'exemple au peuple en baissant leurs salaires vu la mediocrité de leurs services au peuple français !!!

maxwell  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

effectivement, les contribuables ne sont pas là pour subvenir aux divorçés...svp, pas de primes et encouragement aux séparations,divorces...que chacun prenne ses responsabilités..

bubu  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

N'exagéré pas cela est retiré seulement une fois que les enfants sont partis, ce qui n'empêche pas la majorité de se remettre justement avec quelqu'un sans le dire pour continuer à profiter sur le dos de la société

environnement  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

dans la mesure où ces personnes n'ont plus leurs enfants à charge je trouve çà tout à fait normal
car les célibataires qui ont les mêmes charges à assumer n'ont jamais bénéficié d'une demi part supplémentaire! un peu d'égalité et de logique svp!

et le service public alors ?  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

ça continue... Attention les Grecs montrent le chemin, que les Espagnols et les Italiens commencent à suivre.La grogne du bas peuple va devenir assourdissante.

sycom  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Messieurs les injusticiers,

Continuez à "charger" la barque de vos décisions anti-sociales. Quand le jour viendra où tout pètera il ne faudra pas vous étonner. Ceux qui sont frappés par vos "décisions" s'en souviendront.

agathe  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Marini tire sur les mères qui ont élevées seules des enfants avec beaucoup de courage, c'est très injuste et très lâche. Parlons des retraités sans enfants qui vivent de la solidarité nationale, personne ne s'offusque mais on a besoin aussi des impots des mères célibataires et ceux de leurs enfants pour entretenir tous ces gens, retraités depuis l'age de 60 ans, parfois 55 ans et qui vivent sur le dos de la collectivité.
Nos enfants n'auront peut être pas droit à une retraite lorsqu' ils auront travaillé jusqu'à 7O ans.

momo92  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis stupéfait par certaines réactions (MAXWELL) s'il est vrai que celle (ou celui) qui a été parfois "largué" doit -en plus- ASSUMER
Bravo !! un petit relent de "famille ... Méréchal nous re-voilà ?

Bianca  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis scandalisée de l'amendement que Mr Marini a présenté LA NUIT, concernant la demi part supplémentaire accordée jusqu'alors aux parents isolés.Ce Monsieur réfléchit t'il quelquefois avant de présenter ces amendements.Il paraît qu'il a demande celà parce qu'il trouve injuste cette mesure vis à vis des personnes en couple ayant élevé des enfants. Pour ma part je suis ravie qu'ils aient eux le bonheur de vivre et d'élever leurs enfants à deux. Personne ne demande à être veuve ou même de subir un divorce, bien souvent sans pension alimentaire. Nous les femmes seules, nous payons avec un seul revenu nos loyers et nos charges, nos factures, nos assurances, l'entretien de notre logement , nos impôts, alors que les couples pour les mêmes frais ont bien souvent deux revenus. De plus vous ces Messieurs qui faites ces lois vous n'êtes pas sans savoir que nous les femmes nous avons des salaires nettement inférieurs à ceux des hommes, donc nos retraites sont bien souvent très basses, voire minables. Je pense que s'il y a des économies à faire, il faudrait penser à supprimer les frais de l'état, (budgets qui explosent au niveau de l'Elysée, et dans les Ministères), et si notre petite demi part est considérée comme un paradis fiscal, commencez par payer des impots sur tous vos émoluments, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.Pour vous Mr MARINI c'est plus agréable de défendre les gens qui peuvent se permettre de jouer à la bourse, vous savez quand toute sa vie on calcule pour boucler ses fins de mois, nous n'avons pas cette possibilité.Je ne suis pas une révolutionnaire, et ne suis descendue dans la rue qu'une seule fois "contre la guerre en Irak", mais là je suis prête à y aller . J'espère qu'il y a encore parmi nos députés et sénateurs des hommes de bon sens qui ne voudrons pas voter une telle aberration. Dans le cas contraire je comprendrai que des français se retournent vers les extrêmes

minos  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

pour cloclo : mon grand'père disait toujours " il faut se méfier des gens méfiants". ce cloclo entre dans cette catégorie en mettant en doute l'honnêté de ceux ou celles qui ont délaré vivre seuls, laissant penser que lui ( ou elle)serait incapable d'une telle vilennie...mais, sauf à être Saint ( Sainte), on peut se demander de quoi cette personne est capable,jamais un mensonge, jamais une tricherie ? Et bien entendu, elle ne bénéficie d'aucun avantage de quelque nature ? En arriver à calculer la consommation d'eau pour accuser quelqu'un de ne pas vivre seul témoigne d'un esprit particulièrement tordu .Ce cloclo veut éclairer la lanterne des services fiscaux afin qu'ils se penchent sur la consommation des baignoires : méfiance, un CLOCLO dont chacun se souvient a payé cher de mélanger lanterne et baignoire ! Je ne suis pas concerné par la 1/2 part en question mais je serai écoeuré que ceux qui en bénéficient voient cet avantage supprimé sous les applaudissements d'indigents intellectuels tels Saint cloclo.

corcoran  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il faut stopper MARINI.
qui donc est ce triste sire ? Un nouveau nègrier?
Il faut le stopper rapidement dans ses délires féodaux.

GINOU  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Enfin une bonne nouvelle!pourquoi devrait on laisser une demi part quand les enfants travaillent et sont devenus independants?.Absolument rien ne le justifie la personne se retrouve dans la situation du celibataire avec les memes frais et memes charges c etait parfaitement injuste.Je suis célibataire mon frere est divorce et son enfants a quitté le domicile depuis plusieurs annees et a maintenant 40ans et LES IMPOTS continuaient a lui faire cadeau d une demi part c est ca la justice sociale ?

alberto  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je pense que si les sénateurs et députes ne faisait pas profiter leurs proches ,femmes, enfants ,neveux niéces ,bonnes,ect ect , de leur privilèges sur les remboursement de leurs frais de déplacement , taxi ou notes des restaurants ,déplacement train et avion ,et on ferais de sacrés économie . rien que cela compenserais les demis parts qu'ils veulent suprimés ce sont des voyoux .

*1*patou  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est absolument honteux; pour ma part j'ai élévé seule ma fille après un divorce, j'ai travaillé au 4/5 ième pour m'occuper de l'enfant ce qui a eu obligatoirement des conséquences sur ma carrière et mon salaire; je suis à 6 mois de prendre ma retraite et là aussi les conséquences perdurent : ma retraite sera petite et si on m'nlève cette 1/2 part comment je vais m'en sortir.
Désolée de le répéter encore et encore mais cette mesure va défavoriser une fois de plus les petits et moyens revenus.

Alain 2 3  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est toujours sur les mêmes que l'état prend le peu d'argent qu'ils ont, que les sénateurs commencent à voter la suppression de leurs avantages en nature énorme ce Marini est le plus malsaint de tous. La révolte ne va plus tarder. Merci à La Tribune d'envoyer tous ces commentaires à nos sénateurs et députés.

glacealeau  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je suis scandalisée on enlève toujours au plus pauvre . quand on a élevé ses enfants seule. a leur depart on ne demarre pas une nouvelle vie avec les meme econonies ni les meme aquis( immobilier- statut proffessionel...) on a ramer pendant des années. on merite bien un avantage!

carlalouch  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je m'insurge contre tous ceux qui pensent que c'est une bonne nouvelle. A toujours comparer l'incomparable on ne fait que véhiculer des idées d'injustice. La vraie injustice, c'est ma mère qui a élevé mes 2 soeurs et moi-même pendant 20 ans toute seule après la mort de mon père. Sans héritage, sans capital décès, sa seule paie pour nous 4. Aujourd'hui à la retraite (1000 euros par mois) elle deviendrait imposable. Vraiment il y a une majorité de Français à commencer par ce député qui manque de bon sens !

Anne  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est une honte ! Pourquoi n'entendons nous personne même de l'opposition en parler et manifester ? J'ai 71 ans et cela me décourage de constater que s'est toujours les plus pauvres (dont je fais partie) qu'on ponctionne !

José  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Le simple fait que cette proposition provienne d'un individu qui souhaitait voir la communauté venir en aide aux perdants à la Bourse suffit à la rendre suspecte. Chacun d'entre nous, riche ou modeste sait parfaitement que placer en Bourse est risqué. La veuve qui doit assurer seule sa vie quotidienne cependant que l' Etat conserve une grosse partie des avantages produits par son mari décédé peut trouver ceci bien amer, et peut penser que sa participation à la vie de la communauté est est déjà importante

hljb  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

nous ne sommes pas au bout de nos peines ! ils vont nous démunir. 1/2 part pour parent isolé = niche fiscale et bouclier fiscal = quoi ? Il est urgent d'interpeller nos élus, il faut les secouer fortement et de façon urgente

sylvieb  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

moi j'ai élevé seule mon fils, sans pension alimentaire et sans aucune allocation familiale, car n'oublions pas ce fait : 1 enfant = pas d'allocations familiales, il a donc été un oublié de l'état......mais quand mon fils a commencé à travailler bizarrement, les impôts se sont souvenus de lui et plein pot SVP. Si le gouvernement veut faire des économies, il n'a quà calculer le montant des allocations familiales en fonction des revenus des foyers....pourquoi donner des allocations familiales à des foyers qui peuvent vivre largement de leurs propres revenus et ne pas en donner à des mamans qui élève seule un enfant sans aide de qui que ce soit ? je pense qu'il faudrait de vrais comptables au sein de l'administration et ils verront que de donner des allocations à des foyers riches revient beaucoup plus cher à l'état. Et si le gouvernement veut vraiment faire des économies, il n'a qu'à interdire les logements de fonction offert gratuitement aux hauts fonctionnaires de l'état qui gagnent super bien leur vie, et je vous assure que la crise du logement serait moins flagrante, cela libérerait de la place pour tous les sans abris.....enfin, la politique et la logique sont tellement éloignées

piepie  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

j'ai travaillée pour élever mesenfantscorrectement veuve à 52 ans je n'aipas le droit à lapension de reversion de la s s ayant une retraite personnelle cette demie part était un peu une compensation mon loyer mon téléphone mon chauffage etc les dépenses sont les mémesquepour un couple

nicole  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Y a t-il des veuves au sénat? Si oui elles savent le traumatisme qui en découle. Elles connnaisent l'angoisse du financement des études de ces enfants qui restent à charge. Elles savent qu'il faut tenir à tout prix, déprimer peut-être mais tenir ...pour ne pas être en arrêt maladie, pour faire face à ce nouveau statut de Veuve. Je demande aux veuves du Sénat si ce combat vaut quelques centaines d'euros de plus. Ce Mr Marini, qui veut que ses copains boursiers soient toujours gagnants,il comprends celà. Descendez de votre bulle !!!!

Mezzomorte  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pour ceux qui sont pour, un couple marié ou pacsé a le droit à deux parts + une demie part par enfant à charge.
Les personnes seules n'ont qu'une part et payent plein pot il est donc normal de leur donner une demie part supplémentaire quand elles ont des enfants à charge.

Henri  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Etonnant, le même député qui propose de dédommager les pertes en bourse, s'en prend à cette demi-part! Politique à la petite semaine!
Silence total sur les grands médias!

ANN  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'EST SCANDALEUX, c'est une véritable lacheté que de s'attaquer à des personnes seules et démunies,ce gouvernement n'en sort par grandi.

Sans culotte  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Profitez de vos privilèges vous les grands de ce monde, la révolte gronde, le peuple a faim, GARD A SON COUROU...

Lucrèce  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il est surprenant que certains s'étonnent que les gens pacsés ou remariés ne touchent pas de 1/2 part. Il est clair qu'assumer à deux les charges quotidiennes n'a pas grand chose à voir avec les dépenses engendrées par la vie en solitaire. Il est encore plus étonnant que les célibataires s'en offusquent car, si leurs impôts sont plus coûteux, ils pourraient établir un calcul comparatif sur les années durant lesquelles des enfants dépendent financièrement de leur parent isolé. Je ne suis pas certaine que ce calcul soit en leur défaveur. Il ne s'agit certainement pas d'une niche fiscale, à moins que la vie en solitaire ne relève de cette catégorie. Jusqu'où ne verra-ton pas s'égarer les définitions? Enfin, il serait judicieux de traquer l'argent soustrait à la sage administration de l'état (!!!) dans des sphères plus propices à sa dissimulation... légale, comme il se doit.

caligula  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il est vrai que pour certaines personnes cela pouvait correspondre à une bouffée d'oxygène.Malheureusement les lois ont été détournées en faveur des personnes protitant une fois de plus de ces avantages.L'origine : le regroupement familial pour ne pas le citer .Tout le monde sait que ceux qui ont profité de ces avantages sont majoritairement issus de l'immigration ,ça n'est pas un secret.Je pense que cette loi va remettre les pendules à l'heure.Après un divorce,en tant qu'homme,j'ai eu ma fille a charge et n'ai jamais demandé d'aides.

Elisa  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

La situation d'un célibataire (aussi injuste soit-elle)n'est en RIEN COMPARABLE avec celle de parents (célibataires, veufs, ou divorcés)dont les enfants, une fois élevés, reviennent à leur tour grossir le "clan familial" avec femmes et enfants auxquels il est parfois nécessaire de les aider financièrement. ON NE DIVORCE PAS DE SES ENFANTS ! Comment "ignorer" le Noël des petits-enfants, leur anniversaire, etc. (de petites attentions qui suffisent à maintenir "L'équilibre" familial). MERCI "NICO" POUR QUI NOUS AVONS TOUS VOTE.
HONTE à cette mesure !

olympe  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Absolument d'accord avec l'indignation générale. Que faire tous ensemble pour contrer les élucubrations désastreuses du triste sieur Marini? S'adresser à qui? Signer des pétitions? Contacter des associations susceptibles de ramener les députés et autres "représentants" à la raison? Entarter Marini? Toutes les suggestions sont bienvenues.

andyco01  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cette demi part n'était que justice. Elle corrige le fait que la pension que j'acquitte à ma fille majeure, qui poursuit ses études, ne peut être déduite intégralement alors que ma fille paie ses impôt sur la totalité de la pension versée ...
Si l'on veut tout remettre à plat alors attaquons nous également à TOUTES les niches fiscales et allégement de charges (Dom, outil de travail, de Robien, Borloo, indemnités défiscalisées, etc) et nous récupérerons non pas ? 1.7 Mia mais plus de ? 50 Mia

toto  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

he ! oui, quel genre de politique... et de decision non refléchi au consequence, désastreuse pour ces familles démuni... à quand une véritable orientation politique... d une réel relance ... sur notre pouvoir d'achat... et de l'indépendance financiere...peut etre qu'un jour ...une bonne partie des citoyens francais pourons s assumer seul grace à un pouvoir d'achat rationel quel uthopie

bouzim  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et pendant ce temps là on ne touche pas aux déductions fiscales qui favorisent nos élus parlementaires ni à celles des journalistes et autres professions à hauts revenus afin d'acheter leurs complaisances pour qu'ils ne mettent jamais sur le tapis médiatique leurs gros avantages en matière d'impôts!

jmax  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

en 1789 il y a eu la révolution, continuez comme vous le faites à écraser les petits et il se pourrait bien qu'il y en ait une autre.Nous nous approchons du clache.Ou seront les beaux SEIGNEURS qui nous ont mis dans la merde ?

daroju  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est une véritable honte. M. Marini n'a certainement pas de fin de mois difficile. Souhaite t-il qu'il y ait un deuxième mai 68 ? Je ne suis pas une révolutionnaire mais dans ce cas là C'est à souhaiter. Je suis tout à fait d'accord avec les commentaires cités ci-dessus. Il faut chercher l'argent où il y en a !

FIFI  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

vous n avez pas encore compris ce qu est la politique?vous ne pensez pas qu ils vont se prendre l argent entre eux!

michel  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

bonjour qui dit parents dit enfants,qui dit enfants et parents isolées, dit parents en retraite ou proche.
ce que donne le gouvernement comme augmentation de retraite ou reversion sera comme cela repris au retrait de 1/2 part ils savent y faire

marcopaulo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je suppose que MR MARIANI ne doit pas étre concerné personnellement par ce dispositif.

roland  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Les mots me manquent pour exprimer le dégout et la colère que je ressens envers cet homme. Ce n'était vraiement pas la peine d'avoir guillotiné Louis XVI pour voir ce qui se passe actuellement avec cette soit disant République qui fait par exemple voter le texte sur la constitution alors que le peuple l'avait rejeté. On nous prend vraiment pour des imbéciles. Ce sénateur Marini à vraiment mis la cerise sur le gateau de l'ignominie. J'espère qu'il va arrêter ces conneries; Heureusement que je n'habite pas a compiègne sinon j'aurais déménagé de peur d'être contaminé par la connerie. Il faudrait le cofier à la Nasa pour qu'ils l'envoie sur la Lune ou au moins il ne nuirait plus. roland.calbocci@laposte.net

Phil  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je suis tout à fait d'accord pour cette suppression, c'était un avantage non justifié.

pasquedubien  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il aurait mieux valu s ' intêresser aux faux parents " isolés" ou parents fiscalement volontairement isolés, car cela devient une mode !!!. Les parents, qui restent ensemble, seront bientôt pénalisables !!!

fly  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

que dire de tout cela lamentable mais plus grave la france est le seul pays au monde ou l' on paye des impots sur de sommes non perçues csg+rds non deductiblesi qui en parle si demain ces prelevements etaient tous deductibles ce ferait + de 4% de revenus en plus parlez en autour de vous

danedu63  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

il serait vraiment plus juste de supprimer les sénateurs qui de toute façon ne servent absolument A RIEN et leurs avantages honteux (ainsi que ceux des députés, ancien ministre et président de la république) lorsqu'ils quittent leur poste

jeanmarie  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

68 ans, veuf lorque mes trois enfants avaient alors 3,5 et 7 ans ! la 1/2 part m'apporte aujourd'hui le plus (en n'étant moins imposé) Avec trois enfants à charge seul, il n'est pas possible d'épargner pour sa retraite en plus de celle de salarié. Ce sénateur qui fait bcp parler de lui a-t-il un famille, sait-il comment les français vivent. Après le coup de la déduction des perte en bourse... cela est choquant. Veut-il que tt le monde vote maitenant à gauche !

Denis  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Plutôt que de réduire un avantage qui profite à des personnes méritantes, il serait plus normal de supprimer la demi part dont bénéficient les anciens combatants à partir de 70 ans. Rappelons qu'ils ont bénéficié d'une réduction d'impôts et d'une bonification de l'Etat lorsqu'ils cotisaient à la retraite du combatant, que la pension qu'ils perçoivent est exonérée d'impôts.

Eric  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis pour! Mais il aurait fallut distinguer les veufs / veuves et les divorcés / divorcées car je considère que cette aide était un peu un soutien au divorce.
Je pense que la déstructuration de la famille est une catastrophe pour notre société. Pour un parent seul, il est plus difficile d'élever son enfant, financièrement bien sûr mais également pour son éducation (personne n'est là pour prendre le relais lorsque l'on est fatigué ou que l'on a besoin de s'absenter...). Un divorce c'est aussi deux loyers (donc moins de pouvoir d'achat car les charges fixes augmentent)...
Il faut soutenir les familles !

elvire1957  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

encore une fois, les plus démunis sont touchés par la crise; les footballeurs professionnels, les dirigeants d'entreprise encore épargnés, et les politiciens également; prenez leur juste1% de leurs revenus ou de leurs avantages non imposables. a méditer

jean-louis  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

A mon sens, considéré un veuf ou veuve et un divorcé, séparé, célibataire avec enfant... n' est pas équitable. Le veuvage est une situation subie, ou l' intéressé se retrouve systématiquement en situation difficile , au mieux avec un seul salaire, et les enfants à élever seul . La société lui doit la solidarité. Les séparations ou le choix d' élever les enfants seul ne relèvent pas de la même situation

eryery  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est dégeulasse

Je connais une amie quibien que fonctionnaire de catégorie c a élever son enfant depuis l'age de 17 ans quia dûe emprunter pour pouvoir lui donner ses chances dans sa vie d'adulte
A 52 ans elle afinie de payer ses prêts.
En effet, interdit bancaire après avoir emprute par un crédit revolving elle à due rembouser 80 000 mille francs

Aujourdhui elle gagne 1500 euros par mois
quand elle a payer son loyer les frais de sa petite voiture qu'elle a acheter à bas prix ses assurances ses impots sur son salaire, sa taxe d'habitation ,son chauffage, son eau son manger, le changement d'appareils ménagers qui actellement ont plus de10 à 15 ans elle est obligée d'acheter ses vêtements avec ce qui lui reste.
Elle n'est jamais partie en vacances.
Quand je pense que des députés qui doivent gagner plus de 4000 euros par mois et les sénateurs viellissants et plein aux as ont votés l'amendement de la suppression d'une demie part à ses femmes qui se sont dévoués à leur enfant et ont galérés toute leur vie.
Ce n'est pas juste

Que dire de ses fois gras de ministres qui vivent dans des appartements de fonction et de leur femmes qui ont des bijoux.?
Pourquoi chercher l'argent chez ceux qui ont du mal à vivre et à joindre péniblement les deux bouts.

Donner moins d'argents aux banques et encadrer mieux la bourse pour que l'argent serve aux entreprises honnêtes plutot qu'à la spéculation
Et comment un bernard tapie qui est parti de rien à pu faire autant de profits.
Il me rappelle les 4 fréres HAMON qui achetaient des entreprises à bas prix, licencier le personnel, les remettaient à flot en grande partie sur les destructions d'emplois et les revendaient avec de très gros bénéfices
à l'époque on était pas por autant en crise.

Je comprends les grecs et la jeunesse européenne quan ils manifestent.

Nos politiques marchent sur la tête

Mais enfin de quelle société rêvent ils ?


Reforme du SENAT  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et si le SENAT commençait par montrer l'exemple en allignant leur retraite à l'identique des salariés du prives ???? Messieurs arrêtez de pantoufler au chaud, regardez la réalité du terrain en face!

Bistrote  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Inadmissible ! Et personne ne réagit, je n'ai entendu ni les syndicat ni les partis de gauche protester avec vigueur ! C'est s'attaquer aux faibles revenus comme toujours. Merci à tous ceux qui ont voté Sarko.

profetejoel  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Voici l'avis d'un homme, dit "parent isolé", qui a élevé seul ses trois enfants durant une dizaine d'années, avant qu'ils ne deviennent opérationnels, c'est-à-dire autonomes(eh oui il n'y a pas que le genre féminin qui puisse faire cela), et qui bénéficiait donc de la fameuse demi-part. Et aussi j'exerce une profession libérale, sans atteindre cependant le "seuil de pauvreté".Donc complètement hors norme dans une France faite pour les fonctionnaires, ou au mieux pour les salariés qui le matin vont travailler au bureau (pas à l'atelier, ni à l'usine)...Supprimer cette demi-part ne me choquerait pas si mr Marini militait aussi pour la suppression de tous ces petits privilèges qui minent toute possibilité d'entente et de fraternité dans notre enviable terre de France...et en particulier les multiples et coquets privilèges de sa propre caste du Sénat, lequel porte l'insigne responsabilité de se les voter lui-même! Voyez ce qu'il en est de la retraite, du mode d'imposition, des avantages en nature associés au mandat d'un sénateur. Voyez, de même pour ce qui est des députés, des ministres, etc... bref tous ces pontifs qui osent venir nous donner des leçon d'équité. Je pourrais devenir d'accord avec mr Marini s'il accetait de balayer devant sa porte, mais je crois savoir qu'un sénateur ne balaye pas, de sa vie: un balayeur lui est attaché, sans doute, en plus du chauffeur, de la secrétaire, et j'en oublie parmi ceux que la République lui octroye sur vos deniers. Ah! la justice fiscale...Continuons donc de fêter cette fameuse révolution de bourgeois qui a permis de supprimer la gabelle inique.

1919  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

bande de salops à croire qu'il n'y en a que pour les riches dans ce pays. Quand il est question de défendre les interets de ces messieurs boursicotteurs on trouve le moyen de leur proposer de payer moins d'impots. Alors si ça ne passe pas on peut toujours et encore malmener le petit contribuable. Faites dont gaffe que le peuple ne se révolte pas pour de bon.

Darrell  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Qui est le plus touché par ce type de mesures ??? Statistiquement, il doit y'avoir plus de femmes que d'hommes. Et qui a pondu cet amendement ??: sûrement pas une femme. Et dans quels cas, ces femmes se trouvent seules en charge d'un enfant ?? Bien souvent, parce qu'il est difficile de faire assumer à un mâle la reconnaissance d'une paternité. Bien sûr, il y'a tous les autres cas, mais statistiquement, ils sont de moindre population.
Par contre, cet amendement s'applique à tous, et en premier les plus nombreux.
Ayant deux enfants, l'aînée n'est officiellement plus à charge; mais cela ne veut pas dire qu'il ne continue pas à nous coûter: cela fait quatre ans que nous continuons à l'aider pour mener à bien ses études.
Mais ce Mr Marini n'a aucune vue digne d'un représentant du peuple; il ne voit les affaires que par le petit bout de la lorgnette. Par contre, quand il s'agissait d'augmenter les députés, sénateurs et autres alors que soi disant son partie prônait une réduction des déficits, nous n'avons pas entendu ce Marini. Quand il s'agissait du paquet fiscal accordé aux plus gros contribuables, il n'a pas regardé à la dépense, alors que cette mesure n'a eu aucunement l'effet soi-disant escompté, puisqu'avancé comme argument langue de bois d'un certain nombre de gens de droite.

rubicon  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Taquetique classique, Coppé s'indigne en contre-feu, entre temps les Ministres, Députés, Sénateurs ont une rente de 5 ans assurée, indigne d'une République. L'amertume s'accumule il ne manque que le coup de grisou.

jeanne  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est le règne des "Picsous" dans les poches du petit peuple!
Dans la droite ligne d'une "droite" toujours aux aguets pour grappiller quelques grains d'un plus de pitance qui permettait d'améliorer un tant soit peu des situations délicates et, généralement, ô combien difficiles!
En somme, une de ces fameuses "niches fiscales" par défaut qui, pour une fois, soulageait réellement des gens dans la peine et qui avaient beaucoup donné...
Passons sur les arguments dissertant de traitements égalitaires, d'incitation à la séparation, de détournement par l'immigration ce bouc émissaire de tous nos maux, tous prétextes à justifier une fois de plus l'indéfendable qui finira bien, un jour ou l'autre, par jeter les disetteux dans la rue, pour lever le poing!

Ti-Louis  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Vive l'école monétariste de Chicago et les émules de Milton Friedman. Pour que l'économie fonctionne, il faut supprimer toutes les aides sociales de sorte que les gens soient obligés de prendre le boulot qu'on leur donnera au salaire qu'on voudra bien leur consentir. On voit, en ce moment les excellents résultats des théories économiques prônées par les Chicago's boys. Continuons donc à nous enfoncer dans la barbarie économique, poursuivons les fausses alternances gouvernementales. Désintéressons-nous de la chose publique et préparons-nous à verser toujours plus de larmes. Il ne sert à rien de déplorer si nous ne décidons pas qu'une démocratie doit réellement être l'expression d'une volonté collective. Choisissons nos voies, débattons, soyons en désaccord, trouvons des points d'accord, Mettons partis et syndicats à notre service et non l'inverse. Il y a du boulot pour toutes les sensibilités et nous cesserons alors de croire à la fatalité. Le malheur présent est celui que nous avons fabriqué par paresse intellectuelle, résignation ou parce que nous y avons trouvé, pour un temps, notre intérêt. Au boulot !

Ti-Louis, 67 ans et toujours foi dans les capacités humaines à inventer l'avenir.

blanzey  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pourquoi, toujours des privilèges.
Un couple peut avoir, pour différentes raisons, autant de difficultés qu'une personne seule, veuve, ou abandonnée par son (a) conjoint (e). Il y a longtemps que nos gouvernants auraient du prendre une telle mesure.

louloubu  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

encore un coup rude porté à la politique familiale (comme le travail du dimanche) et au pouvoir d'achat. Il ne faut pas s'endormir et il faut agir pour ne pas prendre le risque d'un réveil brutal !! la crise est suffisament grave (et ce n'est que le début) pour ne pas une fois de plus se moquer des plus faibles!! ce n'était pas prévu ds les promesses sarko-siennes !!

lacricri31@hotmail.fr  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Salut les énarques !! vous devenez les ROIS du calcul mental pour nous saigner une fois de plus !!! il est très facile de renflouer les caisses vides de l'Etat sur les cytoyens qui bossent !!! suis veuve d'un militaire de carrière décédé jeune, et j'ai élévé seule ma fille !!
Vous devenez méprisant pour cette demi part UN DES PAYS LES PAYS PLUS RICHE ??? BRAVO SARKO MOI AUSSI J'AI UN DEA DE DROIT ET AUTANT DE FACULTE D'ELOCUTION QUE TOI "EN 2012 VOUS AUREZ LA REPONSE DU PEUPLE, ET PEUT ETRE PLUS TÖT ?? MERCI POUR TON CADEAU DE NOEL !!

Cleo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Inique, lamentable, "petit", mesquin, une fois de plus on s'en prend aux plus faibles, ceux qu'on ne voit pas.
Aucun sénateur ou député ne dépose d'amendement s'il n'a pas la "bénédiction" du plus "haut". Cela participe au retour à l'Ancien Régime".
Nous savons tous comment cela s'est terminé...

.  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

.

luce  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

* Dans député, il y a pute.
* Les saines révoltes devraient être remboursées par la Sécurité sociale.
* A présent ils nous fusillent à coups de carte bleue.
* Atlas en a plein le dos de porter le vieux monde. Libérez Atlas!
* Les riches sont incorrigibles. Ils prétendent savoir mieux dépenser l'argent que nous.
* Se crever au boulot, avoir un produit intérieur de brute par habitant.
* Le droit de vivre libre ne se mendie pas, il se chourave !
*Abolissons l'ennui !
(extraits de "Slogans pour les prochaines révolutions" de Denis Langlois)

Don Carlo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je trouve cela misérable.

dadly  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est scandaleux encore une fois c'est aux plus modeste de financer le bouclier fiscal mis en place pour les amis de mr Sarckosi

itlili  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Enfin une injustice réglée !
je suis célibataire (sans enfants ) et moi, je ne bénéficiais pas de cette demi-part. J'ai un loyer et des charges aussi à payer ! Ce n'était que les divorcées et veuves (mais qui n'avaient plus personne à charge ) qui en bénéficiaient à vie !! et ceux qui ne divorcaient pas !

BH  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Sur le plan économique cette mesure va à l'encontre de la croissance :
- Parce qu'elle réduit le le pourvoir d'achat d'une partie de la population la plus modeste donc la plus susceptible de consommer.
- Parce que ces contribuables pénalisés ne pourront plus aider financièrement leur enfants majeurs qui poursuivent des études ou qui débutent dans la vie active.

Sur le plan social cette mesure risque de détruire l'équilibre familial qui est souvent assumé par les parents célibataires, veufs ou divorcés.

caton  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

partageant la théorie "il n'est de richesse que d'homme instruit" j'ai élevé mes 5 enfants en travaillant, je pense que ce n'est pas une demie part que justifie chaque enfant, mais une part entière, même si cela doit avantager les hauts revenus.

caribou  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

misère ,misère les pauvres étant plus nombreux autant les taper au portefeuille .J'ai honte pour la france .

dooggy  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et si ! on supprimait des avantages indus des sénateurs
et si l'on supprimait leur rémunération lorsqu'ils ne sont pas présent au sénat?
et si , on les mettaient en retraite d'office à 60 ans
celà rejeunirai le parlement !!
pas de voiture de fonction
pas de billetes de train gratuits
interdiction d'employer un membre de sa famille
pas de billets d'avion gratuit
pas d'appartement de fonction
comme dans les démocraties du Nord !!
si l'on diminuait de, la moitié le budjet du sénat
330 millions d'euros/par an
1,5 milliard de gagnotte
on AURAIT PU LAISSER AUX FEMMES SEULES CE PETIT PRIVILEGE limité à 875E/AN

hallen  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

idiot

le citoyen-citron  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Monsieur Mariani serait-t-il en mal de reconnaissance de la part de ses collègues U.M.P après son échec à la présidence du Sénat ? Chercherait-t-il a être parmi ceux-ci le plus conservateur et le plus anti-social? Actuellement il est sur la bonne voie.
Cette mesure démontre une fois de plus ,le mépris affiché par les politiciens pour les difficultés quotidiennes que rencontrent les Français dont les revenus et retraites sont de plus en plus modestes.
Ce monsieur croit-il qu'une fois élevés les enfants ne sont plus à la charge des parents ?
Qu'il interroge le monde des banlieux et des quartiers et il s'apercevra qu'aujourd'hui dans une grande majorité des cas , ceux sont les parents avec leur maigre retraite( revenu) qui "font les fins de mois" difficiles des enfants chômeurs( y compris très souvent des petits enfants) que les amis de ces messieurs politiciens ont licenciés afin d' aller s'installer dans des pays où les marges bénéficiaires très confortables, permettent de mieux rémunérer les copains actionnaires, laissant aux citoyens d'en bas le soin de compenser la misère sociale à l'aide des impôts.Supprimer cette demi-part réduirait encore le pouvoir d'achat et l'aide indirecte pour ces familles.Ceux qui ont élevés seuls , avec un petit salaire, un ou plusieurs enfants connaissent toute la difficultés d'une telle vie.Si ils avaient perçus comme c'est le cas des Sénateurs 12.000 Euros par mois , ils auraient eu beaucoup moins de difficultés et dans ces conditions la suppression de la demi-part pouvait-être envisagée !!!!!
A quand Messieurs les Sénateurs la suppression des allocations familiales et autres aides (avantages) pour les hauts revenus , lesquelles seraient redistribuées aux familles en difficultés ayant un seul enfant ?
Les socialistes ont multipliés les impôts pour les bas revenus , la droite fait beaucoup mieux en multipliant la suppression des petits avantages sociaux dont bénéficiaient les familles modestes ( exp.le dégrèvement spécial des 20% sur les revenus annuels avant impôts ,envolé!!!!) et en inventant de multiples taxes nouvelles.
En conclusion,je propose à Monsieur Mariani ( afin de réaliser les économies souhaitées et en tout esprit de justice)de supprimer le Sénat après modification de la Constitution ? Cela ferait réaliser des économies substentielles aux contribuables (compte tenu du ratio "efficacité- coût" qui ressort par comparaison entre le montant du budget annuel de fonctionnement englouti par cet organisme et le taux de présence des personnages qui peuplent ce palais du Luxembourg).

christ4383  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

UNE SEULE REPONSE:supprimons le sénat,maison de retraite des politicards de tous bords,depuis le temps que le PBS/parti du bon sens le demande!Honte à cette mesure débile!
christian/PBS,le bon sens en action permanente

cous  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

cela est vraiment indigne de chercher des bouts de chandelles sur les pauvres gens alors que tous les joueurs de ballons les acteurs les chanteurs qui gagne des fortunes sans employer aucun salariers on des plafonements tres interessants

Arrogant  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Une des "niches fiscales " réellement justifiées. Elever un ou des enfants seuls n'est pas un avantage et cela mérite bien cet avantage.
Mais il faut bien cela et encore d'autres idées du même genre pour financer le paquet fiscal consenti aux plus hauts revenus et patrimoines. Alors Mr Marini, on vous a retoqué votre déduction des pertes en bourse, certes, mais encore un peu d'imagination!

Pascale  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

être une femme seule c'est être le mouton noir de la société.
C'est mon cas : seule depuis 22 ans, j'ai élevé seule ma fille actuellement étudiante. J'ai à présent 42 et une situation correcte à force de courage et de travail. je ne vis pas dans une ville universitaire et j'ai dû trouver un logement à ma fille ; et je dois encore payer une redevance pour sa minuscule télévision sans antenne parce que je ..........gagne trop. 2000 euros nets mensuels. Pas mal certes, mais pas de quoi faire des folies en vivant à deux. Aucune aide ( j'ai fait une demande de bourse pour elle, à priori elle n'avait pas droit car le point pour parent isolé a été.........supprimé)
Une demi part en moins très bientôt.
Continuez à faire le maximum pour enfoncer ceux qui veulent et font tout pour s'en sortir!
La lettre écarlate pour marquer la poitrine est pour quand?

djazz  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pour affiner votre réaction, voilà quelques éléments permettant un éclairage sur cette fameuse 1/2 part

couple marié sans enfant 2 parts
célibataire,veuf ou veuve ou divorcé(e) 1 part

personne seule (je dis seule) + 1 enfant à charge 2 parts
cette même personne ne vivant pas seule 1,5 parts
le couple marié + 1 enfant à charge 2,5 part
L'enfant à charge est soit mineur (-18 ans), soit majeur rattaché au foyer (étudiant - 25 ans)

Un couple marié, ayant eu un enfant, celui ci ayant 26, 37 ou 48ans 2 parts
une personne seule (je dis seule)celibataire, veuve ou divorcée, ayant eu un enfant, celui-ci ayant 26,37 ou 48 ans 1,5 parts
Cette même personne, avec les mêmes conditions,mais cette fois ne vivant pas seule 1 part

A vous de juger !

djazz  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pour affiner votre réaction, voilà quelques éléments permettant un éclairage sur cette fameuse 1/2 part

couple marié sans enfant 2 parts
célibataire,veuf ou veuve ou divorcé(e) 1 part

personne seule (je dis seule) + 1 enfant à charge 2 parts
cette même personne ne vivant pas seule 1,5 parts
le couple marié + 1 enfant à charge 2,5 part
L'enfant à charge est soit mineur (-18 ans), soit majeur rattaché au foyer (étudiant - 25 ans)

Un couple marié, ayant eu un enfant, celui ci ayant 26, 37 ou 48ans 2 parts
une personne seule (je dis seule)celibataire, veuve ou divorcée, ayant eu un enfant, celui-ci ayant 26,37 ou 48 ans 1,5 parts
Cette même personne, avec les mêmes conditions,mais cette fois ne vivant pas seule 1 part

A vous de juger !

jpv  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je vote à droite mais je suis navré de constater que des éléments de cette droite sont des gaffeurs professionnels,c'est en tout cas dans cette catégorie que je place Monsieur Marini La Gaffe.Je place en bourse tantôt avec bonheur tantôt avec quelques revers mais c'est mon risque et je ne demande pas ce genre d'assurance tous riques.Je suis aussi parent isolé et j'en connais quelques uns qui se débattent dans de grandes difficultés en tout genre,mais Marini La Gaffe ne doit pas en connaitre
Si sa mesure était appliquée que rapporterait elle aux finances publiques,j'aimerai le savoir
Monsieur marini La Gaffe est visiblement un adepte de l'acharnement

tetra  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :


Il n'y a aucune raison de garder une demi-part fiscal pour un enfant qui n'est plus a charge !!!!
Arretons de pleurnicher et pensons rationnellement !

3AB1L  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

PAS FORCEMENT INJUSTE,AVANTAGE DE + EN + TIRE A PROFIT PAR LES LES FAUX DIVORSES OU FAUSSEMENT SEPARES(CHASSEURS DE PRIMES)....MESURE JUSTE POUR LES

sablon CFE  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Que cette mesure, proposée en de tels moments, déclenche des réactions violentes n'a rien de surprenant. Elle ne peut certes pas être qualifiée d'habile. Si, objectivement et "techniquement", son contenu est (peut-être?) défendable, ce n'est pas faire preuve d'une bonne intelligence économique et sociale de la présenter en ce moment. La maîtrise des dépenses de l'Etat est, bien sûr, une nécessité absolue mais il doit y avoir des mesures plus efficaces et plus consensuelles à prendre en urgence pour satisfaire cet objectif.

Vera  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :


Pourquoi une disparité entre les hommes et les femmes ?
Pourquoi celui a un enfant mais pas le rattachement fiscal apres un divorce (souvent malheureusement presque tout le temps le pere) n'aura pas cet avantage d'une 1/2 part que son ex-femme l'aura a vie ?

Il serait temps dans une societe moderne qu'il y ait plus d'equite envers les hommes !!!!!

3A1L  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

PAS FORCEMENT INJUSTE, CAR MESURE DEVOYEE COMME TANT D'AUTRES PAR LES CHASSEURS DE PRIMES QUI SONT ATTRIBUEES SANS CONTROLE (CERTAINS COUPLES SE DISENT SEPARES POUR TIRER UN MAX D'AVANTAGES, MAIS VIVENT EN FAIT ENSEMBLE).

claire  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

J'ai élevé seule mes 2 enfants ma carriere s'est arretee lorsque j'ai été seule et tous les mois j'étais dans le rouge à la banque ,maintenant mes 2 fils ont un métier et je commence seulement à envisager de pouvoir partir en vacances à l'étranger ET QUOI c'est aux personnes comme moi qu'on demande de financer l'erreur du paquet fiscal

paty  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

pas gener d etre si gras c est gens de l etat !!!!!

paris  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Moi, je suis d'accord avec le vote de cet amendement. Il ne tape pas sur la pauvre femme seule ! Déjà 50% des français ne paient pas cet impôt, donc la mesure concerne par définition les 50% les plus riches. Beaucoup de gens à 60 ans profitent à ce jour d'1,5 part alors que l'enfant et l'ex-conjoint sont partis depuis bien longtemps. L'impact fiscal punira surtout les fortes impositions. Pour les petites tranches, l'impact sera faible. Ne tombons pas systématiquement dans le discours de protection de la veuve et l'orphelin. Ici c'est par exemple le médecin de 50 divorcé avec un gros impôt qui va subir l'amendement. Pas le "contribuable moyen".

leondestandre  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

pour une égalité des situations, que les sénateurs fassent d'abord le ménage chez eux et doivent dans le même temps supprimer les avantages scandaleux dont ils bénéficient ( retraite , déductions diverses , remboursements de frais)

Grizzli  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :


Que la FRANCE se réveille, et prenne comme exemple la GRECE
Il faut en finir une bonne fois pour toute, arrétons de nous lamenter et nous faire plumer, agissons tous d'un bloc, dégageons ce pays de ses profiteurs et incapables, nous en avons les moyens et la force....

jmarc77  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Honte à vous Mr MARINI vouloir ds le mm tps réduire les impôts des plus riches suite à des pertes boursières (plafonnées à 10700? de perte !!!! presqu'une année de SMIC!!!!!!) et supprimer une demi part aux personnes modestes, il fallait y penser, il fallait oser !! l'UMP l'a fait!!!!! Supprimer 1 demi part pourquoi pas, mais avec un plancher significatif de revenus du genre 3 fois le smic.

crix du peuple  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

le senat avec ses richesses et revenu doit montrer l'exemple et aider ceux qui souffrent de leur politique.
que represente le senat et qui???

victorine  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Plafonnée à 855 ?..1 privilège ??
Quand il est bien évident que cela ne concerne guère que des FEMMES, SEULES et AGEES !.. les plus faciles à défavoriser...encore davantage!

pasdeblablas  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je suis scandalisée par cette mesure!!!
je connais le tissu social et une fois de plus je vais être oblige de'appliquer une mesure qui va à l'encontre de mon opinion personnel!!!RAS LER BOL de faire payer les gens de condition modeste !!!voir pauvres .... Remettons en cause toutes les subventions à ces anciens chefs d'etat ,ministres , deputes, senateurs en cause !!!!
Taxons le patrimoine! Que les riches payent enfin leur dû à la société !!!! tant qu'au perte boursiere seuls les petits porteurs auraient du être aidés dans leur perte !!!Heureusemet cette loi ,n'est pas passée !!!
et puis
que ceux qui font des grosses conneries de depenses dans les mairies soient punis severement que ce ne soit pas les contribuables qui paient pour la Megalomanie de certain au pouvoir
confiscation de patrimoine pour eponger la dette d'un village comme PONT ST ESPRIT (Gard) merci M BAUMET !!!!!
en prison 6 mois et au smig c tout ce qu'il merite!!!
Q u'ila apprenne à vivre avec les minimums sociaux il verra bien .on ne depense pas l'argent qu'on a pas !!!
et on mange des pates et des patates voilà...
marre de laisser les gamins dans un systeme educatif en deroute !!!!
nos enfant portent notre avenir



regardez l'Amerique !!! tres bon exemple à ne pas suivre !!mais trop tard


superpapi  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Aider TOUS les gens qui en ont VRAIMENT besoin, oui, mais s'ils paient des impôts c'est peut être parce que ce n'est pas VRAIMENT le cas : Pas 36000 aides à intel, à chose, ou à machin mais une aide aux VRAIS pauvres, à tous les vrais pauvres....

Kesdo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Merci à vous Mr Marini, c'est grace à vous et vos brillantes idées que l'on va relancer l'économie francaise et favoriser la croissance.
Non mais sérieu il est payé pour pondre de telles m**** ?

Mikefree  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

nous sommes dans une république laïque, démocratique ,et sociale. regardez ce qu'il en reste: Sarkozy s'en prend à la laïcité en faisant croire qu'li en existe une positive et une autre qui n'est pas bien,celle des laïcs agnostiques... maintenant et cela déjà fait fort longtemps , on élimine le coté social,et il n'y aura plus qu'a installer un vrai pouvoir personnel...le tour sera joué , et nous serons tous comme les grenouilles rentrées dans une marmite d'eau fraîche que l'on aura placé au dessus d'un foyer allumé...cela deviendra invivable et en contradiction totale avec les valeurs de ce pays...
alors aux prochaines élections,si cela n'est pas trop tard, VOTONS et VOTONS bien!!!!!!!!

pace.serge  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Si la modernisation consiste à la régression sociale alors il s'agit de modernisation mais si on considère que ce sont des catégories de personnes plutôt fragilisées alors j'ai rarement vu une loi plus inéquitable. On donne des sous à ceux qui n'en ont pas besoin et on en retire à ceux qui sont les plus défavorisés. Et que l'on ne me dise pas que l'on agit au nom de l'efficacité économique: on sait que les catégories qui ont un revenu faible consomme le plus et permettent la croissance économique. Dans un contexte de crise c'est une mesure contre productive.
Nous sommes complètement consterné.

kingly  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Marini,tu m'écoeure!Si c'est cela UMP,alors ne compte plus sur moi lors des prochaines échéances!

JLOU  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

NORMAL QUE LA DEMIE PART SOIT SUPPRIMEE DES QUE LES ENFANTS NE SONT PLUS A CHARGE LES MARIES LES PACSES SERONT A EGALITE

manou  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

il y a de plus en plus de femmes seules pour éléver leurs
enfants, le chômage y est pour beaucoup dans les séparations, alors cherchons ailleurs la solution, mais ne sanctionner pas des personnes déjà en difficulés !!!!!!!

cloclo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Désinformation , quand tu nous tiens !
On donne une demi-part supplémentaire à des gens qui sont seuls et ont élevé des enfants (En effet, quand ils ne vivent pas vraiment seuls, l'administration fiscale ne leur accorde pas cette demi-part supplémentaire. Ce qui est tout à fait normal)
En fait , pour résumer, ils ont une demi-part de plus que les célibataires parce qu'ils ont eu des enfants, que cela leur a coûté plus cher que ceux qui n'en ont pas eus. Et une demi-part que n'ont pas les couples mariés, pacsés ou qui vivent à deux ensemble, et qui ont donc des frais plus "supportables" car ils partagent des frais fixes (notamment ceux du logement).
Alors, où est-elle cette injustice dont on nous rebat les oreilles.
Ne serait-elle pas dans la décision des sénateurs qui ne sont pas, au cas présent, les "sages" qu'ils prétendent être. Et dans les propos de quelques amers ou jaloux.

CHRISTDEL  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

LE PEU D AVANTAGES NOUS SONT RETIRES HONTEUX

CHRISTDEL  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

HONTEUX DE RETIRER CE PETIT AVANTAGE

jmga  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je trouve cela lamentable. Par contre ces messieurs ont des salaires et des primes et des avantages en nature éhontés, mais cela ne les derange nullement. Nous entretenons à nos frais des inutiles. C'est triste car à moins d'une révolution, rien ne changera. C'est d'ailleurs pour cela qu'il se battent, c

Kesdo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Non mais vraiment cette personne a t il une once d'humanité en lui? a quand la suppression de la demi part pour les personnes handicapés à charges...

maité  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

j'ai honte pour vous l'équipe Sarcozy;vous tapez à nouveau ce sont des personnes qui comme moi ,après un divorce à élevée seule son fils. Je vous invite Monsieur Le Président à vivre un moi à la maison je vous laisse mon budjet et vous allez tout payer avec ma petite retraite, et la vous allaez vite comprendre qu'il n'est pas possible de supprimée la demi part.augmentez les retaites et les salaires;des économies vous avec votre équipe vous devez montrez l'exemple.je compte sur la gauche pour nous soutenir. vous ne faite vraiment rien pour les petits, mais vous engraissez bien les riches

gillou  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Que nos chers politiques commencent donc par montrer l'exemple en renonçant rapidement à leurs avantages princiers. Il ne va bientôt plus rester qu'une seule exportation possible en France : la politique qui nous coûte si cher que l'état n'aura jamais assez de moyens pour y faire face. Alors à quand un seul député par département !!!!

lakota  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Normal: il faut bien cela pour sauvegarder les salaires à VIE de nos députés (grâce à la loi Debré...) Et aussi les salaires et PRIVILEGES de nos ministres et de notre président.... Voilà. Joyeux Noël à tous en vous serrant bien la ceinture!

joanne192  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est honteux. Il faut savoir que si on élève un seul enfant, on ne touche pas d'allocations familiales, et la demie part récompensait bien. Encore une preuve d'insensiblilité de ce gouvernement

joce  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Monsieur Marini ne pouvant favoriser les actionnaires et comme il veut,laisser une trace de son passage au sénat,va défavoriser les familles monoparentales;je pense qu'il y a d'autres possibilités pour récupérer des fonds pour l'état.

horus  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je ne suis pas concerné directement, mais j'ai ma mère de 85 ans qui n'ai tout juste pas imposable, et qui vie petitement, ellle va demain se retrouver avec des impôts directe et une augmentation de ses impôts locaux, c'est une honte, surtout quand on voit que nos députés se sont d'un commun accord octroyer des indemnité et retraite doré. J'ai bien peur que tous cela finissent par tourné au vinaigre!!!

jcc  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Soyons réalistes ; si cette mesure s'applique quand les enfants ne sont plus à charge, elle n'est pas justifiée ; je ne suis vraiment pas un riche, j'ai travaillé jusqu'à 61 ans et je fais partie des 50% qui payent des impôts, d'ailleurs je pense que tous le monde devrait en payer un peu.

ajonc06  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je ne vois pas pourquoi cet amendement pose problème, même si cela peut être dur de ne plus recevoir cet avantage financé par la solidarité nationale avec l'argent de tous les contribuables...
Tant que les enfants sont à charge, normal , mais après???
Continuer à faire peser sur la collectivité les conséquences de situations familiales pas toujours très claires et bien souvent choisies pour pouvoir profiter de ces avantages sans y avoir réellement droit...
Les niches fiscales doivent être complètement éliminées et le système remis en ordre pour plus de transparence et de simplicité : tout le monde y gagnera ...
Réformer a toujours été difficile , chacun s'accrochant à ses petits ( ou gros ) privilèges.. Mais où est la justice fiscale????

michel48  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

ce gvt a une logique:diviser les faibles pour mieux servir ses "hotes"; et à la lecture de qques messages il réussit!les partisans de la mesure serait bien inspirés de se souvenir des résultats des multinationales,des parachutes dorés accordés,des paradis fiscaux...avant de réagir contre leur compatriote dont les seules dépenses, indispensables, du reste(allez leur parler de loisirs!) sont génératrices de croissance!!!ne nous trompons pas de cibles et faisons preuve d'un peu d'humilité face à ces personnes qui ont élevées ,seules, leurs enfants,sans souvent avoir eu d'autre choix!! les accidents de la vie n'arrivent pas qu'aux autres ,dites le vous bien...chers détracteurs?peut être prêts dans pareil situation,à faire appel à la collectivité!

ajonc06  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

apparemment sur les réponses aue je lis dans ce forum, beaucoup d'intervenants mélangent des informations partilelles auxquelles ils réagissent de façon épidermique parfois violente et aggressive...
Dès que l'on touche au porte monnaie les français s'emportent: mais n'oublions pas que l'impôts n'est payé quepar un français sur deux et que beaucoup de français bénéficient de privilèges inconnus dans d'&autres pays étrangers et ceci gr^^ace à la solidarité nationale...
Pourqui en vouloir toujours plus tout en payant toujours moins , ce n'est pas réaliste , ni responsable...
N'oublions pas que l'ETAT C'EST NOUS... La democratie est un merveilleux cadeau qui a été défendu par tous ceux qui ont donné leur vie pour atteindre ce niveau actuel...Ce n'est pas la perfection , mais c'est quand même un beau résultat... Vive le France , la liberté et la solidarité !

odirita  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Scandaleux : il faudrait aussi supprimer au moins la moitié des Sénateurs. Comme ils ne servent presqu'à rien çà ne se verrait meme pas et l'économie de leurs salaires et avantages y compris les secrets "avantages induits "par la fonction pourrait etre reversée aux Veuves dans le besoin. Il faut lutter conte ceS BUDGETIVORES et dans la foulée l'étendre à l'Assemblée Nationale où ces Députés ne cessent de se gaver de Cumuls des Mandats en se moquant bien "de l'oeil et la poutre" pourris qu'ils sont par leurs complexes de supériorité.

ALLOU  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

GOURNEMENT IRRESPONSABLE ETAT DE RICHE TOUT POUR EUX
DANS QUELQUES TEMPS L ETAT VA BIENTOT TAXER LES CARTON DES SDF
SARKO OCCUPE DES REELS PROBLEMES ET ARRETE DE PRENDRE AU PLUS FAIBLES
J ESPERE QUE LES FRANCAIS SE VENGERONT POUR LES PROCHAINES ELECTIONS MAIS COMME CEUX CI SE FONT ENFUMES
JE SUIS FIERE DE NE PAS AVOIR VOTE SARKO CAR JE SUIS PAS DECU L ETAT DE LA FRANCE TOUT POUR LES RICHES

DAN  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

IL NE NOUS RESTE PLUS QUE LA REVOLUTION ...

gribouille  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Inadmissible et honteux puisque tout cela a été fait dans la discrétion la plus totale et sur une population qui a du mal à se fédérer. comment appelle-t-on les personnes qui ne sont pas trop courageuses? Et celles qui jugent ont un regard bien restreint (trop de confort sans doute) il faut savoir que la solitude n'est pas toujours choisie, loin de là mais imposée, il faut juger avec l'age de la personne, celles qui ont plus de 50 ans n'ont pas bénéficié du mi-temps pour élever les enfants, n'ont pas bénéficié des lois sociales pour être assurée, lorsque l'on était en "sans solde" pour élever ces enfants, ont une retraite tronquée et réduite. Fonctionnaire, j'ai du me battre (moralement et juridiquement) pour réussir à travailler jusqu'à 65 ans, ce qui ne comble pas les années, quand à travailler plus (ce que je souhaitais) impossible, le statut ne le permet pas! oui, il faut faire de l'information mais de l'information circonstanciée selon les époques! Trop facile de faire de l'amalgame! Les années de service militaire qui comptent, c'est drôle, cela ne choque personne! Comble de l'ironie, mes trois enfants qui travaillent paient les retraites dont leur mère recoit une part congrue, et ils m'aident et ils paient leur retraite et ils subissent la crise, c'est juste çà? Etonnez-vous qu'ils ne respectent plus les adultes qui leur ont forgé cet avenir là!

duduche  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Comme d'habitude,les paroles de nos élus sont du vent. merci pour nos parents isolés,qui ont souvent, dû éléver seuls leur/leurs enfants. Cette mesure ne viendra qu'ajouter à leurs difficulter.

La France devient de plus en plus un payas inégalitaire. Il fait de moins en moins bon être Francais.

massa24560  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Napoléon Ier grattait l'oreille de ses grognards méritants.
Notre vénéré président Sarko Ier ne peut donc que trancher l'oreille de cet amendeur délirant...

JN  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est une honte et un scandale. Ma mère veuve a une retraite de 1000 Euros/mois et est non imposable que grace à cette 1/2 part supplémentaire. Ce qui signifie qu'avec cet amendement, qui n'a pour objectif que de paupériser les plus démunis, elle sera imposable avec toutes les conséquences financières associés; sera redevable de la taxe d'habitation, n'aura plus droit au livret dépargne populaire,...
je n'ai jamais participé à une manifestation de ma vie mais là le vase déborde. 2009 sera une année sociale terrible pour tous ces politiques incompétents...

JPB  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Merci Monsieur Marini de penser une fois de plus au plus petits et aux plus démunis.
Mais, voyez-vous, nous nous passerions bien volontiers de vos aimables attentions. Je n'ai pas l'impression que vous sachiez vraiment ni ce que c'est que d'élever seul(e) un enfant, ni où les véritables économies se trouvent. Cherchez-bien, Monsieur Marini, elles ne sont pas si éloignées de vous!

PIERRE MAL LOTI  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

À : <p.marini@senat.fr>
Objet : PROJET DE LOI DE FINANCES 2009



à


Monsieur Philippe Marin, Maire de Compiègne,
Sénateur de l'Oise,
Président de l'Agglomération de la Région de Compiègne
Président du Syndicat Mixte de la Valée de l'Oise
Secrétaire Général de la Section française de l'Assemblée parlementaire de la francophonie (A.P.F.)
Membre du Groupe français de l'Union Interparlementaire (
Membre de la Commission d'évaluation des dispositifs de défiscalisation et d'exonération des charges sociales outre-mer
Membre de la Conférence économique annuelle (ancienne Commission des comptes et budgets économiques de la nation)
Membre de la Conférence nationale des finances publiques
Président de l'association Seine Nord Europe
Président du Syndicat mixte de la Vallée de l'Oise




Messieurs,


Car je n'arriverai pas à croire qu'un tel nombre de charges puisse être tenue par une seule tête...
Je suis parfaitement d'accord avec la mesure concernant la suppression d'une demi part du coefficient que votre groupe a présentée au Sénat.
Tout me porte à penser qu'il s'agit là d'une mesure mûrement réfléchie entrant dans le cadre de la suppression des niches fiscales, après celles menées avec succès contre le cumul des mandats,de la suppression des avantages fiscaux des "fonctionnaires cocotiers", qui aura heureusement disparue dès 2020,et, parmi bien d'autres, la suppression de la réduction d'impôt pour les présentateurs de radio pour frais de présentation
inhérents à leur fonction.
Un seul mot pour vous indiquer toute ma reconnaissance pour le travail que vous avez déjà effectué pour la Nation : partez vite en retraite,car le temps vous est compté, avant un AVC qui vous guette.
Nul doute que le Soudan, la Syrie,l'Arabie Saoudite,ou les Emirats du Golfe, où vous avez déjà pu exercer vos talents, soient prêts à vous accueillir.
Une carrière internationale vous y attend, NE TARDEZ SURTOUT PAS.




BONNES RETRAITES



Caton  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

La monoparentalité, sauf lorsqu'un des deux conjoints décède, n'est pas comparable à une maladie, accident de la route ou du travail. Ce n'est pas une cause extérieure et sans racines dans le couple. La proportion des personnes dans cette situation est un phénomène de société qu'il faudrait étudier pour en déterminer la cause. Est-ce une conséquence de la libération sexuelle, est-ce un manque de maturité, est-ce en raison d'un égoisme? La solidarité nationale s'exprime déjà d'une facon considérable et dans biens des domaines, mais doit-elle être sans limite et supporter toutes les conséquences de toutes les légèretés et incapacités de chacun?. Il est de la nature des choses que chacun supporte les conséquences de ses propres échecs. En ce sens la suppression de la demie-part est justifiée. De plus, il n'est pas dit que la monoparentalité soit réservée aux personnes modestes et il y a certainement un pourcentage non négligeable de foyers pour lesquels cette libéralité n'est pas justifiée. En ce qui concerne les familles modestes qui perdraient cet avantage, il y a de nombreuses structures d'aides qui peuvent atténuer les effets de cette suppression. Il ne faut pas oublier que tout l'argent distribué ne vient pas de la caverne de l'onle Picsou mais qu'il a été durement gagné par d'autres, qui ne sont pas forcémment des personnes riches. A la générosité des uns doit correspondre
"l'assumation" (excusez le néologisme) des autres!

P@VuP@Pri  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Chers compatriotes une majorité d'entre vous avez voulu de Mr Sarkozy comme Président de la République ! Eh bien maintenant il faut en assumer les consèquences.Et cela est loin d'être fini...trés loin...

Kti59650  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et si on faisait une grande pétition pour supprimer le Sénat ? Ils ne servent à rien ces gens là !

urtelloise  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

moi, je déchire ma carte d'électeur et j' en envoie une moitié à Sarkosi et l' autre moitié à Marini.ça fera deux demi-part.Je suis écoeurée .Les arrivistes de toutes parts ne se manifestent pas beaucoup pour défendre la veuve et l' orphelin.

Loulou83  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis outrée de voir comme cette mesure a été adoptée dans le silence le plus complet de la part des journalistes de la presse télévisée et écrite (sauf vous ...)et surtout par TOUTE l'oppostion qui préfère se chamailler les places plutôt que défendre les gens modestes.
ce petit avantage devrait au moins rester acquis aux veuves et veufs qui dans le privé ne touchent que très rarement la reversion de leur conjoint disparu, ce serait une manière de les dédommager un tout petit peu.
Je ne suis pas concernée par cette mesure mais je la voyait arriver,avec tout ce qu'on peut grignoter sur les gens qui ne se défendent pas, sans syndicat, non fonctionnaires avec peu de ressources, comme les retenues sur les soins de santé instituées en début d'année et qui, malgré les protestations diverses, sont passées comme une lettre à la poste !!! Il faut bien les payer tous nos politiques et leur assurer les retraites FARAMINEUSES dont ils bénéficient toujours.

jeanbel  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Comme toujours en pareil cas,beaucoup ne prennent pas le temps de la réflexion et montent au créneau l'invective à la bouche, poussés plus par des motivations d'ordre politique que par la raison.Quand se posera-t'on honnêtement la question de savoir jusqu'où l'Etat, en fait les contribuables, peut aller sans compromettre l'équilibbre des finances publiques? Certains doivent s'imaginer qu'il y a quelque part un trésor inépuisable dans lequel il suffit de puiser pour contenter tout le monde Hélas!

lucide  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Bonne mesure allant dans le bon sens par la suppression d'un (très minime)avantage dont sont si friand les français et dont est truffé le droit fiscal. Il n'y a aucune raison pour que cette mesure (qui se justifie pendant la période ou les enfants sont à charge) le soit à vie.

Mssculotte  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cet amendement est inacceptable pour la classe laborieuse et modeste.
Alors que Monsieur Sarkozy et son gouvernement sont entrain de légaliser moultes avantages pour les plus riches, et qu'ils hypothèquent l'avenir de nos enfants avec les mesures désastreuses et inéquitables pour les français en accordant à leurs copains du " haut capital" des avantages exorbitants dont ils n'avaient pas besoin pour pouvoir vivre de leurs rentes.
Pourquoi Mr Marini ou tout autre député ou sénateur, ne propose-t-il pas la suppression des avantages consentis pour eux-même: achats en détaxes, retraite, et autres avantages... ? qui sont à la charge des contribuables, et par répercussion de nos enfants, qui eux devront travailler jusqu'à 70 ans pour avoir une retraite de misère et crever de faim, à moins qu'ils n'aient la bonne idée d'embrasser la carrière politique pour bénéficier eux même de ses largesses, si tant est que vous leurs en laissiez la possibilité...
Mr Sarkosy, vous et votre gouvernement, pourriez instituer une taxe dissuasive pour les capitaux venant des paradis fiscaux (capitaux souvent blanchis d'ailleurs) ?
Vous avez pris les mesures nécessaires pour que l'administration n'ait plus les moyens d'assumer un travail efficace au service du contribuable et que certain capitaliste pur et dur puissent délocaliser et licencier à tour de bras en laissant le chômage à la charge du contribuable.
J'appréhende pour notre démocratie, pour la presse qui sera bientôt complètement muselée, pour les jeunes qui auront à payer ces décisions.
Je crains un Mai 68 ou, plus grave encore...une révolution, pour que cesse cette politique ingrate, hypocrite et inégalitaire?
Mssculotte

claudie  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Normal de supprimer cet avantage. Cela devient une injustice quand les parents n'ont plus leur enfant à charge

alan  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Marini ferait bien de réfléchir avant de prendre des décisions aussi impopulaire, cela touche avant tout les petites gens. Si encore il prenait la décision de plafonner les salaires à maxi 50000 euros par mois en même temps qu'une telle mesure cela aiderai peut être à faire passer la pillule non ? ( serait toucher certains PDG, footballeur ou autres traders, Il faut aussi taxer tous l'argent qui part dans les paradis fiscaux, tous les possesseurs de yachts de plus d'un million d'euro qui polluent et stagnent dans les ports de Nice Canne et toute la cote d'azur! Après il faudra pas s'étonner lorsque le peuple se soulevera, alors réveillez nous c'est pour quand la bastille ? Reprenons Versailles pour loger les sans domiciles, les hotels particuliers vident également , les terrains vides ( parc de l'élysée ) pour construire des abris pour les gens qui meurent de froid, alors Kolh Ben dit ou es tu ?

subaru  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

J'ai honte pour mon pays. Voila l'erreur d'avoir voter contre le general de Gaulle en 1969 et un grand merçi à Giscard.Il y a des économies à faire ailleurs.Qu'ils s'étonnent pas si un jour ça se révolte.Il serait temps de changer le mode de recrutement du Sénat

TOFF38  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

A mon sens cette mesure est logique car elle permettait une baisse sensible d'impots à des divorcés ou veuf alors que leurs revenus restaient élevés(les tranches supérieures à 14% profitaient largement de cette 1/2 part)Mais il aurait été convenable de permettre une adaptation aux tranches à partir de 14% et moins de conserver un abattement forfaitaire convenable

philippe93  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il est normal de supprimer un avantage s'il n'est plus justifié, je pense qu'en période de crise le moindre avantage fiscal injustifié doit être supprimé ceci vaut pour tout le monde riche ou pauvre ...les aides fiscales ou sociales si elles sont octroyées doivent être très contrôlées sinon celui qui travaille a le sentiment de se faire voler !l'argent qu'il provienne de l'aide sociale ou du labeur doit être contrôlé de la même façon. Au contraire, je pense qu'il faut aider les gens qui en ont vraiment besoin et beaucoup plus mais encore une fois, l'argent public doit être bien redistribué sous peine d'injustices...et l'argent public n'a pas vocation à servir de "salaires "

xx  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

honteux lamentable quelle bassesse de faire celà en douce....

surfdusud47  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

marini et les senateurs oh oh
si on avait des .....

pier2  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je suis de droite sarkosiste convaincu et je trouve cet amendement scandaleux!!et pourquoi Mr MARNI ne depose t il pas un amendement afin de taxer les stocks options à hauteur du pélèvement libératoire et dès l'enregistrement en compte au lieu de les laisser à 2,50% ATTENTION a L'EXPLOSION sociale!!! ll la cherche

LE PATOU  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

SCANDALEUX!!!MAIS ILS SONT OU LES SOCIALOS
BARRE A GAUCHE BRAVES GENS,BARRE A GAUCHE

fifie 84  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

monsieur LE SENATEUR MARINI, vous voulez enlever la demi part alloué au personne ayant élevé seul leurs enfants s'est une fois l'enfant partie que vous voulez la suprimé s'est bien ca!!! et bien monsieur le sénateur si votre mére vous à élever seul et qui s'est bien échiné durant des année pour vous payer vos étude allez donc la voir et lui dire ben voila merci maman maintenant je te suprime tes avantages tu n'aura plus la demi part. Mettez vous dans ce contexte.Monsieur MARINI vous connaissez rien de la vie vous étes qu'un tout petit honte à vous.pas la peine de sortir de l'ENAT pour dire des bétises pareils
faut réfflechir avant de parler et apprendre la vie .
que diable vous apprentons dans vos études ????? je vous fait un chalange prenez ma place avec mon salaire pendant un mois et il faut tout payer même la nouriture les habits les factures le loyer tout sans crédit avec en charge un enfant non monsieur le sénateur s'est impossible avec le smic salaire 1200-loyer 430-eau 20.00 edf 87.00 assurance 60.00 taxe d'habitation 41.00 mutuelle 44.00 essence 60.00=458 euros pour manger a deux tout le mois= 15.26 par jours mais n'oublié pas il faut s'habillé acheté des chaussures une paire de chaussure a 20.00 euros et tu mange moins vous voyais faut réfléchir un peu la cervelle ca serre à ca POINT.

Philippe  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il convient tout de même de rappeller que la demie part suplémentaire est un avantage dérogatoire accordée aux parent isolé, si l'on peut parfaitement le comprendre en particulier pour les veufs ou les veuves ou ne voit vraiment pas a quel titre défendre le maintien de cette dérogation dés lors que la cause qui la motivait a disparu.
Sans compter que nombre de parent isolé ne le sont pas en réalité et que l'on voit souvent deux parents isolés joindre leur solitude, et ne pas se marier ou se pacser pour ne pas perdre leur deux demie parts.

napoleon1er  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis scandalisé par de telle idées. Une augmentation d'impôts de plus. Si cette demi part était inéquitable, ça se saurait. Si elle est inéquitable et qu'on la supprime il faut réduire l'impôt de tout le monde à dû concurrence. Les femmes ont des carrières incomplètes parce qu'elle élèvent les enfants. Ce ne sont pas les quelques hommes qui s'en chargent qui changera le fait de base: c'est madame qui donne naissance et qui assume son absence les premiers mois et dans 99% des cas les premières années. M Marini est très estimable mais là il a disjoncté.

Tic & Tac  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cette proposition de loi est proprement éc?urante et ignoble... Que Marini démissionne; il est indigne de son mandat !

jc  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

un avantage fiscal correspond a une contrainte si cette contrainte disparait il est normal que l ' avantage soit supprimé

LOUF  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Que cherchent tous ces gros bides de sénateurs ? Un soulèvement du peuple ? Encore un petit effort et vous serez les premiers à être avertis !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

gemo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

ignoble

Charlin  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

apparemment ,vu le nombre de réactions suscitées ,cette mesure ne fait pas l'unanimité .....
Plafonné a 855 £ était-il urgent de se pencher sur cet avantage fiscal , récompensant ceux que la vie à frappé?
Peut être faudrait-il se pencher aussi sur le prix des reps à la cantine ,pardon au restaurant ,de Messieurs les sénateurs et députés à l'assemblée nationale pour les mettre aussi au tarifs actuels ......

doudou  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

pas d'accord.

anijoe  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

honteux scandaleux!!!!!!! de plus en plus de gens dans la misere !!! on tape toujours sur les memes c est a dire l ouvrier moyen , continuer de voter les memes conneries ne vous en privez pas!!!!!!!vous adorez ça!!!!! la preuve vous en redemandez!!!!!

Dédé35  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Dispositif créé pour les veuves de guerre de 14/18, puis étendu aux familles mono-parentales sans réel motif (sinon démago-électoraliste?),...
C'est plus la forme que le fond qui est dégueu,..

ERANGE PARTAGE  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Bonjour, deja je voudrai faire une precision au suget d'une remarque de JCC, celui ci dit que chacun devrait payer un peu d'impot, mais peut etre que si une personne sur deux paye des impot c'est qu'ils ne peuvent pas en payer, comment avec un salaire(environ 1700 euros et un plan de surrendettement) et cinq enfant voulez vous payer des impot surtout avec l'inflation de cette annee?Comment peut on faire cette remarque quant on na jamais eu a se soucier des facture?
Quant a cette mesure je pense que comme l'a fait remarqué intelligament, pour une fois, m Cope ce n'etait en temps de baisse de pouvoir d'achat la mesure prioritaire a prendre.
Toutefois cela reste juste de le supprimer car comme le dit m marini elle n'est PAS justifier et INegalitaire, mais si on adopte cette politique qui est juste selon moi, on ne fait pas les choses a moitie, en effet le lendemain de l'adoption de cette mesure, les senateur ont modifie le texte vote par l'assemblee nationale en augmentant les reduction d'impot lie a certaine niche fiscale telles que le disposotif MALRAUX, alors que ces dispositif coutent bien plus que la demi part et sont inegalitaire. Les niches fiscales c'est 62 milliards d euro. Donc ce que je reproche le plus, c'est pas la suppression de cette demi meme si je trouve cela discutable mais c' est le fait d'utiliser l'argument egalitaire alor smeme que le lendemain on ne l'applique pas pour les classes aisees car ce sont le sutilisitrice des niches fiscalces qui sont pour la plupar par essence inegalitaire.Pour info,l'assemblee nationale pour le dispositif MALRAUX une duduction fiscale de 100 000 EUro, le senat l'a porte a 150000euro( voir les echos).Faire cette mesurte c'est cariturer la droite en une image: la droite donne aux riches en prenant sur les pauvres, or meme si je ne suis pas de droite je trouve dommageable de conserver cette image, qui a la lumiere des dernieres mesures votes m'a l'air plus une realité.

efge  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pour le parrain de son fils ( bouygues qui est le parrain du fils de Sarko ) sarko supprime la pub de France Television = perte de 450 millons d'euro,et la les députés parle d'économie en supprimant la demi part des parents isolés.
je trouve cela dégeullasse. pour les banques ont trouve de l'argent et pour les SDF ont trouve pas de quoi les logés.
Coluche disait ( et il mort il y a 22ans) la crise je ne vois pas ou est la crise car les riches sont de + en + riches et les pauvres de + en + pauvres non je ne vois pas la crise

jpierrec94  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Moi, je me demande avec inquiétude pourquoi les chaînes publiques ne nous ont pas informé de cet amendement scandaleux du sénateur Marini??? Qu'est-ce que ce sera lorsque Sarkozi et ses amis auront mis la main sur France télévision???
Ce sénateur n'a aucune honte de proposer dans la même semaine la prise en charge par la collectivité à travers l'impôt sur les revenus des pertes de celles et ceux (et ce ne sont pas les plus pauvres de nos concitoyens!!) qui ont "joué" en bourse et de supprimer cette 1/2 part dont bénéficient justement (dans le sens justice du terme) les femmes et les hommes qui ont tout donné pour élever leurs enfants, elles et ils sont seuls parce que la vie ne se déroule pas toujours comme on le souhaiterais, la mort d'un conjoint, un divorce, çà peut arriver à tout le monde!
Le travail le dimanche, la retraite à 70ans même sous couvert de volontariat, cette 1/2 part en moins pour les parents seuls.... Etc etc etc.... jusqu'où ira ce gouvernement!!!!!

di_di  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pourquoi un avantage fiscal devrait-il être acquis à vie. Un monoparent dont l'enfant quitte le foyer devient un célibataire et doit donc être tondu. Tous ces braves gens oublient que sur les écoles de la République Française est inscrit entre autres: EGALITE.

agalega  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Marini, marionnette de Sarkozy, personnage emblématique du gouvernement, la voix de son maître vient d'être récompensé et doté de subsides conséquents pour sa région... Espérons que ce cadeau lui permettra de faire le mariolle et d'être re-élu dans son fief

mac  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Les conséquences financières d'avoir été un parent isolé sont durables. La 1/2 part accordé est une mesure de justice. Revenir sur cette mesure, c'est de n'importe quoi. Ce n'est pas un hasard que le nouveau amendement est promu par un sénateur qui s'est déjà distingué par une proposition de pouvoir déduire des revenus imposables les moins-values boursières. De n'importe quoi. La nation n'est pas responsable des prises de risque des particuliers. (J'ai moi-même fais des moins-values importantes en Bourse en 2008, c'est douloureux, mais appeler les impôts à compenser les pertes - ah, non...) Bref, j'espère qu'il y a un minimum de raison dans la tête de nos élus et que cet amendement, injuste et ridicule, ne passer pas au Parlement...

lentarteur  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis pour, au nom de l'égalité fiscale. Je suggère de la supprimer totalement immédiatement et de compenser par une allocation familiale dégressive sur 8 ans. Comment s'y retrouver dans la jungle de l'IRPP. Comment faire passer le message de l'impôt citoyen. Ce que je ne paie pas, c'est l'autre qui le paie. Mais je suis pour la suppression du plafonnement de l'impôt tel qu'il est dans le fameux paquet fiscal.

Barbarin  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Dans ce gouvernement de mafieux : Ils n?ont pas ou très peu touché aux parachutes dorés, Ils n'ont pas ou très peu touché aux niches fiscales. Ils n'ont pas remis en cause le paquet fiscal. Ils se sont votés des avantages financiers non imposables. Ils se sont assurés leurs mandats futurs, leur "chômage", leur(s) retraite(s). Alors, il faut de l'argent pour compenser tout ça et le plus simple, c'est de le prendre aux "petites gens".
Avec une demi part en moins, certaines personnes vont avoir à payer l'impôt sur le revenu qui, de fait, entraînera en cascade la perte d'autres droits.
Eh oui, aujourd'hui, il faut payer le droit d'être pauvre et malheureux.

alahune  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et qui dénoncera les privilèges des députés, des ministres, des sénateurs ?
Des têtes vont tombées, haut les pics !

jeanyves  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

de toute évidence, monsieur Philippe Marine est un sous-marin de l'Elysée qui avance, sans ménager la population des faibles et des sans grade, des lois et règles publiques iniques. Notre société a oublié l'humain.

tuco  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est bien , continuez comme cela .Ceux qui ont voté pour vous le regrettent et s'en rappellerons le jour venu .
Sachez-le !
Infâme personnage .

toto  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

anti demagogique

olympe  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Le silence de la plupart des médias et des politiques est assourdissant. Quid d' un référendum pour supprimer le sénat?

PALEC  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

M. MARINI VIT SOMPTUEUSEMENT. A l'ABRI . SUPPRIMONS LE SENAT. AU FAIT : FRATERNITE ? QUELLE DEFINITION EN DONNE CE MONSIEUR ?

Colette  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je pense que Mr Marini avait un gros portefeuille boursier (donc de grosses pertes) et lui n'attend pas sur le bénéfice d'une demie part.... il ne connait pas de difficultés pour élever ses enfants....et leur payer les études!!! avec un SMIC amélioré!!!
C'est honteux!!!!!

rujy  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

pourquoi une aide à la monoparentalité....c'est l'encourager...que les parents concerné assume leur responsabilité, les pensions existent pour compenser, ce n'est pas les contribuables qui doivent subvenir aux divorces.

ertu  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

suis daccord avec la loi

zoro  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'était un élément de la politique familiale de la natalité :nous avons vos enfants,vous ne nous intéressez plus. Mourez en paix même si vous devez continuer à vous priver, à souffrir .Que de jalousie que d'égoïsme ci-dessus.

demi-pauvre  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Autre conséquence de l'éventuelle suppression de la 1/2 part supplémentaire : pour les personnes bénéficiaires d'une pension de retraite ou d'invalidité et qui sont non imposables actuellement, paient une CSG partielle sur leur pension ; avec le basculement dans une imposition, du fait de la suppression de la 1/2 part supplémentaire, elles paieront une CSG totale, soit un prélèvement supplémentaire de 2,8 % par mois sur leur pension ; ça, on n'en parle pas. Tout laisse à penser qu'il n'y a pas de baisse du pouvoir d'achat pour ces gens-là mais il y en a pour ceux qui n'ont rien à faire de leur journée, juste à se demander quelle connerie ils vont pouvoir faire pour emmerder leurs voisins, et pour ceux-là : augmentation de la prime de noël, 200 euros supplémentaires au 1er Avril 2009 ; c'est vraiment la prime à la casse dans ce pays et cest aussi une machine à fabriquer de nouveaux pauvres.

patbetton  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

En regardant tous ces messages, je me dis que nous sommes tous lamentables à vouloir garder nos "petits avantages fiscaux" comme si on avait fait des enfants pour obtenir "une niche fiscale", Ces enfants, qui ont à l'occasion bénéficier de l'école gratuite, de soins médicaux, d'infrastructures sportives et de loisirs à prix plus que modéré, d'allocation familiale ou de diverses aides. Il y a besoin d'une véritable réforme des niches fiscales, des exonérations en tous genres et le fait de dire qu'ils doivent montrer l'exemple indiquent bien que les politiques pratiquent toujours de la même manière à savoir "électorsliste".
Pour ma part j'assume les frais pour recevoir mes gosses et leur progénitures même si celà n'est pas toujours faciles et qu'on ne me parle pas d'investissement ou d'amortissement des frais ou des aides que j'ai ou que je leur ai consacré...
Je ne veux pas de leur mendicité sous quelques formes que ce soit. Quand je reçois mes enfants, je vois en eux l'avenir pour ma région, mon pays et mon passé. Ma nostalgie ne se paie pas avec des demi part fiscale, d'autres ménages on plus besoin d'aides qu'on leur la donne...joyeux noel à tous

robert  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

a quand la suppresion de tous les privileges.
que veux dire egalite?

attilah a dit  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

nous avons une assemblee visqueuse

nemo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

vat-on continuer encore longtemps à priviléier et à favoriser le "terrorisme financier " des requins , au lieu
de réguler les opérations bancaires et protéger les petits
épargnants - nos économies et nos modestes revenus sont
pillés et réduits à presque rien...

germaine  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Ce n'est pas cette suppression qui est scandaleuse mais le fait qu'elle arrive si tard.
Pourquoi, une personne qui n'a plus personne à charge depuis 40 ans profiterait-elle toujours d'une aide de la collectivité pour élever ses enfants ?

Ouimais  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Si les enfants ne sont plus à charge, cela me paraît logique (de même que lorsqu'on est sorti du chômage, on n'a plus d'Assedic/Rmi... rappel, nous ne sommes plus en monarchie ou les avantages étaient à vie...) néanmoins, une démarche plus intelligente, d'un arrêt progréssif ou alors d'un arrêt immédiat, mais le passage d'une demi à une part entièrement pendant cette période difficile aurait été mieux.

agnès  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

oser appeler cette demi-part une niche fiscale, c'est hérétique et indécent. J'ai été obligée de divorcer, mon ex-mari est décédé, donc mes enfants n'ont jamais eu que ma mère (veuve et décédée maintenant) comme ascendant. Je suis le seul ascendant de mes enfants et dire que cette mesure est une incitation au divorce est plus que honteux ! Que dire alors des allocations versées à des polygames étrangers ??? en toute légalité... alors, que travaillant moi-même, je n'ai bénéficié d'aucune aide, pas plus que mes enfants ... Pauvre France et pauvres français !

TurtkeCrazy  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

» pourquoi une aide à la monoparentalité....
» c'est l'encourager...

C'est ça, une pension à 855? encourage le veuvage.

vous ne seriez pas chef d'escadrille ?

» que les parents concerné assume leur responsabilité

Bien sûr, c'est toujours un plaisir de voir ceux qui vivent à l'abri du besoin donner des leçons de morale.





Christine  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Comme vous je suis concernée et je vais en baver lorsque je serai à la retraite qui sera maigre puisque j'ai été mère au foyer et ensuite active mais divorcée. Mais je pense aujourd'hui aux jeunes, à nos enfts, quel avenir ont-ils, quelle vie auront-ils ? A moins que... et oui, vous voyez ce que je veux dire, une certaine année... ils sont descendus dans la rue !!!! La vie est un perpétuel recommencement (malheureusement).

andylion  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Franchement ! Que peut-on espérer d'un gouvernement de droite à vocation libérale? Toutes les réformes entreprises vont tuer le social, favoriser les classes les plus aisées et augmenter les inégalités. M Marini en apporte de belles illustrations. Ne serait -on pas en train de revivre l'époque du roi soleil où la France d'en haut vivait dans l'opulence pendant que le peuple se mourait? Certes les temps ont changé; la mondialisation est passée par là. Mais concernant la répartition des richesses le spectre du moyen âge plane toujours.

creditback  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Que les sénateurs donnent l'exemple (ils sont inutiles!)et reduisent leurs revenus de 50%(ils ont +de 10.000? par mois.

lamiche  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est un scandale. Alors que nos députés se votent des mesure pour encore mieux garantir leurs retraites, ils osent s'attaquer à la demi part des parents isolés. C'est tout simplement de la provocation dans un climat déjà dégradé où les personnes à revenu modeste ont de la peine à s'en sortir. Par ailleurs , cette mesure ne semble s'appliquer qu'au privé et c'est encore les mêmes qui vont payer.Pendant que nos fonctionnaires ont tous les avantages et que ce gouvernement de droite ne fait rien pour les aligner sur le privé, il préfère s'en prendre à des personnes qui n'ont pas de syndicat pour les soutenir.C'est abject de la part de ce gouvernement

patate  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Quand l'UMP en aura fini avec les avantages injustifiééééés des classes moyennes et populaires dans ses amendements, elle s'attaquera sans doute aux avantages inutiiiiiiles des parlementaires et autres nantis ?

shengchi  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

comment concevoir que ces privilégiés de députés et politiques, sensés représenter le peuple, à défaut de vouloir protéger la veuve et l'orphelin, continuent de nous matraquer en toute impunité? Quant aux personnes qui cautionnent et approuvent ces bassesses, souhaitons leur de finir seuls. Souhaitons aussi que tels humanistes n'aient pas d'enfants car il est évident que la compassion ne sera pas dans leurs gênes... Doit-on s'acharner sur les plus faibles, comme dans le monde animal? Un contribuable marié...

Mistral Gagnant  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cher Monsieur Marini. La lutte contre la pauvreté devrait être votre principale préoccupation. Or il me semble que vous vous évertuez depuis quelques à combattre les anomalies. Le sénat n'est-il la première des anomalies. A titre d'info il y a 2 façons de combattre la pauvreté. Le partage ou la création des richesses. Votre mesure n'entre dans aucun de ces cadres. Vous êtes à côté de la plaque.

martine  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

DEGUEULASSE .COMMENT FAITES VOUS LE MATIN EN VOUS REGARDANT DANS LA GLACE.UNE MAMAN QUI A ELEVE SEULE SES DEUX ENFANTS PENDANT DIX SEPT ANS .HONTE A VOUS SARKO ET SA CLIQUE .

sns  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

il faut supprimer toutes les niches fiscales.
On favorise les uns aux depends de autres.
c'est une véritable jungle. tout le monde veut plus d'égalité, mais dans la mesure ou on touche à ses propres
avantages , le françai se revolte.

jj75  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

scandaleux, siùmplement honteux c'est encore les petits foyers qui trinquent

Deesse  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Inadmissible , Ecoeurant...,ma fille avait 4 ans lorsque je me suis retrouvée veuve ...bien malgré moi ma vie a basculé et j'ai du bien souvent me "serrer la ceinture" pour élever ma fille correctement et ce pendant plus de 20 ans!!! Que les célibataires qui comparent leur situation (choisie!!) à la mienne réfléchissent un peu aux sacrifices que j'ai du faire et que Messieurs les députés balayent donc devant leur porte avant de s'attaquer aux plus faibles!

alain.64  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

pourquoi,nous,les couples maries, n'aurions pas aussi une 1/2 part,nous avons les memes contraintes,de plus on paye pour les autres,pas normal,dans un pays ou il y a egalite,fraternite,justice.
il faudrait donc que je divorce pour en profiter?????.

ségolène  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Franchement Marini devrait PARTIR à la retraite.... Ce serait probablement plus utile et moins coûteux pour la FRANCE au vu des réformettes décalées qu'il propose.
Les dorures du Sénat l'ont complètement déconnectés des réalités du terrain social.......Il est fort dommageable que cet énarque (encore un) se soit mis à faire de la politique,au lieu de faire son métier "la gestion d'une haute administration". Il aurait ainsi pu mettre sa culture
au service de la simplification des divers doublons administratifs...



Le vengeur masqué  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :


Bien vu pépé Marini et ses collègues du Sénat. Voila des gestionnaires et gens responsables et surtout raisonables en capacité de comprendre ou est l'intéret de l'état qui ne peut pas tout faire (ce qui est vraie) et doit trouver

des économies. Il faut maintenet aller au bout de la logique et surtout du courage : supprimez le sénat. Je sais c'est un facile ... comme les bonnes idées de nos bons papis du sénat.

Pour répondre à torsi qui a écrit le 11/12/2008 à 13:14 :

"pourquoi une aide à la monoparentalité....c'est l'encourager...que les parents concerné assume leur responsabilité, les pensions existent pour compenser, ce n'est pas les contribuables qui doivent subvenir aux divorces."

Bonne remarque papy Torsi , faut les punir(encore plus) ces irresponsables de divorcés !!!! La suprésion de la 1/2 part en suivant son raisonnement va donner un coup d'arret aux divorces
mais pourquoi encourager la parentaliter "normale, les 100 éne de déductions diverses et variées


Apocalypso  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Le monde de demain que nous prépare le gouvernement:
Haïssons nous les uns, les autres...jeunes et vieux, chômeurs et salariés etc, etc

mimi  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis scandalisé, car cette demi-part est plafonnée. Elle
profite aux gens les plus modestes.C'est une honte. Moi je suggère que les sénateurs baissent leurs indemnités de 10%.

Il faudrait mieux s'attaquer à la fraude fiscale qui rapporterait bien plus, mais là c'est s'attaquer aux gros...

Elise44  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

donc, je gagne 1425 euros par mois + un 13e mois
je rembourse 712 euros par mois (prêts immobiliers)- en mars 2011 je ne rembourserai plus que 309 euros par mois mais jusqu'en 2017 - j'habite nantes : j'ai réglé en 2008 2 508 euros d'impots (fonciers, revenus,locaux)- j'ai une corsa qui a 10 ans - pour aller au travail je dépense 90 euros par mois d'essence - j'ai 58 ans - je bénéficie d'une part et demie --- ma maison n'est pas de première jeunesse, donc travaux à continuer...
je vis seule : la liberté a un prix..
je ne pars pas en vacances et chaque fin de mois mon compte est débiteur... on va m'enlever la demi-part : dégoutée !!

ISIS 17  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pourquoi,M.Marini agitez vous le chiffon rouge en période de crise économique ?
Niche fiscale, mais il y en a de beaucoup plus juteuses que vous tolérez.
A quand la suppression de cet HONTEUX cumul des mandats ?
Pourquoi tant de députés et sénateurs en France, alors qu'aux USA, c'est à peu prés la moitié ?
A quand à titre d'exemple, la réduction des indemnités et priviléges des parlementaires comme l'avait fait en son temps le Canada ?
Occupez vous aussi " des fonctionnaires cocotiers " sacrée niche !
Je pourrais allonger la liste, mais je suis tout simplement ecoeurée.
Merci LA TRIBUNE

christian  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et oui je trouve normal que l'on suuprime cet avantage. Marié j'ai aussi élevé mes enfants, ils sont partis j'ai perdu la demi part qui m'était accordée, cela ne m'a pas empéché de leur payer comme les parents isolés qui les ont élvés seuls et ont bénéficié, à juste titre pendant leur prsésence au foyer de cette demi part supplémentaire, mais qui doivent ausis admettre que cet vantage était une compe,sation aleur situation familiale et non aps un avantage à agredr à vie.
Et oui en plus je votte a gauche, mais je suis surpris de ne voir ici que des gens qui parlent sans réfléchir.

marco  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Franchement M. MARINI ne "travaille" que pour ses amis de droite UMP, il est l'élu de la NATION pourtant. Car après s'être fait retoqué son amendement sur les pertes en bourse déductibles du revenu, le voici qui s'attaque lmaintenant aux famillles monoparentales dont le crime de lèse "MARINI" est de "bénéficier" d'une demi part supplémentaire pour compenser le coût relatif à l'éducation des enfants. C'est vraiment petit, ce vil personnage ne mérite aucune considération. Quand va t il proposer une déduction fiscale pour le renouvellement d'un yacht de plus de deux ans??? Vraiment tout ceci est scandaleux. Ce gouvernement et ses amis ne s'attaquent qu'aux faibles et modestes revenus pour leur extirper encore davantage et pendant ce temps les "amis" s'enrichissent de plus en plus et paient encore moins d'impôts avec ce sacré bouclier fiscal inventé par Sarko .

justo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Arrêtez le tollé sur cette mesure : les parents isolés bénéficient d'une 1/2 part supplémentaire jusqu'à ce que l'enfant ou le dernier enfant atteigne 26 ANS 26 ANS ET CETTE SUPRESSION EST POGRESSIVE JUSQU'EN 2018 d'ici là les choses changeront alors arrêtez d'exiter la vindicte populaire!!! Et les enfants hors mariage ce multiplient il faut aussi responsabiliser les parents!!

sam75  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Bonjour,
je voudrais rebondir sur les propos de Hyacinthe , quels sont vos revenus pour vous permettre de répondre cela, cette mesure ne s'adressait qu'au personnes aux faibles revenus que faites vous sur ce forum ?

KAPUCINE  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Ce Sénateur ne chercherait il pas surtout à voir grimper sa notoriété et sa célébrité ... fusse au nom de propositions qui ne font pas sens ?
Depuis des générations on tente de favoriser la natalité ... qui payera le système social ... Hors ce principe "de part" est un bien maigre remerciement à ceux qui ont eu le courage de donner à la France des citoyens supplémentaires ... Alors que la famille, le couple sont en déclin : voici un coup supplémentaire porté au parent seul .... I N S E N S E .... I N S E N S E ....
Quand va t on supprimer le Sénat et tous ces fonctionnaires couteux et démodés ? Le projet avait été évoqué ... Je conseille d'y revenir au plus vite ...

André  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

La suppression de cette disposition fiscale est à dénoncer car le fait d'élever des enfants est un charge très lourde pour les personnes seules dont les sacrifices méritent la plus grande admiration et le plus grand encouragement

Coco47390  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis dans une rage folle.
J'ai travaillé toute ma vie jusqu'à la retraite.Mon mari et moi avons élevé nos deux enfants ensemble.
Je suis veuve .Mes deux enfants étaient majeurs au décès de leur père.
Pour me récompenser de 40 ans de labeur, avec des périodes imposées de mutation où il fallait suivre
1- je n'ai pas droit à la réversion SS de mon époux.
2-Aujourd'hui on veut me priver de cette demi part qui me permet de trouver moins injuste la première mesure.
Mais bien sûr, c'est toujours à ceux qui auront le moins de chance de se révolter qu'on s'attaque.
Et surtout pas aux plus riches qui ont les moyens de faire diminuer leurs impôts.
La justice sociale? ça n'existe pas.

JOSY  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Mr Marini sert les intérêts de mr sarkozy puisqu'on l'a laissé faire ! il avait été question de supprimer cette demi part il y a quelque temps !! tiens tiens - ceux qui ont voté pour Mr Sarkozy n'ont pas à se plaindre ! tant pis pour eux...

c'est normal  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est normal en terme d'égalité fiscale. Toujours à quémander. Faudrait avoir un peu plus de jugeotte. Concentrons-nous sur ce que nous avons besoin et pas sur ce qui nous fait envie.

ER  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et pourquoi ne parle t'on jamais des célibataires ? Ils n'ont droit à rien, pas de demi part... rien, impôt plein pot et pourtant ils n'ont qu'une paye pour régler un loyer, pour régler les charges, l'abonnement téléphone, EDF etc... La nourriture coûte plus cher car les réductions sont sur les quantités, et comme on dit "préparer pour un ou pour deux..." Ces quelques mots font du bien car tant d'années à ramer seul (e), pour beaucoup la galère. Lorsque vous vivez seul, une paye ne permet plus de vivre, à peine de survivre. Il y aurait tant à dire, que pour résumer je dirais qu'on approche de 1789

marco  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je pense que JUSTO a raison. Il faut éliminer les enfants nés hors mariage !

roland  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

j'ai eu une idée, le Sénateur Marini devrait proposer de taxer les cartons des SDF, par exemple 1 ? par m2 et par jour- cela pourrait renflouer les sommes perdues par les petits porteurs; génial à raison de 2 m2 par jour et 50000 SDF cela fait 100000 ? par jour et 365 000 000 ? par an!
Après on pourra s'attaquer aux orphelins.
roland.calbocci@laposte.net

suzanne  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

"a celui qui a l'on donnera davantage;tandis qu'à celui qui n'a rien on enlèvera meme le peu qu'il a"st Luc 19

ROSE  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Au décès de mon mari mes enfants avaient 5 10 et 14 ans je les ai élevées seule avec les sacrices que les veuves connaissent . J'ai travaillé pour qu'ils puissent réussir J'ai 60 ans je suis en retraite il me reste la maison à entretenir seule je suis imposable et je ressens la suppression de cette demie-part comme une profonde injustice .Qui se préoccupe du sort des veuves? Merci Monsieur Marini.

lollo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

spéciale dédicace a tous ceux qui n'osent plus dire qu'ils ont voté bling bling

Bernard  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cette mesure est scandaleuse, une personne seule élevant des enfants, il lui faut un logement aussi grand qu'en couple, et un seul salaire pour le payer. Cette pers. n'a pas eu la possibilité de faire des économies, s'est souvent passé de loisirs, de vacances, alors laissons lui ce tout petit avantage pour améliorer sa vie après que les enfants aient quittés le foyer.
Il n'y a pas que les Ministres qui ont des logements de fonction et avantages divers, voir les préfets, Sous-préfets, Proviseur, Principal de collège (sans internat), Employés EDF, SNCF, et tant et tant d'autres. Il y a donc des économies à faire autre part, ce serait plus urgent et plus juste.

nini  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

j'espère que les électeurs de marini se rappeleront de lui le jour venu pour le sabrer dans les urnes. Marini, trouves tu le sommeil? te regardes tu dans une glace? moi à ta place j'aurais honte...........

nemo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pour faire de vraies économies, supprimons le Sénat. Il doit coûter bien plus que 1.7 milliards / an et il ne sert à rien d'autre qu'à nous faire rire.

christine.p  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cette 1/2 part accordée était tout à fait injuste , il n'est que temps qu'on fasse payer les riches. On devrait aussi prélever la 1/2 du RMI et du RSA pour le redistribuer à nos pauvres sénateurs, à nos pauvres députés, aux pauvres actionnaires à qui la bourse a tant fait perdre. Enfin un peu de justice sociale !!!! J'ai oublié les accidentés du travail qui eux aussi ont du faire exprès d'être accidentés pour percevoir une rente. Oh la la il y en a encore beaucoup des niches fiscales. Et si on demandait à Marini de retourner ses poches?
Je ne sais pas pourquoi , tout à coup je pense à la Grèce.Et j'ai envie de chanter la Carmagnolle Ah ça ira, ça ira, ça ira !!!!

tokoy  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

je trouve cela normal, je me fais massacrer par les impots, que tout le monde en bave aussi .... pour se rendre compte de l'inaceptabilité de ce racket fiscal record mondial.quand on pense que 1 francais sur 2 ne sait pas ce que c'est que payer l'impot sur le revenu...

REV  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Ou allons nous!!si vous avez bonne conscience,vous devriez revoir votre copie et relire la lettre de g.gauthier!!!!
Comment les retraités peuvent ils assumer vos arnaques faites en douce...

le vieux philosophe belge  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Sarkozy a de réelles qualités mais c'est un homme de Droite, ne l'oubliez jamais et de la Droite rien de bon ne peut nous arriver pour les petites gens, même si elle fait mine de "s'amadouer"!
De plus les philosophes matérialistes ont soi-disanr "libéré" nos femmes mais aussi leur enlever toute protection morale et légale et bien de femmes qui ne sont plus toutes jeunes, ont bien dur pour élever de petits et grand jeunes gens!Pierre Bothy,
Philosophe chrétien, écologiste et socialiste
Fondateur de la Philosophie de La Vérité, de La Vie et de l?Amour !
33, aux Trois Bonniers, B 5020 Vedrin - Namur,
Région wallonne, BELGIQUE-EUROPE.
Tél.: 032 / 081-21 11 58 GSM : 0485 62 18 51
eMail : vt6410544@tele2allin.be Site : (en projet)
Email 2 : pierre.ludovic.alexis.bothy.be@caramail.com

erico  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Oui je trouve cette suppression injuste dans la mesure où ce gouvernement avait été élu pour relancer la croissance par une aide aux entreprises (petites) et une baisse des impôts.
Les célibataires ne bénéficient que peu d'avantage fiscaux par rapport aux famille ayant 2,3 enfants ou plus. Par ailleurs le fait de vivre seul plutôt qu'à deux est plus pénalisant (logement, voiture, assurances, etc. à amortir sur un seul salaire, précarité de l'emploi plus dangereuse, etc.). D'ailleurs les personnes en difficulté sont souvent des personnes seules.
Donc encore une fois sous prétexte de "justice fiscale" l'état en profite pour augmenter la pression fiscale.

renard04  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il est grand temps, voir plus que temps, de prévoir un âge limite pour exercer des mandats de députés ou de sénateurs.

Mimi 01  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Merci Mr MARINI !.. Cet amendement est passé comme une lettre à la poste sans que personne ne réagisse ! Si il est vrai qu'en cette période de crise il faut diminuer les dépenses , il y bien d'autres avantages fiscaux dont il faudrait s'occuper en priorité . Cette demi-part est fort utile pour aider les mères seules à élever leurs enfants , ce qui n'est pas une mince affaire dans un pays ou la famille et le statut de la femme en entreprise n'est pas une priorité . N'oublions pas qu'une femme seule avec enfants n'a pas accès aux mêmes fonctions et aux mêmes postes et doit mettre en veilleuse sa carrière , et donc ses revenus, pour pouvoir s'occuper de ses enfants . Et cette situation ne se rattrappe pas, même après le départ des enfants . Il est alors trop tard ...
A quand une vrai politique pour la famille , c'est très important pour notre société !

Fafa12  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je trouve cette mesure scandaleuse. Elever seule des enfants, sans pension alimentaire, représente des années de privation pour pouvoir leur donner une éducation convenable et pouvoir leur permettre de faire les études qu'ils ont choisi. Aujourd'hui, certains enfants font de longues études pouvant aller jusqu'à 28 ans voire davantage. Le parent qui s'est sacrifié pour le bien être de ses enfants ne peut pas toujours prétendre à une situation professionnelle idéale dans la mesure où toute la responsabilité de leur éducation était sur ses épaules parfois au détriment de son épanouissement professionnel. Gageons que si cette mesure voit le jour, je n'aurai plus jamais confiance dans la politique actuelle.

Hyacinthe  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Cette décision ne me choque pas et me paraît juste. Si nous n'avons plus d'enfant à charge fiscalement cela me paraît logique et plus juste. Maintenant, il est vrai que cela ne m'enchante pas puisque je suis moi même divorcée avec un enfant à charge. Mais il faut reconnaître qu'il n'est pas trés juste de conserver cette demi part une fois qu'il a quitté le nid alors peut être prévoir des dérogations lorsque le parent continue à subvenir aux besoins de l'enfant au chomage?

poudre aux yeux  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est avec des mesures de ce type, qui touchent toujours les mêmes : ceux qui ne peuvent rien cacher de leurs revenus, qui d'ailleurs ne sont pas très élevés, que ces messieurs essaient d'endormir le reste de la France en leur laissant croire qu'ils s'attaquent aux privilègent. Ce n'est vraiment pas le moment de réduire encore les ressources des familles mono parentales, qui bien souvent hébergent leurs enfants à la recherche d'un emploi, ou avec un emploi précaire, qui ne leur permet pas d'être autonomes. Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles. Qu'ils fassent attention, le ras le bol monte. Bientôt la majorité des français n'aura plus rien à perdre.....

Mavinse  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Scandaleux ! s'il faut descendre dans la rue avec 1 fusil,je le ferai - j'ai 1 fils de 26 ans à charge sous mon toit qui ne touche même pas le chomage mais que je n'ai plus à charge fiscalement - je vais être encore + imposée avec 1/2 part en moins et cela va augmenter mes impots locaux - j'ai 64 ans et peur de partir à la retraite avec ce que je toucherais - j'ai 1 autre enfant (avec 1 ptt fils de santé très délicate) qui me demande de l'aider financièrement car elle vit avec 982 euros/mois !

je9213  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

j'approuve

continental  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Bonjour,

A qui profite le crime ...

Sam75  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pour distribuer de l'argent aux banques , que ce soit sous forme de guaranties ou tout autre forme , il y a de l'argent mais en revanche s'agissant de la justice social il n'y a plus personne , ce Monsieur Marinivoulait faire déduire les moins values boursières mais devant letollé général il se rabat sur les hommes personnes ayant une conscience familiale je dis bravo Mr Marini qu'on supprime cette maison de retraite de luxe su'est le Sénat

Nicolle  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Nicolas Sarkosy s'acharne sur les veuves. Il me semble bien que ministre du budget dans le gouvernement Juppé il avait reporté la pension de reversion de 50 à 55 ans.
Mr le Président ce n'est pas bien de s'en prendre aux plus faibles!
PS: à quand le tour des orphelins?

g.baron  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

derrière la

Scandal  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Mr Marini est un imposteur comme tous les membres du gouvernement. J'ai élevé seule ma fille et cette pauvre demi part a été et est toujours bien méritée. Mais c'est vrai que dans la France d'aujourd'hui on ne favorise que les gens déjà bien de tout souci financier. Paquet fiscal oblige!!!L'heure de la justice sociale sonnera bien un jour !!

jehanne  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

la prochaine fois que ce "Monsieur" a une idée : qu'il s'assoie et attend qu'elle passe, ça lui évitera de dire des "c.........." et dire que nous payons royalement pour ses émoluements.

NA  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Ce qui me saoule c'est la surimposition au global .. j'ai fait le calcul entre Retenues a la source, IR, IF,IL, TVA et sans etre exhaustif ce sont 80% du revenu des français qui sont déja ponctionnés...et tout ça pour un Etat surrendetté en faillite... il faut privatiser l'etat !!

TEREZ  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis pour cet amendemant. Car,soyons honnêtes, quand les enfants sont partis pourquoi continuer à bénéficier de cet avantage ? Où est alors l'équité ?
Et combien de personnes soi-disant seules sont en réalité en couple (non déclaré bien sur) , et puis cette mesure ne profite qu'à ceux qui paient des impôts, ceux qui ont de trop petits revenus et qui ne paient pas l'impôt, cela ne les concerne pas.
C'est un premier pas dans la suppression "des niches fiscales", mais il faut toutes les supprimer, pour respecter tout le monde.

mic  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Quand on a fait de la demago pendant des années le retour en arriere est toujours dramatique messieurs les politiques!!
Messieurs les Députés et sénateurs si Vous n'aviez pas déresponsabilisé les gens vous n'en seriez pas à faire des retour arriére pénibles pour celui qui recevait et celui qui n'ayant pas fait le choix de faire des enfants continuera à payer.
il fallait dire que faire des enfants est un choix! Donc assumer svp!!
De plus, pourquoi le fait d'en avoir élévé un enfant "quelques années" donne t-il un droit supplementaire par rapport à ceux qui n'ont pas fait ce choix et qui vivent eux aussi "Isolés". La justice est où?
Malhreureusement ceux qui ont voté cette loi inique ne sont plus là pour eux aussi assumer leur choix.

g.baron  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Derrièreles vraies veuves se cachent combien de célibataires marrons et autres divorcés ? Combien de Ségolène à la modeste villa avec piscine sur les hauteurs de Cannes/Mougins et vue sur la méditerrannée , a-t-elle vraiment besoin de cette demi part supplémentaire en plus à vie, en plus de ce que nos impôts lui paient comme salaire de haut fonctionnaire à vie ? L'égalité c'est la même chose pour tous et chacun, un citoyen est un citoyen un enfant est un enfant (qu'il soit premier deuxième ou le troisième d'une famille) un parent est un parent, qu'il soit marié ou pas ou célibataire ou marron ou divorcé ou autre, et un euro est un euro imposable. Il ne faut pas confondre égalité et discrimination, même si le vent des discriminations positives souffle assez fort maintenant, ce n'est rien d'autre que le rétablissement de privilègesdéguisés sous d'autres masques derrière lesquels certains ont tôt fait de se cacher.

atahuelpa  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Tout a fait d'accord!! En effet on ne doit pas faire un enfant par caprice ou par moutonisme!! Un enfant ça s'assume !!!

looping  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

La vraie mesure de contepartie est de supprimer les avantages exorbitants que ce sont octroyés ( juges et parties) nos parlementaires Quand on veut faire du ménage chez les autres on regarde déjà si chez soi on est propre

patrickfcm  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c tres bien j'approuve

grougrou  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Bonne mesure d'avoir supprimer cet amendement idiot.
C'etait encourager le VICE au detriment de la vertu.
Quand on a des enfants, on les eleve soi meme sans compter sur la societe qui n'est pas un orphelinat par definition.
Un gosse se fait a deux que je sache et doit s'elever à deux.

Jide  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il est "injuste " dit-on de supprimer la demi-part supplémentaire accordée in aeternam au parent isolé!Mais alors pourquoi n'est-il pas ?? injuste ??de supprimer les parts suppplémentaires accordées aux familles ayant élevées plusieurs enfants,après leur majorité?On voit bien que cet avantage ne se justifie pas.Les familles ont tout autant que les parents isolés des charges liées à l?existence d?enfants majeurs et les carrières du et des conjoints ont pu aussi être affectées.

Gérard  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il existe un nombre incalculable de niches fiscales qui concernent des bénificiaires qui sont loin d'être démunis, pourquoi viser une population le plus souvent dans la difficulté et le besoin.Si ce projet passe il faudra le faire payer en retour au gouvernement en place aux prochaines échéances électorales; j'avais voté pour celui-ci ,je voterais contre et ferais le maximum autour de moi pour convaincre d'en faire autant; c'est le seul argument que les gens au pouvoir arrivent à peu près à comprendre...mais il est souvent trop tard pour tout le monde , eux compris!

cantale  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

J'ai élevé seule un enfant naturel et pour ce faire, j'ai dû travailler à temps partiel. Aujourd'hui, mon fils a 29 ans et il est encore souvent en souffrance tant le chômage est présent. A quoi peut bien penser ce sénateur en rognant encore un peu plus sur le pouvoir d'achat des femmes seules ?

Marcel  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il est tres dommage que le gpouvernement supprime cette aide, car elle etait tres utile et necessaire.
Elle permettait de donner du pouvoir d'achat aux plus necessiteux.
Vraiment dommage.

pelagie  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

M Marini est un triste boute-en-train (sens d'origine)

fiasco 2  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

On devrait surtout supprimer les indemnités des députés qui passent leur temps ..et notre argent...à pondre des projets de loi aussi ineptes et superflus. Honte à ces tristes sires parasites

Rambucourt  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

"Je serais le Président du pouvoir d'achat" . "Pouvoir d'achat, ai-je une tête de pouvoir d'achat?". Soyons sérieux. Puisque on redemande aux irlandais de "revoter le traité de Lisbonne" faisant ainsi fi de la démocratie qui doit régir nos Etats, une idée, tenace depuis quelques temps: et si nous revotions l'élection du Président de notre République?

OUPS  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Que voulez-vous ! D'une main leste un cadeau fiscal a été consenti avec le paquet fiscal, il faut bien que "celui qui veille sur nous" s'inquiète aussi de redresser les finances de l'état. C'est certes viser bien bas mais dans 24 heures plus personne n'en parlera, dans quelques jours tout le monde aura oublié car il y aura d'autres misérables décisions ou événements qui seront à la une. Si un jour ça pète, il est certain qu'on alimente petit à petit une masse considérable de protestataires.

YVES  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Pour le parlement, il est bien évidemment plus facile de remettre en cause les "pseudo" avantages des petits contribuables plutôt que de remettre en question les avantages liés à la fonction parlementaire (retraites, avantages en natures divers et variés).
Avant de donner des leçons aux autres sur le thème des économies à réaliser, on est beaucoup plus crédible en balayant devant sa porte.

En conséquence, avant de remettre en cause ce très petit avantage, il serait souhaitable de supprimer, ET EN PRIORITE, ceux des parlementaires de tous bords qui ne sont que des nantis à la charge de tous les contribuables.

NN  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

entendez la révolte gronder dans les villes et les campagnes.

Sam75  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je voulais répondre a Caton ,

Il aurait fallu se réveiller lors du vote du bouclier fiscal, qui est une aberration avant toute chose la monoparentalité n'est pas le résultat de la libération sexuelle , mais plutot un mal être typique de notre société et dans ce domaine la solidarité doit jouer son rôle

Sam75  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je voulais répondre a Caton ,

Il aurait fallu se réveiller lors du vote du bouclier fiscal, qui est une aberration avant toute chose la monoparentalité n'est pas le résultat de la libération sexuelle , mais plutot un mal être typique de notre société et dans ce domaine la solidarité doit jouer son rôle

LeChat  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c 'est une honte ! les banques perdent des milliards et on les aide. et pour quelques centaines d'euros, on tape encore sur la tête des plus faibles. comment relancer la consommation avec ces taxes et majorations d'impots. bravo nicolas : les riches ont un pays, la france.

mlou1  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est vraiment injuste, les femmes gagnent en moyenne 20% de moins que les hommes et ne peuvent pas (en générale) assurer les travaux nécessaires (voir indispensable) dans une maison/appart qu'un homme bricoleur pourra faire à moindre prix...J'ai un ami au RMI qui fait ce genre de travaux...90% de sa clientèle est féminine...J'espère que toutes les femmes manifesteront pour faire annuler ce projet de loi...

ICARE  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

La plus-value budgétaire pour l'état est vraiment dérisoire en perspective de l'injustice fiscale infligée aux dizaines de milliers de foyers sanctionnés par la suppression de la demi-part !
Ce gouvernement se trompe en ciblant les foyers monoparentaux souvent les les plus précaires, d'autant que même après les 26 ans de l'enfant la demi-part reste plafonnée et de plus, il arrive bien souvent que le parent isolé continue de soutenir financièrement l'enfant devenu étudiant ou jeune chômeur.
Contrairement à ce que vient de déclarer le ministre du budget Eric Woerth, ça n'est pas de la pédagogie qu'il faut faire (pour expliquer aux français l'injustifiable) , c'est de façon plus pragmatique , respecter l'exigence de solidarité intergénérationnelle y compris dans le Code Général des Impôts.
Je l'ai déjà écrit dans un précédent post et pour une fois je serai le premier à le clamer dans la rue : l'opinion saura se souvenir de tout, y compris et probablement surtout,de cela.

appart2007  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Et si nous avions un MADOFF à la tête de l'Etat français, qui, avec ses séides, éviterait de parler du financement de son appartement de Neuilly : il devait nous fournir tous les justificatifs, une fois déménagé ... Non ?

alineubu  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est une honte que des femmes seules et souvent précaires se voient amputer de cette part supplémentaire. ne peut-on pas trouver de l'argent ailleurs, de personnes beaucoup plus aisées que toujours taper sur les plus petits. et après on nous dit faites des enfants. je pense que je changerai mon vote aux prochaines élections.monsieur marini devrait se confronter à ces personnes seules qui se débrouillent comme elles peuvent. C'EST UN SCANDALE DE PLUS

joel  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Si le but est de faire des économies : il y a plus simple ! Suprimons le SENAT : il ne sert à rien si nous avons déjà des députés et les assemblées régionales [...] Cela a qd même plus de "geule" que de s'en prendre aux familles ? Vite un referendum contre la maison de retraite de nos politiques !!!

cromagnon  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il faut bien financer le bouclier fiscale des pauvres amis de Monsieur le Président, les vrais pauvres sont habitués à être pauvres, alors un peu plus pauvres...ou est le problème !...

gerard  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

malheur à celui qui s'attaque à la veuve et l'orphelin.

Freonboard43  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

L'apprenti sorcier Marini a encore sévi. Ce monsieur qui bénéficie de privilèges considérables tout en étant un simple élu indirect ( le Senat est la Sécu des hommes politiques battus) fait tout ce qu'il faut pour augmenter les impôts alors que son parti a été porté au pouvoir sur un programme de baisse des prélèvements. J'accepte qu'on m'enlève ma demi part à condition que la Cantine du Sénat ( une des meilleures Tables de Paris d'après les Initiés...) soit supprimée et remplacée par les tickets-restaurant "du Peuple" et que le nombre de sénateurs soit réduit à 50. Après tout, le sénat américain compte 100 sénateurs pour 315 millions d'habitants; pourquoi le Sénat franchouillard n'aurait pas 50 sénateurs pour 63 millions d'habitants ?

meguerditch  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

simplement scandaleux, tous les fous ne sont pas dans les hôpitaux

arilo  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je ne comprends pas le sens de cette mesure sauf à penser que ce sont les dernières économies à faire, pour sauver notre pays de la faillite.
Ce qui fait le dynamisme de notre pays c'est sa démographie, arrêtons de vouloir pénaliser ceux qui par leur générosité contribuent à ce dynamisme.

jeanaimarredeselus  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

les élus ne cessent de supprimer des avantages aux citoyens de base mais eux lis ne mettent pas en cause à aucun moment leur train de vie pharaonique au SENAT OU A L'ASSEMBLEE NATIONALE. A BRUXELLES, ILS VIENNENT MÊME D'AUGMENTER LE NOMBRE DES DEPUTES. A QUAND LA REMISE EN CAUSE DE CES BUDGETS MESSIEURS LES ELUS. ILS SONT PLUS RAPIDES POUR SUPPRIMER LES POSTES UTILES AUX CITOYENS.
ATTENTION, LE PEUPLE EN A MARRE QUE VOUS LE PRENIEZ POUR UN IMBECILE;

maman divorcée  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est honteux. On diminue l'impot des plus fortunés ave cle paquet fiscal et on prend maintenant aux plus faibles. Cette demi part concerne des personnes seules, donc plus vulnérables, pour qui la vie n'est pas forcément facile. J'ai élevé seule et sans pension alimentaire 2 enfants.

Frédéric  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Il est équitable de supprimer cette aide. Il n'est pas envisageable que les familles en couples, qui travaillent, financent les autres formes de famille. Il ne faut JAMAIS oublier que l?argent dépensé par l?état vient exclusivement de notre travail à TOUS.

SHM  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

J'ai élevé quatre enfants, ayant divorcé, à grand peine, d'un avocat alcoolique. J'ai travaillé comme une dingue, avec de lourdes responsabilités au bureau...et à la maison. Rien ni personne ne me rendra ces vingt ans épuisants, riches de soucis, de dépenses assurées seule, et le patrimoine que je n'ai pu me constituer. Mais le scandale est encore plus grand qu'il n'y parait: depuis 2003, si je vis trois jours par semaine avec un homme dont on ne vérifie même pas ce que nous partageons, je perds la demie part fiscale. Et bien sûr, bien que cadre, mon salaire a toujours été inférieur, à diplômes et postes équivalants, aux salaires masculins. Ce doit être ce que ces vieux sénateurs, riches et bedonnants, appellent la parité!

nanard08  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

il n'y a que les riches qui se marient
les pauvres restent seuls pour elever leurs enfants

Marceljean  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est une décision équitable du seul point de vue du calcul de l'impôt sur le revenu,sachant que seulement 50% des ménages sont concernés par cet impôt.
Qu'est-ce que la sensibilité politique des uns et des autres vient faire ici ? L'impôt est impopulaire pour tous mais malheureusement nécessaire.
Une autre mesure devrait être étudiée sur les montants des retraites : 1) Pourquoi les montants des retraites des parents sont-ils toujours indexés sur le nombre d'enfants élevés ? 2)Pourquoi ne tient-on pas compte aussi dans le calcul des retaites des femmes du temps qu'elles ont passé pour élever leurs enfants à la maison,alors que ces femmes auraient pu travailler à l'extérieur comme leurs maris afin d'améliorer le montant de leurs propres retraites ?
J'attends comme beaucoup que M. Marini et M. Mélenchon fassent des propositions de nature à réduire le train de vie des sénateurs : je crois encore que l'exemple vient d'en haut et je sais que je mourrais naïf sur ce point !


BravoSarko  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Réaliser des réformes comme la mise en place d'un fond souverain alors que notre commerce extérieur est gravement déficitaire, la riposte graduée alors que la struture TCP/IP est fragile au niveau des DNS, la suppression de la pub sur les chaînes publiques à un moment très difficile, l'octroi de 45 millions de présium doloris à Tapie (en plus des 400 millions), la compensation des pertes boursières à hauteur de 10 000?, la responsabilisation des Maires en charge de faire respecter le service minimum à l'école, et maintenant la suppression de leur demi part pour les parents isolés ... rien dans tout celà ne correspond pas au programme du candidat SARKOZY qui disait vouloir plus de Travail et moins d'Etat.

nanrd08  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

mais qui a fait tous ces enfants????

Stop!  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est ECOEURANT!! on est vraiment gouvernés par des gens qui profitent du système sur le dos des pauvres!ils ne risquent pas de se serrer la ceinture EUX! ils vont réussir à nous expédier tous sous les ponts vous aller voir...c'est HONTEUX!!!!!

Sylviane  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Comparons ce qui est comparable. La vie financière d'un célibataire ne peut pas être comparée avec la vie financière d'une femme qui a élevé des enfants. En effet elle n'a pas pu faire des économies comme un célibataire peut le faire à salaire égal. A la retraite elle se retrouve en location, là ou un célibataire a pu se payer une habitation. La demi part supplémentaire pour une femme dans ce cas n'est pas un cadeau mais une juste contribution pour sa participation au renouvellement de la population. Célibataires retraités, qui payent votre retraire ? Les enfant de ces femmes courageuses.

raton  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

l'ampleur des réactions ci-dessus montre combien cette mesure est injuste, les charges restant les mêmes. La sagesse des sénateurs est-elle toujours de circonstance? Les politiques feraient bien de montrer l'exemple et de voter un abaissement de leurs rénumérations en tous genres ainsi que le plafonnement de revenus scandaleux qui ne reposent pas toujours sur le résultat ou l'efficacité de l'action. Je ne suis pas un opposant, mais attention trop c'est trop!

jeanpeupludelassistanat  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Trop de gens profitent des avantages de notre pays (smic+alloc+black+logements sociaux+non-imposable = no contraintes et liberté) de ce fait, il faut que ce soit d'autres qui payent pour eux !!!

marierebelle  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

C'est proprement scandaleux Quand on pense que le même marini à proposé a des actionnaires de déduire de leurs impôts les pertes dues aux risques qu'ils ont pris en bourse 'la politique de ce gouvernement est innommable.On sait que sarko ne paie pas ses impôts depuis 12 ans ,l'information vérifiable circule sur internet;aux personnes qui pensent que c'est une mesure équitable pensent-elles réellement que c'est équitable de diminuer encore les ressources de personnes fragiles alors que des milliers de riches par des niches fiscales ne paient pas d'impôts? écoeurant ce raisonnement et plein de mepris.que d'egoisme et de bêtises,c'est à cause de reflexions aussi primaires que des gens souffrent et que notre société va mal.Allez continuez braves gens 'profitez de votre argent ne regardez pas autour de vous , c'est triste des gens comme vous ,heureusement je n'en connais pas..il ya encore je vois des personnes sensées et intelligentes ,heureusement c'est la majorité.A quand la revolte?

écoeurée!  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

vivre seule avec 1 salaire, ayant les mêmes charges qu'à 2 salaires (entretien, chauffage, assurances, taxe d'habitation, taxe foncière etc..)ayant réduit son activité pendant plusieurs années avec 2 enfants, et voilà qu'on enlève le seul petit avantage qui permettait une petite économie. Ecoeurée oui

sabbre  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

honteux tout simplement d'enlever cette demi*part et à toutes celles qui pensent que c'est un bien:il ne faut pas se tromper d'ennemi mesdames ,le peu que l'on nous a accordé est il encore trop ,pour toutes celles qui n'ont pas eu de pension alimentaire,et les veuves,la galère des fins de mois difficiles,l'absence du père,la femme qui doit jouer le rôle du père ,du banquier et j'en passe!!!combien de femmes se sont battues pour obtenir ces droits et vous ,vous pensez que c'est pas juste,c'est le comportement de femmes devant ces situations qui me préoccupe,attention !!!les gens en ont marre!!!!

jean luc  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

étonnant ! une simple mesure de justice , à vous lire tout y passe de l actionnaire au riche voir même la couleur des cravates .... pourquoi favorisez la veuve ou le divorcé qui ont bénéficié, des allocs (non déclarables) , des demis parts pendants x années ; avoir des enfants c est un choix normalement personnel pourquoi devez vous absolument l imposez aux autres ? ASSUMEZ ....

mouraki  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Vous avez voté SARKO et bien payez maintenant et ne pleurez plus , assumez votre vote.

guy  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c'est une honte , mais les socialistes l'auraient tenté aussi !!!!!!!!!!!!!!!!!

mijo 4249  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Scandaleux!Si l'on veut faire des économies,qu'on supprime le sénat!Ces messieurs,comme Mr Marini,ne servent à rien,ils viennent pour "dormir",(quand encore,ils sont présents),on pourrait aussi se dispenser de rajouter des ministres(il fallait donner un poste à Mr Devedjian,bien sûr).Mais surtout,gens de gauche,réveillez-vous,trouvez-nous pour 2012 une personne capable de gouverner,si vous remettez Mme Royal,nous sommes perdus,elle nous exaspère!

jmfdtd  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

IL NE RESTE PLUS QUE L'INSURRECTION !!!!

jaja  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Je suis ecoeurée,ce Mr MARINI on devrait bien le mettre à la retraite avec ses amis sénateurs. Je suis veuve depuis quatre ans, nous avions construit une maison pour mon mari handicapé maintenant je suis seule à assumer les impôts fonciers et locaux qui sont beaucoup plus élevés que lorsque nous étions deux, J'ai élevé deux enfants et le fait d'avoir une demi part supplémentaire aide toutes les veuves à assumer les charges qui sont sensiblement les mêmes que lorsqu'on est en couple. c'est une mesure très injuste surtout lorsqu'on sait toutes les grosses sommes que certains touchent en particulier tous les élus qui cumulent plusieurs mandats, ils feraient bien de se serrer la ceinture et partager avec ceux qui en ont moins.

jaja  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

j'espère que Marani aura son sac aux prochaines élections!

Eléonore  a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Tout à fait d'accord avec le témoignage de Sylvianne. L'amendement Marini est scandaleux. Divorcée avec trois jeunes enfants à l'époque, sans aucune pension alimentaire, j'ai du assumer seule leur éducation.J'essaie de les aider financièrement encore aujourd'hui,