"Les révolutions arabes ne sont que des coups d'Etat militaires masqués"

 |   |  895  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
De retour d'une mission d'étude en Tunisie, en Egypte et en Libye, Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (Cf2R), ancien du renseignement livre une lecture nuancée des événements du début d'année. Sans nier les aspirations des populations, il relativise l'ampleur du changement des équipes dirigeantes. Un prélude à de grandes déceptions.

Quelle lecture faites-vous du « printemps arabe » ?

Il y a dans ces pays une réelle aspiration à plus de liberté, mais pas nécessairement à plus de démocratie. Par ailleurs, je ne crois pas à la spontanéité de ces « révolutions », qui étaient en préparation depuis plusieurs années. Dès 2007-2008, des conférences organisées sous l'égide d'ONG américaines, comme Freedom House, l'International Republican Institute ou Canvas, et où étaient présents la plupart des blogueurs et des leaders de ces mouvements, ont instillé le germe de la démocratie, créant un contexte favorable aux révolutions. Le processus était le même que celui qui a précédé le démantèlement de l'URSS, la Révolution serbe, la Révolution orange en Ukraine ou encore celle des Roses en Géorgie.

Mais pourquoi ont-elles éclaté en 2011 ?

Des contestations populaires ou étudiantes dans les pays arabes se produisent régulièrement, mais elles sont à chaque fois réprimées par l'armée et la police. Pour la première fois, l'armée s'est désolidarisée de la police, en refusant de réprimer les soulèvements en Tunisie comme en Égypte, et les mouvements ont été observés par la presse internationale. Mais surtout, dans la semaine précédant les événements, les plus hauts représentants des armées de Tunisie comme d'Égypte se sont rendus à Washington, qui assure l'essentiel du financement de l'armée, pour obtenir le feu vert des États-Unis à un renversement des dirigeants. Ils ne supportaient plus la prédation des clans au pouvoir.

Ces révoltes seraient donc des coups d'État militaires prenant le visage de mouvements démocratiques spontanés ? Les manifestants de la place Tahrir n'avaient pourtant pas l'air manipulés ?

En êtes-vous si sûre ? Il est tout de même étonnant que dans ce pays où existent un militantisme islamiste et un net sentiment anti-israélien, aucun slogan anti-israélien ne soit apparu pendant les manifestations. C'est bien l'indice d'une « révolution » sérieusement encadrée. Quant à la « nouvelle équipe » au Caire, elle comprend le chef d'état-major de l'armée ainsi que l'ancien chef du service des renseignements, et s'est immédiatement engagée à respecter les accords internationaux signés, notamment les accords de Camp David auxquels est hostile une large partie de la population.

Et en Tunisie ?

Le ras-le-bol face face à l'avidité du clan Trabelsi était profond et touchait l'ensemble de la population confrontée à des difficultés économiques croissantes jusqu'aux entrepreneurs, dont beaucoup devaient « céder » des parts entières de leur business pour ne pas être inquiétés. C'est pour cela que des manifestations se sont produites dans toutes les villes du pays. La révolte y a été plus populaire et plus profonde qu'en Égypte, où les événements se sont, pour l'essentiel, limités à la place Tahrir. Mais comme au Caire, le nouveau gouvernement de Tunis comprend en majorité des collaborateurs de l'ex-président Ben Ali. Dans les deux cas, tout s'est passé comme si les jeunes générations avaient décidé de « faire sauter le bouchon » qui empêchait leur accès au pouvoir, sans changer fondamentalement le système ou le régime. L'imminence d'un coup d'État militaire était évoquée depuis dix-huit mois en Tunisie. Aussi n'est-il pas approprié de parler de « révolution ». L'Iran, en 1979, et l'URSS, en 1991, ont connu de vraies révolutions. Tout y a changé : les hommes, les institutions, les rapports internes, les relations internationales, etc.

Rien de tel dans les événements récents. Il s'agit d'un renouvellement des classes dirigeantes qui ont, avec l'accord de Washington, organisé des coups d'État « en douceur », en profitant d'une vague de contestation populaire qu'elles ont intelligemment exploitée. Ainsi, leur arrivée aux affaires bénéficie extérieurement d'une grande légitimité et donne le sentiment d'une rupture profonde avec le régime précédent. La situation est en réalité bien différente. D'ailleurs, pour Washington, c'est un « changement dans la continuité » modifiant peu l'équilibre régional, ce qui est étonnant pour des révolutions. Washington encourage et appuie les armées d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient pour qu'elles évoluent vers un rôle « à la turque » : c'est-à-dire qu'elles n'occupent pas le pouvoir - sauf cas de force majeure - mais soient les garantes de la stabilité du pays contre l'islamisme, qu'elles contribuent à la stabilité régionale et qu'elles ne manifestent pas d'hostilité réelle à l'égard d'Israël.

Comment lisez-vous la situation actuelle ?

Beaucoup de problèmes risquent de surgir : dans les deux pays, un fossé inédit est apparu entre l'armée, qui sort grandie des événements, et la police, qui a longtemps assumé la répression des manifestants. Les forces de l'ordre - surtout en Tunisie - en sont sorties profondément désorganisées. On pourrait voir une recrudescence de la criminalité nuisant à l'équilibre intérieur. Enfin, très vite, une partie de la population va réaliser qu'elle a été flouée. D'où de possibles chocs en retour et une reprise des émeutes. Nous en voyons peut-être déjà quelques signes avant-coureurs à travers les manifestations populaires qui semblent reprendre ici et là. Enfin, les islamistes se sont pour l'instant montrés plutôt discrets. Mais jusqu'à quand ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2014 à 16:56 :
oiseau de mauvaise augure
a écrit le 14/01/2014 à 21:20 :
ON COMPREND POURQUOI LE RENSEIGNEMENT FRANçAIS n était pas au courant c est parce qu il compte sur des mecs qui voyagent pour rien....
a écrit le 26/11/2011 à 19:09 :
il s'est planté sur tout....
a écrit le 28/08/2011 à 17:13 :
Le contenu de l'article est en contradiction avec le titre. A la lecture on s'aperçoit que ce commentateur voit des soulèvements populaires légitimes, accompagnés et un peu phagocytés par l'armée, ce qui est très différent de coups d'Etat militaires masqués.
a écrit le 22/08/2011 à 2:36 :
les revolutions sont des manipulations
Portugal a connu en 1974 La Révolution Hippie, le peuple a utilisé seulement des fleurs
mais même dans ce cas la manipulation est encore présente.
Les promesses politiques sont fait pour les elections et aprés ? rien de rien !
Seulement l argent est désiré et ont va de dette en dette.

a écrit le 20/08/2011 à 21:22 :
Ce qui est inquietant est cette mode depuis 2001 d'aller envahir un pays pour des raisons déguisées . les guerres sont souvent liées aux difficultés économiques d'un pays ...Alors la France comme d'autres....
a écrit le 06/07/2011 à 19:05 :
ils était 3 000 000 000 en Egypte a crié Israël on arrive ce qui serait tout a fait légitime vu qu Israël est entrain de commettre un génocide depuis plus de 60ans !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 05/07/2011 à 15:12 :
ce qui c'est passer en Tunisie est plutôt une contre révolution bien étudier faite par un peuple très intelligent et une armée républicaine et professionnelle qui a déjouer au moins trois sales complots diabolique préparer minutieusement de l?extérieur depuis au moins une dizaine d?années par des forces anti démocratique qui ont mordu a l'hamecen voleur et qui sont actuellement en train de suffoquait et de jouer leur dernières mauvaises cartes et qui n'iront pas loin.
a écrit le 27/06/2011 à 16:54 :
Ceux qui ont installé Ben AVI au pouvoir, suite à son coup d?Etat du 7 novembre 1987, ont décidé de l?écarter du pouvoir le 14 janvier 2011, car Ben AVI n?est plus l?homme de la situation ; ce n?est secret pour personne !. En tout cas, Le peuple tunisien est conscient de ces man?uvres et cette mise en scène ; il fera sa révolution à son rythme et imposera sa nouvelle République avec son ancrage Bourguibien.
a écrit le 16/06/2011 à 7:43 :
l'ecrivain de cette article a peut etre ete parmis les fameux "invite" de la famille benali et la famill de moubarak.il me parait qu'il ne peu pas conprendre les evennements historiques hor la volonte americaine. c'est eux qui fond tous. l'histoire des peuples n'est pas un film de luk et luk.
Réponse de le 19/06/2011 à 9:36 :
La révolution pourquoi faire ? pour plus de liberté mais la liberté sans travail et d'élévation de son niveau de vie cela va les mener ou ? sachant que ses pays depuis leur indépendance ont été incapable de se prendre en charge eux mêmes.La démocratie dans le monde arabe cela ne marche pas.
a écrit le 09/06/2011 à 17:29 :
tres juste le printemps arabe est seulement la manipulation des grandes puissances si non ces peuples vivaient tres bien sans probleme et les puissances voulant mettre
des modes de vie differentes sont obligees de tous chambouler.
a écrit le 09/06/2011 à 10:27 :
je ne vois pas ce qui semble abracadabrant dans cette analyse... bien au contraire.. il suffit de discuter avec certains tunisiens pour comprendre la pertinence de cet article!
merci de vous réveiller quelque peu messieurs (sans vouloir vous faire offense) vous pensez sérieusement que les services secrets us n'ont pas eu le rôle de catalyseur dans ces révolutions dans lesquelles bien entendu le peuple demeure le principale instigateur...
de même ce que l'on appelle la françafrique reste une chimère à vos yeux et les pays africains disposent eux même de leur destin sans quelconque intervention de pays étrangers.. bien entendu...
vous pensez sérieusement que les services secrets du mossad n'ont tenu aucun rôle dans les tentatives de déstabilisation du pouvoir et l?instrumentalisation des manifestations notamment en iran ?

mais bien entendu vous devez vous dire « voici encore un illuminé criant au complot »
par contre certains d?entre vous sont les premiers à parler de complot dans l?affaire dsk..
enfin je me comprends?.
Réponse de le 09/06/2011 à 13:29 :
Déjà pour commencer, je suis Tunisien et je discute tout le temps avec des Tunisiens, des cultivés, des moins cultivés, des politiquement engagés, des qui s'en foutent de la politique. La révolution, on ne me l'a pas racontée, je l'ai vue, je l'ai vécue. S'il y avait des gens qui organisaient derrière un rideau, ça se saurait. Il faut vraiment connaitre la société Tunisienne pour savoir que tout se sait. Tout le monde connait ceux qui ont brûlé le poste de police, tout le monde connait celui qui publie les vidéos sur Facebook, tout le monde connait les orientations politiques de tout le monde (du moins je parle de ma ville et de mon quartier). Dire que ce sont des vendus aux US ou autre Mossad prête au sourire. Que les US aient souhaité prêcher la démocratie ces dernières années, nul ne peut le nier et les gens sauront s'en souvenir et les remercier. Mais personne ne peut nier l'échec de leurs tentatives (Alhurra une chaine télé que personne ne regarde, un ou deux colloques boycottés à l'époque Bush, un site Web Magharebia plus langue de bois que certains médias officiels de ZABA). Comme on dit, même une montre cassée est correcte deux fois par jour. On va tout de même renoncer à la démocratie ou à l'unité Arabe parce que Bush les a promu. Pour le françafrique, aujourd'hui franchement ça ne dépasse pas les relations de voisinage et d'amitié historiques et culturels. La diplomatie et les relations commerciales imposent un certain respect (qu'on souhaite mutuel). Les gens ont vraiment vécu l'épisode Sarko, MAM, Guéant comme une trahison. On ne peut pas vraiment dire que la France ait poussé dans le sens du peuple, Au contraire. Enfin, laissons l'histoire nous raconter la suite. Peut-être que j'ai tord.
P.S: Je ne crois pas au complot pour DSK, je crois que c'est un pervers mais shut il est présumé innocent.
Réponse de le 12/06/2011 à 7:22 :
@Nacho, la mots honneur pour pour ces gens là, qu'un mot!!!!!! sans plus!!!!
a écrit le 09/06/2011 à 9:16 :
Toutes ces révolutions parfumé.... apres les révolutions de couleurs en ex URSS, l'europe will be next.
a écrit le 09/06/2011 à 5:35 :
Ce type devrait arrêter ses fantasmes et essayer d?aller faire son intéressant sur un autre sujet?Les gens voient toujours des complots là ou il n?y en a pas !!... et par votre mépris et votre stupidité vous manquez de respect envers ces gens courageux, morts ou blessés pour une noble cause.
a écrit le 08/06/2011 à 16:50 :
Et les francs-maçons et les juifs dans tout ça?? Cette analyse est scandaleuse, elle ignore les b-a-bas de la théorie du complot.
Je plaisante bien sûr, une analyse farfelue mais rigolo.
a écrit le 08/06/2011 à 16:33 :
je ne sais pas s'il comprend vraiment la situation, de toute façon je crois que le tapis est en train d'être tirer sous les pieds des occidentaux et israel à travers ces révolutions c'est pour ça on voit des analyses et des commentaires pareils, on verra bien les résultats....
a écrit le 08/06/2011 à 14:05 :
Bof, avec des "analystes" pareils je pense que la France n'est pas prête de changer de regard envers ses voisins du Sud. Qu'on le veuille ou non ce sont eux les faiseurs d'opinion publique et officielle. Des gens comme lui, un Siffaoui, un Sfeir qu'on voit sur les plateaux télés et qu'on présente comme spécialistes d'une région qu'ils n'ont pas l'air de très bien comprendre. Je met pas en doute son honnêteté, je dis juste qu'il ignore ce dont il parle, c'est pas une fatalité. Après il faut pas s'étonner de positions prises dans les cercles de décision.
a écrit le 07/06/2011 à 16:54 :
Je ne saurais pas contredire cette analyse avec des arguments solides, mais étant d'accord avec l'analyse sur l'Egypte (le coup d'Etat n'étant pas si masqué que ça puisque l'armée a toujours eu le pouvoir), je poserais donc un bémol sur la situation Tunisienne :
Est ce qu'après 5 mois tout juste on peut dire que la révolution n'a pas abouti ou n'en est pas une ? (je trouve ce jugement précipité)
Combien les révolutions iranienne ou russe ont elles mis de temps pour aboutir ?!

Bien sûr que les intelligentia cachée (nationale ou internationale) vont essayer de s'emparer du mouvement en leur faveur mais cela ne veut pas dire que la population, consciente de ces forces contre-révolutionnaires, va regarder sans lutter pour acquérir ses objectifs d'un nouveau système, et créer une coupure réelle avec l'autocratie totalitaire.
Cela peut prendre du temps, passer par plusieurs phases en dent de scie (entre élan démocratique et stagnation sécuritaire ou arnaque du pouvoir) mais cela n'empêchera pas l'ambition d'un peuple éveillé au monde 2.0 de trouver ses marques et de se lever une fois pour toute
(ce n'était certainement pas le cas des populations 20ans en arrière limitée par les média officiels, ces peuples qui n'avaient pas cette facilité de circulation de l'info que permet aujourd'hui internet (malgré les travers)
Réponse de le 07/06/2011 à 18:32 :
M BOB
je trouve que votre analyse est plus nuancée et plus objective que celle de M DECENE. Et je puis assurer, plus encore, que si l'armée égyptienne était plus visible que l'armée tunisienne, toutes les deux n'ont fait que se plier à la volonté populaire, ne voulant plus elles-mêmes de ces Dictateurs auxquels elles ont montré la voie de sortie qu'ils refusaient de prendre. Le rôle déterminant de ces deux armées dans l'aboutissement de ces révolutions, totalement poulaires, n'en fait pas des coups d'état ni déclarés ni masqués.
a écrit le 07/06/2011 à 14:33 :
Pour la Tunisie ce n'est pas un coup d'Etat militaires masqués.
On dira plutôt que c'est la naissance de ce que l?on pourrait appeler une opinion publique. Née d?un accès aux médiats non contrôlés via le net. Cette opinion publique a eu raison d?un régime en bout de course et totalement délégitimé par toutes ses exactions.
Et ce qui a permet la révolte, c?est notamment la crise qui a touché dans un premier temps les banques, dans un deuxième temps les économies des pays riches et pour terminer, elle ravage les pays pauvres.
le fait que les militaires ne soient pas intervenu, n'ai lié qu'à un choix des militaires qui se partage entre conscience nationale et intérêt de miser sur le bon cheval.
Réponse de le 08/06/2011 à 8:27 :
je pense que c'est un mix des deux, la base c'est à dire les soldats, et les petits officiers pensaient comme le peuple, et les hauts gradés eux pensaient stratégie et souhaitaient accompagner un changement politique asap. et ce serait pas étonnant qu'ils aient été formé dans ce sens par les américains ou autre, ou qu'ils les aient tenu informé de ce qui se passait en coulisse notamment les plans de Leila. Il n'est pas non plus étonnant qu'ils aient demandé le feu vert des states. Sans que pour autant il faut y voir un grand complot. Ni une main mise de l'armée sur la politique
a écrit le 07/06/2011 à 14:31 :
je ne sais pas pourquoi certains assis confortablement dans leurs démocraties pensent qu'ils en sont les seuls dignes! Que les arabes ne sont faits que pour vivre en dictature! Ce sont les premières révolutions populaires spontanées qui réussissent à chasser des dictateurs et à aboutir à des éléctions libres et on nous parle de coups d'états, d'émeutes de chomeurs.décidément les rabat-joies et les oiseaux de mauvais augures cà la peau dure.
a écrit le 07/06/2011 à 12:43 :
La révolution ? Le dictateur, on le chasse. Un autre prend tôt ou tard sa place. Il dit qu'il y a des élections, mais en fait, non. Il capte tout l'argent du pays avec sa famille et ses amis. Ca dure 30 ans. La police fait disparaitre ceux qui sont pas contents. Au bout de 30 ans, les gens en on marre. On le chasse. Et ça repart. C'est sans fin dans les pays Arabes.
a écrit le 07/06/2011 à 11:40 :
Le printemps de Pékin était un coup d'état des fachos démocrates qui cherchent à semer le chaos en chine. Tous les chinois sont conscients et ne sont pas dupes!!! Ils essaient encore de semer le chaos suite aux printemps arabes qui ne sont qu'effectivement un coup détat!!!
a écrit le 07/06/2011 à 9:29 :
Article interessant... néamoins on ne peut nier le progrès réalisé. Se débarasser de clans au pouvoir ayant la main mise sur l'économie depuis trop longtemps est une bonne chose. Les choses vont prendre du temps, la corruption ne va pas s'arreter dés demain (qui pourrait croire à une telle utopie)
Neamoins, une stratégie progressive et une assurance que l'armée soit respectée par la population et source de stabilité est une très bonne chose. La démocratie et la prospérité ne peuvent se construire dans un état instable et belliqueux.

Conclusion: deux pas en avant et bientot un en arrière
a écrit le 07/06/2011 à 5:51 :
Ce n'est pas l'ampleur des foules arabes dans les rues de Tunis ou du Caire qui fait qu'on puisse parler de Révolution.
Il est clair que quand on a une masse importante de chômeurs et d'oisifs on peut facilement les mobiliser pour des manifestations de rue.
a écrit le 07/06/2011 à 5:47 :
Cette analyse est excellente.Pour moi non plus il ne s'agit pas d'une véritable révolution mais bien de coups d'états militaires mis en oeuvre après une longue et intense préparation de l'opinion.
Certes le peuple a de nombreuses aspirations sociales.
Mais celles-ci ne sont pas satisfaites par le nouveau pouvoir.
De plus l'effet immédiat de ces pseudo-révolutions est d'accroître les difficultés économiques et sociales du peuple( fermetures d'entreprises, baisse du tourisme, etc..) contraint de recourir à l'émigration en Europe
Réponse de le 07/06/2011 à 8:33 :
Qu'est-ce que vous en savez? Qui êtes-vous pour en juger? N'y aurait-il de révolution que la française? Sommes-nous incapables d'aspirations de démocratie, de liberté, de justice. Aurez-vous un cerveau et nous une moitié? niez! rabaisser! il en restera toujours quelque chose!
Réponse de le 07/06/2011 à 11:07 :
@ Boundir. Vous oubliez de mentionner que la révolution française a été portée en grande partie par la bourgeoisie qui voulait mettre à bas la société d'ordres dominée par la noblesse. Dans toutes les révolutions il y a des minorités agissantes qui canalisent la colère populaire à leurs fins.
Réponse de le 12/06/2011 à 22:31 :
Pas dans celle Tunisienne Monsieur Aurelius, voilà pourquoi elle est unique !
Bien sur beaucoup cherchent à la récupérer aujourd?hui, mais ce sont surtout des vautours, et surement pas des fomenteurs !
ils arrivent tous aprés coups
a écrit le 06/06/2011 à 19:55 :
trés bon interview, on a rarement droit en ce moment à des avis coupant nette avec cet enthousiasme poétique pour les vents printaniers politiques, tout avis contraire étant dénigré comme adhésion à la théorie du complot, ceci dit tout concorde, les états unis n'avaient pas laissé tombé leur plan du grand moyen orient, ils ont juste arrêté leur campagne de com ouverte, pour travailler sur les mécanismes, les pays occidentaux n'accepteront jamais un changement radical des systémes politiques en vigueur qui benificiera a l'interet principal des populations, les USA ont tué dans l'oeuf tout les mouvements revolutionnaires authentiques d?Amérique latine, à force d'assasinat ciblé et de contre insurrection, aucun changement radical ne surviendra dans les pays qui ont connu des révolutions, ou qui y arriveront par effet domino, car tout ces pays doivent se plier aux règles de jeux dictés par le capitalisme, le libre marché, et les grandes alliances internationales, ces pays accusant des retards structurels en infrastructure et culture politique, et ayant tous des mouvances religieuses fortes a fort impact sur une majorité de population pauvre et mal éduquée, les illusions vont rapidement se dissiper en découvrant qu'il y'aura toujours du chômage, des nouveaux riches, de la répression et des conflits sociaux et ethniques beaucoup plus exacerbés qu'auparavant, il ne faut qu'une nouvelle crise mondiale qui ne tardera a arriver pour que les nouveaux décidants restaurent leur pays à une date post 2011..
a écrit le 06/06/2011 à 19:45 :
Parfaite analyse, je vis en Tunisie et je peux vous assurer qu'il s'agit bel et bien d'un changement planifié et mené par les états unis. tous les partis politiques, et en premier le parti intégriste fait la course pour devenir un interlocuteur acceptable pour les états unis. par ailleurs, un sentiment de désespérance de la part de la population commence à se faire sentir, et l'insécurité croissante ne fait que renforcer le scepticisme quand à l'avenir. réussir une démocratisation est quasi-impossible avec des islamistes qui cherchent à uniformiser la population. l'expérience de l?Algérie des années 90 semble être le scénario le plus plausible!
a écrit le 06/06/2011 à 19:01 :
JE suis tunisienne et j`ai assite aux manifestations. Je peux vous confirmer que la revolution est partie de la rue et plus precisement de sidi bouzid. y a eu peut etre un coup d etat apres mais, en aucun cas, monsieur l expert peut pretendre le contraire
a écrit le 06/06/2011 à 18:32 :
Il s'agit ni plus ni moins que de minimiser la pression des peuples contre l'autocratie et la corruption. Le discours ne passe pas puisque chez nous, ca va venir et tres bientôt. Les gesn, ici, comme au maghreb, en on plein les couiXXes. La revolution, on l'a déjà faite chez nous, on va terminer le travail de nos ancêtres.
a écrit le 06/06/2011 à 18:27 :
Amusant de lire les commentaires. Nos chers 'romantiques' sont devenus bien nerveux.. bien irritables. Monsieur Dénécé ne fait que confirmer ce que toute personne dotée d'un peu de jugeotte subodore depuis le début du 'printemps arabe' .. (merci pour les berbères 'arabisés').. Les pays dits 'riches' organisent périodiquement des 'élections'.. les pays pauvres, des coups d'état. Facebook et Twitter n'y ont rien changé. Bien au contraire. Allez, à dans six mois, chers amis.. un an au plus.. on verra bien qui avait raison.
a écrit le 06/06/2011 à 17:10 :
L'aveuglement habituel des formateurs du Système...qui réfléchissent en boucles.La pensée monolithe qui s'exprime .La même, toujours surprise, qui doit expliquer par le complot ou la manipulation ce qui échappe à ses analyses...Le monde est en train de basculer. A ce niveau d'indigence intellectuelle on va aussi entendre, et en déduire, que ce qui monte en Europe est préparé par les services secrets.
a écrit le 06/06/2011 à 17:10 :
un complotiste qui a pignon sur rue, payé par une institution privée, est relayé par les media, que veut-on faire passer comme message à l'opinion? marrant, pour comprendre il faut prendre ses mêmes schèmes de raisonnement. Comme il dit lui-même en répondant à la question
Quels sont les risques du métier ?
Le cynisme.
Mais bon à part les attentats de Madrid imputables à l'Eta il nous a fait louper les JO, allez avec lui l'occident chrétien est bien défendu.
a écrit le 06/06/2011 à 17:06 :
Le peuple tunisien s'est soulevé contre la dictature et l'opression intellectuelle d'un peuple éduqué, contre la corruption, l'inégalité entre les régions, la main mise du président , de sa femme et de leurs familles sur l'économie du pays, et de l'impunité totale dont ils jouissaient. Un ras-le bol général qui touchait tout le peuple toutes classes confondues. Un mélange explosif qui n'attendait que l'étincelle, elle eut lieu avec l'immolation de Bouazizi,le pays s'est infammé comme avec une taînée de poudre et a explosé comme une cocotte-minute sans soupape.
Je suis tunisien, j'ai 57 ans j'ai vécu la dictature éclairée de Bourguiba et la dictature obscurantiste de Ben ALi. C'est nous qui sommes les acteurs et les observateurs de ce qui se passait dans notre pays. Nous sommes les mieux placés pour en parler.Insinuer que nous n'avons été que des marionnettes dont on tirait les ficelles de washington, paris ou Londres c'est faire insulte à notre intelligence. Notre révolution c'est notre enfant légitime, d'une tunisianité pure,pas un Bébé-éprouvette né dans des laboratoires américain ou français! Si notre armée a soutenu le peuple parcequ'elle est l'armée du peuple , pas celle du régime (comme dans d'autres pays) et là aussi l'accuser d'avoir été derrière cette révolution comme outil d'une quelconque puissance étrangère, c'est porter atteinte à son honneur, et c'est grave.
a écrit le 06/06/2011 à 16:31 :
Quels sont les membres du gouvernement actuel qui ont été des collaborateur de ben Ali? A part celui de l'intérieur qui était un technicien du domaine et jamais un homme politique.
a écrit le 06/06/2011 à 15:41 :
Monsieur l'expert Dénécé raconte des âneries.Au lendemain des attentats de Madrid,il avait affirmé avec son esprit d'expert infallible que ces actes portaient incontestablement la marque de l'ETA...comme le soutenait le Premier Ministre Aznar.Monsieur Dénécé n'en est pas à une ânerie près.
a écrit le 06/06/2011 à 14:08 :
Des pdeudo specialistes qui ne connaissent rien au monde arabe et qui ont eu tout faux reviennent toujours a la charge pour excuser leurs ignorances en déformant la réalité. c'est consternant de receuillir toujours les avis de ces incompétents qui veulent réecrire l'histoire. c'est a se demander s'ils ne le font pas sous les ordres de quelques lobbies..
a écrit le 06/06/2011 à 13:59 :
Non c'est sur puisque c'est le travail de mercenaire payer par des pays comme la France, l'Angleterre, les USA etc... Il semble évidement que des gens qui n'auraient jamais toucher une arme se serait fait tué en 3s et à chaque fois que l'ont voit des images de rebelle, ils tirent en l'air ce qui prouve aussi qu'ils ne comptent pas leurs munitions, il en serait autrement si les armes et les cartouches étaient en nombre limité ce qui serait forcément le cas, si il n'avait pas un approvisionnement qui parait être sans fin. Il n'y a que les simplets pour croire que tous cela est voulu par les peuples de ces pays.
a écrit le 06/06/2011 à 13:35 :
pas forcemment une analyse fausse, il faut noter que dans tous ces pays l'armée détient directement ou indirectement les ficelles du pouvoir, ce n'est pas la publicité sur les prétendus réseaux sociaux qui font gagner, on ne fait pas la révolution contre l'armée si elle n'est pas dans le coup, on le voit lorsqu'un régime resiste c'est que l'armée est avec lui, donc attention l'avancée médiatique de dire c'est une revolution démocratique???
Réponse de le 06/06/2011 à 19:05 :
Il y a 6 ans, un helicoptere militaire est tombe, a bord, 10 colonnel de l armee. Bilan, tout le monde est mort et affaire close: accident. L armee n a jamais ete avec Ben Ali et attendait sa revanche. Le mouvement est partie de la rue et renforcee par larmee. j ai ete la bas et je sais de quoi je vous parle
a écrit le 06/06/2011 à 13:22 :
Analyse bidon et approximative !
Réponse de le 06/06/2011 à 14:11 :
je suis tout à fait avec toi faut toujours qu il decortique comme ils veulent tous ce qui se passe dans les pays arabes pourquoi on a pas de cervelle???
a écrit le 06/06/2011 à 11:49 :
les occidentaux ne veulent que le pétrole lybien.Il faut remplacer les centrales nucléaires par des générateurs au pétrole.
Les russe"s et les chinois ne bougent pas car en contre partie les occidentaux ferment les yeux sur les violations des droits de l'homme.
Il n'ya que la vérité des puissant qui compte,mais il ya plus puissant:le bon DIEU
Réponse de le 06/06/2011 à 13:23 :
Qui c'est celui-la? un être imaginaire qu'on vénère depuis 2000ans et que personne n'a jamais vu..
a écrit le 06/06/2011 à 8:58 :
Lisez ma Lettre ...Cherchez et vous serez encore bien plus SURPRIS ...il y a 142 Ans déjà ...
a écrit le 06/06/2011 à 8:55 :
Quelle mission cet "expert" a t-il faite? Je suis ahurie de tant d'approximations et de mépris à peine déguisé pour les gens qui ont réussi l'exploit d'expulser leurs dirigeants autoritaires en quelques semaines. Bien entendu, le devenir de ces révolutions ou soulèvements est à écrire et il est bien difficile encore de réussir le pari de la démocratie.
L'allusion aux forums américains (forcément! Des Arabes ne peuvent par eux mêmes connaître ce sentiment, n'est-il pas vrai?) ayant distillé la volonté de se défaire de ces gouvernements est absolument risible. Tout l'article est à côté de la plaque. Mais un seul extrait pour moi démontre l'extrême légèreté du propos: "Il est tout de même étonnant que dans ce pays où existent un militantisme islamiste et un net sentiment anti-israélien, aucun slogan anti-israélien ne soit apparu pendant les manifestations. C'est bien l'indice d'une « révolution » sérieusement encadrée." Mais l'absence de ces slogans démontre justement qu'ils étaient hors sujet dans la mesure où les gens ont souhaité agir unis et dans le seul but de gagner la liberté!!
Si une telle pseudo expertise a quelque influence auprès de nos dirigeants, voilà qui a de quoi inquiéter!
Réponse de le 06/06/2011 à 9:40 :
Chère lectrice pour n?importe qui présente un minimum de bon sens, le fait de voir qu?un des éléments primordiaux du « ras le bol » arabe devant l?injustice que ces peuples connaissent depuis plus d?un demi siècle, soit « escamoté » si étrangement, ne peut être que suspect.
Et, si les dirigeants, les prédateurs, peuvent s?accorder entre eux, un petit peu comme dans la nature, ou l?on se partage les territoires de chasse, les victimes excédés, généralement ne font pas dans le tri géopolitique ;
Alors, effectivement, l?interrogation du spécialiste au sujet de cette étrange absence des slogans anti israéliens ne peut qu?étonner.
a écrit le 06/06/2011 à 8:52 :
Plus ça va moins je comprends ce genre de réactions. Et encore moins depuis l'affaire DSK où là par contre, bizarrement, c'est forcément un complot. Tandis qu'une romanesque révolution Facebook où les clics de souris suffisent à s'opposer aux mitraillettes du régime, ah mais oui c'est totalement crédible, les militaires tout là haut ont une longue tradition de souci du bien être du peuple ??
Réponse de le 06/06/2011 à 17:44 :
c'est peut être votre lecture au premier degré qui vous dessine les choses ainsi.
Je vous explique Aurelien
y'avait toujours des manifestations dans les villes internes du pays, qui étaient réprimées, par une violence policières très agressives, et surtout une absence médiatiques hors normes, dernièrement, grâce à Facebook, des vidéos ont commencé à circuler, les gens ont commencé à se rendre compte de la gravité de la situation, et une vague de censure a aussi eu lieu, le ras le bol était à son comble, et donc les gens se sont sensiblisé et ont soutenu les personnes des parties internes du pays, donc Facebook c'était un support médiatique, rien de plus, j'éspère que c'est plus clair :)
a écrit le 06/06/2011 à 8:36 :
Propos très pertinents ? quel dommage qu?il y a si grand nombre des partisans, des uns ou des autres, qui refusent d?accepter les analyses de bon sens ?
Les prédateurs ont toujours existé dans la nature ;
et comme cela fait partie de leur nature profonde, très souvent ils mettent à mort leurs congénères ( ?arrivés en fin de course ), afin de pouvoir s?approprier tranquillement les réserves de gras des anciens puissants.
Tous ceux qui se font des plans sur la comète, devraient réfléchir à ce vieux proverbe :
« les changement des rois ne fait plaisir qu?au faibles d?esprit »
Je ne connais pas l?auteur de cet article, mais qu?il me soit permis de le féliciter pour sa lucidité.
Et de regretter l?aveuglement de ceux qui vont se faire laminer très vite par les nouveaux prédateurs que les « révolutionnaires » ont porté au pouvoir ;
Car, afin d?arriver à se gaver au moins autant que les vieux, les nouveaux prédateurs vont mettre des bouchées doubles ; ce qu?ils ont du retard à récupérer !
Et ce sont les peuples qui vont payer la facture.
Réponse de le 06/06/2011 à 15:02 :
Les seuls prédateurs sont ces dictateurs qui pendant des décennies ont sucé le sang de leur peuple !
a écrit le 06/06/2011 à 8:16 :
Consternée par l'analyse de M.Denecé. Comment peut-on se rendre sur place et passer à tel point à côté de la réalité ? Qui a-t-il rencontré place Tahrir pour dire que la révolution n'était pas "spontané"? Je vis en Egypte et je peux dire qu'il n'a rencontré ni la jeunesse, ni les habitants les plus marginalisés. C'est embêtant pour un chercheur. Il devrait sortir la tête de ses livres et observer davantage.
Réponse de le 06/06/2011 à 15:26 :
Vous auriez été à la Bastille en 1789, vous auriez également été témoin de la ferveur et de la liesse populaire. Or, tous les historiens vous diront que la Révolution Française, c'est essentiellement la bourgeoisie et la petite noblesse qui ont pris le pouvoir. Pas le peuple.

Des révolutions spontanées du peuple ??? Mais c'est ce que ceux qui cherchent le pouvoir laissent croire.
Réponse de le 07/06/2011 à 9:55 :
Non, je suis historien et l'analyse que vous présentez est la vieille vision marxiste de la Révolution, largement disqualifiée par les historiens depuis des années.
a écrit le 06/06/2011 à 7:23 :
Et une nouvelle théorie du complot... Une !

PS
Veullez quand même noter l'argument ultime, absolument imparable et d'une rare pertinence : (je cite) "on n'a pas entendu de slogans anti-israéliens sur la place Tahrir, DONC c'est un complot..."
Sous-entendu, un peuple arabe est congénitalement incapable de se révolter de manière sensée, intelligente et constructive ! Si ce n'est pas l'anarchie et l'extrémisme qui prévalent, c'est (bien-sûr) un complot, manipulé par les gentils occidentaux !
Hum hum hum...
a écrit le 05/06/2011 à 17:45 :
MR Eric Denécé est a oublié une chose, que ces pays ne veulent plus la main mise ni des US encore moins de la France qui distribue qq millions d'euros, sous réserve d'acheter des produits made in France même si leur durée de vie n'est qu'éphèmère au regard de la qualité affichée. J'espère que cette époque est révolue et que les tunisiens arriverons à séparer le bon grain de l'ivraie. C'est un raisonnement stéréotypé supposé intelligent et très documenté tiré des bancs des fameuses écoles (has been) de l'ENA ou de Science PO....
a écrit le 05/06/2011 à 10:38 :
Mr Décéné, vous qui êtes avant gardiste, si vous l'aviez vu venir, pourquoi ne l'avez vous jamais dit, venir aujourd'hui jouer l'intelligent est trop facile.
En Tunisie et En égypte, y'avait priorité, nous avons conscience que nous avons des problémes internes, c'est à dire qu'Israel n'est pas notre probléme majeur, mais ça fait partie de nos problémes, vous n'auriez peut être pas vu ce qui s'est passé au jour de commémoration de la Nakba?
Mettre en doute et tomber à l'eau la révolution est une bonne idée pour faire arrêter la vague de révolution qui est entrain d'éclater en france, serait-elle aussi "un coup d'état militaire masqué"? :)
pas sur.
a écrit le 05/06/2011 à 9:08 :
Une révolution ou un coup d?état cela ne changera rien ,pourvu que les deux peuples se sont débarrassés de deux de vos serviteurs et des américains.L'article sent un peu la jalousie et un racisme masqué ;)
a écrit le 05/06/2011 à 6:01 :
40 personnes de la haute comité ont voulu prendre une décision contre israel .on a refusé leurs demandes . ce n'est pas loin de la réalité.
a écrit le 05/06/2011 à 1:02 :
MR Eric na rien compris et la preuve ce qui ce passe en libye et au yemen
a écrit le 05/06/2011 à 0:32 :
Cet article est un exemple de la mediocrité régnante dans notre pays. On part de faits qu'on conjugue avec des supputation non fondées. ensuite on arrive à une hypothèse : "Ces révoltes SERAIENT donc des coups d'État militaires prenant le visage de mouvements démocratiques". ... cette hypothèse devient une vérité : "Les révolutions arabes ne SONT que des coups d'Etat militaires masqués".
ne vous étonnez pas. ce sont les médias de notre pays, qui sont à l'image de tout le reste... que voulez vous... vivement que marine lepen prenne les commandes...
Réponse de le 05/06/2011 à 9:22 :
ah le bon et le mauvais chasseur revient.. mais cette fois-ci il ne veut pas se contenter d'une galinette cendrée, tout le monde va y passer car c'est sûr y en a vraiment marre de touts ces mauvais chasseurs qui nous entourent !
a écrit le 05/06/2011 à 0:06 :
Une analyse parmi tant d'autres... moi ce que je vois et je lis et entend c'est que les choses changent, 2 présidents qui étaient au pouvoir depuis plus de 20 ans ont été contraint de quitter le pouvoir. La Libye la moitié du pays est sous la main des "rebelles" et en Syrie des centaines de manifestants tombent sont exterminés par la police+l'armée+ les services secrets, le Yémen voit son président se barrer en Arabie saoudite pour soit disant se soigner... les Pays arabes ne forment pas un tout uniforme et lisse combien de fois faut le répéter? l'Egypte est sous la main mise d'une armée puissante certes, mais quid de la Tunisie? et le Yémen? et les manifestants syriens sont-ils vraiment manipulés par l'armée? foutaises!
a écrit le 04/06/2011 à 23:34 :
Cette Théorie a déjà surgi depuis la Promotion du général Ammar
a écrit le 04/06/2011 à 23:07 :
Son raisonnement semble loufoque quand on le mets en parallèle avec l'aide en "gestion des manifestations" proposée au début du soulèvement par les plus hautes autorités de l?État. Je pencherais plus pour un essai de différenciation au moment où de plus en plus de jeunes européens s'identifient aux protestataires des pays arabes. Espérons que cela ne soit pas le cas car le mensonge ne sert à rien. Si les jeunes commencent à se mobiliser ici aussi, le seul moyen d'éviter la pagaille est de les prendre au sérieux en cassant rapidement (avant 2012 évidemment) tous les vecteurs de ressentiments : logements inaccessibles, insinuations chômeurs=profiteurs, volontés de manipulation, privilèges de "caste"... il faut casser net la dynamique de l'argent roi de 2007 pour montrer au peuple que l'on s'occupe de lui (et le faire réellement de bonne foi)
a écrit le 04/06/2011 à 23:03 :
En prenant un peu de recul, on peut dire qu'un article pareil ne peut pas être spontané. Il y a certainement de la manipulation derrière : il vise à faire douter les peuples tunisien, égyptien et au-delà d?eux les peuples arabes de leurs capacités à prendre leurs destins en main?
Mais on y réfléchissant un peu je me dis qu?il n?y a rien de tout cela. C?est tout simplement que la France est un pays dirigé actuellement par des médiocres. Voilà la raison la vraie selon mon analyse. En France nous avons un président médiocre, nous avons un premier ministre médiocre, une équipe ministérielle médiocre. La plupart des dirigeants des grandes entreprises sont des médiocres. Ainsi qu?une bonne partie des responsables de tous niveaux. Mais comment cela puisse t-il arriver me demander vous, ça parait invraisemblable. Je vous dis : oui d?accord, sauf que, d?une part, les résultats et les réalités corroborent ma thèse. D?autre par il y a une explication à cela. C?est ce qu'on appelle le mécanisme de prolifération des algues nocives dans les milieux aquatiques. Pour proliférer, ces algues empêchent et asphyxient même tout organisme vivant qui tente de se faire une place avec elles. Seule une algue aussi nuisible peut lui résister et trouver place avec elles. En milieu humains ce là donne : un président médiocre comme sarkozy, s'il fait appel à un 1er ministre brillant ou même moins médiocre que lui, il risque de lui faire de l'ombre. Conséquence, il choisi Fillon. Le même processus peut et a dû s?appliquer à un peu partout et à tous les niveaux,... Et c'est comme ça que quelqu?un comme Decéné a pu arriver lui où il est. Et c'est comme ça que l?ensemble du pays est malheureusement en complète déconfiture.... Decéné est tout simplement incompétent, il n?a aucun sens critique et ne maitrise pas les outils d?analyse. Ce qu?il a écrit, ce n'est pas de la manipulation, ce n?est pas du calcul tactique... c'est de la pure médiocrité! Voilà. C?est tout
a écrit le 04/06/2011 à 22:45 :
Pas d av^ccord avec cette analyse Elle est stereotypee comme quand on s etonne que ces revoltes n etaient pas anti israeliennes Franchement du moins en Tunisie on s en fout d Israel
a écrit le 04/06/2011 à 20:37 :
je donne du crédit à cette analyse . La casse économique ne peut que pousser à une reprise en main militaro-religieuse . Et les immigrés vont grossir nos banlieues !
a écrit le 04/06/2011 à 13:58 :
Ah bon, les usa ont aidé la population Egyptienne à ce débarasser d'un de leurs plus fidèles serviteurs (Moubarak), ont contribué à compromettre la situation sécuritaire d'Israël?
Concernant la Tunisie, c'est la première foi que je vois un coup d'état militaire dans lequel les militaires ne prennent pas le pouvoir, ni de près ni de loin.
Réponse de le 04/06/2011 à 14:32 :
cherchez pas trop. la france est un pays dirigé par des médiocres. un président pédiocre, un premier ministre médiocre... La plupart des dirigents d'entreprise sont des médiocre. comment cela puisse arriver. c'est très simple. c'est ce qu'on appelle le mécanisme des algues. pour proliférer elle empeche d'autres organismes de vivre avec. seul une algue nuisible peut trouver place avec. un président médiocre. s'il fait appel à un 1er minisitre moins con que lui il risque de lui faire de l'ombre. c'est valable à tout les niveaux ... c'est comme ça que decéné est arrivé à ce poste. Et c'est comme cela que le pays est en complète dépression.... decéné n'a aucune compétence, aucun sens critique. ce n'est pas de la manipulation, du calcul... c'est de la pure médiocrité!
Réponse de le 07/06/2011 à 8:40 :
peut etre, mais aucun president en france, meme si le pays est dans la merde, ne pourra enlever des elections, ou tirer sur la foule ...
a écrit le 04/06/2011 à 13:49 :
M. ERIC DENECE a fortement raison et sa lecture des faits est bien logique. Nous ne devons pas oublié que les peuples du tiers-monde et surtout les arabes n'ont pas encore etteind l'âge mûr pour faire une "vraie"révolution, les obstacles éthniques, raciaux, religieux et tribles sont encore en reliefe dans ces peuples ce qui lesse comprendre que ces "revolutions" sont manipulées et même téléguidées par autrui
a écrit le 04/06/2011 à 12:25 :
Q des clichets Mr decené vous allez être ridiculiser par l'histoire .Je suis tunisienne et sur le terrain sur le moment on était seul au monde ! Un ras le bol devant des tirs de balles réelle sur nos compatriote !un pure mouvement populaire contre ces assassinats!les manifestations criaient la faim et l'emploie !!!washington et la France n'ont rien vu venir! les médias ne voulaient pas en parler !on était seul au monde !votre article met fortement en doute votre intelligence sur le domaine !venez vous renseignez sur le terrain !vous comprendrez mieux ce qui s'est passé !
a écrit le 04/06/2011 à 11:18 :
Etiez-vous le conseiller d'Alliot-Marie quand elle a proposé son aide à Ben Ali?

Si je comprends bien, c'était une guerre entre la CIA et les services secrets français.
Et comme d'habitude l'Oncle Sam a entubé la France de M. Sarkozy?
a écrit le 04/06/2011 à 6:38 :
je pense que Eric Denécé a raison , d'ailleurs il est impossible pour un pays arabe de rester une démocratie très longtemps , même en Tunisie , un des pays les plus évolué du monde arabe , où les islamistes purs et durs , pointent le bout de leur nez .
ils finiront par l'emporter un jour ou l'autre .
Réponse de le 04/06/2011 à 8:10 :
vrai
Réponse de le 04/06/2011 à 9:42 :
tout à fait
la force est leur seul étalon de mesure du respect à accorder à autrui
Réponse de le 04/06/2011 à 17:07 :
Chamba,
ben voyons, et en avant les clichés coloniaux d'autres temps! Vous devriez vous mettre tous les trois en vitrine dans le musée des lieux communs. Apparemment certains Français ne sont pas faits pour penser autrement que par stéréotypes... peut-être ne comprennent-ils que la force aussi...
Réponse de le 05/06/2011 à 10:32 :
Organiste, je vous dirai juste une petite chose:
En Tunisie, on n'a jamais vécu en démocratie, on ne participait jamais aux élections, donc les 99% de Ben ALi étaient bel et bien mérités, mais que dire de vous en France, pays des droits de l'homme et de la démocratie, qu'en avez vous fait la démocratie? élire sarko? non merci!!!!
votre analyse est une démonstration dont parle "bonfrançais" un peu plus haut, votre air supérieur est désormais non justifié, notre révolution nous l'assumons jusqu'au bout!!
Réponse de le 06/06/2011 à 8:28 :
ça me fait marrer tous mes compatriotes en train de se mêler de qui les français choisissent comme président : Sarko a tiré sur la foule peut-être, violé des petits enfants ?
Réponse de le 06/06/2011 à 17:30 :
et ça ne te fait pas marrer les compatriotes qui se mêlent des Tunisiens, c'est a double mesure alors?
A force de se mêler des autres, faut s'attendre à cce qu'on se mêle de vos affaires mon cher ;)
a écrit le 03/06/2011 à 23:39 :
Mr Dénécé, ça vous rassure de croire et d'affirmer de telles inepties? En Tunisie notre révolution s'est faite sans aide extérieure et vous vous trompez lourdement: nous voulons une république démocratique; nous y travaillons et nous nous battons contre l'obscurantisme. En outre si notre révolution (sans ") "se préparait depuis plusieurs années", pourquoi nous et le monde entier, y compris vos propres dirigeants avons dit à l'unanimité "nous n'avons rien vu venir"... Si vous vous dites expert, tâchez comme les vrais scientifiques, de faire preuve de moins de légèreté dans vos analyses. Nous avons besoin d'objectivité et non de vos clichés éculés jusqu'à la moelle du paternalisme!
Réponse de le 28/08/2011 à 15:33 :
Toi, t'es pas tunisien, c'est une certitude.
a écrit le 03/06/2011 à 21:54 :
C?est un excellent article, cependant il manque des arguments par rapport au rôle joué par l'armé tunisienne le 14 janvier, comment les officiers ont réussi à DEGAGER BEN ALI, l'intervention des services secrets américains et l'organisation de la transition du pouvoir conformément à la constitution.
a écrit le 03/06/2011 à 21:20 :
Ce n'est plus le cas pour la révolution tunisienne
j'aime pas cet article !!
et ouiiii nous somme anti-israéliens
Réponse de le 04/06/2011 à 8:02 :
anti-israeliens... ?
apres vous voulez pas qu'on soit racizste envers vous ..
eh bien dans dans ce cas , je suis anti-tunisien ... !!!
Réponse de le 05/06/2011 à 8:06 :
""et ouiiii nous somme anti-israéliens""

au moins avec cette phrase , vous rassemblez facilement , tout ce que nous pouvons compter comme pauvres d'esprit .
a écrit le 03/06/2011 à 21:08 :
L argument consistant a dire que la revolution a été manipulée par les américains puisqu il n y avait pas de slogans anti israélien est d' un ridicule propre aux services de renseignement français qui n ont rien vu venir et qui depuis quelque mois essaient de distiller l idée que la revolution arabe n en est pas une . la vraie revolution est dans le fait que les peuples arabes ont appris a mépriser les donneurs de leçon amis des dictateurs.
a écrit le 03/06/2011 à 20:20 :
je ne suis pas d'accord ,pour la Tunisie ce n'est pas un coup d'état préparer a l'avance par les militaire ,mais une vrais révolution déclencher spontanément après la mort de bouaizizi qui c'est immoler par le feux,mais pour l?Égypte c'est une autre circonstance copier sur les tunisien
a écrit le 03/06/2011 à 20:10 :
La france n etait pas au courant de ce qui se passait en Tunisie, elle a sousestime l ampleur de la revolution. Je suis pas d accord avec cet article, juste une question que je vous laisse tout seule en savoir plus: Pourquoi la france a appelle son ambassadeur en Tunisie apres le 14 janvier. Je vous laisse deviner!!!!...La revolution Tunisienne est unique et tellement rapide que meme les media ont ete deborde et depasser....
a écrit le 03/06/2011 à 20:03 :
Je suis en desaccord avec cet article. Pourquoi maintenant on sort ces mensonges. Pouvez vous m expliquer pourquoi l ambassadeur de france en Tunisie a ete ecarte de sa mission juste apres le depart de ben ali. Je donne pas plus de detail, mais vous etes assez intelligent pour en savoir plus.
a écrit le 03/06/2011 à 18:04 :
hé?!!!!qui c'est celui là?!!pour qui il se prend? De toute façon tout le monde le sait!les occidentaux nous aiment médiocres et soumis.Il ne supporte pas l'idée qu'un pays arabe soit démocrate.Il ne supporte pas l'idée qu'un arabe soit intelligent et qu'il aspire à une vie meilleur.Mais plus que tout il ne supporte pas l'idée que grace à cette révolution,le monde a découvert le vrai visage de la France qui pactisait avec la dictature en sous-marin ,en oubliant ses valeurs.Et elle ne supporte pas l'idée de ne rien avoir vu venir d'être resté là! sans rien faire.
Réponse de le 03/06/2011 à 18:51 :
quelle naïveté.... vous croyais vraiment que la Chine, Les USA, L?Iran, l'Arabie saoudite... ne soutenait pas les tyran Libyen, Tunisien et Marocain???? faut arrêter de faire preuve de bêtise et de racisme... oui j ai bien dit racisme la c est vous qui faite preuve de ce racisme dont vous accusez toujours l occident...

Tous les pays que j ai cité et bien d autres ont soutenu les régimes en place du fait d intérêts politiques et économiques...


Réponse de le 04/06/2011 à 8:00 :
chris , +10
applause!!!!!
a écrit le 03/06/2011 à 17:14 :
Lisant tous les commentaires, j'aimerais que celles et ceux qu'agace, contrarie ou révolte cette analyse aient raison.
L'avenir nous le dira !
a écrit le 03/06/2011 à 16:04 :
Désolé de vous surprendre... Récit pas tout à fait juste et analyse est très simpliste. En Tunisie, l'armée n'a jamais été associée à la répression avant et après janvier 2011. Les USA n'ont pas été associés au soulèvement populaire et nous avons enregistré aucun soutien à cet effet, ni d'autres pays. Les plus démunis de l'intérieur du pays ont été les déclencheurs de la révolution tunisienne et ceux qui ont payés le plus de martyrs. Les syndicats, les avocats et certains partis de l'opposition et diverses corporation s'y sont alliés. 250 milles étaient en sit-in à l'avenue Habib Bourguiba devant le ministère de l'intérieur scandant 'Ben Ali Dégage'. Et la coupe a débordé... Les médias et voix libres tunisiennes (Nawat, Tunisia News, Radio Kalima, Blogs libres, FaceBook, rappeurs, ...), SMS/Mobile et les TV Al-Jazeera et France24 ont beaucoup aidé. Pour le reste, je m'abstiens d'en dire avantage mais l'histoire vous contredira. La Tunisie est sur la bonne voix démocratique et vous surprendra. Un peu d'humilité SVP.
a écrit le 03/06/2011 à 15:31 :
il n a rien compris. et la mauvaise foi y est évidente
Réponse de le 03/06/2011 à 15:47 :
Il a la tête de Boris Boillon, je pense qu'ils ont un clan de cons en France ...
Réponse de le 03/06/2011 à 23:23 :
@Tunizia: Big LOOOL! :-)) et c'est tellement vrai en plus.. :-)
Réponse de le 04/06/2011 à 7:59 :
ca c'est vrai, et pas un peiti clan .
mais nous sommes pas les seuls!! ouf !!!
a écrit le 03/06/2011 à 14:41 :
Les pays de la paume africaine sont comme le couscous, ils doivent être brassés...
a écrit le 03/06/2011 à 13:48 :
il me fait bien rire ce spécialiste qui vient après la bataille. Il n'y a que des généralités. Comment parler des révolutions d"'Iran, en 1979, et l'URSS, en 1991"? Le monde a totalement changé entre temps et les tunisiens savent plus que bien qu'ils vivent dans un monde globalisé. 91 et 79 c'est de la préhistoire Monsieur. Comment le Tunisiens allaient-ils changer de modèle opérer une révolution totale alors que nous sommes en 2011 et que ces gens sont instruits, savent que toutes les utopies ont été testées, que tout a été essayé? Ils ne se sont pas soulevés contre un style de régime mais contre une MAFIA. Comprenez-vous cela Monsieur?
Vous ignorez totalement la période qui a précédé cette Révolution, cela est en grande partie du à des fuites sur les abus de ces gens au pouvoir. Non pas que ces fuites aient été organisées par une quelconque officine MAIS PARCE QUE CETTE MAFIA NE SE CACHAIT PLUS, ne prenait plus de précautions, et QUE LES TUNISIENS VOYAIENT QU'ILS DÉTRUISAIENT LEUR PAYS ET LEUR ÉCONOMIE. monsieur les Tunisiens on voulu Sauver leur pays et ils l'ont fait.
a écrit le 03/06/2011 à 13:48 :
Excusez-le,
Il a été formaté pour penser ainsi, pour croire que des révolutions ne peuvent avoir lieu dans des pays arabes, que ces Arabes, il leur faut un chef, etc, etc...Alors, il faut qu'il se console en imaginant des scénarios simplistes et incohérents qui le confortent dans ses propos et sa façon de vouloir voir les choses.
Dommage pour vous, Monsieur le spécialiste des renseignements, mais votre école est périmée. D'ailleurs, si votre hypothèse est vraie, vous auriez pu prévenir le gouvernement de votre pays de ces révolutions avant qu'il ne soit pris de court...
a écrit le 03/06/2011 à 13:16 :
Les Tunisiens ont su, les premiers, montrer leur indignation. Rendons leur cet hommage. Et en France aussi vous pouvez vous indigner, monter votre soutien aux Tunisiens, Egyptiens, et aux protestations des populations en Grèce et en Espagne, tout en protestant conter la priorité continuelle des autorités à sauver les banques au détriment de la population ! Site des indignés français et lieux des prochaines manifestations : http://www.reelledemocratie.fr/
Réponse de le 28/08/2011 à 15:36 :
Tu ne connais pas les tunisiens.
a écrit le 03/06/2011 à 12:14 :
La Tunisie avait etait la premiere nation qui avait osé dire non a l'injustice face a l'empire romain, la premiere nation a avoir osé attaquer rome, la Tunisie existe toujours, Rome a disparu, l'histoire se repete : la Tunisie continuera a exister, l'oligarchie, les rotshildiens et l'empire americain disparaitront : Ne doutez jamais qu'un petit nombre de personnes peuvent changer le monde.En fait c'est toujours ainsi que cela s'est produit.
Margaret Mead...
Réponse de le 03/06/2011 à 13:48 :
il faut éviter les raccourcis, ça n était pas la Tunisie mais Carthage et encore ce n est pas elle qui a fait tomber l empire Romain d occident mais les Goths et les Francs, donc dire certes Rome n?existe plus elle s est transformée tout comme Carthage s?est transformée?.

De même il y avait 2 empires Romains celui d?occident avec Rome pour capitale et celui d?Orient avec Byzance pour capitale et Théodose parmi ses empereurs.

Pourquoi systématiquement opposer Orient et Occident, pour la religion ???? L empire Romain d orient avait pour principale religion la chrétienne orthodoxe mais aussi des Juifs et des Musulmans qui vivaient en bonne intelligence?

Cet Homme si je ne partage pas son analyse rappelle néanmoins certains dangers, vous souhaitez faire référence a l histoire allons y prenons :

La révolution Française qui quoique vous en disiez ou pensiez en a inspirer beaucoup d autres, menée par le tiers Etats (le peuple en résumant) elle a vu naître en son sein des mouvement Jacobin?.Avec à sa tête des Tyran bien pensant : Robespierre, Danton? (le premier a quand même fait décapité son ami et lieutenant Camille Desmoulins et le second également avant d?être lui-même conduit a l?échafaud) avec le régime de la terreur qui en a découlé?.. D?une révolte née d une envie de plus de justice et de liberté et sortie l un des régimes les plus sombres de la France, il n?a duré que 5 ans mais quand même, il a permis l accession au pouvoir d?un certain Napoléon?

Plus Prés la révolution Russe elle aussi pour un idéal a vu naître une dictature communiste avec Lénine et Staline, bien loin des idéaux de Marx?

La révolte Khmer qui a aussi fait naître un régime totalitaire et meurtrier, le Chili, l?Argentine, plus près encore l Afrique du Sud, le Rwanda, la Somalie? ;

Combien de pays de nations, de peuples ont vu naître des massacres et des régimes meurtriers alors qu?ils étaient emprunt de liberté, de justice?

Tous ça pour dire qu?il ne faut jamais oublier les leçons du passé, il faut rester vigilant
Réponse de le 03/06/2011 à 14:04 :
Revoyez votre histoire: : à l'époque des guerres puniques, l'empire romain n'existait pas; pas plus que la Tunisie d'ailleurs.
Et Rome avait été attaquée par d'autres peuples bien avant Carthage.Il ne faut pas tout mélanger...
Réponse de le 03/06/2011 à 14:21 :
J'ai pourtant bien dit "osé attaquer" , j'ai pas dit que c'est la Tunisie qui avait fait chuté Rome c'est pas pareil, et concernant Carthage et bien Carthage c'est tout simplement la Tunisie et concernant l'histoire vous n'avez qu'a vérifier et vous saurez que la première armée qui avait fait le voyage et attaquer Rome sérieusement et chez elle c?était la Tunisie. je voulais dire que La Tunisie est experte dans ce que l'on appelle "briser la peur", mais vos répliquent , personnellement cela ne me surprend pas, vous nous haïssez et ça on le sait mais nous on ne vous en veux pas simplement parce qu'on est égal a nos valeurs depuis prés de 1500 années mais vous, vos valeurs datent de 2-3 siècles, vous êtes au niveau de l?apprentissage c'est pour ça qu'on ne vous prend pas au sérieux car l'histoire nous avait bien prouvé que ceux qui se détachent de leur passé n'ont pas d'avenir ...
Réponse de le 03/06/2011 à 18:35 :

Au risque de vous surprendre la c'est vous qui faite preuve de racisme et de fermeture d'esprits, les dérives des révoltes que j ai énonce son bien réelles et demeurent bien un risque dans toutes révolutions

Contrairement a ce que vous croyez ou pensez croire nous sommes nombreux a ne pas vous haïr justement, on est nombreux à ne pas vouloir assister a de nouveaux massacres de pères, de mères, de fils, de filles, de frères ; de s?urs...Il y a déjà bien assez de bombe, de violence, de préjuges...

Nous sommes nombreux a penser qu?il est plus enrichissant de tendre la mains et d apprendre de nos différences... que l'autre soit Juif, Musulman. Bouddhiste....

Nous aussi vous pardonnons vos apriori

Comme quoi il serait peut etre temps de s'asseoir et de se parler plutot que toujours chercher a voir le mal partout

Le Métissage est une richesse
Réponse de le 04/06/2011 à 14:20 :
a hannibal juste pour votre info justement cherchez un peu sur universalis et vous trouverez:

Les guerres puniques constituent une série de trois conflits qui opposent sur près d?un siècle la Rome antique et la civilisation carthaginoise1 .La cause principale des guerres puniques est un conflit d?intérêts entre l?empire carthaginois et la république romaine en pleine expansion.

Les victoires romaines sur Carthage à l?occasion de ces guerres donnent à Rome un rôle prépondérant qu?elle conservera jusqu?à la division de l?Empire romain entre l?Empire romain d?Occident et l?Empire romain d?Orient par Théodose en 395.

Donc il est bien question de Rome et de l empire Romain....
a écrit le 03/06/2011 à 12:01 :
Cet article me remonte le moral vu que l'oligarchie occidentale demontre sa grande crainte vis a vis des changements qui se produisent dans les pays arabes qui commencent a transiter vers l'europe; Ils veulent nous mettre dans la tete qu'on est incapable de reuissir a les rayer de la carte, seulement j'ai envis de vous dire que ce qui s'etait produit en Tunisie n'est qu'un preparatif de ce qui va se produire sous un couple d'années, le monde entier assistera a un PHENOMENE extraordinaire qui se passera en Tunisie oui en Tunisie Mr Eric Denécé; Rappelez vous que la Tunisie "carthage" avait etait la premiere nation qui avait osé entrer en guerre avec l'empire romain et voyez vous la Tunisie existe encore mais pas l'empire romain. Finalement j'ai envis d'ajouter une petite reflexion : Ne doutez jamais qu'un petit nombre de personnes peuvent changer le monde.En fait c'est toujours ainsi que cela s'est produit.
Margaret Mead...
Réponse de le 03/06/2011 à 12:26 :
moui enfin Hannibal s est cassé les dents sur Rome parce que Cartage avait peur de s impliquer à fond mauvais et l'a laché mauvais exemple cher ami ...D autre part l'empire romain existe plus mais l'Italie oui Enfin le fait qu'un petit nombre change l'histoire oui a condition qu ils soient suivit et qu il y ait un reel changement en profondeur et ça seul le temps le dira
Réponse de le 03/06/2011 à 12:54 :
Votre réplique est trop simpliste, vous ne savez apparemment pas lire entre les lignes, Hannibal était seul, mais aujourd'hui il est clair noir sur blanc que Hannibal ne l'est plus, il a tout ses frères musulmans qui le soutiennent, mais je comprends votre position et je voudrais vous dire que ce n'est pas de notre faute si on est devenu "vos ennemis", c'est votre passivité qui avait permis a vos gouvernements de s'allier avec nos ennemis, vous,peuple, avez choisis de vous y allier "silencieusement", vous avez peur et ça je le comprends car : Désormais, Hannibal n'est plus seul ./
Réponse de le 03/06/2011 à 12:55 :
L'empire romain c'est pas l'italie tout comme l'empire americain qui n'est pas seulement les etats unis .
Réponse de le 04/06/2011 à 8:11 :
Peur ?? ennemis?? vous n êtes rien de tout ça Dois je comprendre une allegorie de guerre avec Hannibal? Quand à ramener l'histoire d'Hannibal avec une reference à l'Islam il y a vraiment de quoi rire !!!
Réponse de le 04/06/2011 à 9:30 :
Carthage la premiere???? c'est oublier les peuples de la Gaulle et de la Bretagne qui ont resister, c est oublier les peuples Germains qui ont resiste... le peuple Arabe est certe un grand peuple mais ce n est pas le seul.... vous n etes pas les detenteurs du savoir et n'etes pas les seuls a avoir plus de 2000 ans d histoire....

De plus faudrais pas oublier que les c est vous qui faites preuve de racisme et d'inculture...

Si vous voulez aller par la Carthage a peut etre attaque mais elle s'est faite battre, les croisades n'ont finalement pas vu de vainqueur...

Le berceau de la democratie ca reste la Grece et plus tard Rome, les démocratie moderne se sont toute emprunte de l elan de 1789, reprenant a leur compte la declaration des droits de L'Homme...


Faudrais vois a pas réecrire l histoire à votre convenance, n'oubliez pas non plus que vos freres musulmans ont aussi soutenu ces dictatures....L'Iran par exemple

Peur??? peur de quoi??? d'une nouvelle guerre sainte??? c est vous qui voulez la menez pas nous et jusqu'a preuve du contraire c est vous qui venez en masse aux portes de l europe, aux USA....

Faudrais voir à arreter la parano et le racisme....

Vous parliez de Saladin, monarque eclaire qui ne pilla pas Jerusalem quand il l a reprise....

Vous taxez les autes de racisme et d intolerance mais vous faite de meme, ca ne fait le lit que d'un cote de ceux qui prennent l'islam pour un peuple barbare juste capable de commettre attentat et crime et de l'autre des islamistes qui viennent recruter votre jeunesse pour se battre et servir ses interets...

Enfin vous dite peur??? peur de quoi??? la fin de l occident??? ca fait plus de 2000 ans que de chaque cote on essaye et jusqu a preuve du contraire on est toujours la l'un comme l autre....

Pour l empire americain faudrait voir a pas oublier qu'ils disposent de la plus puissante armee au monde, que comme ca a ete deja dit par Churchill apres Pearl Harbor, les USA sont un elephant qui une fois en branle ne s arrete pas, et a ce jours c'est la seule nation qui a eu recours a la bombe pour gagner une guerre......

Enfin si vous voulez allez sur le terrain de la peur et de la violence la seule chose qui choque, cest que chez nous des voix s'elevent pour critiquer les actions des armees occidentale, aujourd hui meme les actions de l etat Israeliens, meme le Pape y est allee de sa diatribe... Par contre il n'y pas eu chez vous ces voix pour critiquer les actions des Talibans, D'Al Qaida et des Islamistes qui déservent votre religion...Jusqu'a preuve du contraire les armee occidentale on commis de bavures, mais ca reste ces mouvements qui pose des bombes dans vos marchés, devant vos ecoles....

Réponse de le 04/06/2011 à 10:21 :
+1000000 au commentaire précédent
Réponse de le 06/06/2011 à 8:11 :
@tunizia : ne parlez pas de 'peuple arabe' en parlant de Carthage ou de l'Afrique du nord! Ce serait comme parler de 'peuple européen', comme si un espagnol et un grec avaient la même culture! Au fait, Carthage était, historiquement, un comptoir commercial phénicien, pas 'arabe' !
a écrit le 03/06/2011 à 11:24 :
J'aurais peut être donné du crédit à cet article vers fin Janvier ou des anciens du gouvernement était encore la en Tunise. e n'ets plus le cas aujourd'hui. L'armée a montré qu"elle était impartiale et au service du peuple.
Cet article est HORS SUJET !!!! une fausse lecture dénudée de tout professionalisme.
Réponse de le 03/06/2011 à 13:33 :
tout a fait d'accord,
on sais que l'armée a eu l'accord US pour lacher ben ali, et alors??
ceux qui disent qu il n y a pas eu de révolution en tunisie ne connaissent pas la tunisie,
ensuite: oui ce n est pas l iran de 79, oui c est peut etre plus une épuration qu une révolution, mais de là a dire que c est faux...! ce monsieru veut faire l interessant? attendons donc 2 ans pour voir qui rira le dernier
Réponse de le 03/06/2011 à 14:25 :
@tunisien : mais l'armée pouvait elle faire autre chose qu?appuyer les tunisiens ? les USA veut nous faire croire qu'on leur doit la chute de Ben ali et moi je réponds : on n'est pas reconnaissant et vous continuerez a être nos ennemis .
Réponse de le 04/06/2011 à 7:50 :
juste une question ?
qui aujourd'hui dirige l'armee?
et qui viendra gouverner ensuite ?
Réponse de le 04/06/2011 à 10:24 :
on parie que dans 6 mois grand max ca sera exactement pareil qu avant ben ali peut etre meme pire
Réponse de le 04/06/2011 à 10:27 :
Les USA sont les ennemis de la Tunisie? ils vous ont declaré la guerre sans qu on le sache? ils vous ont bombardé? opprimés?? faudrait arreter de se complaire dans la victimisation !! La vérité c est que vous êtes votre propre pire ennemi
a écrit le 03/06/2011 à 10:01 :
@simple citoyen : J?ai lu attentivement ce que vous avez écrit, et c?est juste à plus d?un titre. La Révolution Tunisienne est venu, comme le précise l?auteur, du fonds, du peuple, et non de l?Armée comme au Portugal ou Grèce ou ailleurs. L?armée se DEVAIT de jouer un rôle, c?est normal, même en France en 1958 elle avait joué un rôle capital pour l?apparition de la 5me république. Son rôle fut en un premier temps neutre, ensuite elle refusa, elle refusa de supporter le régime, car une armée est au service de l?Etat avant tout. Et c?est ce qu?elle a fait. C?est une histoire normal que l?armée eut choisi son camps, mais la question était SI les gens ne se sont pas révoltés, l?armée n?aurait émis aucun signe de soutien aux uns et aux autres ; bref, l?armée a aider le peuple, et nous en sommes reconnaissant, mais elle a joué un rôle citoyen grâce au soulèvement, sinon niet. Car qu?elle est la définition d?un coup d?Etat ?? C?est quand le peuple est complètement passif, ne joue aucun rôle pour le changement, et qu?un capitaine zélote prenne le pouvoir ; ça, mes aïeux, c?est la définition d?un coup d?Eta militaire?.Chose qui n?est pas le cas de la Tunisie, puisque le soulèvement fut spontané (une cocotte) et populaire. D?ailleurs la donne a tellement changé que cette même armée ou toute autre institution sait que le peuple est là, et qu?il veille au grain, puisque le plus capital, le mur de la peur est tombé, et bien tombé. J?ai confiance au peuple tunisien. Les débats sont interminables actuellement et extrêmement libre, trop libre même !:))
Réponse de le 04/06/2011 à 7:47 :
je suis portugais : la revolution a ete faite par l'armee //
mais je te suis pour le reste .. .
a écrit le 03/06/2011 à 9:36 :
"Des contestations populaires ou étudiantes dans les pays arabes se produisent régulièrement, mais elles sont à chaque fois réprimées par l'armée et la police."
Pour l'exemple tunisien ça n'a jamais était vrai, l'armé Tunisienne n'a jamais était impliquée dans les répressions.
a écrit le 03/06/2011 à 9:26 :
Certains pays accordent culturellement une grande importance à l'état militaire: la Prusse du XIXe siècle, la Russie des Romanov, l'Egypte depuis Nasser... Tout mouvement politico-social y donne donc une large part aux militaires. Les révolutions russes de l'année 1917 étaient avant tout des séditions militaires. La révolution allemande de 1919-1920 fut menée par d'anciens soldats, et combattue par des officiers regroupés en Corps-Franc. La place des forces armées - et de la violence en général - étant culturellement importante dans les pays arabes, Il est naturel que ces dernières jouent un rôle important dans les révolutions politiques que connaissent ces sociétés. Cela n'enlève que peu de chose au caractère réellement révolutionnaire des derniers événements.
a écrit le 03/06/2011 à 8:41 :
"En êtes-vous si sûre ? Il est tout de même étonnant que dans ce pays où existent un militantisme islamiste et un net sentiment anti-israélien, aucun slogan anti-israélien ne soit apparu pendant les manifestations."

L'analyse a deux franc six sous :-)))
a écrit le 03/06/2011 à 8:30 :


Je pense que cette vision des choses est purement colonialiste ( vous nous voyez toujours sous vos bottes ). Réveillez-vous, le train est déjà parti mon cher ami !!!!
Nous sommes trés loin de votre constat






































































































































































































































































































Réponse de le 03/06/2011 à 13:34 :
+10
Réponse de le 04/06/2011 à 7:45 :
-1000
a écrit le 02/06/2011 à 23:33 :
Monsieur est peut être doué pour la prophétie. L'avenir nous dira s'il voit juste.
Je suis peut être ignorant mais je ne voit personne dans le gouvernement tunisien actuel quiconque a travaillé ou collaboré avec Ben Ali. Peut être le Président F. Mbezzaa. Mais le poste qu'il occupait, même s'il portait un titre pimpant, était tout à fait figuratif du temps de Ben Ali. Puis aujourd'hui c'est un vieux monsieur qui va reprendre un retraite bien méritée dans quelques semaines. Puis aujourd'hui c'est le chef du gouvernement qui dirige.
Ensuite d'après ce que nous comprenons, c'est que l'armée avait la possibilité de prendre le pouvoir très facilement dès le 14 janvier et ne l'a pas faite. Ils se défendent même d'avoir cette ambition. Voir la violente réponse faite à Farhat Rajhi ???
Si des manifestations et de la violence continuent, c'est surtout que le problèmes hérités touchent à toutes les couches de la population et à tous les ages. Il y a un ras le bol général que les gens tiennent à exprimer. Peut être qu'avec le temps nous apprendrons à mieux nous contenir. En tout cas il y a du positif. Les gens sont plus vigilants pour se laisser de nouveau écraser par quiconque. L'accueil fait à Hilari Clinton n'était qu'un avertissement.
Concernant Israël, les tunisiens et même les égyptiens ont d'autres soucis vitaux pour s'en soucier. Mais ni les Etats Unis ni aucune autre puissance ne saura faire changer leurs profonds sentiments à son égard.
a écrit le 02/06/2011 à 23:06 :
Nos amis français sont toujours en retard en nov 87 comme en jan 2011 ils n'ont jamais vu venir les changements en Tunisie après coup ils veulent se rattraper en s'érigeant en donneurs de leçons !!
Réponse de le 03/06/2011 à 8:14 :
Qui les a vu venir?
cette personne ne représente pas le peuple Français, comme un seul Tunisien ne représente pas le peuple Tunisien!
Merci donc de ne pas généraliser et de ne pas donner de leçons non plus.
a écrit le 02/06/2011 à 19:50 :
je suis sidere par la mauvaise fois de ce pseudo expert,je suis tunisien je vis a tunis et j ai vecu la revolution de l interieur et a aucun moment je n ai eu le sentiment d etre manipule,par contre dans son argumentaire on trouve tout les ingredients de la manipulation et de la desinformation qui sont le melange de faits reels auxquels on greffe des intentions que l on prete a certains acteurs sans jamais pouvoir les etayer.Maintenant il serait suicidaire pour un pays comme le mien de renier ces accords avec les grandes puissances et nous avons un minimum de jugeote que nous ne pourrons jamais changer la face du monde a nous seuls mais qu il nous suffit de changer notre pays et c est pour ca d ailleurs que ni chez nous ni en egypte a aucun moment des revolutions il n ya eu des slogans hostiles aux autres pays ou peuples mais ca vous ne pouvez pas le comprendre car pour vous nous sommes des peuples decadents barbus et fous religieux n aspirant qu a se faire exploser avec les autres,prenez la peine de nous voir et d enlever ce spectre deformant a travers lequel vous nous jugez
Réponse de le 02/06/2011 à 22:06 :
Je crois que vous vous faites une idée fausse de ce que les français pensent.
Bien sûr il y a toujours des gens qui ont une vision déformée de la réalité. Soit par idéologie, soit par inculture et malheureusement aussi parfois par parti pris.
Mais dans leur très grande majorité, les français pensent que vous êtes une nation jeune, éduquée, polyglotte et très ambitieuse qui va enfin pouvoir s'exprimer. Je ne parle pas tant des paroles que de l'action. Construire, développer, imaginer des solutions, créer des entreprises, modeler le futur selon vos convictions. Bref vivre.
Tous ceux qui s'expriment ici ne sont pas nécessairement d'accord avec tout ce que dit Eric Denécé. Pour autant, ils peuvent l'être et ne pas porter les jugements que vous leur attribuez.
Pour ma part, j'ai tendance à trouver son analyse pertinente. C'est en gros un pari: s'il a raison, il faut que vous en teniez compte. Il en va de votre nouvelle liberté d'entreprendre et de vivre. S'il a tort, il aura imaginé à tort des choses qui n'existent pas et vous vous en porterez d'autant mieux. De son côté, il sera obligé de faire amende honorable parce que c'est son métier et qu'il ne peut avoir toujours raison. Il n'y a aucune manipulation là dedans, puisqu'un commentaire d'observateur ne peut se substituer au vécu de ceux qui sont dans l'action.
Je me permets de vous écrire cette réponse, parce que je crois qu'en imaginant que nous vous méprisons, vous vous coupez de notre soutien et nous de l'espoir que vous faites naître. Or si de simples gens, animés des meilleures intentions, comme moi, ne peuvent vous dire ce que nous pensons, fut-ce dans l'erreur, il ne peut y avoir de dialogue et de partage.
Réponse de le 03/06/2011 à 6:21 :
tout à fait d accord avec vous simple citoyen !!lire les avis permet de voir plus clair et d avoir un un avis avec un recul , pris ds l engrage ,on perd son objectivité !!!qu est ce qui nous empeche d etre plus vigilant et si c est faux c est tant mieux !!!
Réponse de le 03/06/2011 à 9:10 :
la tunisie n'est pas le monde arabe, et il ne parle pas que de la tunisie ...
apres que le leader de la revolution ou des revolutions, aient des interets , mon ami, ca c'est comme partout ... !
a écrit le 02/06/2011 à 19:11 :
il continue d'y avoir des manifestations dans ces pays mais on en parle beaucoup beaucoup moins, cela est curieux. les révolutions se jouent en plusieurs actes, et certaines dégénèrent, une fois que la jeunesse se lance elle devient dure à orienter.
pour ma part cela fait 1 ans que je pense que ces révolutions arrivaient, ceci à cause d'une simple variable, le ratio jeunes/population totale, trop de jeunes cela crée forcement du chômage, du ressentiment, et ceci accentué si le système fait des blocages, le jeune se croit invincible et ne craint absolument pas de changer les choses, pour les jeunes étudiant ce sont les pires ils croient avoir tout compris au monde. à l'opposé nos vieilles sociétés occidentales ont une forte proportion de vieux ce qui accroit la demande de conservatisme, et effectivement on le voit avec des partis s'en revendiquant qui montent en puissance.
a écrit le 02/06/2011 à 16:25 :
quand on lie votre article , on n'a surtout pas envie de vous confier des missions de renseignement. Vous êtes le roi de la désinformation!
Réponse de le 02/06/2011 à 18:16 :
Ce n'est pas vrai ! ce qu'il dit est entièrement vrai, il suffit d'ouvrir les yeux et de ne pas se complaindre dans sa naiveté
Réponse de le 06/06/2011 à 19:28 :
Oh que non, regardez mes commentaires.
@NC, faudrait l`avoir vecu pour en parler
a écrit le 02/06/2011 à 14:34 :
excellent analyse objective,mais vous le constatez, le mensonge est sucré la vérité est amer.mais continuez même si votre reflexion n'est pas trés in
a écrit le 02/06/2011 à 14:14 :
En un seul mot; c'est un réel dénigrement des sacrifices faites par les jeunes de ces pays, et c'est vraiment scandaleux!!!
Réponse de le 02/06/2011 à 18:16 :
Il ne dénigre RIEN ! il dit la vérité c tout !
Réponse de le 02/06/2011 à 23:15 :
Ils veulent dire que ces peuples sont incapables de renverser des régimes. Vraiment quand j'ai lu votre article j'en ai beaucoup rigolé même si je respecte votre analyse des faits. Des contradictions dans votre article j'en ai compté 6 mais j'ai pas vraiment la tête de répondre puisque vous même vous n'etês pas certain de vos analyses ...
Le .... aboie et la ..... passe.
a écrit le 02/06/2011 à 14:02 :
Faux mon bon Monsieur. Aujourd'hui on parle de TOUT en Tunisie, l'armée est passé sous le crible des critiques aussi. Même le chef d'Etat Major n'y échappe pas. on est libre on dit ce qu'on veut.e tout et ce n'est pas rien.
a écrit le 02/06/2011 à 13:27 :
du grand n'importe quoi:) avec un légér parfum de racisme/islamophobie en mode sous marin, en gros "les arabes ne souhaitent pas forcément la démocratie" & "les arabes, se revoltent tout seuls & ils y arrivent? mais vous rigolez ou quoi" éh ben oui coco, c'est le cas, va falloir accepter cette idée insupportable!
Réponse de le 02/06/2011 à 14:15 :
Rien de tel n'a été dit ici.
Vous semblez réagir plus sous le coup de l'émotion que du raisonnement.
Ce qu'évoque Eric Denécé est au contraire assez fondé et devrait vous interpeler, car s'il a raison (ce qui n'enlève rien aux mouvements populaires dont il est question) le risque est celui d'une insatisfaction et d'une frustration grandissante chez ceux qui ont suivi ce mouvement.
Que cette révolution soit la vôtre, il n'y a aucun doute, mais l'histoire montre que chez les peuples (les vôtres, les nôtres, quelle importance) le besoin d'ordre (non pas au sens des forces de l'ordre mais d'une société organisée présentant les garanties des libertés fondamentales) est une revendication pregnante et permanente. En particulier, le vide laissé par une révolution peut être perçu comme porteur de chaos et donc de risque. De nombreux régimes "forts" se sont installés ainsi sur les ruines d'une révolution.
Ce que je crois tente de montrer Eric Denécé, en particulier concernant les militaires, c'est qu'il y a eu une forme d'anticipation du mouvement populaire et qu'en restant neutres, les militaires ont objectivement soutenu le départ des précédents dirigeants. Mais que ce ne veut pas dire pour autant qu'ils soient neutres "tout court" et qu'ils ne prendront pas part dans la suite. Il remarque par ailleurs que dans certains cas, les militaires participent déjà effectivement à la nouvelle direction des pays.
En ce sens, il vous mets également en garde contre une interpréation trop hâtive ou émotionnelle de ce que vous avez vécu et attire votre attention sur ce risque.
C'est très loin d'un racisme latent ou je ne sais quoi, et étant son métier, je ne vois pas en quoi ce qu'il pense peut être considéré comme un jugement de valeur sur ce que vous avez accompli.
a écrit le 02/06/2011 à 13:25 :
Salut,
Les français pensent toujours que les arabes ne sont pas capables de révolutionner et que seuls les occidentaux qui sont
Réponse de le 03/06/2011 à 8:23 :
Vous avez raison d'être fier d'être arabe.
Mais ne croyez pas que les Français pensent forcément du mal de ces peuples. Au contraire, ils ont apporté beaucoup à travers l'histoire.
Réponse de le 03/06/2011 à 10:13 :
notre revolution ont l a fait seul contre tous avec 3 pays qui nous ont attqués les Anglais les Allemand et les Autrichiens on a eu aucune aide et reçu aucun soutient Pouvez vous en dire autant ??? ceci dit c est une bonne chose que les choses changent enfin chez vous aussi Wait and see si ca sera durable
Réponse de le 06/06/2011 à 7:50 :
Fier d'être arabe ? Mais, il n'y a eu aucune révolution en Arabie! La seule, à Bahrein, a été matée dans le sang! Ces révolutions concernent l'Afrique du nord, avec des populations musulmanes mais pas arabes...
Réponse de le 12/06/2011 à 18:20 :
comment ça pas arabe ????!! , on m'aurais menti pendant toutes ces années ???!!!
merci eric je me doutait un peu que j'était pas un arabe mais j'ai jamais osé le dire !
Réponse de le 12/06/2011 à 18:25 :
@Français et fier de l'être : ne vous sentez pas viser personnellement parce que vous êtes français, mais je suis désolé ce que les français on prit est très supérieure à ce que certains d'entre eux ont tenté de rendre. !
a écrit le 02/06/2011 à 12:27 :
Très choquant et absurde tous ces âneries que raconte ce type. Comment a-t-il osé à décrédibiliser le printemps arabe? A mon avis il veut qu'on parle de lui dans les médias. Un livre serait-ce en vue? S'il a vraiment du courage, il n'avait qu'à dire en face aux gens de révolutions. Ça serait chouette si on pourrait organiser un débat télévisé entre lui et les gens qui ont conduit ces révolutions.
Réponse de le 02/06/2011 à 14:00 :
Si je puis me permettre et sans aucun jugement de valeur, je trouve votre commentaire très intéressant, mais je crois que vous faites une erreur en considérant qu'Eric Denécé s'attaque au symbole ou à la crédibilité des mouvements populaires des "printemps arabes".
Vous semblez trouver choquant et absurde ce que dit Denécé. Parfait. Mais pourquoi et qu'est-ce qui vous choque? Qu'il décrédibilise le printemps arable comme vous le suggérez plus loin?
Je crois que vous lui faites un mauvais procès. Il ne décrédibilise personne. Il analyse les évènements. Il ne remets absolument pas en cause la sincérité du mouvement ou celle de ses participants ou même leur légitimité.
Il se contente encore une fois de rapporter ce qu'il a compris et analyser. Il peut se tromper. Tout comme vous ou moi. Mais c'est un grand professionnel. Il ne fait pas ça pour vendre des livres. C'est son métier.
Un dernier point que vous devriez peut-être méditer: il y a toujours dans les grandes (ou petites) épopées humaines une part d'irrationnel, de romantisme, attaché à la force du vécu. C'est qui fait après coup leur exemplarité. Cependant, cette facette de la réalité ne doit pas occulter la distance et la froideur de l'analyse qui sont nécessaire, en particulier si vous voulez mener à bien une entreprise aussi difficile que de "réussir" une révolution populaire sur le long terme.
Vous opposez deux visions qui vous semblent incompatibles. Je les crois absolument nécessaire pour l'une et irremplaçable pour l'autre.
a écrit le 02/06/2011 à 12:16 :
parec que je ne suis pas dans la ligne éditoriale on me censure? bravo la liberté d'expression et vive la démocratie
a écrit le 02/06/2011 à 11:59 :
Oui bien sus, tout le monde savait et pourtant personne n'a rien vu venir, facil de faire l'intelligent apres-coup
Réponse de le 02/06/2011 à 13:48 :
Non, je crois au contraire qu'il est allé sur place afin de comprendre ce qui s'était passé et comment.
Réponse de le 02/06/2011 à 16:17 :
cela ne suffit pas
Réponse de le 12/06/2011 à 18:15 :
si c pour dire ces bétises, il aurais mieux fait de rester chez lui, il aurais économiser le billet d'avion
a écrit le 02/06/2011 à 11:54 :
très bonne analyse. j'ajouterai qu'en Libye les commanditaires des autres "révolutions" ont pris le devant de la scène car leur rébellion-révolution ne pouvait rien pour renverser le pouvoir en place.
Khadafi jouit d'une réelle popularité en Libye comme Gbagbo en Côte d'Ivoire et Amadinejad en Iran ou Vladmir Poutine en Russie. Il suffit qu'un dirigeant ne plaise pas au américains pour qu'il soit renversé. Si une manifestation éclatait aux States et que les manifestants utilisaient les armes contre les forces de l'ordre, que se passerait-il? Les laisserait-on faire? Eh bien c'est ce qui se passe dans les pays arabes. On empêche logiquement ces manifestations et les dirigeants subissent la pression occidentale parce que leur éviction était déjà programmée. Mais quand ils refusent comme en Libye l'Otan intervient alors. Comment peut-on intervenir dans un pays pour renverser son chef sous prétexte qu'il tire sur sa population? On ne se cache même plus pour armer des rebelles, on en parle même ouvertement alors qu'avant, ça se faisait avec plus de tact, en tout cas, à l'abri des oreilles. Mais depuis Barack est arrivé, tout se fait au vu et au su de tous. Vive l'amérique, vive la démocratie par les arme et surtout la liberté imposée aux autres par la force.
Réponse de le 02/06/2011 à 14:22 :
"Khadafi jouit d'une réelle popularité en Libye comme Gbagbo en Côte d'Ivoire et Amadinejad en Iran ou Vladmir Poutine en Russie"... Conseil; ne suis plus les médias de propagande!!
Réponse de le 03/06/2011 à 9:03 :
ils jouissent d'une popularité forcée par des milices ... lorsque l'on voit des manif pro-dictateurs, on ne voit pas, car ils sont hors champs de cameras, des gardes armés, qui font flipper les manifestants s'ils ne sont pas pro ...
quel peuple est content d'avoir des dictateurs qui vivent dans le luxe, et juissent d'une totale liberté, alors que le peuple est dans la merde, et n'ont, eux, aucune liberté???
reflechis man .
a écrit le 02/06/2011 à 11:45 :
A lire..
a écrit le 02/06/2011 à 11:43 :
J'arrive pas à le partager sur facebook.. Une tunisienne
Réponse de le 02/06/2011 à 12:29 :
C'est peut-être bloqué.
Bonne chance et n'oubliez pas ce mot de Benjamin Franklin: "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Réponse de le 02/06/2011 à 14:40 :
J'ai tout simplement voulu en faire tous mes amis, et c'est chose faite depuis que j'ai formulé ma remarque. Vous n'avez pas à vous ériger en donneur de leçons..L'arrogance tue parfois disaient les anciens..Une tunisienne libre depuis bien longtemps déjà.
Réponse de le 02/06/2011 à 15:05 :
Je ne vois pas bien pourquoi vous me dites cela.
J'ai l'impression que vous avez tous les nerfs à fleur de peau, ce qui se comprend, mais je ne vois pas pourquoi vous êtes si remontés contre de simple gens comme moi qui vous répondent courtoisement et avec coeur.
Réponse de le 05/06/2011 à 19:20 :
Il ne suffit pas de descendre dans la rue pour faire une " révolution ". Il faut étudier celle de " 89 ". Je pense qu'il y a fort à faire dans le langage pour attirer à soit. Pour l'instant je n'irai pas visiter votre beau pays, j'attends d'être reçue pas seulement pour mon argent. J'ai lu tous ces commentaires -merci.
Réponse de le 12/06/2011 à 21:59 :
Odette, gardez votre argent, nous n'avons que faire de gens comme vous, qui dénigrent tout un peuple, alors que le sang de ceux qui sont tombés sous les balles est encore chaud !
Mais bien sur vous n?avez qu?a dire qu?ils n?auraient pas du « descendre dans la rue » !!! Quel honte !
Quand a la révolution de 89, ce qui est sur, c?est que vous appartenez bien à cet époque là!
a écrit le 02/06/2011 à 9:50 :
Excellent Dénécé, comme très souvent.
Il aurait pu ajouter qu'en Libye ce sont les anciens ministres de l'intérieur et de la justice de Khadafi qui sont à la manoeuvre. Ce que les médias ne relatent pas souvent.
Réponse de le 02/06/2011 à 14:10 :
menteur
Réponse de le 02/06/2011 à 15:07 :
Comment ça?
Les médias le relatent ou vous ignoriez que parmi les chefs de la rébellion se trouvent les deux anciens ministres de Khadafi?
Si c'est le second cas, faites un peu de recherches.
Réponse de le 03/06/2011 à 7:25 :
et en Espagne et eb France ? qui tire les ficelles ?
Réponse de le 05/06/2011 à 16:29 :
@libre demandez aux infirmières et aux journalistes bulgares, ils éclaireront votre lanterne !!
Réponse de le 12/06/2011 à 19:07 :
je crois avoir lu quasiment tous vos commentaires Simple citoyen français et fier de l'être !
Vous chercher par tous les moyens à nous convaincre que l?article de Denécé est une vision objective et réaliste de ce qui ce passe dans, ces pays. Vous êtes un membre de sa famille ou quoi ?
Il ya suffisamment de commentaire de Tunisiens intelligeant, plus proches de la situation en Tunisie, que vous ou lui, pour savoir ce qui se passe. Quand tous ces gens, vous disent que ce qu?il dit est des âneries, au bout d?un moment faut se remettre en question.
Et on n?est pas tous à fleur de peau ! et est juste un peu enflammés
Son analyse est basée sur des suppositions, sur des conjectures mais aucun fait réel. Ce qui c?est passé dans le monde arabe, AURAIS pu être des coups d?état, mais dans la vrai vie ça n?a pas été le cas. Ce sont des vraies révolutions populaires spontanées !, les gens comme moi sont descendu dans la rue, sans que personnes ne nous y pousse. On avait tous pour seul but de sortir pour crier notre rage et notre frustration. Et il s?est avérer qu?on était nombreux !
Tout a basculé le jours ou les balles réelles on fusées. A partir de là il n?y avait plus de retour possible
La vérité, ces que ces révolutions aurais pu être stoppé, si aucune balle n?avait été tiré. Mais ces fous de dictateurs on cru qu?il pouvait nous briser. Et ils ont eu tort. L?armé n?a rien à y voir, elle a décidé de ne pas tirer en Tunisie et en Egypte pour éviter des bains de sang et une guerre civile. En lybie elle ne la pas fait, ont voit le résultat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :