Une majorité de Français pensent probable une explosion sociale

 |   |  394  mots
76% des Français jugent possible une future explosion sociale
76% des Français jugent possible une future explosion sociale (Crédits : Reuters)
76% des Français jugent probable ou certaine une prochaine explosion sociale. Ce sont surtout les sympathisants d'extrême gauche et d'extrême droite qui y croient le plus ainsi que la tranche de la population âgée de 35 à 49 ans.

Les Français sont 76% à juger certaine ou probable une explosion sociale dans le prochains mois dans le contexte actuel "marqué par un chômage très élevé et une impopularité record du couple exécutif", selon un sondage Ifop paru dans Dimanche Ouest-France. Dans un climat social tendu où les mouvements de protestations de multiplient, "jamais cette anticipation n'avait été aussi importante puisque nous atteignions 64% en janvier 1998, 66% en avril 2009 et 70% en avril dernier", selon ce sondage.

Ce sont surtout les 35-49 ans qui croient à une explosion...

Par rapport à avril dernier, le pourcentage de ceux qui pensent "que nous assisterons certainement à une explosion sociale dans les prochains mois" progresse de 8 points pour s'établir à 27% et ceci constitue un "signe supplémentaire que la situation sociale est très tendue dans le pays", précise-t-on de même source.

La certitude de la survenue d'une "déflagration sociale" est la plus répandue parmi les 35-49 ans (32% à en être certains et 48% a l'estimer probable, soit 80% au total) et la tranche d'âge à y croire le moins sont les 18-24 ans qui sont quand même 70% à estimer cette explosion sociale certaine ou probable.

"On n'observe pas dans cette enquête de spécificités régionales, comme si c'était la majeure partie de la société qui s'attendait désormais à un mouvement social d'ampleur", note l'institut Ifop.

.... et les sympathisants d'extrême gauche et d'extrême droite

Le risque d'explosion sociale est nettement plus ressenti aux extrêmes, avec 84% de réponses positives chez les sympathisants LO ou NPA et 89% parmi les proches du FN (dont 51% sont certains que ce scénario va se produire), mais aussi dans l'électorat de droite avec 85% de réponse positive à l'UMP et même 89% à l'UDI.

Mais seulement 56% des sympathisants socialistes jugent probable ou certaine une telle issue. Un chiffre tout de même en évolution de cinq points par rapport à avril dernier alors que dans le reste de la gauche il a beaucoup plus progressé avec +14 points au Front de Gauche (78% croient aujourd'hui à une explosion sociale dans les prochains mois) et +19 points chez Europe Ecologie/Les Verts (68% désormais à y croire).

Ce sondage a été réalisé du 22 au 27 novembre 2013 par questionnaire auto-administré en ligne sur un échantillon de 2.874 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/12/2013 à 0:35 :
Vous dites révolution fistale ou bien fiscale ?
Jeu de mots de langue de mains ou de chiffres? Entre les mains et les aigles de mots, il existe un empire!
a écrit le 04/12/2013 à 0:29 :
Oh mince, fossoyeur du peuple!
Pour Noel un mini sapin et une grosse facture en papier !
a écrit le 04/12/2013 à 0:17 :
On fait dans le minimare des journaux ou le minimois ? Les français sont des héros au travail, pourtant on parasite le travail ! Les sondages sont clairs… alors le maquis ? 20 points de pib dilapidés….
a écrit le 03/12/2013 à 23:52 :
On note le chiffre de 75% pour l explosion sociale. Alors avons-nous là un Dr Denfer Fiscal et ses Minimois ? Ou bien assassinera-t-on Gandi encore une fois ? Ou bien conservera-t-on la pauvreté comme Mandéla des décennies en cage alors que tant de diplômés, 50% ? sont sur le carreau. Peut-on encore parler de tanguis à 50% de diplômés sur le carreau ou bien de jeunes sacrifiés pour le baby boom ? L Europe excelle dans le monde par sa nullité ! Qu on donne des subventions à la bretagne, est-ce que cela en donne aux autres régions sinistrées ? On est à l OS térité!
a écrit le 03/12/2013 à 9:37 :
@depute ps .Donc vous voulez la guerre civile !
a écrit le 02/12/2013 à 16:31 :
Il y aura une explosion sociale qui reunira tous les Français ouvriers, employés, cadres et retraités . Sauf si Hollande se comporte en REPUBLICAIN et DEMOCRATE c'est à dire qu'il démissionne en prenant conscience de ses incuries et incompétences d'Enarque et de Technocrate.
Réponse de le 02/12/2013 à 17:08 :
nous conserveront le pouvoir par la force tous nos militants de notre region le reclame
Réponse de le 03/12/2013 à 6:31 :
Les salariés n'ayant aucun intérêt commun avec les rentiers, la grande fraternisation ce n'est pas pour demain... Et si c'est pour retrouver un minable affairiste UMP, autant garder un nul comme Flamby ...
Réponse de le 03/12/2013 à 8:30 :
quels militants ??? Il n'y a plus que quelques écervelés au P.S.
a écrit le 02/12/2013 à 14:50 :
C'est amusant comme les gens de gauche ne croient pas à la révolution. Évidemment, la plupart sont des fonctionnaires très éloignés des réalités et sans risques de licenciement.
a écrit le 02/12/2013 à 14:15 :
J' ai connu ça au boulot, je défendais ceux qui râlaient de ne pas avoir de rallonge, et le jour ou il fallait en parler au patron, il n' y avait plus personne .....Alors la révolution....ce n' est pas pour demain !!!
a écrit le 02/12/2013 à 14:12 :
Le Français révolutionnaire, vous rigolez !!! Ils feront la révolution si vous leur couper le téléphone portable, les jeux vidéos, la télé 3D, les tablettes.... là oui !!! Mais pour ne plus pouvoir manger à sa faim, ne plus pouvoir se loger loyer trop élevé, charges chauffage, eau, gaz, électricité qui augmentent dans des proportions exponentielles, là les Français râlent , mais accepteront toujours sans rechinier
a écrit le 02/12/2013 à 13:54 :
Tout ça c'est du blabla de parisiens . . les gens ne révoltent pas car ils peuvent encore manger et s'abrutir devant la TV c'est pas plus compliqué
Réponse de le 02/12/2013 à 17:21 :
Panem et circenses,ça date juste de l'antiquité romaine,et rien n'a changé réellement.
A quelle titre le peuple le peuple aurait-il capacité á s'indigner?
a écrit le 02/12/2013 à 13:05 :
Le temps joue contre cette nouvelle caste qui remplace les nobles epoque différentes mais même acteur seulement 250 ans séparent ces 2 époques par contre se sont nos enfants qui vont ce la prendre en pleine "gueule" celle la eux qu on a tant protéger....ils ne sont pas prêt pour se défendre, ils ont tjr tout eu sans effort....se sera terrible pour eux....!!!
Car en 1789 cela faisait depuis 1760 que cela grognait avec des événements éparses sur le territoire....
N oublie pas 20% commande et gère les 80% autres mais le moment venu 80% dans la rue cela fera des dégâts ce jour la j aimerai pas être député ou sénateur........
Amen
a écrit le 02/12/2013 à 12:57 :
Ah bon, chouette!
a écrit le 02/12/2013 à 11:58 :
Pas demain la veille. D'un côté plein de groupes d'intérêt qui gueulent quand on touche à leurs privilèges et vaguement descendent (si pas trop froid) pousser quelques cris et brandir quelques banderoles. Mais bon, c'est pas tout ça il y a les mômes à aller chercher à l'école, les courses à faire et préparer le prochain week-end. De l'autre, une nébuleuse (croissante) de "pauvres" au sens où ils passent leur énergie à trouver quelques tunes pour payer le loyer et un fond à manger si pas déjà à la rue. Pas trop le temps de se déplacer en groupe dans la rue et plus si affinité. Et avec quelle organisation? Et au milieu, un certain nombre de "bandits" qui trouvent les occasions de se servir, plus ou moins sauvagement, sur la masse. Et qui ne risquent pas de s'en mêler, pas leur problème, le nombre de bêtes à tondre étant toujours suffisant, suffit de s'adapter. On est largement pas assez dans la mouise pour voir poindre une sorte de conjonction de faits qui permettrait une "explosion".
Réponse de le 02/12/2013 à 13:20 :
Il y a une situation alternative à l'explosion sociale telle qu'elle est présentée dans les milieux des bobos et politiciens de tous poils, tous aussi tordus les uns que les autres,

l'alternative, c'est un pays qui finira dans la situation des pays pauvres ou la révolte se fera au quotidien, plus personne ne vivra tranquille,
les "puissants" aux biens mal acquis sur le dos des faibles vont devoir se murer et vivre dans leur auto-prisons dorées, ils ne pourront même plus sortir de chez eux, sans se voir dépouillés, détroussés,
l'Etat n'aura même plus les moyens de les protéger ...

la révolte nouvelle des français va être de la nature des faits divers qui vont se généraliser et dont ceux relevés régulièrement dont voici un exemple ci-après :

"L’agression s’est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi à - résidence paisible entre campagne et agglomération . Alors qu’il dormait, un couple a été brutalement sorti de son sommeil par deux malfaiteurs venus le dépouiller. Sous la menace d’une arme, les occupants ont été tenus en respect avant que le mari ne reçoive plusieurs coups sur la tête. Les deux cambrioleurs sont repartis à pied, les poches pleines de bijoux et de numéraire. Une enquête a été ouverte."

Les financiers voyous et les politicards pilleurs de la Républiques ne dormiront plus tranquilles ...
a écrit le 02/12/2013 à 11:14 :
Je prévois une explosion sociale depuis deja quelques années (5 environ). Par contre, j'estimais au debut que cela serait dans 10 ans, c'est à dire 5 a partir de maintenant. En voici les raisons.
1) pourquoi un explosion sociale arrivera: parce que le pays est de plus en plus dirigé par les membres d'une caste parasite, qui ne se contente pas de parasiter legèrement, mais se gave tout en etant incapable de diriger reellement. par incompétence et cupidité. Ce faisant, nous ne pouvons que décliner, mais notre économie est si riche, notre niveau intellectuel et scientifique si élevé, que cela ne peut arriver rapidement. Le pont principal a retenir est que rien de significatif n'a été fait en 5 ans pour réduire cette fracture social, par contre beaucoup a été fait pour l'augmenter, c'est à dire augmenter le pouvoir et l'argent de cette caste (bancaire, patronale, politique).
2) pourquoi l'explosion n'arrivera pas de sitot: il suffit de se promener dans le monde pour se rendre compte du faible niveau de vie des gens, qui pourtant ne se révoltent pas, alors que la richesse qui les entoure est toujours plus insolente. Bien sur, une propagande et une repression policière est toujours présente pour les tenir en respect. Avec ce que j'ai pu voir et comprendre, j'estime que les grands soulèvements ne sont possible que lorsque le revenu moyen du peuple passe sous les 400/500 euros/mois et nous en sommes encore loin. Cela correspond bien sur au seuil choisis par les autorités pour les diverses aides aux sans-revenus, car les parasites dirigeants ont intégré eux-aussi la valeur de ces niveaux critiques.
malgré tout cela, les arguments en faveur de leur orgeuil, cupidité seront les plus forts. Il n'arriveront pas a s'arreter a temps de se gaver. Tout cela est une moyenne, et a l'image du rechauffement climatique dont la marque sensible n'est pas le lent rechauffement lui-meme, mais une augmentation des fréquences et forces des evènements extremes, les bouffées d'emeutes ou autres révoltes se feront mois apres mois, années apres années, plus fréquen tes et dures. Changer periodiquement de dirigeants pour endormir le peuple, lacher tele ou tel privilege en faisant payer la note a telle ou telle minorité (ou encore a credit) ne fera que ralentir une explosion finale, dont personne ne pourra dira la forme qu'elle prendra vraiment.
a écrit le 02/12/2013 à 11:04 :
Mesdames et Messieurs les journalistes, pourriez-vous revoir vos cours de primaire?

Une majorité de Francais PENSE car le sujet est au singulier (UNE majorité)

Merci!
Réponse de le 02/12/2013 à 11:29 :
une majorité de Français PENSE!
a écrit le 02/12/2013 à 10:44 :
Quand les artisans commercants de Martinique Guadeloupe et Guyane sauront que le RSI A-G n'est pas un organisme de sécu car aucun directeur n'a jamais été nommé sur les "liste d'aptitude aux fonctions de directeur d'un organisme de sécurité social" et qu'ils y auront payé pendant des années .....
a écrit le 02/12/2013 à 10:00 :
Bonjour, J'habite en Suisse avec ma compagne dans un 80m2 avec four et plaque vitrocéramique, l'ordi est quasiment allumé 24/24, je travaille depuis chez moi, et je viens de payer une facture de 19 CHF d'électricité pour 2 mois (octobre et novembre). Soit 15,4 € au cours de ce matin. Donc quand je compare à mes anciennes factures en France, je me dis clairement que le quasi-monopole de EDF est du racket en bonne et due forme. Je plains mes compatriotes, et étant aussi excédé que tout le monde, j'espère que le pays va se retourner contre ce gouvernement et que la société civile va prendre le pouvoir, que ce soit par "Nous CItoyens" ou par un autre mouvement.
a écrit le 02/12/2013 à 9:59 :
C'est un fantasme de la droite et surtout de l'extrême droite. J'ai fait les magasins ce week-end et la seule explosion que j'ai vue, c'est celle des ventes de tablettes. Tant que les gens ont un toit et un boulot (ou les assedics), ce qui est le cas de la plupart des gens en France, personne n'est prêt à aller se faire tuer dans la rue. Regardez la Grèce ou l'Espagne, >25% de chômage, >50% de chômage des jeunes. Et ? Quelques manifs de temps en temps, mais rien qui ressemble à une révolution.
Réponse de le 02/12/2013 à 10:29 :
exact et la révolution en france n'est plus possible , pour une raison fort simple , l'état distribue tellement de niches fiscales et sociales que tout les révolutionnaires ont trop a y perdre le jour J , meme celui qui est pauvre et qui touche son RSA , si il y'a une révolution il pourra plus rien avoir ni manger ni payer ses factures , donc il prefere faire le gros dos et attendre une évolution meilleure que suivre les démagogues , quand au sentiment de révolution ou de grogne sociale , meme si elle se comprend , faut voyager un peu pour voir la situation en espagne , portugal , grece et d'autres pays ou là ces multiples niches sociales et fiscales sont réduites a portions congrues , là il y a un risque réel d'explosion sociale car il n'y a pas de filets de protections comme chez nous .. d'ailleurs les grandes grèves les dernières datent de 1986 et 1995 , depuis les cortèges sont plus dispersés et l'enthousiasme se trémousse aussi en résignation et frustration qui a lieu dans les urnes , vote pour les extrêmes voir abstention record .. cela résoud rien mais bon cela ne mange pas de pain .
Réponse de le 02/12/2013 à 11:24 :
La révolte "NOUVELLE" des français va être de la nature des faits divers qui vont se généraliser et dont ceux relevés régulièrement dont voici un exemple ci-après :

"L’agression s’est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi à - résidence paisible entre campagne et agglomération . Alors qu’il dormait, un couple a été brutalement sorti de son sommeil par deux malfaiteurs venus le dépouiller. Sous la menace d’une arme, les occupants ont été tenus en respect avant que le mari ne reçoive plusieurs coups sur la tête. Les deux cambrioleurs sont repartis à pied, les poches pleines de bijoux et de numéraire. Une enquête a été ouverte."

Les financiers voyous et les politicards pilleurs de la Républiques ne dormiront plus tranquilles ...
Réponse de le 02/12/2013 à 11:24 :
Exact. L'essentiel des manifs importantes de ces dernières années a concerné le mariage homosexuel, y compris les bonnets rouges d'ailleurs. Mais il s'agit la plupart du temps de gens ayant peu de problèmes d'argent, qui détallent à la première charge de CRS.
Réponse de le 02/12/2013 à 11:44 :
Le système bancaire a failli s'effondrer en 2009. Et ils n'ont visiblement pas compris la leçon.
a écrit le 02/12/2013 à 9:40 :
ils réclament du pain ? .... donner leurs des brioches HT !
a écrit le 02/12/2013 à 9:35 :
Souhaitable pour que nos politiques énarques prennent conscience de la situation . Après les municipales ,nous allons subir un matraquage sans précédent. Une société civile ne peut pas être dirigée uniquement que par des énarques
a écrit le 02/12/2013 à 7:27 :
Les français se plaigne toujours ! il on eut le mariage homosexuel pour tous ,même s'ils ne l'ont jamais demandé..., maintenant , ils bénéficient d' une réduction sur la TVA des préservatifs ,le chômage baisse...bien que l'emploi aussi...! patience toutes les courbes vont s'inversée
a écrit le 02/12/2013 à 7:22 :
L'explosion sociale aura lieu quand les gens verront leur assurance vie partir en fumée (elles sont adossées aux dettes souveraines) croyez vous un seul instant que les dettes souveraines vont monter jusqu'au ciel ? écoutez Delamarche sur BFM ou sur youtube ....Alors ,un vendredi soir 5 ou 6 pays sonneront la fin du délire néolibéral (qui n'a rien à voir avec le libéralisme lisez C.Audard) ils décrèteront l'interdiction de toute transaction avec les "paradis fiscaux" sous peine de retrait des licences des banques ou saisie des biens , plus interdiction immédiate des aberrations : VAD, CDS, shadow banking, produits dérivés, et le pompon, le high frequency trading (80% des échanges ,un délire pur) Le retour à l'économie "réelle" sera douloureux ,les banques ont prévu le coup ,une directive européenne leur permet de ponctionner les dépôts en cas de faillite ..... et cela va arriver très bientôt ,désolé sera le titre de la lettre que vous recevrez....
Réponse de le 02/12/2013 à 10:23 :
Référence de cette directive ? Merci d'avance.
a écrit le 02/12/2013 à 6:24 :
Les français mieux informés aujourd'hui constatent une injustice flagrante entre les classes sociales. Les politiques ne connaissent rien à la vraie vie car ils se gavent d'argent à nos dépens et n'ont aucun soucis de la vie de tous les jours (dépenses chauffage,loyer,impôts,valeur nouritture ect.....°) Gauche comme Droite ignore le peuple et effectivement un jour viendra où ils devront répondre de leurs actes.
Réponse de le 02/12/2013 à 10:17 :
Je suis prêt..!!!
C'est le seul moyen de se débarrasser de cette oligarchie profiteuse et destructrice qui maintient ce pays en état de léthargie après avoir cadenassé tout le système. Nos politicards en sont arrivés à un point ou ils ne se sentent même plus obligés de rendre des comptes, mais si demain ça explose, il faudra bien qu'ils les rendent, les comptes...!
a écrit le 02/12/2013 à 3:54 :
En 2014 la situation pourraient bien se corser et surtout se précipiter. Tout augmente, l'alimentation, l'électricité, les péages etc. Il y a de plus en plus de gens sur la carreau, sans emploi et dans l'impossibilité d'en retrouver un. "Quand des millions de gens se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme par le passé, la révolution sera logique et inévitable". Suivant un livre bien idéaliste "les corps indécents". Livre d'une jeunesse laissée pour compte, en plein désarroi, dans une société en déliquescence, sans plus de repères. Quel avenir ?
a écrit le 02/12/2013 à 0:16 :
L'explosion sociale est devenue souhaitable tant les tensions entre le peuple et l'exécutif sont grandes. Lorsqu'un gouvernement n'écoute plus le peuple qui l'a mis en place on est en dictature. Les dictatures ne peuvent être renversées que par la force. La république monarchique actuelle n'a plus sa place dans une vraie démocratie.
Réponse de le 02/12/2013 à 8:14 :
Qu'attendons nous pour descendre dans la rue ? Depuis un certain temps je pense que c'est la seule issue .
Réponse de le 02/12/2013 à 10:10 :
Complètement d'accord car " Lorsque l'on sème le vent , on récolte la tempête ".
a écrit le 02/12/2013 à 0:01 :
La France est ainsi faite que l'évolution de la société ne peut s'y faire sans heurts. Dans sa longue série de jacqueries et de révolutions, la France est en retard sur l'histoire, le dernier soubresaut remontant à 1968, déjà 45 ans. Les tensions actuelles et la crise grave qui nous frappe depuis 2009 augurent mal d'un avenir radieux.
L'explosion est imminente, quelques années tout au plus.
a écrit le 01/12/2013 à 22:48 :
Qu'est ce que c'est qu'un "questionnaire auto-administré en ligne" ? Notez que la vice présidente de l'IFOP est toujours Laurence Parisot , et quelque chose me dit que ce type de sondage risque de se reproduire toutes les semaines. A quand le patronat rêve du grand soir !
a écrit le 01/12/2013 à 22:36 :
Le seul moyen pour que les français fassent la révolution, c'est que la gauche ou la droite crée une allocation pour aider les révolutionnaires a boucler les fins de mois.
a écrit le 01/12/2013 à 21:23 :
L'explosion sociale sera soudaine, et très violente ...

les travailleurs pauvres n'ont rien à perdre,

les exploiteurs financiers voyous et les élus parlementaires de tous poils politicards très gros profiteurs de la Républiques devront quitter leur maison et s'exiler comme ceux qui ont du quitter les monarchies d’Afrique du Nord et du Moyen Orient ....
Réponse de le 01/12/2013 à 21:51 :
+ 1
Réponse de le 01/12/2013 à 23:44 :
oh oui
Réponse de le 02/12/2013 à 11:59 :
le pire dans tout cela c'est nos politiques qui sont déconnectés de la réalités et qui ne font rien depuis 30 ans...
a écrit le 01/12/2013 à 20:12 :
l'explosion peut se produire quand on serra allé trop loin avec les excès de Bruxelles !! l'explosion ce sera pour les européennes avec des extrêmes oui "ça craint" !!!!
a écrit le 01/12/2013 à 19:56 :
L'explosion sociale, c'est par ceux qui n'ont rien et donc rien à perdre. Cela élimine beaucoup de gens dont Melanchon et ses copains.
a écrit le 01/12/2013 à 19:27 :
@élu ps: tu dois porter des verres tr&s fumés pour dire de telles bêtises :-) explique-nous comment on arrive à un tel niveau d'endoctrinement :-)
a écrit le 01/12/2013 à 19:22 :
C'est l'Europe de la misère et du désespoir. On est bientôt même plus chez nous mais chez les nouveaux venus imposés. Et on croule sous les impôts alors que ceux qui les votent s'en dispensent honteusement.
a écrit le 01/12/2013 à 18:50 :
ILS ONT DROIT ENCORE A TROIS ANS? C EST CA LA DEMOCRATIE???
Réponse de le 01/12/2013 à 19:04 :
Le référendum , c'est la démocratie aussi quand cela ne va plus !
Réponse de le 01/12/2013 à 19:07 :
La démocratie, ce n'est pas laisser spolier l'avenir de ses enfants par une oligarchie a la botte de la finance. La démocratie, c'est le pouvoir au peuple pour le peuple. Le printemps arabe, ce n'était pas la démocratie ? Les malfaisants de ce système n'ont aucun moyen de se cacher, sauf en allant sur Mars :) Ils auront un jour des comptes à régler comme une explosion sociale pourrait le faire.
a écrit le 01/12/2013 à 18:41 :
Et alors ? qui va payer le RSA RMI APL, CAF ... une fois cette petite révolution démarrer ???!!! Il ne va rien se passer ou l'Europe c'est terminé; pas la peine de délirer c'est uniquement de ça dont on parle !
a écrit le 01/12/2013 à 18:30 :
les français devraient plutot s'en prendre a Bruxelles.Hollande a les mains liées par tous les pactes signés sous Sarkozy,il n'y est pour rien!
Réponse de le 01/12/2013 à 18:50 :
Vous voulez dire que c'est sarko qui a obligé le gros mou a augmenter les impots et les taxe ?
Ah quel salaud ce sarko....
Réponse de le 01/12/2013 à 20:14 :
l'éco taxe c'était déjà sarko et fillon ! sarko avait même fait voter avant son départ une tva à 21,60 pour sept 2012 qu'hollande a fait annuler. en arrivant .. faut se rappeler !!!!
Réponse de le 01/12/2013 à 20:53 :
Oui, c'est la droite qui a voté l'Ecotaxe. Mais la gauche était d'accord.
Seuls les Verts étaient contre, car ils trouvaient que ça n'allait pas assez loin !
a écrit le 01/12/2013 à 18:21 :
Pensez-vous ! Les Français ont trop peur de perdre le peu qu'ils ont, alors une révolution...D'abord, ils sont en rupture de stock les bonnets rouges et ils sont obligés dans d'importer de Chine.
Réponse de le 01/12/2013 à 20:00 :
Je partage complètement. La France est trop riche pour une révolution.
a écrit le 01/12/2013 à 18:16 :
Notez, il suffit de regarder ce qui se passe ailleurs que notre petit pays. Et, il suffira qu'un pays comprenne qu'il y a moins de pertes humaines par une révolution que dans une guerre, cela fera une simple contagion dont les dirigeants actuels ont très peur.
a écrit le 01/12/2013 à 17:46 :
Quand les artisans/commercants de Guadeloupe,Martinique et Guyane apprendront que le RSI A-G n'est pas un organisme de sécurité sociale car aucun directeur n'a jamais été nommé sur les "liste d'aptitude aux fonctions de directeur d'un organisme de sécurité sociale" ...
Cela bougera ... Peut-etre...
quitterlersi sur internet
a écrit le 01/12/2013 à 17:19 :
Il est temps que les 10% des foyers qui paient 74% de l'impot sur le revenu se révoltent et demandent la fin de leur asservissement fiscal.
Réponse de le 01/12/2013 à 20:00 :
100%avec vous.
Réponse de le 01/12/2013 à 21:56 :
Il est surtout plus que temps que les 10 % les plus riches paient leurs impôts sans niches fiscales .....lol
a écrit le 01/12/2013 à 16:53 :
Dans un pays où 1 salarié sur 3 est fonctionnaires ou assimilés, les risques de révolution sont assez réduits.
Réponse de le 01/12/2013 à 18:23 :
Tiens je croyais qu'il n'y avait que 5 millions de fonctionnaires pour 70 millions d'habitants en France ? 1 sur 3, c'est de la propagande d'un RSA;
a écrit le 01/12/2013 à 16:45 :
bien sur il y a besoin d'une explosion ! pour faire sauter tout ces journaux qui ne pense qu'a raconter des conneries, pour gagner du fric , la liste et longue !!!
a écrit le 01/12/2013 à 16:24 :
la meilleure façon d'éviter une explosion sociale, c'est d'avoir une classe moyenne nombreuse. Et le problème est justement que la classe moyenne est la vache à lait pour faire payer les déficits des collectivités. Le problème est justement que les très riches s'expatrient et que les très pauvres rentrent. Donc trois problèmes pour bien réfléchir.

Pour l'instant, ma politique depuis Chirac n'est plus rien d'autre de passer la serpillière avec le robinet grand ouvert et la vasque qui déborde. Peut-être que ce serait une bonne idée à commencer à fermer le robinet M. Hollande ? Ou est-ce que c'est politiquement trop incorrect ?
Réponse de le 01/12/2013 à 21:59 :
Vous parlez du monsieur qui parlait de la "fracture sociale" ? lol, rigolo
a écrit le 01/12/2013 à 16:06 :
PROTEGES;;;;;;;EXPOSES EST INSUPORTABLE
a écrit le 01/12/2013 à 15:54 :
Et il suffira d'avoir organisé un peu d'autarcie et d'éteindre toute connection pour devenir invisible ! rire !
Un pied dans la technologie et un pied dans le maquis ! bah oui il y a toute une population qui a été éduquée aussi pour vivre ce qui se prépare et qui est prégnant.
a écrit le 01/12/2013 à 15:21 :
Quand les artisans/commercants de Guadeloupe,Martinique et Guyane apprendront que le RSI A-G n'est pas un organisme de sécurité sociale car aucun directeur n'a jamais été nommé sur les "liste d'aptitude aux fonctions de directeur d'un organisme de sécurité sociale" ...
Cela bougera ... Peut-etre...
quitterlersi sur internet
Réponse de le 01/12/2013 à 20:37 :
On s'en fout pas mal !
a écrit le 01/12/2013 à 15:20 :
Quand les artisans/commercants de Guadeloupe,Martinique et Guyane apprendront que le RSI A-G n'est pas un organisme de sécurité sociale car aucun directeur n'a jamais été nommé sur les "liste d'aptitude aux fonctions de directeur d'un organisme de sécurité sociale" ...
Cela bougera ... Peut-etre...
a écrit le 01/12/2013 à 15:09 :
quand dire c'est faire.Prophétie auto-réalisatrice, ou information ?
a écrit le 01/12/2013 à 15:04 :
..et 80% pensent que si ma tante en avait ce serait mon oncle !
Il est vrai que l'on voit fleurir les sondages plus débiles les uns que les autres
Au fait quelles étaient les questions ??
a écrit le 01/12/2013 à 14:57 :
Quand on prend conscience que notre gouvernement est sous la tutelle de l'Europe, qu'elle n'a pas les mains libres et n'est qu'un simple fusible de la commission de Bruxelles, on comprend notre situation!
Réponse de le 01/12/2013 à 15:22 :
notre gouvernement reagirat en consequence a une explosion sociale les militants sont pret a creer des milices pour retablir l'ordre , on en discute en plus nous avons l'aval du president
Réponse de le 01/12/2013 à 21:24 :
@militienpsnord: vive la démocratie!!!
Réponse de le 01/12/2013 à 23:59 :
n'oublions nous pas que c'est un peut de la faute des socialistes qu'on a vote l'entrée dans l'europe grace un certain jacque DELORS, merde qu'il porte bien son nom lui. Encore la gauche caviar qui fait bien son travaille.
A méditer

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :