Bandeau Présidentielle

Logements sociaux : des objectifs atteints

 |   |  588  mots
Plus de 550.000 logements ont été construits durant le quinquennat.
Plus de 550.000 logements ont été construits durant le quinquennat. (Crédits : Reuters)
Au total, 130.316 logements sociaux ont été financés en 2016. Ces chiffres n'avaient pas été atteints depuis 2010 et c'est la deuxième meilleure année depuis 2000, selon la ministre du Logement Emmanuelle Cosse.

Quelque 130.000 logements sociaux ont été financés en 2016, aux trois quarts situés dans des zones où l'accès au logement est le plus difficile, soit une hausse de 14 % sur un an, selon un bilan publié mercredi. D'après les chiffres du ministère du Logement, 28 % de ces 130.316 logements sociaux encore à construire (départements d'Outre-mer inclus) seront destinés aux ménages les plus modestes, dans un contexte où le débat fait rage sur la nécessité, ou non, de réserver les logements sociaux aux seuls plus démunis.

« Ces chiffres n'avaient pas été atteints depuis 2010 et c'est la deuxième meilleure année depuis 2000 », a commenté la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse.

Au total, 75 % des logements sociaux financés sont situés en « zone tendue », où l'écart entre la demande et l'offre de logements est le plus fort. Cette production a donc été « mieux répartie et mieux adaptée aux besoins », a estimé Emmanuelle Cosse, citant la Cour des comptes selon laquelle en 2009, « 75% des logements sociaux étaient financés là où il n'existait pas de besoin manifeste ». L'an dernier, 36.442 logements PLAI (destinés aux ménages les plus modestes) ont été financés, ainsi que 32.615 PLS (destinés aux demandeurs les plus aisés) et 61.259 PLUS (catégorie intermédiaire), a détaillé la ministre.

Plus de 550.000 logements sociaux construits sous François Hollande

Sur le quinquennat de François Hollande (2012-2016), 553.811 logements sociaux ont ainsi été financés - dont environ un quart (26%) destinés aux plus modestes - soit « autant que de 2000 à 2007 », a précisé la ministre. Le ministère a également établi un bilan triennal (2014-2016) provisoire de l'application de la loi SRU (Solidarité et rénovation urbaine) de décembre 2000. Celle-ci impose aux communes de plus de 3.500 habitants (1.500 en Île-de-France) de disposer, d'ici à 2025, de 20% de logements sociaux, un taux relevé à 25% en 2014, excepté pour certaines communes, lorsque la « situation locale » le justifie.

Globalement, l'objectif triennal de production de 174.000 logements sociaux « a été atteint et même dépassé », avec 187.425 logements réalisés ou financés dans des communes déficitaires, a précisé le ministère. Comparé aux trois années précédentes (2011-2013), ce nombre a bondi de 34 %. Toutefois, certaines communes restent récalcitrantes: 127 villes, soit 11 % de celles ayant des obligations de rattrapage, ont réalisé moins de 20% de leur objectif de construction de logements sociaux. Au final, seules 55 % des communes ont atteint leur objectif de rattrapage.

 Cinq villes carencés en 2016

Les noms des communes déclarées « carencées » - ce qui les expose à des sanctions financières et à une action coercitive de la part de l'Etat - seront connus par arrêtés préfectoraux en juillet. En 2016, cinq villes, Le Cannet, Antibes, Aix-en-Provence, Saint-Maur-des-Fossés et Nogent-sur-Marne, ont été soumises aux plus fortes pénalités parmi 615 communes sanctionnées à hauteur de 51 millions d'euros au total. Selon le bilan provisoire publié mercredi, Le Cannet a continué à traîner les pieds, ne réalisant que 17 % de ses objectifs triennaux et affichant un taux de logements sociaux quasi stable: 7,52 % l'an dernier, contre 7,22 % en 2014.

Les autres ont fait davantage d'efforts: Antibes a réalisé 50 % de ses objectifs, affichant un taux de logements sociaux de 10,10 % contre 9,33 %, tandis qu'Aix-en-Provence atteignait 87 % du rattrapage exigé, son taux passant de 18,93 % à 19,63 %. Enfin, les villes de Saint-Maur-des-Fossés et Nogent-sur-Marne ont réalisé respectivement 34 % et 74 % de leurs objectifs, la première passant de 7,24 % à 7,86 % de logements sociaux, la seconde, de 12,57 % à 12,52 % - la production de logements privés y ayant probablement davantage progressé.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2017 à 10:44 :
Pour tout savoir sur la Loi Cosse, ses avantages et ses limites, consultez l'article La loi Cosse , un nouveau dispositif de défiscalisation immobilière : http://www.cafedupatrimoine.com/archive/article/loi-cosse-defiscalisation-immobiliere
a écrit le 23/03/2017 à 16:28 :
Pour résumer :

Sur les 130.316 :
36.442 PLAI : ménages les plus modestes
61.259 PLUS :(catégorie intermédiaire)
32.615 PLS : aux demandeurs les plus aisés

On peut noter qu'il y autant de construction pour les plus aisés que les plus modestes .Dommage d'ailleurs de ne de pas avoir la fourchette des revenus pour y acceder ,histoire ce faire une idée.
a écrit le 23/03/2017 à 12:23 :
Un bon boulot de ministre en peu de temps finalement, cela aurait été intéressant de la voir avec plus de budget mais il est quand même rare de voir des ministres non incompétents et totalement corrompus.

Pas étonnant qu'elle n'aie pas choisi macron du coup, ça se tient.
Réponse de le 23/03/2017 à 15:47 :
Oui, c'est cela !
.....
Petit rappels :
Logement social 2016
En 2012, François Hollande avait promis de doubler les aides durant son quinquennat.
Pour 2015, moins de 400 M€ d’aides.
Pour 2016, c’est le cumul de différentes variables qui ont permises d’accélérer le logement social, qui correspondent aux promesses faites par F. Hollande le 24/19/2015.
Alors qu’Emmanuelle Cosse n’était pas au Ministre du Logement et de l'Habitat Durable, puisqu’elle n’a prise le poste que le 11 février 2016.
Alors je veux bien qu’elle ait une responsabilité sur les résultats de cette année, mais pas sur l’année 2016 qui a acté des choix pris en 2015.
....
Entres autres :
L’Etat a doublé sa contribution au Fonds National d’Aides à la Pierre à hauteur de 250 M€.
((Les aides à la pierre garantissent dans la durée, avec d'autres fonds gratuits (fonds propres des organismes issus des loyers, subventions des collectivités territoriales))
Avec les bailleurs sociaux, la somme est monté à ~ 500 M€, c’est la création du FNAP (Fonds National d'Aides à la Pierre, créé par la loi de finance 2016).
Qui s’ajoutent aux 4,2 Mrd d’aides fiscales dédiés au financement du logement social.
De plus, la baisse du taux de commissionnement des banques sur le livret A de 0,4% à 0,3%, représentant 200 M€, et aura permis de faire baisser les taux des prêts accordés par la Caisse des Dépôts aux organismes HLM.
Etc.
......
Logement global 2016.
Le Ministère du Logement, de l'Égalité des territoires et de la Ruralité a budgété plus de 30 milliards d’aide sur l’année 2016. 32,6 milliards avait été voté pour l’année dernière.
.....
Plus d’argent = plus de résultats, si c’est bien pensé et géré.
.....
Mais la France dispose d'un important et excellent secteur du logement social qui ne dépend pas de la finance internationale.
Il joue donc parfaitement sont rôle, en correspondance du financement public (livrer A), de l’emprunt, des fond propres des HLM et des aides à la pierre ANAH (Agence Nationale à l’Amélioration de l’Habitat) et FNAP.
L’APL (Aide Personnalisée au Logement) joue un rôle très important aussi dans le dispositif social, notamment pour les familles très modestes.
Aussi la loi SRU quand l’état l’a fait respecté.
Etc.
Réponse de le 23/03/2017 à 16:49 :
Promesses F. Hollande le 24/09/2015.
Réponse de le 24/03/2017 à 9:23 :
VBos obsessions sont épuisantes et improductives au possible, vous nous remettez régulièrement ce texte illisible sous le nez c'est complètement naze, comme tout raisonnement binaire me direz vous c'est un fait.

Je m'en tape de hollande je vous parle de cette ministre là, discrète qui fait son boulot de son côté avec ce qu'on lui donne à savoir pas grand chose étant donné que hollande a fait comme sarkozy il a gouverné pour les riches, d'ailleurs ceux-ci ont gagné autant sous hollande que sous sarkozy.

Allez vous défouler sur le forum de figaro dans lequel nombre de commentaires comme le votre y sont déposés, alors je comprends que cela vous ennuie même entre vous vous ne vous lisez plus mais pourquoi voudriez vous qu'on vous lise donc ?

La prochaine fois je signale votre commentaire, moi les trolls binaires qui sont même peut-être persuadés de ne pas en être car trop conditionnés ça m'épuise et ça me fait pitié je trouve cela désastreux de tomber si bas. Laissez moi encore espérer en l'humanité svp, merci.
Réponse de le 25/03/2017 à 18:30 :
Excusez-moi d'avoir prouvé, par A + B, que la ministre Emmanuelle Cosse, (qui est certainement probablement compétente), nommée en février 2016, ne peut être rendue responsable des bons résultats de l'année 2016.
Puisque toutes les mesures et aides pour celle-ci avaient été planifiées en 2015, avant sa nomination.
.....
Et bien, si vous retrouvez ce texte ailleurs, ou même un texte proche sur le sujet que j'aurais posté ici ou ailleurs, n'hésitez pas, svp, à coller le lien, que chacun en profite, merci.
......
Gardez votre sang froid, ce n'est pas parce que je n'ai pas répondu à 1 ou 2 de vos commentaires agressifs envers moi, que je vais tous les laisser passer.
.....
Vous placez des commentaires sur quasiment tous les articles de La Tribune! Vous devez donc accepter d'être mis en difficultés, cher citoyen !
........
A+
Marco1

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :