L'économie de la France repose essentiellement sur 3.000 entreprises

 |   |  238  mots
L'Insee souligne que  "les entreprises industrielles demeurent un moteur essentiel de l'économie nationale, même si l'industrie en France connaît un lent repli".
L'Insee souligne que "les entreprises industrielles demeurent un moteur essentiel de l'économie nationale, même si l'industrie en France connaît un lent repli". (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
La majorité sont des ETI et 40% sont des entreprises industrielles, relève l'Insee. Elles contribuent à 20% de l'emploi français.

52% de la valeur ajoutée, 70% des investissements et 83 % des exportations de l'Hexagone proviennent d'un "noyau dur" d'entreprises: seulement 3.000 sur les 3,3 millions des secteurs principalement marchands hors agriculture et services financiers, selon une étude publiée mardi 15 mars par l'Insee.

En 2013, elles ont réalisé 509 milliards d'euros de valeur ajoutée, soit près d'un quart du produit intérieur brut français, souligne l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).  Elles employaient 5,1 millions de salariés en équivalent temps plein, soit 43 % des salariés de ces secteurs et près de 20 % de l'emploi total en France.

590 PME

Parmi ces 3.000 entreprises, 240 sont des grandes entreprises, 2.030 entreprises de taille intermédiaire (ETI) et 590 des petites et moyennes entreprises (PME) - ces dernières étant le plus souvent, selon l'Insee, des unités légales portant l'investissement de plus grandes structures, notamment des co-entreprises.

Près de 40% d'entre elles sont par ailleurs des entreprises industrielles, observe l'Insee, soulignant que "les entreprises industrielles demeurent un moteur essentiel de l'économie nationale, même si l'industrie en France connaît un lent repli". Le commerce (560 entreprises sur les 3.000), les services aux entreprises (390) et les transports et l'entreposage (170) se placent derrière l'industrie sur le plan de l'emploi, de la valeur ajoutée et de l'export.

E revanche, une grande majorité des sociétés du secteur principalement marchand "contribuent assez peu à la valeur ajoutée et aux investissements", pointe l'Insee.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2016 à 10:52 :
CE QUI MANQUE A CE CONTAT C EST LE NONBRE DE PERSONEL PARS TAILLE D ENTRPRISES AFIN DE VOIR RELLEMENT QUI ET A PLUS DE PERSONNEL LES PETITES LES MOYENES OULES GROSSES? ET LEURS EVOLUTION DEPUIS 30ANS???
a écrit le 17/03/2016 à 8:20 :
surprenant ...!
je suppose que , dans ces 3000 recensées , on trouve Areva et ses perte / EDF/ GDF Engie / SNCF ...etc etc . Alors qu'il y a un tissu de 3,3 millions d'entreprises , et que , si meme seulement la moitiée d'entre elles créent 1 emploi ...c'a fait 1.650.000 chomeurs en moins ...! Ce n'est pas qu'une utopie ...c'est ce raisonnement qui a été tenu à Montpellier il y a 30 ans ...et le resultat en est tout à fait mesurable ( demandez donc la recette à mr J.F.Carenco ) .
a écrit le 16/03/2016 à 17:24 :
le paronnat veut le beure et l argent du beure, en utilisant le chomage comme argument,? CELA FAIT 7ANS QUE LE CHOMAGA ET A 7 OU 8 % MALGRES TOUS LES CADEAUX FAIS AUX PARONNAT PAR LA DROITE ET LA GAUCHE? TROP C EST TROP???
a écrit le 16/03/2016 à 14:47 :
Combien en Allemagne??
Ces firmes Françaises sont tributaires des grands donneurs d'ordre,et disparaissent,si ceux-ci,les déférence
Comme les agriculteurs qui n'ont qu'un seul client,Elles sont vulnérables,car incapables de commercialement d'étudier la position exportation,ou plus simple le marché national.
La créativité,.la diversification de production,bref ,le Beaba du chef d'entreprise,n'est pas appliqué.
alors à qui la faute???
a écrit le 16/03/2016 à 14:09 :
J'espère que tout le monde s'aperçoit qu'il s'agit d'une ineptie dont l'Insee est coutumier. Il faudra bien changer le logiciel de cette branche du Ministère des Finances pour que telles dérives (idem pour l'Ined) cessent et que l'on puisse construire sur de bonnes bases. Il semble de plus en plus nécessaire que des hommes neufs, un autre gouvernement non lié au global-parti, apparaissent enfin pour corriger ces vieilles lubies économiques si néfastes à la France.
a écrit le 16/03/2016 à 10:56 :
Et que font nos énarques et polytechniciens pour ces ETI ?
Quand ça bouge, ils taxent,
Quand ça bouge encore, ils réglementent,
Quand ça bouge plus, ils subventionnent.
a écrit le 16/03/2016 à 9:02 :
la France repose sur 3000 entreprises !!!! et donc 20 % de l'emploi fait vivre 80 % d'inactif : la France est donc morte cliniquement !!!!! si cela n'est pas d'une gravité sans nom, je ne sais pas ce qui est grave !!!!!!! mais qui est VRAIMENT responsable : le français qui attend tout des autres, le fonctionnaire qui détruit tout sur son passage ou le politique incapable ???
a écrit le 16/03/2016 à 9:00 :
he ben voila, on a la liste
le gouvernement sait desormais sur qui envoyer les coups de baton pour qu'ils payent la facture de tt le monde!!
vite, des impots des normes et des lois!
et dans 10 ans on n'en parle plus!
a écrit le 16/03/2016 à 6:14 :
Je pensais que c'etait grace aux banques ...que j'ai pu être naïf 😜
a écrit le 15/03/2016 à 23:30 :
La France a voté par haine de Sarko et des riches, pour les socialistes. Ce vote malsain est une punition et ce n'est pas fini. Ce pays tombera beaucoup plus bas encore car au fond, il est atteint de corruption morale avancée. Les entrepreneurs et investisseurs n'y croient plus du tout. L'état socialiste les achèvera et ils le savent. Il faut abandonner cette terre.
Réponse de le 16/03/2016 à 2:36 :
votre haine du socialisme et dz Jean Jaurès nous fait oublier votre ignorance crasse des faits économiques et de l'attractivité de notre pays auprès de multiples multinationales. lisez les bonnes stats et prenez des vacances. la haine génère du stress et c'est mauvais pour notre sécurité sociale
a écrit le 15/03/2016 à 21:54 :
Comment peut on dire une chose pareille....les petites et moyennes entreprises emploient et font fonctionner l'économie et sont pourtant toujours laissée pour compte.....ce genre d'article ne va pas améliorer leur situation. Encore de la propagande pour que le gouvernement ne fasse des concessions qu'aux grandes entreprises..
a écrit le 15/03/2016 à 21:35 :
3000 entreprises... une économie décidément bien fragile...
a écrit le 15/03/2016 à 19:33 :
Oui mais nous on a des fonctionnaires qui comme tout le monde le sait, contribuent
à la richesse du pays. Efficacité , heures travaillées supérieures à la normale,
pas de vacances. Bref un vrai sacerdoce. Des fonctionnaires vigilants qui pondent des règlements contraignants, une surveillance permanente des acteurs économiques, des
normes incontournables. Des inspecteurs sur tout, fiscalité , droit du travail , permis
de ceci, permis de cela. Une fonction publique payée par la dette que le monde entier
nous envie.
Réponse de le 16/03/2016 à 2:39 :
allez aux États-Unis et vous comprendrez votre douleur...le royaume des normes, du juridisme. mais j oubliais que vous êtes riche et que vous allez dans des hôpitaux pour vop et que vos enfants ne cotoient ni blakos ni hispanos...m entre- soi de gens biens
a écrit le 15/03/2016 à 19:20 :
Avant dernier devant la Bulgarie, quel bilan lamentable de cette présidence socialiste ! Voilà, la 6 ième puissance économique (encore un exploit des socialistes...) nous ont amené au niveau d'un pays du tiers monde, le pays le plus pauvre de l'Union derrière la Roumanie et avant dernière en Europe devant l'Albanie. Clairement le décrochage est énorme !
a écrit le 15/03/2016 à 18:20 :
C est une étude d énarque ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :