La Corée du Sud compte prendre entre 4 et 5% du capital de l'AIIB

 |   |  246  mots
Le vice-ministre des Finances a précisé que la Corée du Sud avait une part de 5,1% dans la Banque asiatique de développement (BAD), dominée par les États-Unis et dirigée par le Japon.
Le vice-ministre des Finances a précisé que la Corée du Sud avait une part de 5,1% dans la Banque asiatique de développement (BAD), dominée par les États-Unis et dirigée par le Japon. (Crédits : © China Daily China Daily Infor)
Séoul cherchera à jouer un rôle important dans la gestion de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures. L'AIIB devrait être formellement inaugurée cette année ou en début d'année prochaine.

Séoul entend être un membre fondateur de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures. La Corée du Sud devrait prendre une part de 4 à 5% du capital de l'AIIB lancée par la Chine, a déclaré lundi 30 mars le vice-ministre sud-coréen des Finances Choi Hee-nam.

"Les parts des membres individuels seront décidées en fonction de la taille économique et d'autres facteurs", a-t-il dit sur l'antenne de la radio publique KBS.

Séoul cherchera également à jouer un rôle important dans la gestion de cette nouvelle banque, a ajouté Choi Hee-nam en notant que la répartition des postes de direction n'avait pas encore été discutée.

L'AIIB devrait être formellement inaugurée cette année ou en début d'année prochaine.

Séoul aura également une part dans la BAD, dirigée par le Japon

Le vice-ministre des Finances a précisé que la Corée du Sud détenaitune part de 5,1% dans la Banque asiatique de développement (BAD), dominée par les Etats-Unis et dirigée par le Japon.

Washington voit d'un mauvais œil la création de l'AIIB qui viendra concurrencer directement la BAD et la Banque mondiale, mais en dépit de son opposition, de nombreux alliés des États-Unis dont le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France, ont fait acte de candidature comme membres fondateurs. Plus récemment, l'Australie a annoncé qu'elle envisage de rejoindre l'AIIB mais exprimer sa préoccupation quant à la gouvernance unilatérale chinoise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2015 à 10:51 :
Ils ont l'air un peu chinois les billet de banque coreens de la photo
a écrit le 30/03/2015 à 10:03 :
La dédolarisation est en marche. Espérons que nos "amis" américains l'acceptent sans provoquer une guerre majeure avec la Russie ou autre, car en Europe (une fois de plus) nous serions aux premières loges, et il ne faudra pas trop compter sur leurs laquais de l'UMPS pour les en empêcher, bien au contraire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :