La Tribune

#RadioLondres, #Résultats2012 : qui suivre sur Twitter pour le second tour de la présidentielle ?

Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Sylvain Rolland (@sylvrolland)  |   -  946  mots
Pour y voir plus clair dans la jungle de Twitter pour le second tour des élections présidentielles, La Tribune vous propose sa sélection de "#hashtags" et de "twittos" à ne pas manquer : #RadioLondres, #Résultats2012, journalistes, blogueurs, analystes, sondeurs, médias...

Comme le 22 avril, les résultats risquent de "fuiter"

La loi est pourtant sévère : elle punit de 75.000 euros d'amende toute personne qui tweeterait, re-tweeterait ou signalerait des personnes ou sites étrangers qui diffusent les premiers résultats avant l'heure fatidique de 20h. Malgré tout, il y a fort à parier que la twittosphère agira comme bon lui semble. Le dimanche 22 avril, jour du premier tour, Twitter avait fait fi des menaces et s'était transformé dès le début de l'après-midi en un joyeux vacarme, où toutes les estimations de résultats, y compris les plus farfelues, se succédaient dans l'anarchie la plus complète. La communauté de "twittos" s'est tellement amusée avec les hashtag (mot-clés) #RadioLondres et #Résultats2012, qu'il n'y a aucune raison qu'ils ne remettent pas le couvert pour le second tour. Soyez prévenus : le nombre de tweets émanant de ces hashtags est tellement important qu'il vous sera difficile de tout lire. Et de démêler le vrai du faux dans cette cacophonie de commentaires, de re-tweets et de messages codés. Découvrez ici le guide pour déchiffrer #RadioLondres. Depuis minuit (heure de Paris), les résultats des français d'outre-mer et d'Amérique dont le vote a député depuis hier, fuitent déjà sur Twitter. Les aficionados de Twitter s'amuseront avec humour et malice à rendre public les résultats dès 18h.

--

Pour y voir plus clair, La Tribune vous propose sa sélection. Journalistes, médias français et étrangers, blogueurs, instituts de sondage et d'opinion : ils seront aux premières loges et livreront toute la soirée électorale leurs commentaires, impressions, traits d'humour et d'esprit.

Les médias à suivre

Vous voulez connaître les résultats dans votre commune ou votre département ? Ce sont les quotidiens régionaux et nationaux qu'il vous faut suivre. Toutes les rédactions seront sur le pont pour communiquer les résultats du second tour dès qu'ils seront disponibles. Les comptes twitter des grands médias, comme @liberation_info, @lemonde.fr, @LeFigaro_France, et bien sûr @LaTribune, pour n'en citer que quelques-uns, seront actifs en cette soirée présidentielle pour livrer les chiffres bruts et renvoyer à des articles d'analyse sur leurs sites.

Si vous habitez en province, les comptes Twitter de vos médias régionaux, comme La Dépêche du Midi (@ladepechedumidi) en Midi-Pyrénées, Ouest France (@ouestfrancefr) en Bretagne, Pays de la Loire et Normandie, ou encore des Dernières nouvelles d'Alsace (@dnatweets) vous seront précieux pour connaître rapidement les estimations dans votre ville ou votre bureau de vote.

A l'étranger, les sites de la RTBF (@RTBFinfo) et surtout sa "cellule politique" (@TwitPolitique), du Soir (@lesoir), et l'Echo (@lecho) pour la Belgique, ont déjà annoncé une forte mobilisation. En Suisse, Le Temps (@letemps_sa), La Tribune de Genève (@tdgch) ou Le Matin (@lLematinch) seront particulièrement actifs.

Les blogueurs

Ils sont à l'affut de tout ce qui se passe sur la Toile. Bien évidemment, la présidentielle est pour eux un terrain de jeu idéal. Les bloggeurs expriment leurs idées, commentent l'actualité politique, inondent la Toile de tweets sarcastiques sur l'adversaire, proposent des liens d'articles, des vidéos, ou se donnent en spectacle dans des "tweet clash".

A la gauche de cette blogosphère, La Tribune vous recommande le très influent bloggeur du Nord Marc Vasseur (@marcvasseur), le très antisarkozyste Juan (@Sarkofrance), David Desgouilles (@DDesgouilles), ou encore l'entrepreneur Nicolas Voisin (@nicolasvoisin). Autres noms à retenir : le blogueur-éducateur très actif Arnaud Mouillard (@ArnaudMouillard), Jules Praxis (@Jules_Praxis), GdeC (@JesuisCethomme) et Brave Patrie (@bravepatrie) Ces blogueurs ou twittos très à l'affut de l'actualité politique ne sont pas avares en commentaires sérieux, grinçants ou décalés, et re-tweetent beaucoup le meilleur des messages qu'ils voient passer sur leur fil.

A droite, même principe. Seb de Fr (@SebDeFR), qui se définit comme "manager", n'est jamais à court d'une remarque ironique et cassante sur la gauche. A suivre également, les blogueurs Dominique Robert (@drobert), le trader Fabrice Pelosi (@fabricepelosi), l'avocat Erwan Le Morhedec (@koztoujours) ou encore Matthieu Creux (@matthieucreux) et l'apprenti journaliste Tristan Maupoil (@Tristan_Maupoil). Pas affiché à droite mais conservateur, l'Abbé Grosjean (@abbegrosjean), le responsable des questions politiques et d'éthique au diocèse de Versailles, partage aussi abondamment sa vision de l'actualité politique.

Les journalistes

Qui suivre pour les réactions des hommes politiques, les petits secrets des coulisses et l'analyse brute de décoffrage en 140 signes ? Les journalistes politiques, évidemment. La Tribune vous conseille, entre autres, Samuel Laurent (@samuellaurent), du Monde.fr et Thomas Wieder (@ThomasWieder) du Monde, le journaliste politique Eric Dupin (@E_Dupin)., Jean-Marc Manach (@manhack) de Owni.fr, Samuel Potier (@SamuelPotier) du Figaro, ou encore Aurélien Viers (@aviers) du Nouvel Observateur.  Raphaël Garrigos et Isabelle Robert, dits les "Garriberts" (@Garriberts), journalistes médias à Libération, sont idéaux pour évacuer le stress de la soirée électorale avec un tweet plein d'esprit. 

Les analystes et think tanks

Si vous recherchez des analystes, pensez aux sondeurs Claude Posternak (@claudeposternak), Yves-Marie Cann (@yvesmariecann) voire tout simplement le compte Twitter des instituts de sondages, comme celui d'Opinion Way (@tweetopinionway), de Ifop (@IfopOpinion) ou de Ipsos (@IpsosFrance). Pensez également à Olivier Ferrand, de Terra Nova, un think tank classé à gauche (@O_Ferrand, @_Terra_Nova), Dominique Reynié, le directeur de la Fondation pour l'innovation politique (@DominiqueReynie), l'Institut de l'entreprise, classé à droite (@inst_entreprise), ou l'Institut Montaigne (@i_montaigne).

Complétez votre sélection de "twittos" à suivre avec notre première sélection, réalisée à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle.

Réagir

Commentaires

marise  a écrit le 07/05/2012 à 6:40 :

Sarkosy est le plus grand.Il était seul contre tous!!!Tou le monde lui a tourné le dos par jalousie.Je suis triste pour la France!!!!

cbranno  a écrit le 06/05/2012 à 22:28 :

heureuse de l'élection de M Hollande, j'attends un respect de ses engagements avec plus de justice sociale : respect du travail et juste rémunération qui permette de vivre décemment (en particulier les agriculteurs et les bas salaires), justice fiscale (les plus riche paient en proportion de leur revenus (à ce jour, même salaire depuis 2008 et taxe d'habitation en augmentation de 25% : le maire ose dire qu'il n'y a pas d'augmentation sur la commune oullins rhône), révisions des impots locaux, lutte contre la fraude '(CAF, SS, Impots, RSA, polygamie etc...)
J'attends une moralisation des dépenses publiques : diminition des salaires des ministres, des fonctionnaires d'état, des cagnottes occultes des ministères etc.... et des dépenses de l'élysée.
le bling bling, les privilégiés il: y en a raz le bol alors qu' au quotidien ce n'est pas pareil même si je ne me plains pas.

Les attentes sont réelles car raz le bol de faire partie des laissez pour compte face un petite peuple de privilégiés.
faites attention et ne nous decevez pas car les attentes sont fortes : pendant 5 ans il y a trop d'excès et trop peu de prise en compte des bas salaires et des ouvriers.
le monde de la santé s'est bien dégradé et le quotidien est bien difficile.

teomoselle57  a écrit le 06/05/2012 à 18:29 :

merci les francais va falloir se retrousser les manches quand meme mais je suis sur qu on perdra bien moins

teomoselle57  a écrit le 06/05/2012 à 18:28 :

vive la gauche enfin l alternance il etait temps de virer le petit caporal

Ben  a écrit le 06/05/2012 à 15:18 :

Les resultats sont deja la!!! Vite!

bref  a répondu le 06/05/2012 à 16:05:


ils auraient du faire l impasse sur le vote.. et comme en Begique + d un an sans gouvernement que d econnomie..

Euroland  a écrit le 06/05/2012 à 14:58 :

Ne pas oublier dans les thinks-tanks le plus perspicace d'entre eux : @FBiancheri2012 (Laboratoire Europeen d'Anticipation Politique)